NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

   Récits exceptionnels   
Expérience de Mort Imminente/EMI Témoignages individuels


TOUTES LES EMI ou expériences similaires sont remarquables et importantes ! Certaines sont particulièrement intéressantes ou uniques…

Ces EMI, comme toutes celles que nous publions, sont présentées de manière à protéger totalement la confidentialité du témoin, s’il le demande. Nous ne pensons pas que ces modifications diminuent notre compréhension des EMI. Par contre, nous pensons vraiment que ces modifications sont nécessaires pour l’intégrité de NDERF

EMI, expériences et commentaires : il s’agit de résumés des récits.
La version complète s’affiche en cliquant sur le nom du témoin.

4280.   EMI de William C  19/01/2017   EMI 8195.  Original en Anglais traduit en Français par Jean Peter.   « Ensuite j’ai regardé devant moi et j’ai vu ma grand-mère décédée. « Elle se tenait juste devant une « Lumière Blanche ». Celle-ci rayonnait chaleur, lumière, amour, ainsi que tout ce qu’il me fallait savoir. J’ai également remarqué d’autres silhouettes à ma gauche. Elles paraissaient sereines, des couples s’étreignaient et se balançaient au rythme de la musique. Ma grand-mère m’a donné le choix, je pouvais rester avec elle ou retourner à ma vie. Elle m’a dit que tout allait bien se passer si je restais ; si je retournais à mon corps, j’allais endurer l’expérience la plus difficile de ma vie. »   
Alors qu’il avait 17 ans, EMI provoquée par des complications dues à un tube de gavage posé après un accident de voiture.

 

4244.  EMI de Karen M  19/11/2016   EMI 8086.  Original en Anglais traduit en Français par Jean Peter.   « J’ai peut-être rétréci jusqu’à atteindre la taille d’un atome. Je voyais chaque particule du nuage, ce à quoi nous ressemblions à notre minuscule niveau. C’était beau, nous étions magnifiques. J’ai très rapidement perdu la sensation de mon corps. J’étais simplement rien et tout simultanément. J’ai finalement quitté le nuage, toujours dépourvue de notion de « corps ». J’étais « Je ». J’étais énergie pure, tout simplement magnifique et complète. J’étais amour pur et pourtant toujours « moi ». »   
A l’âge de 14 ans, EMI provoquée par un arrêt cardiaque au cours d’une opération.

 

4213.  EMI de Tricia B  25/08/2016  EMI 8086.  Original en Anglais traduit en Français par Jean Peter.   « Une des leçons les plus importantes qui m’aient été transmises par la lumière, c’est que l’amour est tout ce qui importe. Même si cela semble un slogan hippie, ou une paraphrase des Beatles, ce message a pénétré très profondément en moi. Toute interaction n’a de sens que si elle est liée à l’amour d’une manière ou d’une autre. Une prière n’a pas de sens sans amour. Un sermon n’a pas de sens sans amour. Une religion n’a pas de sens sans amour. Les prières de mes proches me donnaient l’impression que le vent ralentissant ma progression vers la lumière. Même si leur amour m’était doux, me rappelant ma vie sur terre, leurs prières n’ont pas fait cesser mon désir d’avancer plus profondément dans la lumière. J’ai toujours été une âme aventureuse et cette aventure était la plus grande de toutes. Lorsque je suis retournée à mon corps, j’ai eu l’impression qu’un vent obscur m’avait engloutie. Je continuais à me sentir unie à tout. »   
EMI provoquée par un arrêt cardiaque au cours d’une opération.

 

4210.  EMI de Robin L 25/08/2016.  EMI 8083.  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Nous-nous tenons face-à-face au bord de la falaise. Il incline la tête vers la droite, en direction du vide. Il me montre que notre prochain pas nous mènera au-delà du bord. Il m’offre ses deux mains ouvertes, paumes en l’air. Si j’étais un nouveau-né, je logerais dans le berceau de ses grandes mains. Je m’approche de lui. Dans une confiance totale je place les mains dans les siennes. Mes mains y ont l’air petites et parfaites. Nous avançons lentement le pied en direction du bord. J’enroule les doigts dans les siens et serre fort, tandis qu’ensemble nous sautons de la falaise. Nous commençons à tomber dans la nuit obscure et le silence complet. Il nous est très facile de rester groupés, comme lorsque nous avions les pieds sur le sol. A présent, au lieu d’être maintenus en place par le sol, nous sommes environnés par le ciel. Ce n’est pas une chute libre violente, c’est serein. Nous sommes reliés à chaque étoile. Certaines s’éloignent, d’autres se rapprochent. Il a un regard d’amour pur sur moi. De sa voix qui parle en mon intérieur, il me dit : « Voilà ce qu’est mourir. » »   
Enlevée à 8 ans puis emmenée en Afrique. EMI provoquée par une blessure par balle à la tête.

 

4197.  EMI-quasi de Ali A  8/7/2016.  EMI Quasi 8066.   EMI non-européenne. Originaire d'Algérie, vivant en France. Original en Arabe/Français, traduit en Anglais par John. Puisque j'étais frappé un accident très dangereux une foudre electrique de 360 volts Il était normal de mourir. mais.il est arriver que je reviens . Heureusement. avec . une merveilleuse découverte. Instillé en sécurité Pais Amour et confiance dans l'au dela.  
Ceci est une expérience EMI comme remarquable promotion de l'amour et de la paix.

4193.  Assimilable EMI de Marina P  2/8/2016.  Assimilable EMI 8059.  Espagne, traduit en Anglais par Sean, traduit en Français par Jean Peter.  « J’éprouvais une paix intérieure et extérieure. De la paix, de la paix et encore de la paix. Une sérénité totale enveloppée d’une sensation d’intemporalité ou d’éternité. J’avais l’impression d’avoir toujours vécu là. En fait, je n’avais alors aucun souvenir de mon identité actuelle. Je ne me rappelais d’aucun détail de ma vie présente, y compris mon nom, mon âge, ou le fait que je vis sur une planète appelée « terre ». Je ne me souvenais pas de ce que sous-entend l’existence humaine, ni de tout ce qui l’accompagne, comme manger, dormir ou se déplacer. Je ressentais l’amour et l’extase. C’est ce qui est le plus difficile à exprimer pour moi, car tenter de l’expliquer seulement avec des mots ne rend pas justice à l’expérience. »   
Profonde Expérience de Transformation Spirituelle, Assimilable EMI, ayant débuté par une expérience de méditation.

4174.  EMI de Diana H  2/7/2016.  EMI 8034.  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Ensuite, je me suis rendu compte que je n’étais plus effrayée de ne pas pouvoir respirer. J’étais en paix et tout à fait consciente des actions entreprises par les médecins et les infirmières pour me sauver la vie. Je comprenais tous les termes utilisés et j’avais saisi que pour eux, je n’étais plus en vie. J’ai pris conscience de l’état des relations entre les personnes présentes dans la salle. Tout à coup plus aucun secret n’existait, pourtant il n’y avait aucun jugement de ma part mais un amour inconditionnel. Je me sentais très aimée à ce moment-là et je voulais étendre cet amour aux autres dans la pièce. Mais ils ne pouvaient pas m’entendre. »  
EMI provoquée par des complications lors d’une grossesse.

4167.  EMI de Jeffrey C 29/06/2016.  EMI 8024.  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « La Vierge Marie m’a demandé mon avis sur ce que j’avais appris. Je lui ai dit que je ne trouvais pas juste de devoir supporter que des gens me blessent, que Jésus était censé me protéger, que si je devais repartir, je voulais qu’il corrige cela. Il m’a regardé en disant : « Mon fils, je ne peux causer de souffrance à autrui, je peux seulement guérir ceux qui sont brisés. ». Avec l’arrogance de la jeunesse, j’ai tenté le fameux : « Je veux parler au patron. », exigeant de parler à Dieu. La Vierge Marie a déclaré : « Tu ne peux pas « voir » Dieu. ». Jésus a précisé : « Personne ne peut voir Dieu. ». »  
EMI provoquée par une tentative de suicide. Remarquablement transcendante.

4165.  EMI de Celso 29/06/2016.  EMI 8020.  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Dans mon propre cas, Dieu a pris la forme d’une eau chaude lumineuse. Cela ne signifie pas qu’une eau chaude lumineuse constitue Dieu ; si ce n’est que pour moi elle est devenue la représentation de la notion de Dieu, car c’est en faisant l’expérience de l’eau chaude lumineuse que j’ai senti le plus de lien avec l’éternel, avec la source de la force vitale. Bien que cette image ne soit qu’une illustration plutôt médiocre de Dieu, en ce qui me concerne elle comprend bien toutes les qualités émotionnelles bouleversantes de la véritable notion de Dieu. Elle a généré en moi une émotion profonde, le genre de sentiment qui ébranle toutes les molécules des hélices d’ADN et change la vie pour toujours. Croyez-moi, une fois qu’on a vécu cette sorte d’expérience, la vie n’est plus jamais la même ! »  
EMI exceptionnelle provoquée par la noyade d’un technicien en biomédical; observation rarissime du temps sur sa montre en cours d’EMI.

4158. EMI de Bobby R 05/06/2016 EMI 8010.   Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ce lieu semblait s’étendre de toute éternité. Je me souviens très bien d’un être de lumière (Dieu) se tenant près de moi, me surplombant tel une tour immense et puissante, ne rayonnant cependant que chaleur et amour. Ses premières paroles furent un choc pour moi : « Bobby, je suis désolé de la souffrance que cette rencontre va t’infliger. Lorsque j’ai créé l’univers, j’ai mis en place des règles et des limitations. Chaque fois que tu viens ici cela te change, en fait c’est la deuxième fois que tu viens ici. Tu vas te souvenir davantage que tu n’es censé le faire, cela va te faire souffrir plus que tu ne l’imagines. Tu vas endurer plus de souffrance que quiconque dans ta famille n’en a jamais subi, je ne peux rien y changer. » » 

A l’âge de 4 ans, EMI provoquée par un arrêt respiratoire dû à l’asthme. Connaissance remarquable d’évènements à venir. Déclaré aveugle à la naissance mais vue parfaite lors de l’EMI.

 

4141.  EMI de Steven D  09/05/2016.  EMI 7981.   Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Ensuite je me rappelle m’être efforcé de rester debout, mais c’était comme si je grimpais en dérapant sur une colline jonchée de plaques de schiste détachées. Quand j’ai regardé vers le haut, il faisait sombre et j’ai vu trois croix. Le visage et surtout les yeux de l’homme sur la croix centrale étaient éclairés par un faisceau lumineux. Simplement en regardant son visage, on se rendait compte qu’il avait été frappé violemment. Mais ses yeux… Aujourd’hui encore je suis rempli d’émotion quand je repense et ressens l’amour, la compassion et l’attention complets qu’il avait pour moi. »  
EMI exceptionnelle provoquée par une crise cardiaque.

 

4126.  Assimilée EMI de Deborah L  26/04/2016.  Assimilée EMI 7961.  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Mon frère a commencé à se déplacer en direction d’un buste de marbre blanc posé sur un piédestal et ne comportant ni tête, ni bras mais seulement un torse. « Tu dois comprendre quelque chose au sujet de nos cousins, ils ne disposaient pas en eux de ce qui leur aurait permis de se comporter différemment quand j’étais malade. Regarde ce buste, il n’a pas de bras. Tu n’attendrais pas d’un manchot qu’il joue du piano ou qu’il attrape une balle. C’est la même chose pour nos cousins et leur comportement. Ils n’avaient pas en eux le moyen d’être différents. » J’ai hoché la tête et regardé la statue. Les paroles de mon frère me paraissaient logiques. Il a poursuivi : « Si dans ton cœur tu as de l’amertume et de la haine envers eux, tu vas seulement réussir à empoisonner ta propre vie. Tu dois les considérer comme des âmes handicapées spirituellement. » »    
Rêve détaillé de communication avec son frère après la mort de celui-ci.

4107.  EMI de Sharon M  17/03/2016.  EMI 7925.   Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Dans mon cas, Il s’est contenté de m’aimer tout au long du passage en revue de ma vie. Aucune parole n’a été prononcée, ce fut terminé en un clin d’œil. C’est après avoir revu ma vie que j’ai entendu une voix masculine dire : « Ce que tu donnes dans l’univers te reviendras. ». Tandis que je me tenais dans le jardin, j’ai à nouveau remarqué combien les couleurs des fleurs, des arbres et de l’herbe étaient belles et brillantes. Les rouges étaient plus rouges, les roses plus intenses et les jaunes plus puissants. Les couleurs étaient beaucoup plus vibrantes que toutes celles que j’avais pu voir auparavant. L’air avait un parfum suave. Il était tellement pur et transparent. L’herbe était fraîche au toucher, comme par une belle journée de printemps. Des oiseaux chantaient dans les arbres, j’ai vu une rivière, quand elle coulait sur les rochers, l’eau brillait comme des diamants au soleil. J’ai entendu de la musique, plus belle que tout ce que j’avais pu entendre avant. C’est alors que j’ai remarqué que tout produisait sa propre tonalité ou sonorité. Les arbres émettaient un son, les feuilles avaient leur bruit propre, l’herbe avait le sien, les rochers en avaient un autre, l’eau un autre encore, etc. En rassemblant tous ces sons, on obtenait la plus magnifique chorale symphonique jamais créée. Et ce qui est le plus stupéfiant, c’est qu’au paradis tout et tout le monde chantait les louanges de Dieu. »  
EMI exceptionnelle au cours de laquelle elle a rencontré Dieu et Jésus ! Remarquable en de nombreux aspects.

4055.  EMI de Sharon  18/11/2015.  NDE 7916. Original en Anglais traduit par Jean Peter.    « J’ai ensuite remarqué les plis fluides d’une robe très douce (semblant usée cependant), de couleur bleu clair et dorée. Je ne voyais que les jambes de la personne qui la portait. J’ai compris que c’était Dieu. Je voulais voir Son visage en m’approchant, mais je n’ai pas pu. Au cours de mon trajet vers la lumière, je me souviens d’avoir entendu prononcer des paroles sur un ton doux et tendre. Je ne sais comment, j’ai compris que je devais m’en rappeler. J’éprouvais une légère frustration car j’avais des difficultés à m’en souvenir. Mais après quelque temps, je les ai « mémorisées » et j’en ai été soulagée. Les mots dont on m’a demandé de me souvenir sont : « Ne t’efforce pas de comprendre afin de croire, mais efforce toi de croire afin de comprendre. ». J’ai ensuite senti que j’étais entraînée en arrière, m’éloignant de la lumière. Je ne voulais pas partir et j’étais triste. J’ai tenté de lutter pour ne pas être entrainée, mais je continuais à partir en arrière. »    
EMI provoquée par une pneumonie. Expérience racontée par une infirmière, moins d’un mois après l’évènement.
 

 

4019.  SOBE de Cristine H  14/09/2015.  SOBE 23053. Original en Anglais traduit par Jean Peter.    « Je me suis concentrée sur les fleurs, elles étaient vivantes, immergée dans un amour pur. Aujourd’hui encore je me mets à pleurer quand j’y repense. Les couleurs du jardin étaient vivantes également, leurs teintes rendaient ternes toutes les autres couleurs d’ici-bas. Les fleurs se balançaient comme mues par la brise. Il y avait du soleil mais il ne blessait pas les yeux. La température était parfaite et je ressentais un bien-être plus intense que jamais. Le soleil illuminait pétales et feuilles, les rendant translucides. Je volais au milieu d’eux pour jouir des formes entrelacées (comme je l’avais fait dans le kaléidoscope). »    
L’une des décorporations partagées les plus remarquables soumises à OBERF. Visite soudaine d’un monde magnifique avec de remarquables descriptions de son expérience là-bas.
 

 

4018.  STEs de Phoebe O  09/09/2015.  STEs 23052. Original en Anglais traduit par Jean Peter.    « Peu après les vacances de Thanksgiving (dernière semaine complète de novembre), j’ai connu la Source de toute existence. Cette grande ouverture s’est produite juste après plusieurs jours durant lesquels j’ai profondément ressenti que tout ce que je trouvais sur mon chemin (meubles, chevelure, papier, vêtements, musique, nourriture, savon, corps, esprits, pensées, réactions, plans, villes, voitures, arbres, nuages et autres) possédait une histoire indiciblement complexe, inséparable de l’histoire de l’univers tout entier et de tout ce qu’il contient. Sous une observation sereine, chaque simple chose paraissait magnifique… J’ai vu qu’il existe une vie immense qui est la Source de tout ce qui est et de tout ce qui sera. Je ne voyais pas avec les yeux, mais avec le cœur de mon être. J’ai vu notre univers, tout l’espace physique, tous les autres univers et tout ce qui change, comme un toute petit point noir fini au bord d’une mer infinie de vie et de lumière. J’ai vu encore plus nettement la nature de la vie comme étant pur amour, béatitude, créativité et sagesse. Cet océan de vie pure est sans forme, vaste, pourtant elle est pleinement consciente et intelligente. C’est uniquement elle qui véritablement vit les expériences, le seul « je » authentique. La Source est présente partout à chaque instant, qu’on en soit conscient ou non. Quand ce grand être s’est montré à moi, j’ai vu que la vie divine pure qui est Lui/Elle, est la même vie qui constitue l’essence de chaque être à travers tout l’espace et le temps. L’informe donne naissance à toutes les formes. Chaque goût, opinion, personnalité et expérience émerge de la vie divine pure. Chaque ensemble de ce que nous, humains, percevons comme opposés ou différents, ne fait en réalité qu’un »    
L’une des expériences spirituellement transformatrices les plus profondes qui nous aient été transmises. Enseignements spirituels stupéfiants. Récit assez long, mais à lire absolument !

 

3993. EMI de Duane S 15/08/2015 EMI 7743.   Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tandis qu’on me faisait visiter, on m’a expliqué que la majorité de notre connaissance céleste, éternelle, est effacée pour la durée des vies que nous avons choisies sur terre. Nous devons oublier temporairement la plus grande partie de ce que sait déjà notre moi supérieur, nous pouvons ainsi nous immerger dans les rôles que nous avons choisi de jouer. Par ailleurs, on m’a indiqué que me rappeler toutes ces connaissances et souvenirs pouvait prendre du temps. Afin de faciliter le retour dans de monde, on m’a conseillé d’envisager mon séjour sur terre comme une longue visite dans le parc d’attraction suprême, de le considérer comme un endroit comportant des parcours passionnants et des aventures variées, dont je pouvais choisir de faire l’expérience ou non. On m’a également rappelé que la seule raison pour laquelle nous quittons le monde céleste, c’est l’enthousiasme, la diversité, l’aventure et le divertissement qu’offrent ces différentes incarnations. Par contre, emmener toutes nos connaissances célestes avec nous dans nos diverses aventures, aurait dégradé l’expérience même que nous avons choisi de vivre. Quelqu’un là-bas m’a dit que je devais comparer nos parcours dans d’autres mondes au choix d’un nouveau roman : on peut choisir un nouveau livre en fonction de son état d’esprit. De plus, si on connaissait tous les rebondissements et coups de théâtre avant d’entamer la lecture, le plaisir serait gâché. » 

Stupéfiante EMI exceptionnelle provoquée par la maladie.

 

3991.   EMI de Mohammed Z  14/08/2015.  EMI 16083.  EMI non-occidentale, Iran. Original en Farsi traduit en Anglais par Amir, traduit en Français par Jean Peter. « Un exemple du passage en revue de ma vie se situe lorsque j’étais petit. Nous voyagions en voiture et nous-nous étions arrêtés en route. Il y avait une rivière à proximité de la route, on m’a demandé d’y aller et de ramener de l’eau dans un seau. Je suis allé remplir le seau, mais au retour, je me suis rendu compte qu’il était trop lourd pour moi. J’ai décidé de vider un peu d’eau afin de l’alléger. Au lieu de vider l’eau sur place, j’ai remarqué un arbre isolé sur un terrain desséché. J’ai fait l’effort de dévier de ma route vers cet arbre et j’ai versé de l’eau à son pied. J’ai même attendu quelques secondes afin de m’assurer que l’eau imprègne le sol et soit absorbée. En revoyant ma vie, j’ai bénéficié d’un tonnerre d’applaudissements et d’une expression de joie incroyables pour cette simple action. C’était comme si tous les esprits de l’univers étaient remplis de joie par cet acte humble, comme s’ils me disaient qu’ils étaient fiers de moi. Cette modeste action apparaissait comme l’une des meilleures choses que j’aie faites dans ma vie ! C’était étrange pour moi, car je ne pensais pas que ce petit acte représentait grand-chose, je croyais avoir accompli des faits beaucoup plus grands et plus importants. On m’a toutefois montré que mon action avait une très grande valeur car j’avais agi purement de cœur, sans l’ombre d’une attente à mon propre profit. »'   

EMI exceptionnelle d’un musulman, provoquée par un accident de voiture.

 

3938. EMIs de Rob N 10/5/2015. EMI 16076. Original en Anglais traduit par Jean Peter Je me suis rapidement rendu compte que je ressentais la puissance de Dieu. L’amour, la chaleur, la paix et la sérénité provenaient également des ombres qui environnaient le tunnel. Ce que j’avais pris pour des branches n’en étaient absolument pas. Il s’agissait des gens que j’avais aimés et qui étaient morts avant moi. Ils étaient autour du tunnel, me portant, me guidant et m’Accueillant chez moi. Je ressentais tant de contentement et de plénitude. J’éprouvais la plus incroyable combinaison de sentiments qu’on puisse imaginer.

Trois EMI, La première provoquée par une crise cardiaque, les deux autres par des complications opératoires.

 

3899.  EMI de Mira S  06/03/2015  EMI 7602. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « « Ce qui est réel, c’est uniquement ce qui est permanent, immuable ! Ce qui change est dans le mirage du temps et véritablement inexistant. La Conscience est toutefois toujours présente en tant que flux ininterrompu de Présence douce et délicate ; même au-dessus et au-delà du mental avec la forme humaine, telle qu’elle est dans l’inexpérience-expérience sous-tendant toute expérience. Elle ne change jamais, ne disparaît jamais, constituant par conséquent l’unique Réalité. ». « Mais si seule la Conscience est réelle, le monde était une illusion ? D’où provenait-il alors ? ». « Comme toute manifestation, le monde est également une création de la grande illusion qui (étant l’aspect créatif de la Conscience Suprême, ou Seigneur) constitue le divin projecteur cinématographique de la vie dans l’interprétation toute-puissante du monde de la Création. Tout comme dans le désert un mirage disparaît quand on le regarde depuis un certain point de vue, ta vie sur terre en tant qu’Arti a disparu une fois vue depuis la perspective du Moi Divin où tu te trouves maintenant. » »   

EMI stupéfiante d’un Hindou vivant aux Etats-Unis. Sagesse spirituelle profonde.

 

3885.  EMI de Scott W 15/02/2015  EMI 7578.   Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je sentais bien la conscience se former, mais pas telle que nous la connaissons ou comprenons. Elle faisait simplement son travail, ce qu’elle était censée faire, un point c’est tout. Puis il est devenu clair que l’ensemble, toute chose savait ce qu’elle était censée faire. Quelque chose donnait les orientations. Je voyais que même s’il y avait conscience, elle semblait avoir abandonné sa Volonté au Créateur et accepté Sa vérité. Puis mamie m’a pris la main et nous sommes repartis. L’univers était rempli, absolument plein de cordes de lumière et d’énergie. Elles pulsaient, elles bougeaient, et nous étions en leur sein, nous en faisions partie comme elles faisaient partie de nous. L’ADN s’étendait sur des éternités ; des souvenirs, reliés, imbriqués, mais se déplaçant tous en fonction de la Lumière. Je voyais des molécules, des atomes se reliant, se croisant, construisant et devenant de nouvelles formes de vie et de conscience. Les galaxies, les étoiles, les poissons, les arbres, l’air, l’eau, les humains, tous sont des formes structurées, construites à partir de l’ensemble de l’univers. Ensuite nous sommes revenus dans la prairie, mais cela ne s’est pas arrêté là. J’ai regardé ma grand-mère et la Lumière. Tout s’est ouvert, l’illumination s’est déversée à travers moi, depuis moi et en moi. Ceci ne peut être ni altéré, ni menacé, ni manipulé, ni biaisé. Il n’est question ni d’illusion, ni de conte de fées. C’est présent. Chacun possède son propre temps, dans sa propre évolution, créant sa propre réalité, vivant sa propre conscience. Nous en faisons partie et c’est une partie de nous. Nous n’avons véritablement rien à craindre, nous sommes vraiment aimés. Il existe une force tellement grande qu’on peut seulement la qualifier de « Dieu ». » 

EMI exceptionnelle provoquée par un arrêt cardiaque à 42 ans. Expérience remarquable dans un monde paradisiaque. Enseignements spirituels stupéfiants.

 

3875. EMI de Rachel E  12/02/2015  Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’étais plus un corps flottant au-dessus de la piscine. Je suis devenue le temps et l’espace. Je voyais l’univers entier, ce n’était pas comme lorsqu’on regarde une chaîne documentaire. C’était différent parce que j’étais l’univers. J’étais tout. Le son a disparu à l’exception de mon propre débat. Celui-ci n’était pas constitué de sons mais de temps. Soit je pouvais entrer dans mon corps qui était un morceau de temps et d’espace. Soit je pouvais rester hors de mon corps, être partout, faire partie de toutes choses, qui seraient un type différent de temps dans l’espace. Je me suis demandé : « Dois-je retourner dans mon corps ? ». »

EMI exceptionnelle provoquée par noyade à l’âge de 12 ans.

 

3864. CPM de Franziska R   05/02/2015 CPM 7539 Suisse, original en Allemand traduit en Anglais par Marguy, traduit en Français par Jean Peter. « Deux semaines plus tard, je me suis réveillée dans une chambre d’hôpital africaine passée à la chaux. Tout en haut de la pièce, deux petites fenêtres laissaient filtrer l’aube qui plongeait la salle dans une lumière bleutée. Toute la chambre vibrait d’un amour total. Elage m’a Accueillie cordialement. Il allait bien ! Je me suis assise à la petite table avec lui et nous-nous sommes mis à rire. C’était comme une prison dont je ne pouvais sortir, les fenêtres étaient trop hautes et la porte verrouillée. Ensuite nous avons discuté comme si nous ne nous étions pas vus depuis des siècles. Nous avons ri, réfléchi à propos du monde. Nous avons résolu tous les problèmes qui ont existé, existent et existeront. Puis il s’est levé. »

Communication post mortem exceptionnelle et souvenirs anténataux.

 

3853. EMI Probable d'Yvonne N.  01/02/2015. Probable EMI 7527. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Je me suis rendu compte que je me trouvais sur ce qui ressemblait à une aile immense. Elle était brillante, colorée, la plus belle chose que j’aie vue. La luminosité était si intense qu’elle aurait dû m’aveugler, pourtant elle ne blessait pas du tout les yeux. Ma vue était aiguisée là-bas, je voyais nettement jusqu’au moindre détail. L’aile était auburn, dorée, avec des bruns aussi. » 

EMI probable provoquée par l’opération d’une tumeur au cerveau.

 

3852. EMI de Leonard K  01/02/2015. EMI 7526. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Après que j’aie intégré cette notion, il y a eu une grande fête, on m’a présenté à beaucoup d’autres personnes. Mes deux arrière-grand-mères paternelles sont restées avec moi, elles m’ont présenté aussi à mes arrière-grand-pères. Tous deux étaient très gentils, l’amour que nous avons tous partagé ensemble est difficile à traduire en mots. Il était intense et systématique. » 

51 ans plus tard, récit complet d’une EMI stupéfiante, provoquée par les complications d’une opération d’urgence à l’âge de 8 ans. Expérience exceptionnelle !

 

3843. EMI de Jennifer W  21/01/2015. EMI 7516. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « La voix dans ma tête ne comportait aucune nuance de jugement, tout en étant claire et précise. J’ai appris la raison pour laquelle je mourais, comment cela allait influencer mes proches. D’autres informations inondaient ma conscience tandis que j’écoutais, apprenais et comprenais les conditions profondes de la vie passée, présente et à venir. Je suis devenue ma propre preuve de la divinité individuelle, bénie par la vie éternelle, par l’infinie miséricorde de l’amour inconditionnel de Dieu. » 

EMI exceptionnelle !

 

3839. EMI d'Arshan  19/01/2015. EMI 16074. EMI non-occidentale, Iran. Original en Farsi, traduit en Anglais par Amir, traduit en Français par Jean Peter.  « Je volais et je suis entré dans un environnement gris. J’ai tenté d’atteindre une lumière grise et poussiéreuse qui se déplaçait devant moi. Son intensité augmentait à mesure que j’approchais. Elle ressemblait à une vapeur ou une fumée éclairée sous un lampadaire. Informe, elle était teintée de bleu, d’orange, de jaune et d’or. J’ignorais ce dont il s’agissait. Elle ne me blessait pas les yeux et n’était pas aveuglante. J’étais entraîné vers cette lumière par une grande force. Plus j’approchais, plus j’éprouvais de la joie et de la sérénité. Après un instant, j’ai remarqué des Etres similaires à moi, mais ils étaient plus brillamment colorés et se déplaçaient plus vite que moi. Ensuite je me suis retrouvé entouré de membres décédés de ma famille. J’étais tellement joyeux et enthousiaste de les voir. J’avais le sentiment qu’ils étaient là pour m’aider. Leur corps était transparent et lumineux. » 

EMI non-occidentale détaillée d’un musulman, pratiquement impossible à distinguer d’une EMI occidentale détaillée d’un chrétien.

 

3838. EMI de Jennifer J  01/02/2015. EMI 7510. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Je ne faisais qu’un avec le Créateur, avec la Création elle-même. J’étais le Créateur. Nous l’étions tous ; ceux qui ne sont pas revenus le sont toujours. C’est impossible à décrire. J’avais conscience que mon corps terrestre (récipient ou réceptacle de mon âme) avait été déserté, j’étais bien davantage. Je savais tout. J’étais Dieu avec tous les autres, pourtant Dieu était aussi toujours là, dans cette existence supérieure. Puissance de l’univers bonne et douce, humble et pure. Dieu vit en moi, lorsque j’ai choisi de vivre, Son âme a été insufflée dans mon corps inanimé. Conscience de pensée individuelle, l’un étant pourtant le tout, sans distinction ni séparation entre chacun. Nous étions dans/imprégnant/les uns avec les autres. C’était incroyable. Une leçon d’humilité, beau au-delà de toute beauté, puissant de la meilleure et la plus et douce des façons, un amour et une sérénité qui « transcende toute compréhension ». » 

A lire absolument ! L’une des EMI les plus profondes rapportées à NDERF. EMI provoquée par des complications graves suite à un accouchement.

 

3812. EMI de Penny W  23/11/2014. EMI 7469. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Je vois mon corps totalement inerte sur le lit. Mes amis, Megan et David sont alors dans une salle d’attente. Je suis omniprésente, à la fois avec moi-même dans la chambre et dans la salle d’attente. David et Megan sont en train de dire que si je survis à cela, il faudra que quelqu’un puisse prendre les décisions médicales si je n’étais pas en mesure de le faire. Cette conversation et l’endroit ont été confirmés par la suite. Mon attention s’est portée sur la salle d’attente. La conversation entre mon amie et mon fils, ainsi que ce qui se passe aux Soins Intensifs, se déroule simultanément mais je suis en mesure de reporter mon attention de l’un à l’autre. » 

EMI provoquée par un choc anaphylactique nécessitant une réanimation aux Soins Intensifs. Observations en cours de décorporation confirmées.

 

3794. EMI de Bronwen C   01/11/2014. EMI 7446.  Nouvelle-Zélande. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis retrouvée en ascension verticale rapide vers le ciel. J’éprouvais un sentiment de légèreté immensément joyeux. Je me souviens d’avoir regardé en arrière vers mon corps désarticulé sur le rocher en contrebas, remarquant que « je » n’étais pas mon corps. Je voyais très nettement tout ce qui se situait en-dessous de moi : la rivière Hawkesbury et la belle lande environnante. J’allais vers des magnifiques cumulus. Je n’avais pas peur, n’éprouvant que de la joie. J’ai à nouveau regardé en arrière, j’ai vu mon compagnon (dont j’étais très amoureuse) près de mon corps. En temps réel, cela se serait passé quelques minutes après la chute, il était en effet assez loin derrière moi et il faut du temps pour descendre de cette falaise escarpée. J’étais alors à une grande distance et continuais à monter, je pouvais pourtant ressentir exactement ce qu’il éprouvait. Il était dans une grande détresse. Mon cœur s’est empli de compassion à son égard, ce qui, j’imagine, ma fait revenir. »

EMI exceptionnelle provoquée par une blessure à la tête causée par une chute. Rencontre avec un ange.

 

3772. EMI d'Elle D   11/10/2014. EMI 7446.  Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je recherchais un ancrage, un point de sérénité, j’ai vu mes parents en train de faire l’amour et j’ai été attirée vers eux, j’ai fait l’expérience de moi-même dans le ventre de ma mère, puis de ma propre naissance et j’ai revécu ma vie… pas tellement les diverses expériences, mais plutôt être moi-même à chaque stade de vie, jusqu’à devenir une vieille femme et mourir (à nouveau). Lors de l’agonie j’ai résisté de toutes les forces que j’ai pu rassembler, j’étais à nouveau terrifiée. La même expérience s’est répétée, ce cycle s’est reproduit plusieurs fois, jusqu’à ce que finalement je lâche prise au cours de l’agonie. Lorsque ce fut le cas, je me suis retrouvée dans un monde de béatitude, d’amour et de sagesse suprêmes. »

EMI provoquée par une ingestion de strychnine. Intérêt des aspects effrayants de l’EMI, avant qu’elle ne lâche prise et que l’expérience n’atteigne la béatitude.

 

3754.  EMI de Ricardo AH  19/09/14  Mexico.  Original en Espagnol traduit en Anglais par Erika, traduit en Français par Jean Peter.   « Après quelques minutes, nous nous étions rapprochés des montagnes devant nous, le nuage était de plus en plus grand et lumineux. Sa blancheur était impressionnante et la luminosité augmentait de plus en plus. Elle s’est rapprochée de moi jusqu’à m’envelopper. Dans la lumière du nuage, j’ai réalisé que la couleur était blanche mais avec une légère nuance dorée. En cet instant j’ai éprouvé paix, joie et tendresse absolue, comme si cette lumière me consumait et me conférait une sérénité totale. J’ai fait l’objet d’un amour illimité, aussi agréable que si j’étais sur les genoux d’une personne. Je me sentais Accueilli, aimé inconditionnellement, pardonné pour toutes mes erreurs dans la vie. Tout avait disparu, le son aigu, la voix de mon compagnon, la vue panoramique, tout. Eh bien je me retrouvais là, profitant de la paix. Dans la lumière du nuage je ne voyais pas mon corps non-plus. J’étais uni à la lumière et empli de bonheur. »

EMI exceptionnelle d’un prêtre, provoquée par une perte de connaissance et qui s’est produite il y a deux mois.

 

3753.  EMI de Wendy G  07/09/14  Original en Anglais traduit par Jean Peter.   « J’ai continué à flotter vers le haut et un tunnel est apparu. Il était magnifique avec une lumière intense à son extrémité (celle-ci était plus brillante que le soleil mais ne blessait pas les yeux, elle était blanche et pure). Je savais que je venais de mourir, laissant derrière-moi un bébé de 5-6 mois ainsi que mon mari, mais cela ne me préoccupait pas. Je voulais aller dans la lumière, retourner chez moi. Quand je suis entrée dans la lumière, je connaissais tous ceux qui s’y trouvaient, ils étaient tellement heureux de me voir, ils me souhaitaient la bienvenue chez moi. Tous étaient des membres décédés de ma famille, je n’en avais rencontré aucun auparavant pourtant je les connaissais tous. Par ailleurs, ils apparaissaient sous forme humaine afin d’être reconnus, mais en quelque sorte ce n’était plus leur véritable forme alors (je l’ai ressenti). J’avais un lien avec chacun et pratiquement une conscience collective (j’ignore comment le décrire). »

EMI détaillée provoquée par un arrêt cardiaque au cours d’une opération.

 

3741.  EMI de Sam J 7352  16/08/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai fait de mon mieux pour l’ignorer, mais le Créateur/Dieu/Grand-esprit est un peu difficile à ignorer. Le Créateur/Dieu/Grand-esprit m’a dit : « Tu repars. ». Exerçant mon libre-arbitre j’ai répondu : « Non, je ne repars pas. ». Le Créateur/Dieu/Grand-esprit a répliqué : « Si, tu repars, j’ai des « choses » à te faire-faire. ». Sur ces paroles, un éclair d’énergie a émergé de cette forme énergétique et m’a téléporté (je repense souvent à cet instant où l’éclair m’a frappé. Cela me ramène au moment où le Créateur/Dieu/Grand-esprit et moi ne faisions qu’un). J’ai eu l’impression de tomber en arrière dans un vide noir en direction d’un petit point de lumière blanche tout en hurlant : « Quelles « choses » ? »

EMI exceptionnelle, incitant à la réflexion, provoquée par une mort clinique constatée avec absence d’activité cérébrale.

 

3737.  EMI de William H 7340  09/08/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Chacun d’entre nous, en tant que sphère individuelle de communion, semble l’incarnation de deux moitiés complémentaires : la Compréhension et la Mémoire. Tandis que la Compréhension semble la principale caractéristique de l’âme supérieure, la Mémoire paraît être celle de l’âme inférieure. Selon mon expérience, la Compréhension constitue notre portion individuelle de la Connaissance infinie de l’Ame Unique, la notion évolutive que nous possédons sur le Chemin vers l’Unique, notre étincelle individuelle d’immortalité. La Mémoire, quant à elle, est composée des impressions accumulées de toutes les vies dont nous nous rappelons, la somme de toutes les personnalités que nous avons liées à notre âme, notre réserve durable de trésors mortels. »

EMI provoquée par un arrêt cardiaque.

 

3728.   EST de Mary D  03/08/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Lorsque mon attention s’est reportée sur un champ de particules, j’ai pensé quelque chose du genre : « Qu’est-ce que c’est ? » j’ai immédiatement reçu la réponse : « C’est la plus petite particule. C’est l’origine de la matière. C’est l’amour exprimé dans la matière. Voilà avec quoi tout est construit. Cet amour, cet amour exprimé en tant que matière, voilà de quoi est fait l’univers. C’est de l’amour, c’est l’amour de Dieu. Chaque élément physique y est amour et conscience, l’espace dans les intervalles est conscience d’amour et connaissance infinie, informations infinies. C’est ce que tu ne savais pas encore. Cette chose, c’est cela, c’est le pont entre mon amour inexprimé et toi. C’est le pont entre toute cette énergie inexprimée dans le vide et toi, ce champ-là. » »

Expérience Spirituellement Transformatrice (EST) alors qu’elle conduisait un véhicule. Multiples enseignements, dont les plus petites particules qui composent la matière.

 

3720.  EMI de Marie W  03/08/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Ensuite une paire de mains est apparue. Elles étaient stupéfiantes ! J’ai instantanément compris qu’il s’agissait des mains divines de Jésus. Il les a tendues et je me suis retrouvée entre ses mains. Il m’a transportée, me tendant au Maître suivant. J’ai entendu des sons exquis tout autour de moi et à travers moi. C’était comme de la musique sans en être. Il y avait des notes et des fréquences, chaque note et chaque mélange de fréquences modifiait mon expérience pour l’étape suivante. J’ai voyagé partout. Je suis passée d’un maître ascensionné à l’autre. Avec chacun d’eux j’étais entraînée dans une dimension différente. »

EMI provoquée par une agression criminelle. Récit remarquable et très atypique. 

 

3718.  EMI de Tina G 15/07/2014. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « L’écran droit montrait un moment heureux, joyeux. Sofie obtenait son diplôme, jetant son chapeau en l’air. Johnny embrassait toute la famille. Les enfants étaient en bon chemin vers une vie réussie. Corey et moi nous tenions fermement la main, nous étions tellement heureux. Mais la douleur était atroce. J’ai inspiré sans être capable d’expirer. J’avais l’impression d’avoir été frappée par 100 marteaux pilons. C’est ainsi que j’allais vivre pendant une période donnée, il allait me falloir des années pour guérir, mais je connaîtrais mon dessein. Allais-je pouvoir endurer une telle souffrance pour ce dessein ? »  

EMI provoquée par une rupture d’anévrisme. Remarquable visions simultanées de l’avenir consécutif à un retour à la vie ou non.

 

3700.  EMI de Michael Joseph 09/06/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai revu ma vie, j’ai parcouru « l’au-delà » escorté par un être qui était mon ange gardien / mon maître, j’ai fini par l’appeler le « professeur », il avait un incroyable sens de l’humour. Quand je dis : « il » c’est une façon de parler, car ce n’était ni un homme, ni une femme. J’ai vu ce qui arrive aux véritables athées (apparemment j’avais l’esprit suffisamment ouvert pour ne pas en faire partie). J’ai vu différents « paradis » et j’ai demandé à voir ce qu’est « l’enfer » (cela n’avait rien à voir avec ce à quoi je m’attendais). J’ai même demandé à voir Jésus, désolé mais j’ai seulement rencontré un homme qui n’était pas du tout comme je l’imaginais, on m’a fourni des faits historiques intéressants que j’ai pu vérifier par la suite. »

Deux EMI à l’adolescence.

 

3679.  Expérience de l’amie de Nicola E. 26/05/14  Original en Anglais traduit par Jean Peter « Michael a dit qu’il se souvenait que je m’étais arrêtée pour prendre de l’essence, que j’avais demandé le chemin de l’hôpital au pompiste (EXACT). Il a dit qu’il m’avait voulu comme maman parce qu’il a aimé ma voix lorsque j’ai parlé au pompiste (je me suis effectivement arrêtée pour prendre de l’essence, j’étais un peu perdue sur le chemin de cet hôpital rural, j’ai donc demandé ma route). Ensuite, il a dit qu’il se souvenait que le parking était partiellement fermé pour travaux, j’avais donc dû me garer dans un coin et courir vers l’hôpital… Puis Michael a fait la plus incroyable des déclarations : tandis que sa « vraie maman » accouchait, il a demandé à Dieu si je pouvais être sa maman. Il savait en effet que sa « vraie maman » n’allait pas survivre très longtemps et il avait peur de se retrouver seul sur terre. Apparemment il lui a été répondu qu’il ne pouvait pas m’avoir pour « vraie maman », mais que tout allait bien se passer, qu’il allait rester proche de moi durant sa vie. »

Souvenir prénatal le plus remarquable qui nous ait été soumis. Observations exceptionnellement détaillées du garçon sur le point de naître (confirmées des années plus tard par une amie présente lors de la naissance). Nicola E. n’a pas communiqué son adresse mail, nous la prions de nous écrire.

 

3666.  EMI de Robyn F  03/05/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. CONTENU VIOLENT. « Pendant tout ce temps je n’avais cessé de prier : « S’il te plaît, mon Dieu, éloigne de moi ce calice…. Personne ne viendra me secourir, personne ne m’a entendu crier, personne… ». C’est alors que j’ai compris que je me trouvais à deux endroits en même temps. J’ai quitté mon corps et traversé un tunnel de lumière qui m’a menée jusqu’à une porte de lumière intense. La porte s’est ouverte, je me suis agenouillée (j’ai vu que j’étais vêtue d’un genre de robe sombre). En m’agenouillant j’ai levé les yeux, devant moi j’ai vu Jésus cloué sur la croix. Il m’a regardé dans les yeux et sans paroles  je lui ai demandé : « Que dois-je faire ? ». Sans parler il m’a répondu : « Pardonne-lui. ». Ce qui fut fait à l’instant même où il « exprimait » ces mots. Le pardon a eu lieu sur le champ. J’ai totalement réintégré mon corps dans la salle de bains, mais tout avait changé et je le savais. » 

EMI exceptionnelle provoquée par une tentative de meurtre barbare, perpétrée par son mari dont elle était sur le point de divorcer. Remarquable communication avec Jésus qui lui a sauvé la vie.

 

3645.  EMI de Ronnie D  12/04/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai immédiatement su que si je voulais avoir une chance de survivre, je devais ralentir la voiture de manière à ce que la roue passe sur le corps quand il serait sur le dos. J’ignore comment, je savais que si la voiture me roulait sur le dos, je n’y survivrais pas. J’ai effectivement fait ralentir la voiture pour maîtriser l’instant où elle allait rouler sur le corps. J’ai réussi à la faire passer au moment où le corps était allongé sur le dos. Il me fallait ensuite faire la même chose pour la roue arrière. La voiture avait si peu de garde au sol qu’elle faisait rouler le corps (le mien) sur lui-même. Quand il est arrivé près de la roue arrière, j’ai à nouveau ralenti la voiture afin qu’elle passe sur le corps allongé sur le dos. C’est ce qui s’est produit. Le corps s’est ensuite coincé derrière la roue et un gros tas de neige s’est amassé sous la voiture… Dans la matinée, les médecins sont arrivés les uns après les autres. Ils discutaient de mon état, incapables d’expliquer ce qui se passait. Moi je le savais. Finalement ils sont sortis, déclarant à ma famille que, de manière inexplicable, il n’y avait plus de sang dans les cavités, j’étais stabilisé et on allait continuer à me surveiller. »

A l’âge de 15 ans, EMI provoquée par une collision sur la neige entre une luge et une voiture. Faculté remarquable de décélération de la voiture qui lui a peut-être sauvé la vie. Guérison apparemment inexplicable après que la voiture ait roulé sur lui.

 

3628.  E.S.T. de John K  23/03/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. «  J’ai dit à Dieu : « Si tu existes vraiment, il faut que tu m’aides tout de suite. Je suis au bout du rouleau et sans ton aide et ton amour, je ne peux plus continuer. Si tu existes vraiment, alors tu dois te manifester maintenant. Sinon, ton silence sera la réponse. » En cet instant, alors que j’étais allongé dans cette vieille pièce caverneuse dans un angle de l’abbaye, la chambre s’est emplie d’un vent chaud. Des rayons de lumière ont paru m’envelopper, j’ai eu la sensation d’être pris et bercé dans des bras immenses. J’ai été absorbé par le plus stupéfiant des sentiments de compassion et d’amour jamais éprouvé. Je n’avais rien ressenti de tel auparavant. Je savais être dans l’étreinte du Christ. La seule chose que je voyais, c’était une lumière chaude et dorée, en fait je ne voyais ni le Christ, ni le Père. Dieu m’a parlé d’une belle voix masculine, pas avec des mots mais par télépathie. C’était stupéfiant, Dieu m’a dit : « Je suis ici pour toi mon enfant. Je t’aime totalement. Tu es mon enfant et je suis ton Père. ». »

Surprenante communication avec Dieu alors qu’il était novice dans un monastère bénédictin et qu’il envisageait le suicide.

 

3626.  EMI de Madeleine 23/03/2014.  Mexico, original en Espagnol traduit en Anglais par Manuel, traduit en Français par Jean Peter. Tandis que mon corps subissait cela, j’étais restée à la même place, observant la façon dont il gisait par terre. Je n’éprouvais aucune sensation, douleur physique, stress, peur, ni angoisse. J’ai perdu la notion du temps, j’ignore combien de temps j’ai contemplé mon corps au sol, tentant de comprendre pourquoi j’avais percuté si violemment sans ressentir de douleur.

EMI provoquée par une tentative de suicide à l’adolescence.

 

3620.  EMI de Romy  09/03/14 Australie, original en Anglais traduit par Jean Peter. Je regardais des millions d’images d’évènements de ma vie, cela prenait l’aspect d’un film fragmenté en photos. Chaque petit acte ou pensée, instant après instant, même ce que j’avais oublié, tout était là. C’était une vision tellement fascinante. Le plus curieux, c’est que les images n’étaient pas jointives. Il y avait un vide entre elles qui paraissait tel un fil lumineux, les images semblaient reliées par ce fil de lumière. J’éprouvais principalement de la sérénité, de la révérence et de la curiosité. J’examinais tout avec une extrême méticulosité. Chaque fois que me venait une question, la réponse m’était immédiatement révélée. Ce défilement d’images et de vides progressait sans cesse, présentant une ligne séquentielle délicate et constante, en ordre parfait, une chaîne d’évènements. Je ne sais comment pourtant, tous se produisaient simultanément. Le passé, le présent et l’avenir se déroulaient en même temps. Observer l’ordre et le sens pris par toutes ces petites images dans « la vision d’ensemble » constituait une inspiration. Je ressentais beaucoup de compassion. J’étais totalement pardonnée. En fait, il n’y avait rien à pardonner. Je voyais que ma vie avait un « ordre parfait ». D’une certaine façon, c’était comme regarder une équation ou une somme mathématique qui serait totalement logique, tel évènement lié à tel autre entraîne tel résultat. C’était une simple représentation des causes et effets naturels accompagnée d’une douce compréhension. Il n’y avait aucun jugement, seulement de l’innocence.

Cette femme d’origine israélienne a vécu une EMI exceptionnelle provoquée par un accident de voiture en Inde. Observations remarquables et détaillées sur le passage en revue de la vie. Au cours de l’expérience elle a reçu des informations qui lui ont probablement sauvé la vie.

 

3601.  E.S.T. de Carlos K  23/02/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Avec moi, tout le paradis fêtait mon arrivée  en se réjouissant bruyamment! J’étais de retour ! « J’entendais » les célestes cloches, trompes et chœurs angéliques, des rires et toutes sortes de sons heureux et joyeux d’un contentement infini, pour lesquels nous ne possédons aucun terme sur terre car ces choses n’existent pas ici-bas. J’ai ressenti l’inexprimable, total, inconditionnel Amour de Dieu envers moi. Il était vraiment « personnel » et presque incompréhensible en raison de son caractère inconditionnel, au point que j’ai pensé : « Tout cet amour est pour moi ? Qui suis-je ? Un garçon qui a grandi au sein de la classe moyenne inférieure, dans un environnement normal, qui a suivi une scolarité normale. Je n’ai rien accompli, je n’ai rien fait d’extraordinaire. Je suis juste un type normal, un humain normal. Qu’ai-je fait pour mériter cela ? Est-ce que TOUT cet AMOUR est vraiment pour moi ? ». Immédiatement après avoir pensé cela, j’ai été instantanément « avalé » par cet Amour stupéfiant. « J »’avais totalement DISPARU ! Il ne restait que l’Amour. Rien de moi, rien de Dieu… seulement un AMOUR éternel, incompréhensible, indescriptible, total, complet, absolu. » 

Expérience Spirituellement Transformatrice exceptionnellement profonde. L’une des E.S.T. les plus remarquables et détaillées transmises à NDERF.

 

3556. EMI de Donald C  19/01/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ensuite, Mamie et lui ont discuté, elle s’est tournée vers moi en disant : « Tu dois repartir. ». Je pense que je me suis surpris moi-même en répliquant que je voulais rester. Mamie m’a alors dit que cela allait rendre ma famille très triste parce qu’on m’aimait tant. J’ai répondu que ce n’était pas vrai. Elle m’a dit de regarder. En baissant le regard vers ce que j’ai considéré comme un téléviseur, j’ai vu ma sœur et mes frères qui tentaient de me réanimer. Ma sœur aînée m’extrayait la boue de la gorge et du nez. J’ai été surpris de l’entendre dire : « Donnie respire, Donnie respire s’il te plaît ! » pendant qu’elle me frappait le visage. Puis Mamie s’est baissée, a mis un genou au sol, m’a retourné et m’a regardé dans les yeux. Les mains sur mes épaules elle m’a dit des paroles qui me hantent… « Donald tu dois repartir, mais souviens-toi… souviens toi, Tu Fais Partie de Quelque Chose de Très Important ! ». »

EMI exceptionnelle provoquée par une chute depuis un arbre à l’âge de 10 ans.

 

3554. EMI d'Eruera M  05/01/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « en regardant l’herbe, je voyais bien qu’il s’agissait d’herbe mais elle comportait un élément absent durant la courte période de mon existence physique, cet élément c’était l’amour. L’herbe était moi et j’étais l’herbe, elle avait conscience de moi et je venais de prendre conscience d’elle. Autre exemple : lorsque j’ai regardé autour de moi (quand je dis regarder autour, ce n’était pas comme si j’avais tourné la tête pour regarder, car je regardais déjà), j’ai vu des arbres, j’avais pris volontairement la décision de les regarder car une aura de chaleur et d’attention émanait de cette direction. Lorsque j’ai de nouveau regardé ces arbres, ils avaient conscience de moi, ils transmettaient de l’amour et de l’acceptation. »

A l’âge de15 ans, EMI exceptionnelle provoquée par une blessure lors d’une partie de rugby.

 

3553. EMI de Gillian M  05/01/14 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Je me souviens ensuite de m’être retrouvée dans un espace immense, infini semblait-il, empli d’une brillante lumière blanche. Je ne me rappelle d’aucune limite à la perception, pas de vision binoculaire, mais une vue panoramique/sphérique/à 360°, difficile à décrire. J’y suis restée pendant ce qui m’a paru une longue période, certainement pas des minutes, des heures ni des jours, plutôt des semaines, des mois, une éternité. Le temps n’avait pas de sens. Je me trouvais avec un groupe d’êtres que j’avais la sensation de connaître de très longue date. J’évalue leur nombre entre 12 et 25. Je me souviens vaguement que mon expérience terrestre a été « téléchargée », qu’une grande réunion a eu lieu avec ces êtres, ainsi qu’une longue période de détente/récupération. La communication était non-verbale et instantanée. Elle impliquait la transmission de faits, de concepts, d’évènements entiers accompagnés des émotions associées, ce n’était pas simplement des mots et des phrases. Finalement un consensus s’est établi sur le fait que je devais retourner à la vie que j’avais quittée, celle-ci n’était en effet pas terminée. Je ne me rappelle pas de mon apparence, mais je me souviens de celle des autres êtres lorsque je les ai quittés, des joyaux éclatants, points brillants de lumière scintillante. 

EMI d’un médecin provoquée par un arrêt cardiaque. Discussion étendue et intéressante au sujet de l’EMI.

 

3523. EMI Probable de Sarah W  11/23/13   Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’obtenais en retour les réponses d’une voix masculine, apaisante et consolatrice. Son ton et son timbre étaient parfaits à mes oreilles. J’ai poursuivi comme je l’avais toujours fait : « Pourquoi Dieu ne me protège-t-Il pas ? ». J’ai entendu : « Il le fera. », j’ai répliqué : « Il le fera ?!! » « Oui. » A chaque réponse je sentais le fardeau de mes peines s’enlever de mon esprit. Comme on dit : « Porter tout le poids du monde sur ses épaules. ». J’ai posé la question : « Pourquoi Dieu ne me soutient-Il Pas ? ». La voix a répondu que c’était temporaire, tout ce que j’affrontais. Je lui ai rétorqué que je n’avais pas commis tout ce dont on m’accusait, mais que personne ne me croyait. La voix m’a affirmé « Moi je te crois. ». Je me suis exclamée : « Vraiment ? ». Il m’est impossible de communiquer à quel point il était bon que quelqu’un me croie. Je continuais à contempler la terre. Elle était tellement proche de l’endroit où je me trouvais. J’étais impressionnée par sa taille, ses couleurs. »

Exceptionnelle EMI probable à l’âge de 14ans. Expérience épique dans l’autre monde en compagnie de Jésus, avec des réponses à ses questions les plus profondes sur la vie. Selon les règles de classification, il s’agit d’une « EMI probable », ce que vous allez lire est toutefois authentique.

 

3521. EMI di Yazmine S  11/23/13  Nouvelle Zélande. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Elle était dans et avec tout le monde et tout. Elle avait toujours été dans et avec tout. Elle était/ Elle est la Vérité, l’Amour, la Compassion, la Joie et Tout. Cet Or contenait toutes les informations. C’était l’Intelligence Unique. Elle contenait la création de tout ce qui a été créé. J’ai ressenti, fait l’expérience de tout ce qui a été, de tout ce qui sera. Tout se produit simultanément. Il n’existe ni passé, ni avenir. Simplement, tout EST. Il n’existe aucun moyen de décrire la beauté immaculée de cette expérience, pourtant durant les 35 dernières années j’ai cherché à le faire chaque jour. « Béatitude » n’est qu’une simple description verbale, ce n’est pas le terme que je souhaiterais, mais d’une certaine manière cela s’en rapproche. »

EMI exceptionnelle provoquée par une hémorragie due à une fausse-couche.

 

3519. EMI di Lisa T  09/11/13  Original en Anglais traduit par Jean Peter. J’ai sauté dans l’eau glacée, ne comprenant pas qu’il ne fallait pas avaler d’eau. J’ai réussi à remonter deux fois. A la troisième tentative j’ai soudain vu défiler devant moi un genre de vieux film de ma vie, depuis le jour même de ma naissance jusqu’à ce qui aurait constitué mes funérailles. En regardant ma famille pleurer, j’ai hurlé : « Non ! Non !! ». Instantanément j’ai été tirée de l’eau et ramenée sur la berge, tout le monde était très inquiet. Je n’ai dit à personne ce que j’avais vu, mais on m’a raconté que j’avais sauté dans le courant, que j’avais été emportée sur une distance assez longue avant qu’on ne parvienne à me récupérer. 

A 10, 19 et 40 ans, trois EMI exceptionnelles provoquées par blessure à la tête, noyade, arrêt cardiaque lors d’un examen médical. Enseignements remarquables !

 

3452. EMI de Joan LH  17/09/13 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je suis passée de mon corps à un endroit d’Amour absolu. Je ne peux décrire cela autrement que baigner dans une piscine, à la différence près que même mon corps était empli de cet Amour. Je ne faisais qu’un avec lui, mais j’en étais également dissociée. Je demeurais moi-même, mais j’étais bien davantage que moi. Je ne faisais qu’un avec tout et TOUT était bon. J’ai vraiment entendu une musique magnifique, mais elle n’était pas comme notre musique. La musique elle-même faisait partie de moi, mais je ne crois pas que je chantais. C’était plutôt comme si elle avait simplement fait partie de moi et moi d’elle, mais elle était bien davantage que seulement moi. Je me sentais en apesanteur, libre, absolument libre. J’étais enveloppée dans cet Amour et j’en faisais également partie. Pas une seule partie de moi, ni de quoi que ce soit, n’était pas amour. Les individus n’existaient pas de la même façon qu’ici. Je demeurais moi-même, mais je faisais également partie de l’Amour. Je SAVAIS tout simplement les choses sans avoir entendu une seule parole. J’ETAIS amour. Je SAVAIS que les religions n’avaient rien compris, toutes les religions. En aucune manière les lois et les sentences ne peuvent déroger à CELA. Elles ont tout rendu tellement compliqué alors qu’en réalité c’est très facile. Il n’y A que l’Amour et nous en faisons partie. Il n’est PAS possible de ne pas être aimé, en aucun cas. Nous SOMMES amour. » 

EMI exceptionnelle provoquée par une péridurale. Le témoin est infirmière.

 

3401. EMI de Bell C 28/07/13 Hong Kong, Original en Anglais traduit par Jean Peter. J’étais fasciné par la façon dont les expériences cognitives du corps diffèrent de celles de l’âme. Alors que notre corps est relié au monde environnant par les cinq sens, il dépend de cellules sensorielles pour détecter les stimuli extérieurs, il les connecte à certains groupes de zones spécifiques du cerveau. Là, les signaux sont reçus et interprétés, comme par exemple les images et les odeurs. A l’inverse, l’âme ne nécessite aucune cellule sensorielle pour se relier à l’univers. Au lieu de cela, elle fonctionne de manière télépathique. Dans cet état différent, ma vue et mon ouïe suivaient véritablement l’évolution de mon esprit. En d’autres termes, je voyais et j’entendais ce à quoi je pensais. J’étais actif et non passif dans ces processus cognitifs. Mes perceptions n’étaient plus restreintes par un objet physique ou la distance, dans cet état en effet j’appréhendais les choses au travers de leurs formes basiques, telle l’énergie. Ce fut une expérience cognitive tout à fait nouvelle pour moi. 

EMI non-occidentale d’un psychologue PhD.

 

3399. EMI de Mukurarinda D 28/07/13 Rwanda. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « j’y suis entré et j’y ai trouvé Jésus Christ. Celui-ci m’a Accueilli dans son bureau et m’a fait assoir face à lui de l’autre côté d’une petite table. Tout d’abord, il a étalé un dossier avec des feuilles remplies, il s’est mis à lire tout ce que j’avais fait sur terre jusqu’au moment où j’étais monté au paradis. Puis il a refermé le dossier en me demandant : « Conviens-tu d’avoir fait tout cela pendant que tu étais sur terre ? », j’ai tout confirmé. Pendant qu’il lisait l’impression était similaire à visionner une vidéo, ou à ce qu’on est en train de faire à un moment donné. Il n’était pas question de nier quoi que ce soit. Il m’a dit : « Je veux que tu retournes sur terre ; je souhaite que tu fasses quelque chose. Quand tu auras terminé, tu reviendras ici au paradis afin d’y vivre pour toujours. ». »

EMI au Rwanda à l’âge de 17 ans. Le témoin est devenu missionnaire.

 

3389. EMI de Garry R  14/07/13 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je suis alors sorti de mon corps et me suis retrouvé en train de flotter au milieu de la pièce. J’avais conscience de l’intégralité de la pièce, de mon corps bloqué, de l’environnement à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. J’avais également conscience d’un genre de brume scintillante environnant la zone et d’instant en instant plus distincte et tangible. Alors que je me sentais très calme et serein, J’éprouvais également un sentiment d’urgence, dans le sens où si je n’obtenais pas rapidement de l’aide, je n’allais plus pouvoir revenir. Je savais que ma sœur était en train de jouer avec nos amis dans la cour. J’ai traversé la fenêtre du second étage et je suis descendu dans la cour. Je me suis positionné à quelques centimètres du visage de ma sœur. Je savais ne pouvoir émettre de sons. Bien que j’aie pu entendre les pensées de ma sœur, je sentais une résistance entre nous, comme si une épaisse couverture de laine m’empêchait de communiquer avec elle. D’une manière ou d’une autre, je savais comment focaliser mon attention en l’équivalent d’un cri, j’espérais que cela pourrait vaincre la résistance. »

EMI provoquée par étouffement à l’âge de 9 ans. Pendant la décorporation, intéressante communication manifeste avec sa sœur de 4 ans qui lui a sauvé la

 

3379. EMI de Bolette L  20/06/13  Original en Danois traduit en Anglais par Runi, traduit en Français par Jean Peter. « Tout était plus distinct et je pouvais zoomer à volonté, les couleurs étaient plus nettes et vibrantes. Mon champ de vision couvrait tout alentour. C’était tellement magnifique, les couleurs étaient d’une beauté surnaturelle. J’étais si heureuse et sereine durant l’intégralité de mon expérience de mort imminente. Dans la vie j’ai perdu de l’audition, ce n’étais pas le cas dans la mort, j’entendais beaucoup mieux que dans toute ma vie. Je n’avais aucun problème d’ouïe, les sons étaient magnifiques et mélodieux. Les conversations entretenues avec d’autres ne se transmettaient pas avec des sons mais par télépathie. J’étais complètement emplie d’émotions telles que la joie, l’amour profond, le réconfort, la gratitude, la liberté ; le sentiment que « TOUT est tel qu’il se doit » ; Tout est bien… »

EMI stupéfiante au cours de laquelle elle a rencontré son futur fils.

 

3367. EMI de Deborah W  04/06/13 & 17/11/13 Original en Anglais traduit par Jean Peter.   « Tout ce que je sais, c’est que j’ai flotté vers le haut pendant un instant, puis en avant, il y avait tant à voir. J’étais bien au chaud et c’était très confortable, je ressentais de l’amour pur et de la joie d’être là. Je flottais le long d’un chemin qui comportait de magnifiques colonnes aux douces couleurs pastel ondulées, leur base était loin en dessous, elles s’étendaient aussi haut que portait mon regard. Il y avait un fond de musique tout autour de moi, une musique de vibration colorée ? J’avais l’impression d’aller en direction du soleil, mais sans éblouissement et la température était parfaite. Je me suis rendu compte que j’étais au paradis. »

EMI provoquée par une rupture d’anévrisme aortique abdominal.   

 

3304. EMI de Jeffery O 31/03/13 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « J’ai quitté mon corps sur les lieux de l’accident et visité un autre monde de lumière. Mon épouse décédée m’a dit que je devais repartir vers mon fils aîné qui a également survécu à l’accident. Alors que je retournais à mon corps, j’ai vécu de profondes expériences avec les personnes en vie que j’ai rencontrées. J’ai perdu toute notion de jugement en voyant les autres tels qu’ils sont réellement, au travers des yeux de Dieu. »

EMI profonde provoquée par un accident de voiture. Il a rencontré sa femme et son fils décédés lors de l’accident (EMI partagée).

 

3291. EMI de Robyn  14/03/13 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Je n’ai plus fait qu’UN avec TOUT CE QUI EXISTE, pourtant je conservais la notion affirmée d’être moi-même. TOUT allait bien, tout était AMOUR, le but de la vie humaine consiste uniquement en l’expérience et l’expansion. Je ne faisais qu’UN avec le médecin, les infirmières, ma mère dans le couloir, les équipements, l’alarme de l’électrocardiogramme et tout l’espace entre eux. Si je l’avais voulu, j’aurais pu faire lever le bras du médecin… mais ce qui est important, c’est que je ne souhaitais nullement manipuler son libre arbitre. Absolument pas ! Même si je savais être en mesure de contrôler toute la situation, ce n’était tout simplement pas mon intérêt de le faire. Ils étaient moi et j’étais eux.

EMI exceptionnelle et profonde, provoquée par une surdose d’anesthésique. A lire absolument !

 

3265. L'expérience de Gustave P 09/02/13 Original en Anglais mis en forme pour clarification par Judy Shea le 16/02/13, traduit par Jean Peter. « L’âme, ou notre conscience, est « en » toutes choses, elle « est » toutes choses. Je ne voyais pas vraiment, « j’étais » plutôt ce que je souhaitais percevoir. Si je voulais regarder un pin, je ne « voyais » pas ce pin, « j’étais » ou « je devenais » ce pin, quel qu’ait été le point de vue choisi pour l’observer. Je pouvais le voir en tant qu’arbre, ou le connaître au niveau moléculaire. Comme « j’étais » également cet arbre, il n’y avait aucune limite à ma capacité à « percevoir » ou « connaître » cet arbre. En fait, voici une meilleure manière de l’exprimer : l’âme (ou la parcelle de conscience avec laquelle on ne fait qu’un quand on quitte le corps) ne « voit » pas les choses, elle les « connaît ». Si on veut voir un pin, on le « connaît ». On ne le « voit » pas avec les yeux comme sur terre. De même, les notions telles que : « près » ou « loin » n’ont pas de sens pour « l’âme », car on ne fait qu’un avec toutes choses et toutes choses ne font qu’un avec soi. On voit les choses distantes avec la même netteté parfaite que celles qui sont proches, car près ou loin n’existent pas. Ces termes ne sont utilisés qu’en référence à la position des objets terrestres les uns par rapport aux autres. »

Profonde expérience spirituellement transformatrice à l’âge de 11 ans, pendant le « sommeil».

 

3232. EMI George J 05/01/2013. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « D’en haut, j’ai vu les urgentistes m’examiner. Ils étaient paniqués car ils ont cru que j’étais morte. D’en haut, je les ai vus découper précipitamment mon manteau. Mon âme ou ma conscience est ensuite partie, voyageant vers le « paradis » ou bien un endroit où un être m’a dit : « Ce n’est pas ton heure, du dois repartir faire quelque chose d’important. ». »

EMI après avoir été renversé par une voiture à l’âge de 6 ans.

 

3199. Expériences de Walter C 01/12/12 Canada. Original en Anglais mis en forme pour clarification par Judy Shea 10/02/13, traduit en Français par Jean Peter. « Mon esprit se déplaçait autour des morceaux en suspens, les admirant pendant quelques instants, avant de me tourner vers la tâche suivante. Ce corps (envers lequel je n’éprouvais AUCUN attachement émotionnel) venait de subir un accident et je n’étais pas certain qu’il soit encore habitable. Je sais que cela paraît bizarre, mais c’est la question que je me suis posée, ce corps était-il toujours intact, pouvais-je encore l’utiliser ? Ma conscience s’est positionnée face au corps afin de l’examiner, de le sonder, du haut en bas. Aucun dommage. » Décorporation spirituelle lors d’un accident de voiture. Remarquable observation des éclats de verre dans les airs alors que le temps s’était arrêté.  « Faire l’expérience de flotter ne comportait aucune sensation de flottement, seulement le fait que je flottais. J’éprouvais de l’empathie et une compassion immense envers mon moi physique, la douleur évidente dans le corps n’était pourtant pas ressentie par cette partie de moi-même. Je me trouvais dans la pièce, mais je n’étais pas confiné à mon corps; c’était comme si je m’étais trouvé partout dans la pièce simultanément. Pendant quelques instants, je me suis orienté par rapport à cette nouvelle liberté, me déplaçant dans la salle et observant l’environnement depuis des angles variés. »

Exceptionnelle décorporation spirituelle qui a duré des mois à la suite de nouvelles traumatisantes.

 

3193. EMI Eliana 19/11/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Il y a quelques mois, alors que je faisais prendre sa douche à Eliana, celle-ci a spontanément déclaré : « C’est pas le docteur qui a pris ma ouwie, c’est Dieu ! »  « J’étais vraiment, vraiment, dood(morte) et malade.  Le fantôme m’a amené naar jou(vers toi)  J’étais au de hemel(ciel) toen(quand ) ik(j’)étais ziekie(malade)  J’avais « ouwie » sur le bras.  Elle est gentille aussi. Et méchante.  Je déteste les gateaux blauw(bleus) au de hemel(ciel)  Toi et moi et papa on va toujours au ciel. » 

EMI exceptionnelle. Cette enfant a failli mourir à 2 puis à 9 mois. Elle a maintenant 3 ans et parle, sa mère cite ses incroyables déclarations au sujet de ses expérience. A lire absolument !

 

3169. EMI Kate D 16/10/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « « Regardez-moi » il parlait d’une voix basse et douce. « Je ne peux pas » ai-je grincé. J’avais trop honte et trop peur pour bouger. « Vous le pouvez » a-t-il répondu d’une voix apaisante, engendrant alors en moi tant d’amour et de confiance. Il a tendu la main vers le banc, me communiquant sa force. Il m’a de nouveau encouragée : « Regardez-moi ». Lorsque mon regard mouillé de larmes a rencontré le sien, j’ai vu le moment du viol de son point de vue. J’ai vu son cœur gonfler à éclater de tourments et de souffrances. J’ai vu le Créateur de l’Univers hurler de douleur. Il a tendu la main vers moi à travers le temps et l’espace, il a pris ma petite main dans la sienne. Pendant le viol, il a rayonné amour et réconfort à travers mon petit corps de quatre ans. Sa main géante, si pleine de lumière et de rayonnement, me faisant paraître plus petite encore. Nous avons enduré cet instant ensemble, le Créateur et moi, tous les deux trempés de larmes et emplis d’une souffrance à briser le cœur. A travers ma faiblesse, il m’a donné Sa propre force. »

EMI provoquée par une tentative de suicide. Opposition stupéfiante du bien contre le mal dans un tribunal. Triomphe épique de l’espoir sur la tragédie. 

 

2995. EMI Laura M. 31/03/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Tu es un enfant de Dieu » a-t-il dit, « et Dieu est Amour, je te vois purement Amour. ». Aucun jugement n’émanait de Lui, seulement de l’Amour. Toutefois, afin que je le comprenne, il me fallait me pardonner à moi-même, réaliser que je faisais partie de l’Amour Divin. Cela a été rendu possible par le biais du Pardon (très difficile à expliquer). Je sais seulement que je ne me souviens d’aucun élément du passage en revue de ma vie, ne me restent que le souvenir d’en avoir eu un, ainsi que celui de l’Amour ! Lorsque je me suis rendu compte de la présence d’une fleur magnifique, j’ai reporté mon attention sur l’environnement. Cette fleur ressemblait à un gerbera parfait, resplendissant de teintes oranges brillantes. Elle était vivante et elle m’aimait ! Stupéfaite, je me suis retournée vers Lui. Emerveillée et emplie de révérence, je me suis exclamée : « Cette fleur m’aime, je le ressens. ». Il a répondu « Tout a été créé avec l’Amour de toi ! »

Deux EMI. L’une relativement brève tôt dans sa vie à cause d’une hémorragie post-partum assez effrayante. Deuxième EMI étonnamment transcendante provoquée par un choc allergique en réaction à une transfusion sanguine. Comporte une dispute épique avec Jésus.

 

2969.  EMI de Cherie B 01/03/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tandis qu’on pratiquait sur moi les techniques de réanimation, mon médecin est précipitamment allé chercher un système d’assistance permettant d’assurer la circulation du sang dans les organes. Mais le cœur n’a pas redémarré, il ne battait plus. Tous les organes se bloquaient. On m’a finalement transférée dans un autre hôpital où les examens médicaux ont montré qu’il n’y avait aucun mouvement atrial et ventriculaire, à droite et à gauche. J’étais arrivée en arrêt cardiaque dans le second hôpital. … On m’a informée que mon corps allait guérir et qu’il était sûr pour moi d’y retourner.… Il apparaissait clairement qu’on n’est jamais seul. On est en permanence environné d’êtres aimants quand on passe dans l’autre monde, voire actuellement dans la dimension existante. Je sais qu’on est en sécurité et protégé tout le temps. Quelles que soient les circonstances dans lesquelles on se trouve, comment on est perçu ou jugé par le monde, ou bien ce qu’on a fait dans cette vie, nous sommes tous amour pur. C’est aussi simple que cela. Nous sommes tous ici afin de se rappeler les uns aux autres notre pure essence, ce que nous pouvons créer dans ce monde à 3 dimensions par le biais de l’amour et de la co-création. J’ai appris que nous ne faisons tous qu’un, partageant différentes expériences. »

EMI étonnamment transcendante, provoquée par un arrêt cardiaque très long.

 

2965.  EMI d'Isabel R  25/02/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « La voix masculine m’a rappelé la vision de mon mari et de mon fils en vêtements de deuil. Il a dit que si je ne repartais pas vers eux, j’allais interrompre un « plan ». Ce plan allait être modifié et tout finirait par bien se passer, je pouvais donc continuer si je le souhaitais. La conséquence de mon décès intempestif serait que mon mari et mon fils allaient souffrir d’une manière que je ne pouvais imaginer, j’allais être consciente que ces souffrances étaient causées par ma décision égoïste de ne pas revenir. J’allais éternellement avoir cela à l’esprit, ce qui n’allait pas constituer une immense tristesse à endurer pour moi, mais plutôt une mauvaise conscience qui n’allait jamais pouvoir s’estomper. Cela n’était pas très grave, sauf si l’on prend en compte la durée de l’éternité. »

EMI exceptionnelle provoquée par la rupture d’une trompe de Fallope et une hémorragie interne.

 

2932.  EMI de Jean R   18/01/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout était orienté vers mes relations avec autrui. Pendant ce temps, j’ai éprouvé ce que les autres avaient ressenti dans leurs relations avec moi. J’ai senti leur amour ou leur souffrance vis-à-vis de choses que je leur avais faites ou dites. Leur douleur me faisait recroqueviller, je pensais : « Oooh, là j’aurais pu mieux faire. ». Mais la plupart du temps j’ai ressenti de l’amour, ce n’était donc pas trop mal. Durant ce processus, personne ne me jugeait. Je ne sentais aucune désapprobation de l’extérieur… seulement mes propres réactions à tout cela. Le sentiment d’amour inconditionnel qui m’imprégnait a persisté. Je me jugeais moi-même, par contre personne d’autre ne l’a fait lors de ce passage en revue.… Ma première question a été : « Quelle-est la bonne religion ? ». On m’a répondu : « Toutes le sont. Chaque religion est un chemin pour tenter d’atteindre le même endroit. ». On m’a montré une montagne sur laquelle chaque groupe religieux essayait d’atteindre le sommet, à quelque distance les uns des autres… mais chacun s’efforçait d’arriver au même endroit. On m’a ensuite dit que les personnes choisissent de naître au sein de la religion ou du groupe qui va leur permettre d’assimiler les leçons qu’on les envoie apprendre. On m’a dit que la terre est une sorte de grande école, un endroit où l’on peut appliquer les leçons spirituelles apprises, se mettre à l’épreuve sous la pression afin de savoir si l’on peut effectivement « vivre » ce que l’on sait déjà devoir faire. »

EMI exceptionnelle provoquée par un syndrome de choc toxique. Expériences remarquables, à lire absolument !

 

2930.  EMI de Pegi R  18/01/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Elles étaient toutes debout, à l’exception de l’une d’elles, assise au milieu et en avant des autres. C’était Dieu. Il m’a parlé et je lui ai parlé. J’ai été impolie et irrespectueuse. Je hurlais que je ne voulais pas être là, que je ne voulais pas rester. J’étais très en colère. Je lui ai dit que j’avais deux jeunes fils à la maison et qu’ils avaient besoin de moi. J’ai dit que je n’allais pas partir. Par la pensée, Dieu m’a communiqué que je faisais de la manipulation, que foncièrement ce n’était pas moi la patronne là-bas. Je me suis soumise, je lui ai demandé à voir l’avenir. J’ai déclaré que si mes fils s’en tiraient mieux sans moi, alors j’allais rester. Mais si ce n’était pas le cas, je le suppliais de me laisser repartir afin de m’occuper d’eux. J’ai alors vu mes fils chez moi, élevés par leur papa sans que je sois là. Ils étaient tellement tristes et solitaires. Leur père avait une compagne qui ne les aimait pas comme moi. Je leur manquais terriblement. J’étais très peinée et je voulais les réconforter. J’ai demandé à Dieu : « Qui va les instruire à ton sujet ? ». »

EMI exceptionnelle provoquée par une grossesse extra-utérine et une hémorragie interne. Autre EMI provoquée par une noyade.

 

2927.  EMI de Sue C 18/01/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Lentement, une étoile … puis deux… puis quatre…etc… ont illuminé ma vision. Elles étaient très éloignées, toute petites. Au début elles étaient blanches, scintillantes, puis à mesure que leur nombre a cru, que j’ai eu la sensation de m’en approcher, elles ont pris des couleurs. Des couleurs que je n’avais jamais vues, des couleurs que j’aime, des couleurs qui me sont familières. Ce fut d’abord comme lorsqu’on regarde le ciel, mais quand je me suis fondue en cette mer, cela a davantage ressemblé à une rivière translucide  de couleurs et d’étoiles qui respiraient, ondulaient, paraissant ne faire qu’un. Elles interagissaient toutes ensembles comme un océan avec la marée, avec les vagues… montant et descendant paresseusement dans l’espace. J’ai pris conscience de ma place parmi elles, j’ai flotté et me suis détendue. Dans cet endroit, la chose la plus importante c’est le sentiment de béatitude. Je ne peux décrire cela que comme la sensation qui suit immédiatement le paroxysme, ce soulagement et cette détente uniques, quand plus rien dans le monde ne compte. La seule différence, c’est que cette sensation n’a pas décliné, elle est restée constante. C’était comme s’endormir dans un hamac par une chaude journée d’été baignée de soleil, comme prendre son enfant contre soi par amour, comme revoir un proche éloigné depuis longtemps. C’était l’intégralité des sentiments positifs, tous éternellement présents dans cet endroit. J’avais l’impression de demeurer là pour l’éternité… Je me suis réveillée en cours de réanimation, entourée par l’équipe médicale et ma famille. Tous étaient soulagés. »

EMI exceptionnelle provoquée par un accident à l’âge de 17 ans.

 

2925.  EMI de Marilyn R  08/01/12 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Soudain j’ai senti qu’on me prenait dans les bras et j’ai été environnée de lumière. J’ai regardé le visage souriant d’un homme, il m’a dit s’appeler Jésus, de ne pas avoir peur, qu’il était là pour me ramener. Il avait des cheveux bruns jusqu’aux épaules, les yeux marron foncé. Il avait aux pieds des sandales de cuir avec des lanières passant entre les orteils et nouées aux chevilles. Il portait une longue robe à manches amples, recouverte d’une longue tunique bleue. Une corde dorée était nouée autour de la taille. Sa voix était très douce, aimable, presque musicale. Je ressentais de l’amour pur, une sécurité et une confiance totales. Tandis que nous gravissions des marches, j’ai remarqué que la paroi gauche était toujours celle du sous-sol, mais qu’à droite elle disparaissait, à la place je voyais un magnifique jardin empli de grandes herbes et de fleurs sauvages. Des oiseaux chantaient, des papillons voletaient. De jeunes enfants jouaient en poursuivant des agneaux, j’entendais leurs rires. »

EMI exceptionnelle provoquée par strangulation à l’âge de 6 ans.

 

2922.  EMI de Jill D  31/12/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Lorsque j’ai avancé dans ce liquide, tout ce qui constituait « Jill » a disparu. « Je » n’existais plus… pourtant, « j » ‘étais toujours là. J’étais l’essence de… la vie… j’imagine. J’ignore comment l’appeler autrement. J’avais conscience de mon environnement. J’avais rejoint toutes les autres consciences dans l’étendue liquide, ne faisant qu’un avec elles. Je « connaissais » toute autre vie dans l’étendue liquide ; je ne faisais « qu’un avec tout. ». J’étais chez moi.  Mon identité personnelle a disparu mais mon essence a continué d’exister. Ce n’était cependant pas du tout effrayant. J’avais au contraire la sensation d’être vraiment moi-même, comme lorsqu’on sort de la douche après s’être lavé. »

EMI provoquée par un accident de moto. »

 

2916.  EMI de Camryn L  30/12/11 De Canada.  Original en Français, traduit en Anglais par Jean Peter. « Perte de sang trop importante pour rester consciente, ma confusion était trop grande pour que je comprenne à quel point mon état était dangereux.… Je baignais dans la béatitude et l’harmonie, je ressentais plus d’amour qu’il n’est imaginable, tout rayonnait de l’énergie positive, de l’affection, aucun mot positif du dictionnaire ne pourrait décrire le sentiment de béatitude éternelle que j’éprouvais. J’ai ensuite pensé à la musique et je me suis instantanément retrouvée dans une immense salle de concert. J’étais comme une particule d’air dans ce magnifique théâtre, mon oncle Sydney (décédé) jouait du piano avec Arthur Rubinstein et Leonard Bernstein. Mon oncle a levé les yeux vers moi en souriant et m’a fait un clin d’œil. Il avait l’air SI heureux, j’étais vraiment contente de le voir jouer car cela avait toujours été son activité préférée, il avait l’air tellement énergique, l’inverse de son état à sa mort.  J’ai ensuite pensé à des phoques, je me suis soudainement retrouvée en train de nager avec des phoques, pourtant je n’étais pas mouillée et je n’avais pas froid. Je me rappelle avoir pensé que cela aurait dû être le cas, mais il n’en était pas ainsi. Les phoques étaient très joueurs avec moi, ils m’aidaient en quelque sorte à nager avec eux. Ils ne cessaient de se retourner vers moi pour voir si j’arrivais à les suivre. »

EMI exceptionnelle provoquée par des saignements, occasionnant des expériences transcendantes remarquables.

 

2855.  EMI de Barbara W  30/11/2012 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Respirer dans l’eau a été un soulagement, pas du tout ce que je m’attendais à ressentir. J’ai pris une autre petite inspiration d’eau par les narines et je l’ai laissée descendre dans la gorge. Toujours aucune douleur. J’ai avidement avalé l’eau à pleine bouche. Aucune sensation d’étouffement comme je l’avais cru. Au lieu de cela j’éprouvais du soulagement à mesure que l’eau descendait dans la gorge. J’ai continué à respirer dans l’eau jusqu’à ne plus avoir l’impression que mes poumons allaient éclater. La sérénité m’a envahie. J’ai observé une intense lumière blanche sortir de ma poitrine et fendre l’eau vers le haut. Quand j’ai regardé vers le bas, j’ai vu mon corps physique en-dessous de moi, il semblait paisible, tel un mannequin, chevelure blonde étalée. Les bras flasques flottaient légèrement à l’écart du corps tandis que les jambes étaient verticales, les pieds touchant la vase. J’avais l’apparence d’une poupée grandeur nature. J’étais alors sous forme spirituelle, je me sentais sereine, je n’étais pas le moins du monde effrayée ou inquiète de quoi que ce soit. »

Plusieurs EMI, dont une provoquée par noyade dans l’enfance et une autre avec Jésus.

 

2834.  EMI de Donna  09/25/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « J’ai pensé : « Oh ! Tout est fini, je vais mourir maintenant. » Tout à coup et sans transition je me suis retrouvée au-dessus de mon corps, près du plafond. J’ai regardé la jeune femme sur le lit qu’on assassinait et qu’on violait, j’étais désolée pour elle. Toutefois mes émotions n’étaient pas reliées avec elle, c’était comme si mon corps avait appartenu à quelqu’un d’autre. J’étais surprise de me sentir aussi bien, combien il était facile de mourir. Tout s’est passé en quelques minutes. Je me suis dit : « Hé ! Je pensais qu’on était censé durer plus longtemps, qu’on montait vers un nuage de lumière. ». La sensation était tellement parfaite, j’avais l’impression de rentrer chez moi, je me sentais bien, joyeuse, aucun doute ne m’effleurait. C’était comme si chaque cellule de mon corps était heureuse, légère, se sentant bien. Je n’avais jamais eu le sentiment d’être autant acceptée. Je me suis mise à monter rapidement, c’était bizarre parce que je n’ai pas souvenir d’avoir vu le toit, je devais pourtant me trouver loin au-dessus de la maison. Je ne me préoccupais ni de ma famille, ni de mes amis, ni de mes animaux chéris, ni de mon meurtrier. Je voulais simplement flotter dans ma lumière de bonheur et retourner chez moi. »

EMI provoquée par une agression. Remarquable sauvetage par intervention divine supposée, immédiatement suivi d’une EMI infernale présumée pour son agresseur (seconde EMI infernale pour l’agresseur).

 

2816. EMI de Tracy D  10/09/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il avait l’air tellement parfait, en paix. Je ne peux vraiment décrire à quel point il paraissait impressionnant, serein et parfait. Quand il est mort, sa barbe et sa moustache étaient grises, il avait 73 ans. Quand il est apparu devant moi il semblait beaucoup plus jeune (cheveux roux vifs, épais et ondulés comme dans sa jeunesse, mais en plus éclatants et intense. Toutes les imperfections ou défauts antérieurs avaient été sculptés, ciselés en une lisse perfection. Il avait l’air parfait, magnifique, brûlant de paix et de joie, débordant de compréhension et d’amour, je pourrais continuer ainsi sans fin… J’ai eu l’impression que nous étions restés ensemble durant des heures (par la suite j’ai appris que l’arrêt cardiaque avait duré 1minute et 14 secondes). Nous avons ri, nous nous sommes étreints, nous avons pleuré (et tout fonctionnait, aucun blocage des membres, pas d’incapacité de mouvement…). Puis il a sauté du poteau sur le fond de l’océan, il s’est retourné et s’est mis à marcher. J’ai bondi en disant : « Papa, attends ! » et j’ai commencé à le suivre. Il s’est alors arrêté, s’est retourné en souriant, de cet immense sourire chaleureux et indescriptible. Il m’a dit : « Non mon garçon, tu dois repartir. On est en train de te soigner, ce n’est pas ton heure. ». »

EMI remarquable. Il a rencontré son père décédé. Le témoin avait dû prendre la difficile décision d’arrêter l’assistance médicale de son père. Celui-ci a directement abordé ce point. A lire absolument pour quiconque ayant été confronté à une décision de fin de vie concernant un proche.

 

2776. EMI de Cate   30/07/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai alors décelé la présence de mon grand-père. Je ne me souviens plus de tout ce qu’il m’a dit, mais pour l’essentiel je me rappelle qu’il m’a révélé que je pouvais continuer si je le souhaitais, mais qu’une fois la lumière atteinte, je ne serais plus en mesure de retourner à mon corps. Il ne voulait cependant pas que ma vie prenne fin, il me restait en effet des leçons importantes à apprendre dans cette vie-ci. Il m’a dit qu’une fois appris ce qu’il me fallait savoir sur l’amour, mon heure de partir allait advenir. Je souffre d’une maladie chronique, l’an passé j’ai failli mourir cinq fois. Cette maladie m’a presque emportée trois fois. De plus, alors que je traversais une route, j’ai senti une force invisible qui me repoussait en arrière, hors de la trajectoire d’une voiture. Enfin, j’ai failli tomber d’une falaise. Il m’a dit qu’il ne s’agissait pas d’accidents, que ma vie a été épargnée à chaque fois. Ce que je devais apprendre dans la vie était tellement crucial que je devais repartir. »

EMI apparemment provoquée par une réaction au traitement. Remarquable car elle a appris que sa vie avait été sauvée de nombreuses fois lors de sa vie terrestre. Remarquable également par la rencontre avec deux hommes décédés dans un accident de voiture. Elle en a pris connaissance et les détails de l’accident sont confirmés.

 

2772. EMI de Paul P   23/07/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « On m’a transféré aux Soins Intensifs, le cardiologue est venu. Mon cœur est monté à 300 battements par minute, y demeurant pendant 5 heures. Je me souviens que des lampes brillaient au-dessus de moi, je ne pouvais plus lutter. J’ai quitté mon corps et je me suis élevé dans un tunnel en direction d’une belle lumière dorée. J’étais en présence d’un être spirituel : Jésus. Il m’a dit que mon heure de rester là-bas n’était pas venue, que j’allais repartir, que ma mère avait besoin de moi. Il m’a dit d’autres choses dont je ne me souviens pas. Je me rappelle que j’étais dans la chambre d’hôpital, réalisant que je ne me trouvais pas dans mon corps. J’ai le souvenir d’avoir vu un bébé. Je ne me sentais plus ni malade, ni effrayé. J’étais très serein, je savais que j’allais me rétablir. Lorsque j’ai réintégré mon corps, je me sentais plus fort et j’allais bien.… J’en ai parlé à ma mère alors que j’étais encore très jeune (après avoir appris à parler). »

EMI provoquée à l’âge de 7 semaines par un problème cardiaque congénital. L’un des plus jeunes âges jamais enregistrés pour une EMI.

 

2766. EMI de Sue D  10/07/11  France.Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Puis quelqu’un m’a parlé d’une voix forte. C’était mon père. Il m’a dit que je devais repartir car ma mission n’était pas encore terminée. Avec grande tristesse, je suis retombée dans mon corps allongé sur le lit. Toute mon âme était triste, je ne parvenais pas à expliquer ce qui venait de m’arriver. Je me souviens de m’être levée du lit en me demandant si j’allais mourir. Le lendemain, j’ai appris que mon père se trouvait aux Soins Intensifs, il avait subi une crise cardiaque sévère. Il s’en est sorti et il a encore vécu quatre années. Je ne sais pourquoi, par un improbable transfert il m’a permis de vivre une EMI sans passer par le processus de la mort. Je n’ai vécu que cette expérience, je n’ai pas revu ma vie car je n’étais pas en train de mourir. »

Récit remarquable d’une expérience apparentée à une EMI, concomitante à une grave crise cardiaque de son père. Elle ignorait que celui-ci était en train de subir une crise cardiaque, il se trouvait alors sur un autre continent. 

 

2764. EMI de Joanie S  10/07/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis retrouvée dans ce que je pense maintenant être une vie antérieure. J’ai senti la fumée d’un foyer proche de moi, j’ai vu d’autres personnes autour. J’ai regardé dans les yeux d’une autre femme, je l’ai immédiatement identifiée comme étant la personne que je nomme grand-mère dans cette vie-ci. J’ai compris que nos vies avaient « dansé » l’une autour de l’autre depuis l’aube des temps. Une fois elle était ma mère, une autre ma sœur, elle a été ma tante et plusieurs fois ma cousine. La vie qui m’était alors montrée se déroulait à l’époque préhistorique, nous passions alors l’hiver dans une grotte au bord d’un ruisseau, l’été nous avions un campement dans les bois dont nous vivions. En baissant les yeux, je me suis rendu compte que je tenais un enfant dans les bras, la femme que j’avais connue au cours de tant de vies bavardait avec moi, elle me disait de recouvrir l’enfant afin de le maintenir au chaud. Elle m’a ensuite montré comment nouer la couverture autour de moi afin de porter l’enfant tandis que nous ramassions du bois. »

Première EMI provoquée par une crise lors d’un accouchement. Description remarquable de vie antérieure à l’époque préhistorique. Seconde EMI partagée, provoquée par une hémorragie au cours d’une opération. L’enfant qu’elle était alors en train de perdre lui a dit qu’il allait revenir bientôt. Très peu de temps plus tard, sa belle-sœur a donné naissance à un enfant que le témoin a identifié comme son enfant décédé.

 

2758. EMI d'Andrew J  4/07/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « On m’a dit que je suis mort sur la table d’opération pendant trois minutes lors de l’opération au cerveau, il fallait remédier à des lésions de la tête qui mettaient ma vie en danger.… Le Seigneur a dit alors : « Ton père m’a parlé précédemment, il ne souhaitait pas que tu meures. J’ai accédé à sa demande. ». J’ai conversé plus avant avec le Seigneur et mon père. Je ne parviens pas à me souvenir de cette partie, mais j’ai confusément le sentiment que nous ne faisions qu’en reparler, que tous deux me consolaient. Mes souvenirs reprennent au moment où j’ai exprimé mon impatience de retourner à la vie. Je crois avoir dit : « Bon, je voudrais redescendre pour m’occuper de Daniel. ». En guise d’adieux, j’ai étreint mon père et le Seigneur. Je m’en rappelle bien, car lorsque j’ai serré le Seigneur contre moi tandis que j’étais transporté sur le chemin du retour, Il m’a murmuré à l’oreille : « Tu ne vas pas te souvenir de tout ce dont nous avons parlé, mais ne t’inquiète pas, lorsque le temps sera venu tu te rappelleras ce qu’il t’est nécessaire de savoir dans la vie. Et lorsque tu franchiras à nouveau le seuil du paradis, tu te souviendras de tout. ». »

EMI exceptionnelle provoquée par un accident. Expérience de mort partagée, son père est décédé lors de l’accident, il se trouvait avec le Seigneur dans le royaume céleste. Le père a demandé que le témoin ne meure pas, le Seigneur lui a accordé cette requête.

 

2754.  EMI de Carol J  04/07/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Deux tout petits chérubins nous suivaient. Ils étaient très petits et possédaient des ailes. Ils étaient nus et portaient de longs cheveux bouclés, ils n’avaient pas de sexe. L’un était tout rose, l’autre tout violet. C’était comme s’ils avaient tenté de me divertir et ils y sont parvenu ! J’essayais de les attraper ou de les toucher, riant et gloussant beaucoup. Ils allaient et venaient autour de nous comme des colibris. »

EMI à l’âge de 6 mois provoquée par une maladie inconnue. Récit 67 ans plus tard.

 

2662. EMI de Nilda P   04/05/11  Brésil. Original en Portugais traduit en Anglais par C. Rodrigues, traduit en Français par Jean Peter.  « Il m’a dit : « Je vais te montrer quelque chose. ». J’ai alors vu au loin un globe semblable à la lune lors d’une éclipse. Il m’a informé qu’il s’agissait de la terre. J’y ai vu de nombreux points de lumière. Il m’a alors dit : « Dans chaque point de lumière se trouve une personne en train de prier, si tous les hommes de la terre priaient, voici à quoi cela ressemblerait. » La terre est devenue aussi lumineuse que le soleil. « Mais il n’en est pas ainsi. » Le globe est redevenu sombre. »

EMI remarquable !

 

2658. EMI de Denise   28/03/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « A cet instant il m’a révélé son nom : « Jean ». Tandis que nous nous déplacions, il m’a également appris ce qui se passait. Voici ses paroles : « Tout le monde fait des choix. Tout le monde dispose du libre arbitre. La façon dont cela interagit avec ta vie, ta mort et avec autrui, dépend entièrement de choix. Pour la jeune femme qui est arrivée en même temps que toi, si l’ambulancier prend un itinéraire différent vers l’accident, si quelqu’un décide de la déplacer sans savoir ce qu’il fait, causant davantage de dommages, si ses organes internes sont trop écrasés par la vitesse lors de l’accident, s’il y a trop de retard, alors elle restera ici. Tu es allongée dans la chambre de tes fils. Ta voisine a été chargée de vérifier que tu vas bien. Le choix lui appartient. C’est son libre arbitre. Va-t-elle te découvrir ? Va-t-elle décider de prendre une douche d’abord et d’y aller plus tard ? Chacun d’entre nous est toujours suspendu à une balance, dépendant de décisions. Non seulement en fonction nos propres actes, mais selon le libre arbitre et les actions d’autrui. ». Il a conclu : « Il faut que je te dise que ta voisine est en train d’entrer chez toi. Elle va te découvrir. Tu vas repartir. ». »

EMI exceptionnelle provoquée par la maladie, à lire absolument. EMI remarquable, partagée avec une personne qu’elle ne connaissait pas. Rencontre marquante avec « Jean » et discussion sur le libre arbitre. Une expérience mystique ultérieure l’a amenée à identifier Jean.

 

2626. EMI de Cynthia H  02/03/11 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il m’a alors dit que je pouvais Lui poser sept questions et qu’Il allait y répondre. Je me suis exclamée : « Vraiment ? ». Il a répondu : « C’était la première ! ». J’ai alors répliqué : « Tu veux dire que si je Te demande quelque chose sans réfléchir, cela va compter ? ». Il a répondu : « Voilà la deuxième. »… Je Lui en ai alors posé une autre qui intriguait tous les enfants et que nous entendions de la bouche de nombreux adultes : « Je sais que Tu m’aimes ainsi que toute vie, mais si Tu nous aimes tous en permanence et sans fin, alors comment peux-Tu envoyer quelqu’un en enfer pour l’éternité ? » Il m’a répondu : « J’aime effectivement toute vie infiniment. Certaines personnes choisissent d’aller en enfer, je leur ai déjà pardonné ; mais elles doivent se pardonner à elles-mêmes… J’ai demandé s’il n’y avait qu’une seule religion qui permette d’accéder au paradis. Il a dit qu’y accèderont tous ceux qui ont la foi, même ceux qui de l’extérieur pensent qu’ils ne croient pas. Cela dépend de leur cœur. » »

EMI à l’âge de 12 ans, provoquée par un pinéalome (tumeur de la glande pinéale, située dans la partie centrale du cerveau). EMI exceptionnelle comprenant une discussion avec Dieu, qui l’a autorisée à poser sept questions auxquelles Il a répondu.

 

2555. EMI de Jean K 01/01/2011 Original en Anglais traduit par Jean Peter. En tournant le regard vers la vue magnifique des étoiles, des planètes et de l’immense Lumière rayonnante et aimante, j’ai vu de petites traînées lumineuses bleues, roses et vertes qui traversaient l’étendue obscure en direction de la Grande Lumière. Je me suis demandé de quoi il s’agissait, j’ai instantanément reçu l’information : c’étaient les prières de personnes recherchant la Lumière. Elles étaient très belles. Lorsqu’elles atteignaient la Lumière, elles y étaient absorbées. De grandes traînées de lumière blanche jaillissaient alors de la Grande Lumière. Je savais qu’il s’agissait des réponses aux prières. Mon seul désir consistait à regarder les déplacements de lumière, à être réchauffée par la Lumière et à profiter de cette vue magnifique. La Lumière est passée à un bleu magnifique, roulant vers moi comme une vague sur l’océan. Elle n’était pas vraiment proche, j’ai pourtant vu l’image de Jésus dans cette vague bleue. L’amour s’est déversé sur moi tel une eau chaude. Jésus avait exactement l’apparence d’une affiche du catéchisme. 

EMI exceptionnelle provoquée par un arrêt respiratoire dû à une bronchite.

 

2386.  EMI d'Amy C  09/10/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’ai pas vu « Dieu » comme «un vieil homme vêtu d’une grande robe blanche, assis sur un trône », bien qu’avant l’expérience  il s’agissait peut-être l’image la plus saillante dans mon esprit. Durant l’EMI, « Dieu » était l’Esprit, ou peut-être devrais-je dire « l’Ordre » dans toute chose. « Dieu » paraissait être la Fréquence, la Vibration Supérieure Suprême, cela me donnait davantage  l’impression d’une ESSENCE que d’un vieil homme. C’était partout et dans tout.  « Dieu » ne me semblait plus masculin, je ne percevais pas de sexe, s’il en existait un. Depuis l’au-delà, cette idée paraissait tout simplement stupide. Dieu était simplement tout ce qui est beau, pacifique et Uni, tout ce qui est Bon. »

EMI provoquée par une réaction allergique. L’une des EMI les plus profondes jamais soumises sur NDERF. Nous recommandons à tous de la lire !

 

2366.  EMI de Justin U  9/26/10 Grande Bretagne. Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Ensuite je suis rapidement passé à un chaud sentiment de lumière et d’amour absolu. En chemin, toutefois, j’ai été stoppé. Des êtres qui semblaient constitués à la fois de lumière et d’amour, ainsi que certains membres décédés de ma famille, avaient formé un demi-cercle, ils m’ont arrêté juste devant eux. Les membres de ma famille ressemblaient à ce qu’ils avaient été sur terre mais ils n’étaient pas matériels, tous rayonnaient une grande quantité de lumière, de sérénité. J’ai vu ma tante décédée à 7 ans, une année avant ma naissance. J’ai décrit avec précision à ma famille les vêtements et les quelques bijoux qu’elle portait le jour de sa mort, ce qui fut confirmé. Il était impossible d’obtenir ces informations sans l’avoir vue. Ils semblaient m’Accueillir. Les êtres de lumière qui les accompagnaient paraissaient n’avoir jamais été dans un corps matériel. On pourrait les décrire comme des anges. Même s’ils n’avaient pas d’ailes, je comprends toutefois l’origine historique de cette représentation. L’amour rayonnant de leur cœur était si puissant et si vaste qu’il environnait la partie supérieure de leur corps, presque comme des ailes. »

EMI provoquée par un accident de voiture.

 

2321.  EMI de Stanley P  11/09/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Une par une, les âmes ont été entraînées dans l’univers physique mais cette participation semblait volontaire. Ce fut une expérience très intéressante car j’ai tout observé depuis le commencement, la formation des étoiles et c. Mais tandis que l’univers physique évoluait, que mon âme était entraînée dans l’univers, j’ai eu la sensation de ne me concentrer que sur la terre, j’ai cependant vu et vécu cela à un micro-niveau, obtenant une connaissance simultanée, totale de chaque élément terrestre, particulièrement des êtres vivants, y compris le plus petit microbe dans le sol ou dans les océans. Maintenant, il m’est difficile de me souvenir du sentiment éprouvé en étant simultanément conscient de chaque être vivant. Accompagnant toute l’histoire de la terre, j’ai observé et vécu mon petit rôle en son sein, j’ai donc vu ma propre vie et mort. Après ma mort, durant l’expérience, mon âme a flotté dans l’espace au-dessus de la terre, même si j’étais à nouveau une âme, il semble que j’avais la forme de mon corps nu. Comme précédemment au cours de l’expérience, mon âme avait la qualité divine d’omniscience et, en conséquence je le crois, celle d’omniprésence. Toutefois, alors que je flottais dans l’espace j’ai lentement pris conscience que je tenais quelque chose dans la main. Au début j’ai tenté de l’ignorer, mais j’ai finalement découvert que je ne pouvais pas ouvrir la main pour voir ce que c’était. A ce moment-là, j’ai été informé par « Dieu » que j’étais toujours lié au monde physique et que je devais repartir. »

EMI provoquée par une perte de connaissance. Stupéfiante expérience de l’univers!

 

2187.  EMI de Viva T  06/04/2010 Original en Anglais traduit par Jean Peter « UNE des étoiles était d’une dimension, d’un éclat, d’une beauté et d’une majesté incroyables. Etant attirée vers elle (tout en faisant très sérieusement ce choix), j’ai vu des formes et des couleurs complexes (les mots sont impuissants à décrire cela, j’ai tenté de le dessiner). Je voyais des dimensions où les couleurs et les formes se superposaient (comme des pierres précieuses translucides assemblées afin de créer l’impression complexe, multidimensionnelle (cette description n’est pas adéquate) d’un Etre Très Aimant qui m’attirait à Lui, m’invitant à entrer, indiquant le Chemin vers la Lumière. TOUT l’amour et la sagesse étaient communiqués par transmission de pensée inaudible depuis cet Etre (Jésus ?). La lumière était encore un point très lointain vers lequel je me suis dirigée ardemment (à nouveau par une combinaison de volonté et d’attirance) avec pour but conscient de m’unir à cette lumière (ou de périr ?). A mesure que j’approchais, la lumière grandissait, brillant davantage, irrésistible, jusqu’à ce que je sois soudainement projetée en son sein (au-delà d’une sensation de limite) à une vitesse incroyable. »

EMI décrite par une infirmière diplômée en philosophie.

 

2114.  DBV de Kathleen B  02/02/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai commencé à dire à mon grand-père qu’il pouvait lâcher prise, que Dieu allait prendre soin de lui, qu’il pouvait aller vers Dieu. J’ai alors eu la sensation d’être entraînée vers une grande lumière brillante, pas dure mais pleine de chaleur et de paix. Je me rappelle avoir senti et vu la main de mon grand-père dans la mienne, il me disait qu’il avait peur et qu’il avait besoin que je l’accompagne. C’était bizarre parce que je n’étais ni morte, ni mourante, j’avais pourtant la sensation que mon esprit/corps était entraîné vers la lumière en même temps que mon grand-père. La lumière a grossi puis nous a enveloppés. Nous nous trouvions dans un endroit illuminé, mais pas avec une lumière normale comme une lampe ou une bougie. Il y avait d’autres personnes, mais je n’ai pas pu distinguer qui elles étaient. Je n’étais pas non plus effrayée ou surprise de les voir. Mon grand-père était à ma gauche et nous nous tenions toujours la main. »

Expérience exceptionnelle de voyage dans l’au-delà en accompagnant son grand-père mourant. Ce type d’expérience, comme les EMI partagées, fournissent les indices les plus convaincants quant à la similitude entre ce qui se produit dans les EMI et lors de la mort permanente et irréversible.

 

2108.  EMI de Dea M  02/02/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Les couleurs sont devenues plus intenses, plus détaillées, se transformant en motifs, textures, entrelacs de couleurs et de sons. Même si je savais que cela ne relevait pas de notre monde, tout paraissait naturel, sans nécessité d’explication. A un moment donné, j’ai compris l’essence de la créativité, on m’a pour ainsi dire confié le « joystick » de ma propre imagination afin de créer mes propres visions. C’était stupéfiant, chacune de mes pensées se transformait en vision et tourbillonnait autour de moi dans sa propre réalité. J’ai compris mon potentiel illimité en tant qu’humain, j’ai saisi la capacité infinie à éprouver l’amour, j’ai su que j’étais tenue en cet « amour », qu’il s’agissait de l’éternité de cet amour. J’ai compris que c’était comme AIMER à la façon dont Dieu aime. Lorsque cela s’est produit, mon « cœur » s’est ouvert et j’ai senti mon âme toucher celle du Créateur invisible, j’ai su que « Dieu » existe effectivement, que nous en faisons tous partie. »

EMI exceptionnelle provoquée par un accident de voiture. Peut-être la plus intense de toutes les descriptions des couleurs.

 

2104.  EMI de Beth B  02/02/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « L’expérience toute entière m’a donné le sentiment d’être au plus haut niveau de conscience de toute ma vie. Cet évènement est très net dans ma mémoire, il l’a toujours été. L’expérience était tout à fait réelle. Quand ma grand-mère nous a rendu visite, je lui ai parlé de l’homme dont je pensais qu’il s’agissait de mon grand-père. Elle m’a écoutée, puis elle a sorti une photo de lui (il avait 65 ans quand il est mort). C’était bien lui que j’avais vu, mais beaucoup plus jeune. J’ai dit une chose à ma grand-mère qui l’a convaincue que je l’avais vu, pourtant lui ne m’avait pas révélé cela. C’est bizarre, mais je me suis rappelé de lui dire qu’une clef était derrière le poêle. Elle avait perdu la clef de la pendule et c’est effectivement à cet endroit qu’elle l’a retrouvée. »

EMI provoquée par une noyade à l’âge de sept ans et demi, racontée cinquante trois ans et demi plus tard.

 

2099. EMI de William M 4269   01/02/10 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis endormi en conduisant. Puis je me suis rendu compte que nous étions hors du corps, nous envolant à grande vitesse vers l’espace en nous tenant la main. Nous avons fusé verticalement pendant environ une minute, puis nous avons commencé à voir un parc ou un paysage campagnard qui paraissait se trouver dans le crépuscule, c’était un peu sombre mais nous pouvions voir les arbres, les buissons, etc. Soudain, nous avons été interceptés par 4 créatures, elles semblaient mesurer environ trois mètres de haut, elles étaient invisibles mais on pouvait apercevoir une vague silhouette humanoïde (la meilleure description serait la comparaison avec l’effet d’invisibilité du film « Predator », que j’ai vu quelques années plus tard). Deux par deux, les créatures encadraient chacun de nous, elles ont commencé à nous séparer en douceur. Elles nous ont submergés d’un sentiment d’amour, de compassion très puissant, bien au-delà de tout ce qu’on peut vivre sur terre. »

Rare récit « d’EMI commune ». Accident de voiture avec sa petite-amie. Ils ont partagé une partie de l’expérience. Il a été renvoyé, pas elle.

 

2094. EMI de Marta Y  26/01/10 Mexique. Original en Espagnol traduit en Anglais par Simon, traduit en Français par Jean Peter.  « Puis je me suis retrouvée dans le vide, peu à peu se sont manifestées de toute petites sphères aux nombreuses couleurs, immobiles au départ, elles se sont ensuite mises à vibrer soudainement tout en s’approchant de moi, s’incorporant à mon essence, ce qui m’a procuré une sensation que je ne saurais décrire, c’était comme un chatouillis. J’ai demandé de quoi il s’agissait, une voix a répondu : « C’est le savoir que tu as accumulé au cours de vies antérieures, il t’avait été retiré mais il va t’être utile maintenant. ». »

EMI très détaillée au cours de laquelle elle a rencontré son second fils qui n’était pas encore né !

 

2037.  EMI de Marta G 06/12/2009 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Une femme magnifique vêtue d’une lumière blanche brillante m’a sortie de l’eau, me regardant dans les yeux elle m’a demandé ce que je voulais faire. J’étais totalement satisfaite et ne pensais à rien de particulier, jusqu’à ce que j’aie l’idée de faire le tour du lac. C’est ce que j’ai fait, j’ai vu des détails que je n’aurais jamais perçus dans la vie « réelle ». Simplement en le souhaitant, je pouvais aller n’importe où, même à la cime des arbres… J’étais malvoyante et pour la première fois j’ai vu les feuilles sur les arbres, les plumes et les yeux des oiseaux, des détails sur les poteaux téléphoniques et dans les jardins des gens qui impliquaient une acuité bien plus élevée que 20/20. »

EMI exceptionnelle provoquée par une noyade à 5 ans. Etant malvoyante, pour la première fois de sa vie elle a perçu visuellement de nombreux détails terrestres.

 

1993.  EMI de Veronica W  24/10/2009 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il y avait un être d’amour principal et de nombreux autres êtres d’amour possédant une véritable personnalité ou âme. Je ne voyais pas grand’ chose à part la lumière et de vagues contours, en quelque sorte. Il n’y avait pas autre chose que de l’amour, de la bonté, de la vérité et tout ce qui à trait à l’amour, sans AUCUNE PLACE pour la peur, le mal, ni quoi que ce soit d’autre que cet amour. C’était encore plus magnifique que mes meilleurs espoirs ou expériences sur terre. C’était au-delà de la perfection, de l’amour tel que nous le connaissons sous notre forme humaine. Aucun mot ne peut le décrire. J’étais tellement heureuse d’être là-bas. »

EMI exceptionnelle provoquée par un choc anaphylactique.  A lire absolument.

 

1957.  EMI de Léonard  15/08/2009 Du Canada, Original en Français, traduit en Anglais par Jean Peter.  Être dans cette connaissance était un état divin. Dieu m'a alors montré toute ma vie de ma naissance jusqu'à l'EMI. J'ai ressenti et j'ai revécu tous ces évènements et j'ai également ressenti les émotions que j'avais provoqué aux autres. J'étais mon seul juge! Cette expérience fût très souffrante. Je n'ose même pas m'imaginer ce que Adolf Hitler a dû subir en ressentant les douleurs des millions de gens... Ce que dieu m'a montré c'est lorsque j'avais agi avec bon cœur sans réfléchir avant et lorsque j'avais agi sans amour. Je me suis même vu en train de voler des bonbons au magasin en me disant Ouf personne ne m'a vu! Mais en réalité quelqu'un m'avait vu...Oui dieu m'a vu! Mais il ne me juge pas. C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus frappé, le fait que dieu ne juge pas, il ne fait que nous aimer d'un amour inconditionnel, cet amour est indescriptible, ce n'est pas comme ce qu'on ressent sur la terre mais c'est plutôt un amour-force.

EMI d'une crise cardiaque.

 

1936.  EMI de Bobbi D 09/07/2009 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ce qui est le plus mis en relief dans cette expérience, c’est l’AMOUR. On est si totalement englobé dans un amour qui n’existe pas dans notre monde physique. Quelle que soit la profondeur de l’amour que l’on porte à ses enfants, on ne peut l’y comparer. Cet amour est le plus pur, le plus authentique, le plus profond, le plus absolument inconditionnel qu’on puisse JAMAIS imaginer. Toutefois, je me rends compte que vous pourriez dire : « C’est bien ce que j’éprouve pour mes enfants. », c’est aussi ce que je dirais moi-même. Mais cela va bien au-delà de ce que ces mots peuvent décrire. Et je pense que c’est parce que la communication se fait sous forme de sentiments. C’est renversant. Quand on reçoit cet amour, il n’est pas appréhendé par la pensée, il est RESSENTI par l’âme. Et l’immense sentiment de ce parfait amour pénètre directement dans le cœur, comme une émotion que l’on vit. Pour l’exprimer ainsi, cela peut mettre l’âme à genoux dans un grand souffle de sensation. Toutefois, ce n’est pas écrasant dans le mauvais sens du terme, ça l’est totalement de la meilleure manière imaginable. Une fois qu’on y a goûté, on est changé pour toujours. »

A l’âge de 17 ans, EMI provoquée par une apparente maladie infectieuse et un arrêt cardiaque en cours d’opération.

 

1781.  EMI de Randy S 15/12/2008 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « On a annoncé ma mort à ma famille. Le médecin a refait une tentative et je me suis mis à pleurer… Je me souviens de lumières violettes et blanches très intenses. J’avais la sensation de partir de chez moi. Je voulais y aller mais par la suite je ne l’ai pas fait… Je suis passé de la lumière à mon corps… Je venais d’un endroit où le temps n’existe pas. »

Extraordinaire !  Lors de sa propre naissance, probable EMI provoquée par des complications à l’accouchement.

 

1744.  EMI de Kristy C. 16/11/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai été tirée en arrière, quand je me suis retournée, je me suis retrouvée dans un tunnel sous terre, une porte face à moi s’ouvrait sur une lumière spectaculaire. Cette lumière était intense, mais ne blessait pas les yeux ! En pénétrant à l’intérieur, elle brillait avec chaleur, amour, connaissance et compréhension. Ce n’était pas seulement mon propre savoir, mais la connaissance de tout, compréhension complète, collective mais individualisée. Tout avait un sens. Tout était plus éclatant, les couleurs étaient plus lumineuses et profondes, dès le moment où j’ai pénétré dans la lumière, tout a été serein et en paix. Je me suis alors retrouvée dans une prairie ondulée, luxuriante, couverte de fleurs et d’arbres. J’ai ressenti une présence forte et encore plus merveilleuse ; Je savais que ma famille se trouvait avec moi. Cette présence possédait une voix profonde qui résonnait, touchant le cœur même de l’âme. Je ne me souviens pas de ce que cette voix m’a dit, mais cela semblait magnifié par la paix et la sérénité. Je me rappelle de m’être assise dans la prairie, je berçais quelque chose dans mes bras, j’ai demandé à traverser un petit cours d’eau qui coulait librement, je n’y ai pas été autorisée, j’ai demandé à rester. Je ne voulais pas repartir. »

EMI provoquée par des complications au cours d’une opération de la vésicule biliaire. Il est notable qu’elle se soit réveillée durant l’opération, qu’elle ait ensuite subi un arrêt cardiaque suivi de l’EMI.

 

1734.  EMI de Cathleen C 11/01/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je savais qu’Il possédait la réponse à toutes les questions, j’ai donc commencé à Lui poser les questions qui m’avaient le plus intriguée. Pourquoi le mal existe-t-il ? Il a répondu : « Parce que le bien existe. ». Je lui ai demandé comment qui que ce soit, étant donné ce que nous sommes, pouvait être autorisé à exister dans la demeure de Dieu. Il m’a fait comprendre qu’il connaissait tout de moi, que j’étais ce que j’étais parce que Lui-même m’avait conçue pour être exactement, précisément qui j’étais, quoi que j’aie pu être, je demeurais Sa création, Son enfant et Il m’aimait tant. »

EMI remarquable provoquée par une agression criminelle avec empoisonnement à la Strychnine. Première partie de l’EMI dans un royaume infernal. Sagesse spirituelle exceptionnelle.

 

1708.  EMI de Stella.  01/10/08  Italie - Original en Italien, traduit en Anglais par Amy, traduit en Français par Jean Peter. « Le tunnel était semi transparent, je voyais des points de lumière pareils à des étoiles lointaines se transformant en rayons de lumière irréguliers, semblables au pinceau des phares d’une voiture qui fonce sur une route en lacets. Ma vitesse a continué à s’accroître jusqu’à ce que la lumière ne puisse plus m’atteindre, j’ai vu que le tunnel décrivait une courbe gigantesque mais presque indiscernable, pourtant je la décelais. Ensuite, je suis arrivée chez moi. La lumière m’enveloppait, j’étais dans l’éternité, toutes les questions que je posais recevaient instantanément une réponse claire, même si je ne comprenais pas toutes les explications. J’étais environnée du doux chant de nombreuses voix, je ne comprenais pas les paroles. Je marchais pieds nus sur l’herbe douce d’une prairie ondulée, à peu de distance se trouvait un chêne, il était plus imposant que tout ce que j’ai jamais vu, d’un vert éclatant comme la vie (je pourrais écrire un livre consacré à cet arbre, mais je vais arrêter là). »

EMI exceptionnelle, elle est sortie du corps à l’âge de 4 ans – elle a vu une infirmière perdre une bague et lui a dit où la retrouver. Remarquablement transcendant. Profonds enseignements sur le sens de la vie et le libre arbitre.

 

1717.  EMI de la fille de Marney S. 12/10/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’écris au sujet de ma fille qui a fait un arrêt cardiaque subit à l’âge de 2 ans. Après avoir été en arrêt pendant au moins quatre minutes, elle a été réanimée grâce à l’usage d’un défibrillateur en environnement hospitalier. Quelques mois après être sortie de l’hôpital, elle a dit à notre fille qui avait 12 ans à l’époque : « Je vais très bien maintenant. », notre fille aînée lui a répondu « Vraiment ? Comment le sais-tu ? », notre fille de 2 ans lui a annoncé : « Dieu me l’a dit. ». Une semaine plus tard, nous étions en famille autour d’un feu de camp, en train de rôtir des marshmallows, notre fille nous a dit : « Dieu est venu me voir quand j’étais à l’hôpital. Il m’a emmenée dans le ciel quand les docteurs ont mis des choses sur moi. Il m’a dit que j’allais bien maintenant et il m’a ramenée à l’hôpital. ». »

EMI provoquée par un arrêt cardiaque à l’âge de 2 ans, racontée plus tard à ses parents.

 

1675. EMI de Glauco S 17/08/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Quoi qu’il en soit, ma vie me manquait et je voulais repartir. Je me remémorais des parties de foot avec mes amis, les câlins de ma mère, le soleil et la pluie, les choses qui me rendaient heureux. J’ai aussi compris que l’ange avait une bonne raison de faire cela, aucune personne saine d’esprit ne voudrait en effet repartir. Je me suis également rendu compte pour la première fois à quel point la terre est belle et fragile. Je pouvais la sentir respirer comme si elle était vivante. Je voyais de la lumière autour de tout ce qui vit, les arbres, les fleurs, l’herbe, les animaux, les volcans et les humains. J’ai décelé que les humains maîtrisent les autres choses vivantes, depuis lors j’ai toujours eu le mot « aura » imprimé dans mon esprit. Je ne sais pas pourquoi, mais l’ange m’a demandé de ne rien dire à personne, que le temps allait le révéler lui-même. J’ai répondu « Quoi ? ». »

Brésil, EMI provoquée par une quasi-noyade à l’âge de 8 ans (sous l’eau pendant environ 22 minutes). 3 frères ont vu le même ange. Expérience remarquablement transcendante.

 

1654. EMI de Bridget F  21/07/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « A cet instant, un être fait de lumière est arrivé près de moi. Je n’ai pas été élevée dans la religion, je n’ai pas été baptisée non plus. Peut-être fais-je erreur, j’ai eu l’impression que c’était celui qu’on appelle le Christ. Il ne s’agissait pas du Christ qu’on voit sur les peintures ou les images, ce n’était pas le Christ dont parlent les évangélistes, ce n’était pas le Christ de l’Amérique ni aucune autre représentation que j’aie pu découvrir. C’était un être tellement pur, tellement bienveillant, il ne jugeait absolument pas, à tel point que je pouvais à peine saisir son niveau de compassion, dans cette petite mais brillante lumière qui le constituait. Je n’ai pas été en mesure de sonder cet amour incroyable avant qu’il ne m’ait touchée en disant : « Je prends cela, c’est pour moi. » et qu’en me touchant il m’enlève le rayon. » 

EMI exceptionnelle provoquée par un accident de voiture.

 

1653. EMI de Linda G  20/07/08  Australie. Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai réalisé que nous choisissons tous de venir sur terre pour suivre un plan, quel qu’il soit, ou même pour apprendre sur un sujet particulier. Nous choisissons nos corps, nos parents et notre plan de vie. Puis-je également ajouter que certaines personnes viennent ici pour des raisons très simples, pour apprendre à jouer au tennis par exemple, ou tout simplement pour les pâtisseries et la nourriture. Aussi stupide que cela puisse paraître, nos plans de vie ne sont pas aussi élevés et nobles qu’on pourrait le penser. JE N’AI RENCONTRE AUCUN SAUVEUR DU MONDE, NI QUI QUE CE SOIT SOUHAITANT DEVENIR PRESIDENT. LA PLUPART AVAIENT DES SOUHAITS SIMPLES. On m’a également dit que nous pouvions exister sur différents plans pour d’autres vies, mais notre vie ici sur terre est purement destinée à faire l’expérience du plaisir ou de la douleur physiques, afin d’avoir une expérience physique, sur tous les autres plans en effet, nous n’avons pas besoin d’un corps comme enveloppe. J’ai également appris que cette vie-ci n’est qu’une goutte d’eau dans le seau des vies dont nous faisons tous l’expérience, un grand nombre de vies ici sur terre et beaucoup d’autres dans des royaumes d’existence différents. Toutes dans le but de progresser et de grandir d’une manière ou d’une autre. »

EMI exceptionnelle provoquée par une surdose accidentelle de médicaments. 

 

1645. EMI de Cara  06/07/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Après une craniotomie, le corps a été entre la vie et la mort pendant deux jours. A ce moment là, mon esprit a quitté le corps. J’ai regardé en bas vers le corps même si ce n’était pas une vision agréable, je ne me sentais pas concernée. Je l’ai perçu comme un véhicule me transportant dans l’école de la vie. Je me trouvais dans un endroit d’amour, d’attention, de compassion, de contentement, d’acceptation, de joie… un endroit de « savoir ». J’ai perçu les autres êtres et moi-même comme des masses d’énergie… toutes reliées et pourtant distinctes. Il n’y avait ni forme corporelle, ni communication telles que nous les connaissons sous forme humaine. Il y avait juste un sentiment d’omniscience. Tous les êtres spirituels se soutenaient mutuellement, je les « connaissais », même s’ils n’avaient pas la même forme que lorsque je les avais connus à l’école de la terre. Dans le monde spirituel, il n’y avait pas de limitation telle que l’espace ou le temps. J’avais conscience de la vision générale relative au passé, au présent et à l’avenir. Je savais que l’école de la terre constituait une partie de mon évolution. »

EMI exceptionnelle provoquée par une blessure à la tête.

 

1634. EMI Probable de Henry W.  22/06/08 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « La règle ou le concept que j’ai appris ensuite, c’est que l’existence de Dieu ne pourra jamais être prouvée par des moyens scientifiques. Ce serait corrompre l’environnement. Cela détruirait la foi. Lorsque nous avons la foi nous cherchons, nous apprenons. Si Dieu devait apparaître devant nous aux Nations Unies comme un être immense, le monde entier croirait, mais il vivrait également dans la peur. Pour réussir à vivre l’existence humaine, il faut être physiquement hors de portée de Dieu. Il nous faut apprendre et chercher seuls. Nous devons rechercher le sens de notre propre existence et la vivre ici sur terre. La foi est le moteur de la découverte. Sans foi, nous ne serions pas davantage que des fourmis. »

Tentative de suicide. Découverte d’une sagesse spirituelle profonde.

 

1615. EMI de DW 27/04/2008 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je l’ai aimé, mais il m’avait aimé le premier et je l’ai aimé pour m’avoir aimée. J’aimerais pouvoir expliquer à quel point c’était précieux pour moi ; Etre souhaitée alors que je ne me voulais pas moi-même. Je venais de me suicider. Qu’on me dise que non seulement on souhaitait m’aimer, mais qu’en plus on voulait être aimé de moi ? Etre recherchée de telle manière par quelqu’un de si aimant, c’était plus que je ne pouvais comprendre.  Quel plus grand amour que celui qui vous tend les bras en disant : « Je t’aimerai toujours. » puis vous montre tout ce qu’il est, ne sachant si en le disant, quelque chose pourra vous faire penser qu’il ne s’agit pas d’une personne que vous pouvez aimer. Il s’est rendu vulnérable à mon rejet. Comment aurais-je pu ne pas aimer un être qui me faisait confiance de tout son moi authentique ? Cet être me CONNAISSAIT déjà avant que je n’arrive là-bas. Il a choisi de m’aimer et il a voulu que je l’aime, SACHANT tout de lui. Il ne m’a pas été demandé d’aimer aveuglément. Le moi souhaitant que je l’aime m’a été montré. Il voulait être choisi par moi comme quelqu’un que j’allais aimer. Il m’avait aimée avant que je ne sois humaine, il m’a aimée avant que je ne naisse, il m’a aimée de retour auprès de lui, mais avant tout, il a aimé que je l’aime, aussi. Il était empli de la joie que je l’aime. J’étais dans un état de béatitude grâce à l’amour que nous partagions. Il en était de même pour mon nouvel ami : l’Etre Aimant Divin. Notre compréhension parfaite dans l’Amour total était et ne pouvait être que Divine. J’étais CHEZ MOI. C’est ainsi que je le ressentais, le retour chez soi absolu. J’étais là où j’étais censée être. J’étais parfaitement à ma place là-bas. J’étais tellement heureuse d’y être, aimante avec cet être. « C’est là où j’étais censée être. » C’est ce que je peux exprimer qui s’en rapproche le plus. Etre ensemble avec cet autre moi aimant, c’était l’endroit parfait pour que j’existe. »

EMI due à une tentative de suicide.  Note du Dr. Jeff Long : « C’est l’une des EMI les plus profondes jamais relatées. J’encourage TOUT LE MONDE à la lire »

 

1609. EMI de Hafur.  19/04/2008  Du Mexique, original en Espagnol traduit en Anglais par Rio, traduit en Français par Jean Peter.  « A ma droite, la silhouette qui me guidait s’est arrêtée, je n’ai pas pu voir son visage. C’était comme si nous étions sur une petite plage fermée, il y avait une montagne qui a servi à projeter ma vie plusieurs fois, du début à la fin. Rapidement d’abord, puis plus lentement. C’était stupéfiant de voir ma vie montrée avec des évènements que j’avais complètement oubliés, d’autres étaient tellement insignifiants que j’avais l’impression de voir chaque image d’un film personnel de ma vie sur terre. Je me suis rendu compte que je comprenais tout avec une grande netteté et une super lucidité inconnues auparavant. J’ai découvert que j’avais moi-même choisi de prendre un corps physique et de vivre ces expériences de vie. J’ai réalisé que j’avais perdu du temps en souffrant. Ce que j’aurais dû faire, c’était d’utiliser ma liberté pour choisir non pas la douleur, mais l’amour véritable dans tout ce qui advenait dans ma vie. »

EMI exceptionnelle ! Elle a également rencontré sa flamme jumelle !

 

1515. EMI de Mme L 13/01/2008 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’avais 2 ans et je suis tombée dans un ruisseau. Je me souviens avoir vu une lumière brillante (conique) et une femme se tenant en haut du tunnel de lumière, elle était habillée de blanc. J’ai regardé vers le bas et j’ai vu mon corps qui flottait sur le ventre. Je portais des collants marrons, des chaussures blanches et un pull. J’y ai souvent pensé, mais je n’en ai jamais parlé jusqu’à ce que je lise un article sur une EMI dans un magazine. J’ai toujours su pour ma quasi noyade, mais je ne connaissais pas les détails. J’ai interrogé ma mère à ce sujet, elle m’a confirmé que lorsqu’elle m’a sortie de l’eau, elle a cru que j’étais morte. A cause de la paix et du calme extrêmes que j’associe avec cette expérience, je n’ai jamais eu peur de mourir. Je me rends compte que j’étais très jeune, mais cet événement est aussi réel que s’il s’était produit hier. La femme semblait m’attirer à elle, puis elle s’est simplement évanouie dans une sorte d’ambiance brumeuse. »

EMI stupéfiante à l’âge de 2 ans !

 

1506. EMI de Rick R 13/01/2008 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Puis, sans avertissement c’est arrivé ! « Qu’as-tu fait de ta vie ? ». La voix a pénétré mon être même. Je n’avais aucune réponse. Ensuite, j’ai vu à ma droite quelque chose ressemblant à un film, je m’y trouvais. J’ai vu ma mère me donner naissance, mon enfance et mes amis. J’ai tout revu depuis que j’étais enfant. Devant mes yeux a défilé tout ce que j’avais fait. Alors même que ma vie passait devant moi, j’ai tenté de penser aux bonnes actions que j’avais faites. J’ai reçu une éducation religieuse et j’ai été très actif à l’église. Cependant, alors que j’y réfléchissais, j’ai vu un homme dans sa voiture qui n’avait plus d’essence, environ un an plus tôt. Je m’étais arrêté et l’avais emmené jusqu’à un magasin du coin. Je lui avais acheté un peu d’essence car il n’avait pas d’argent et je l’avais aidé à retrouver son chemin. J’ai pensé : « Pourquoi est-ce que je revois cela ? ». La voix a retenti forte et claire : « Tu n’as pas réfléchi avant d’aider cette âme et tu n’as rien demandé en retour. Ces actions sont l’essence du bien ! ». J’ai aussi vu tous les gens que j’avais heurtés, on m’a montré comment mes actes avaient mis en branle les actions d’autrui. J’étais sidéré ! Je n’avais jamais pensé que ma vie pouvait avoir un effet sur les actes qu’allaient entreprendre mes amis, ma famille et les autres personnes que j’avais rencontrées. Je n’étais pas du tout satisfait. J’ai regardé jusqu’à ce que les évènements se terminent. En fait, j’avais fait si peu de choses de ma vie. J’avais été égoïste et cruel de tant de manières. J’étais vraiment désolé d’avoir fait si peu. Puis, à nouveau forte et claire, la voix a parlé : « Tu dois repartir ! ». » 

Qu’as-tu fait de ta vie ? Voilà un récit stupéfiant !

 

1369. EMI de Diane C 14/12/2007 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Je suis d’abord arrivée dans un paysage absolument serein et magnifique. C’est là que j’ai vu des animaux (y compris des licornes), ils étaient si beaux et heureux, tellement emplis d’AMOUR. L’herbe, les arbres et les fleurs étaient si exquis que mon esprit l’a exprimé, en réaction, une vibration d’amour provenant d’eux a afflué vers moi. L’eau était tellement spectaculaire que je l’ai exprimé en esprit, l’eau était vivante, elle a étincelé avec amour dans ma direction. Il y avait une mélodie ou de la musique tout autour, ce n’était pas inattendu, peut-être parce que j’aime tant la musique. Plusieurs fois dans ma vie, Dieu m’a permis d’entendre cette musique impressionnante, bien plus belle et mélodieuse que ne pourrait la composer quiconque sur terre. Elle s’est juste mise à jouer tout à coup, emplissant mon âme de joie. »

EMI exceptionnelle provoquée par un arrêt cardiaque.

 

1307. EMI de Rita B 10/11/2007 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « En approchant de la lumière vivante, j’ai entendu une voix masculine, très autoritaire, tonitruante, plus vaste que tout ce que je connaissais, me dire : « Es-tu prête à mourir ? ».  Cela m’a totalement déconcertée ! J’ignorais que rencontrer, atteindre, aller au delà de cette lumière révélant tout, correspondait en fait à mourir (à la mort) ! Je me suis retrouvée simultanément à penser et répondre : « Prête à mourir ? » « Pourquoi dois-je mourir ? ». J’étais très effrayée. Immédiatement la « voix » a répondu : « Tu dois mourir parce que tu n’as pas réussi à faire ce que tu nous avais promis. » J’étais encore plus mystifiée, troublée et incroyablement terrorisée. J’ai répondu, implorant pour ma vie : « Je ne me souviens pas de ce que j’ai promis, je ne sais pas pourquoi je dois mourir, s’il vous plaît, donnez-moi une autre chance, je ne me rappelle plus ce que j’avais promis de faire. » La VOIX m’a répondu en déclarant ceci : « Tu as promis que tu allais aider autrui. Tu ne l’as pas fait. ». »

Deux EMI qui se sont produites en Inde. Le témoin est Indien. Première EMI remarquablement transcendantale, provoquée par des complications chirurgicales. Seconde EMI par quasi noyade.

 

1235. EMI de Kathi B 14/10/2007 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Une pensée m’est venue à l’esprit : « Quel genre de forme te mettrait le plus à l’aise ? ». J’ai répliqué dans ma tête : « Que veux-tu dire ? ». « Certains ont besoin que je prenne la forme d’un vieux sage, d’autres d’une femme, d’autres encore d’un animal, tous de races, d’âges, de tailles ou d’espèces différents. Et toi ? ». J’ai pensé sans hésitation : « Un humain. ». A ces mots, la lumière s’est mise simultanément à se diviser en de stupéfiants rayons colorés et à s’intensifier en une forme plus massives. Lorsque la lumière à atteint le stade où elle était pareille à une forme humaine, ressemblant à un moule plutôt sommaire pour découper les biscuits en forme de bonhomme, j’ai pensé : « C’est suffisant, je suis à l’aise avec cette forme. ». Celle-ci pouvait bouger, elle était en trois dimensions, entièrement composée de rayons de couleurs luminescentes émanant de chacune des ses parties (de nombreuses années plus tard, j’ai revu cette couleur en contemplant pour la première fois une étoffe irisée). Le sentiment de sécurité, d’amour et de paix était encore plus fort en sa présence. Nous continuions à communiquer par la pensée. »

EMI due à une quasi noyade.

 

1230. EMI de Valerie K 14/10/2007 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Alors que j’approchais de l’avant de la file, un autre soldat m’a attrapée par le bras et m’a empêché d’avancer, juste avant d’atteindre mon ami. C’est exactement à cet instant que nous avons entendu un déclic. Mon ami venait de marcher sur une mine. La puissance de l’explosion m’a projetée en arrière sur un arbre. J’ai hurlé lorsque du sang a éclaboussé mon corps. L’instant d’après, je me suis à nouveau retrouvée dans l’entrée de mon appartement, j’ai entendu un bruit de pas précipités, c’était mon amie et les deux garçons qui m’avaient attendue, ils accouraient pour voir ce qui se passait. Ils m’ont trouvée debout dans l’entrée, les mains agrippées de part et d’autre du chambranle, des taches de sang et de terre sur les vêtements et le visage, l’épaule droite douloureusement enflée et qui devenait noire. Elle avait été disloquée lors du choc contre l’arbre. »

L’une des plus remarquables expériences que nous ayons reçues. Expérience Hors du Corps / Communication Après la Mort, au moment de la mort d’un ami par explosion d’une mine au Vietnam. De façon incroyable, elle s’est retrouvée couverte de sang et de terre, alors qu’elle vivait en Amérique à l’époque.

 

1155. EMI de Nanci D 20/09/07 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tandis que mes amis profitaient du passage en revue de ma vie, les souvenirs de ma vie éternelle ont empli mon esprit. Ils comprenaient des centaines de vies physiques passées, en tant qu’humain ou autres espèces, ainsi que les milliers « d’années » (comme nous les appellerions) passées à vivre dans ce que j’ai qualifié de « société des Etres de Lumière », que l’on pourrait également désigner comme « la vie entre les vies ». J’étais stupéfaite d’avoir pu oublier tout cela. Ce « savoir » m’a informé que lorsqu’un Etre de Lumière, tel que moi, entre en tant qu’âme dans un humain, seule une partie de son Energie totale le fait. Le reste de l’Energie de cet Etre demeure dans la Lumière et continue à évoluer, tandis qu’il observe les expériences de la partie âme. La réintégration de mes souvenirs d’être éternel, avec ceux de la vie humaine que je venais de vivre, a terminé ma restauration dans mon état naturel : un Etre de Lumière. »

Incroyable !  Profond! Je suis impatiente de lire son livre !

 

1153. EMI de Jennifer V 16/09/07 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « La voix a alors indiqué : « Il a le nez arraché du visage, il te faut repartir et l’aider. Il fait une hémorragie mortelle. ». J’ai rétorqué : « Non ! Que quelqu’un d’autre y aille. Il va s’en sortir sans mon aide, je ne veux pas retourner là-bas. ».  La voix a dit alors : « Je vais te dire ce qu’il faut faire. Enlève sa chemise après avoir ramassé son nez sur le plancher de la voiture, il sera à côté de tes pieds. Mets le nez sur son visage et appuie pour stopper l’hémorragie. Ce n’est que du sang, n’aie donc pas peur, je serai avec toi comme toujours. ». Je savais que je n’avais jamais été seule, aussi loin que remontait ma mémoire d’enfant. La voix m’a ensuite dit : « Jennifer tu vas commencer à le faire remonter sur le côté droit de la route, une voiture va arriver, dis au conducteur de vous emmener à l’hôpital le plus proche. En calmant cet homme, vas à l’hôpital ECM où tu es née, tu connais le chemin, tout ira bien. Tu dois le faire, tu comprends ? ». »

A l’âge de 11 ans, EMI provoquée par un accident de voiture. Pendant l’expérience elle a reçu des indications claires pour sauver une autre personne impliquée dans l’accident.

 

1131. EMI de Patsy D 18/08/07 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Je me suis retournée et j’ai été immergée dans la lumière. J’étais environnée par l’amour inconditionnel et l’acceptation totale. Je savais être enfin complète. Jamais auparavant je n’avais éprouvé un telle sécurité, une telle sérénité. Tout à coup, j’ai disposé de toute la connaissance. Tout ce que j’avais jamais entendu ou connu a été balayé. J’ai su que le Christ n’est pas mort sur la croix, qu’il n’y a ni péché ni diable. J’ai su que j’existe depuis l’instant de la création, que j’existerai toujours, que toute la conscience se trouve dans l’acte de devenir. J’ai su que j’ai vécu dans la réalité physique à de nombreuses reprises, j’ai regardé ces expressions et observé chacune d’entre elles. J’ai vécu ce que signifie le terme libre arbitre, on choisit tout. Il n’existe aucun absolu. J’ai observé jusqu’à leur aboutissement naturel chacune des pensées que j’ai décidées, voyant aussi chaque personne touchée. »

EMI stupéfiante provenant de nos archives !

 

EMI Probable de Linda S  03/02/07 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’ai pas vu cet Esprit tel les toiles représentant Jésus de Nazareth, mais le savoir inné de mon cœur s’est souvenu et a reconnu le Christ. Cet Esprit rayonnant était le Christ, la manifestation, l’expression de l’amour pur. En raison de mon éducation chrétienne, je ne connaissais aucun autre nom pouvant qualifier ce que je ressentais en le regardant. D’autres auraient pu l’appeler Bouddha, ou Yahvé, ou le Grand Esprit dans les Cieux, mais l’appellation n’importe pas, seule compte la reconnaissance de l’amour et de la vérité absolus. En sécurité dans son étreinte aimante, douce et pourtant puissante, je reposais, assurée que tout allait bien, les choses étant  exactement telles qu’elles devaient être. »

A lire absolument. Expérience exceptionnelle, étonnamment belle.

 

977.  EMI de Jacqueline B  10/12/06 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Pourquoi n’est-ce pas mon heure ?!?! Je suis prête à mourir ! Ma vie craint !! Mon meilleur ami est mort il y a trois ans !! Pourquoi n’est-ce pas mon heure ?!?! ». Il s’est alors retourné comme si quelqu’un lui parlait, puis il s’est à nouveau tourné vers moi en disant : « Quelqu’un veut te parler. ». Il a indiqué le portail et la cité derrière celui-ci, cependant quelqu’un se trouvait là. Au début je ne voyais pas de qui il s’agissait, mais en m’approchant je suis restée sans voix, en effet c’était Jake, mon meilleur ami décédé dans un accident de voiture il y a cinq ans en août 2001. Nous avions tous les deux sept ans, lorsque je l’ai vu, j’ai couru vers le portail aussi vite que je pouvais ! Lorsque je suis arrivée, nous nous sommes tendus les bras en pleurant. Il paraissait avoir mon âge, mais je savais qu’il s’agissait de lui »

Incroyable EMI survenue à l’âge de 10 ans et racontée à 12. C’est la personne la plus jeune racontant son EMI directement dans les annales de NDERF. Remarque : elle a été réanimée par des infirmiers qui ont ensuite quitté immédiatement les lieux et disparu mystérieusement.  Jacqueline et ses amies supposent que les infirmiers étaient des anges. En aucun cas des infirmiers terrestres ne partiraient après une réanimation impliquant une défibrillation. Très mystérieux !

 

924.  EMI de Anita M  21/08/06 De Hong Kong  Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Pendant ce temps, je dérivais entre pertes et reprises de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins, elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres dans le couloir. J’ai plus tard été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari, ce qui lui a occasionné un choc. Je suis ensuite vraiment « passée de l’autre côté » vers une autre dimension, j’y ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus extrêmement clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi, en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des évènements et, plus généralement, comment fonctionne la vie. La clarté et la compréhension que j’ai atteintes dans cet état sont pratiquement indescriptibles. Les mots semblent réduire le vécu – J’étais dans un endroit où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde tridimensionnel. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais. »

EMI exceptionnelle due à un lymphome de Hodgkin (cancer du système lymphatique). Un récit relativement rare  d’EMI non occidentale en provenance de Hong Kong. C’est l’EMI non occidentale la plus détaillée que nous ayons reçue à cette date. Enseignements exceptionnels et, semble-t-il, guérison miraculeuse liée à l’EMI.

 

815. EMI de Wayne H 02/04/06  et 18/08/07 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Le mur au delà de mon brancard est devenu transparent et on m’a montré ce qui paraissait être un fleuve qui s’écoulait. Il était argenté et scintillait en coulant. Chacune des gouttes de cette rivière était d’une couleur différente, pourtant elles s’écoulaient ensemble, telles un unique corps aquatique. Rien ne m’a donné l’impression qu’il s’agissait effectivement d’eau ou d’un fleuve, mais c’est le meilleur exemple de descriptif que je puisse fournir, pour une chose que j’ai vue et pour laquelle il n’existe aucun mot. Le corps principal du flot était constitué de lumières argentées scintillantes, avec des gouttes de différentes couleurs dans ce flot. J’ai compris (j’utilise ce terme parce qu’en fait je n’ai rien entendu) que les gouttes colorées étaient les expériences de tout ceux qui ont vécu. Les expérience existaient en tant qu’éléments séparés, appartenant cependant au tout. »

A lire ABSOLUMENT ! EMI après qu’il ait été renversé par une voiture. Une rencontre avec Jésus qui est une provocation pour la pensée, description fantastique de l’au-delà.

 

EMI de Jacqueline B  10/12/06 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Pourquoi n’est-ce pas mon heure ?!?! Je suis prête à mourir ! Ma vie craint !! Mon meilleur ami est mort il y a trois ans !! Pourquoi n’est-ce pas mon heure ?!?! ». Il s’est alors retourné comme si quelqu’un lui parlait, puis il s’est à nouveau tourné vers moi en disant : « Quelqu’un veut te parler. ». Il a indiqué le portail et la cité derrière celui-ci, cependant quelqu’un se trouvait là. Au début je ne voyais pas de qui il s’agissait, mais en m’approchant je suis restée sans voix, en effet c’était Jake, mon meilleur ami décédé dans un accident de voiture il y a cinq ans en août 2001. Nous avions tous les deux sept ans, lorsque je l’ai vu, j’ai couru vers le portail aussi vite que je pouvais ! Lorsque je suis arrivée, nous nous sommes tendus les bras en pleurant. Il paraissait avoir mon âge, mais je savais qu’il s’agissait de lui »

Incroyable EMI survenue à l’âge de 10 ans et racontée à 12. C’est la personne la plus jeune racontant son EMI directement dans les annales de NDERF. Remarque : elle a été réanimée par des infirmiers qui ont ensuite quitté immédiatement les lieux et disparu mystérieusement.  Jacqueline et ses amies supposent que les infirmiers étaient des anges. En aucun cas des infirmiers terrestres ne partiraient après une réanimation impliquant une défibrillation. Très mystérieux !

 

EMI de Brian T 26/03/06 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  Par exemple, en approchant de la limite, aucune explication n’a été nécessaire pour que je comprenne, à 10 ans, qu’une fois cette limite franchie, je ne pourrai plus jamais revenir, point final ! J’étais plus qu’enthousiasmé par la perspective de traverser, j’en avais l’intention, toutefois, de l’autre côté de la limite, mes ancêtres ont attiré mon attention. Je suis SOURD profond de naissance, tous les membres de ma famille étaient entendants et connaissaient le langage des signes ! J’ai pu comprendre ou communiquer par télépathie avec environ une vingtaine de mes ancêtres et d’autres personnes. Cela me dépassait

 

EMI de Lou F 25/12/05 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  Il y avait des gens sur cette terre, ils semblaient plus heureux et plus satisfaits, bien qu’ils aient paru vivre à la manière des peuples premiers. Des villes, construites dans l’antiquité et submergées par les océans étaient maintenant peuplées par les survivants de ce nouveau monde. J’ai vu des tribus s’unir à d’autres tribus et de petites nations se former. Mais c’est ce que je ne voyais plus qui a fait tressaillir mon cœur. Il n’y avait plus de guerres, une paix et un bonheur authentiques était finalement advenus pour l’humanité. Gabriel m’a alors dit que c’était Son message, il me fallait le ramener, faire savoir à autrui qu’il y a peu à redouter, car la terre persistera éternellement, à l’image de toutes les planètes que j’avais visitées… « L’HOMME SERA UNE PROIE POUR L’HOMME, JUSQU’A CE QUE L’HOMME PRIE POUR L’HOMME. »

EMI remarquable, provoquée par un accident de voiture 42 années auparavant.

 

EMI de Andrew P 08/10/2005 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  Je suis précipité vers la Lumière et, pour une raison que j’ignore, je n’ai pas peur, j’aime la Lumière. Oh, quelle Lumière merveilleuse, belle, enchanteresse, chaude et aimante. Je m’approche de plus en plus, comme si j’étais attiré dans la Lumière par un doux aimant géant. De plus en plus près…« Que se passe-t-il maintenant ? », « Où suis-je ? ». Je me trouve dans une sphère immense ! L’intérieur de cette sphère est pareil à un écran de cinéma énorme, infini. Tout se produit simultanément, partout autour de moi… à gauche, à droite, au dessus, au dessous… partout où se porte mon regard, je vois ma vie. Non seulement je la vois, mais j’entends, je ressens et je vis chaque événement de toutes mes vies… passées, présentes et à venir. Il n’y a pas de commencement ! Il n’y a pas de fin ! Je peux observer tous les moments de mes vies, simultanément, tout autour de moi. Etrange, il n’y a ni peur ni jugement ; ce sont seulement mes expériences de vie telles qu’elles se déroulent. Quelles émotions incroyables, je revis chaque pensée, parole et action dès que je me focalise sur l’une d’entre elles. Quelle expérience merveilleuse, fantastique, incroyable d’être dans le Présent Eternel !

EMI provoquée par une noyade il y à 50 ans. Une expérience vraiment profonde.

 

EMI de Jaime G 23/07/2005 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  J’ai ensuite remarqué qu’une lumière fluorescente émanait du haut de la pièce, j’ai commencé à me sentir extrêmement bien, je ne peux le décrire, de l’amour, ou comme la première fois que l’on embrasse, de l’électricité, des papillons dans le ventre, comme la meilleure des drogues. J’ignore comment décrire cette sensation. J’ai ensuite paniqué un peu, car j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de source de lumière, elle était simplement là. C’est alors qu’elle m’a touché la main et en baissant le regard j’ai pu voir la mienne également. Elle était là mais paraissait blanche, presque fluorescente, elle m’a dit que tout allait bien (au fait, toute la conversation se faisait en Espagnol), qu’on allait boire un café.  Je l’ai fait, mais je me suis rendu compte qu’il n’était pas chaud et n’avait pas de goût, il était tiède, pourtant il émettait de la vapeur comme s’il avait été chaud. C’était comme lorsqu’on est malade et qu’on n’a pas le sens du goût. Je lui ai dit que nous (la famille) pensions à elle chaque jour. Elle a déclaré qu’elle le savait. Elle savait que nous l’aimons énormément et elle-même nous aime. J’ai alors remarqué que la pièce était en forme de dôme. Dans un secteur, la partie gauche de cette pièce en dôme ressemblait à un rideau et j’ai vu mon grand-père à côté de ma mère qui jetaient un coup d’œil,

Rare EMI gustative Latino; il a pris le café avec sa grand-mère. 

 

EMI de Craig T 05/03/05 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Lorsque j’avais un an et demi, je suis tombé gravement malade. Sur le trajet vers le cabinet médical j’ai fait une attaque qui a déclenché un arrêt du cœur, ceci s’est produit cinq fois en tout. J’ai eu un électrocardiogramme plat pendant une courte période au cours d’un transfert d’un hôpital vers un autre. Je n’avais pas de culture religieuse, j’avais été baptisé et c’est tout. Je suis revenu en parlant du paradis et en disant que mon grand-père était au chaud là-bas. Mais je ne savais même pas ce qu’était le paradis. Je faisais des dessins en disant qu’il s’agissait de Jésus ou de membres de ma famille que je n’ai jamais rencontrés.

Attaque et arrêt cardiaque à l’âge de 18 mois. Il ne se souvient pas de l’expérience, mais ses parents lui ont dit qu’après celle-ci, il a parlé du paradis et a fait des dessins de Jésus et de membres de sa famille qu’il n’a jamais rencontrés.

 

 EMI de William AM 16/02/05 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Mes sens ont tous paru se transformer en un sens de présence, remplaçant la vue, l’odorat, le toucher ou l’ouïe. J’étais uniquement présent et conscient. Le monde visuel s’est mis à tournoyer. J’ai ressenti l’arbre dans ma cour et le mur de ma maison, alors qu’un tunnel se formait exactement à travers eux et que j’étais entraîné dans celui-ci. Dans les parois du tunnel, il semblait y avoir des espaces occupés par les évènements de ma vie, aucun ne se détachant particulièrement, ou je n’en ai considéré aucun comme spécial par rapport à un autre. J’étais plutôt fasciné par la façon dont ils étaient révélés que par le contenu de chaque espace.

Ce récit est un must !  L’EMI s’est produite dans un rêve, puis il l’a réellement vécue 2 semaines plus tard. Cette expérience démontre l’effet 4D provoquant un glissement dans des possibilités alternatives du monde en 3D.

 

EMI de Mark J 13/02/05 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Alors que je m’éloignais de mon corps en flottant, j’avais d’une certaine manière conscience des molécules d’air, pas d’une façon scientifique, mais dans le sens où il y avait un lien entre les molécules d’air et ce que j’étais devenu, ou plutôt, ce que j’avais toujours été. Dans ce cadre de pensée, je suis toujours relié à toute chose. Au cours de conversations au sujet de mon expérience j’ai également dit, et je continue de l’affirmer, que ce dont il s’agit réellement est bien plus grand que tout ce que j’ai vécu dans l’église, ou dans la littérature, quel que soit le support. Cela transcende la capacité de l’expression humaine. Dans ma conscience, j’en suis devenu ou redevenu une partie.

Une EMI profonde !

 

404.  EMI de Lavette H   24/04/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’étais stupéfaite de voir à quel point les couleurs et la lumière étaient beaucoup plus réelles et vibrantes autour de moi. Voilà la réalité, ce corps n’était qu’un manteau que j’avais porté. Cela faisait du bien d’en être sorti. Je me sentais libérée de la douleur, de la confusion et toute la lourdeur du poids de la vie sur les épaules. Toute ma vision de la vie changeait au rythme de mes pensées. Tandis que je baignais dans l’émerveillement de tout cela, celle qui m’avait poussée a plongé pour aller me chercher. J’ai observé tandis qu’elle remontait le corps à la surface. Aussi vite qu’il était sorti de mon corps, mon moi l’a réintégré, j’en ai immédiatement été furieuse. »

EMI d’adolescente par noyade.

 

364.  EMI de Juliet N  17/01/04. MultiMedia Presentation  Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Les couleurs étaient si belles, je regardais la Lumière tourbillonner autour de moi, dansant avec des pulsations… produisant des bruits de souffle… elle était tellement joueuse par moments… puis très sérieuse à d’autres. De nombreuses choses étaient lumineuses, avec un genre de couleur pêche. Tout était si vibrant, même lorsque j’ai vu l’espace profond ! J’étais constamment en pleine vénération… Il y avait toujours également des êtres magnifiques autour de moi, m’aidant… me guidant…me rassurant… et déversant aussi de l’amour en moi. Je n’étais jamais seule. »

Une autre EMI stupéfiante avec une description du cœur de l’expérience !

 

EMI de David H. 7/7/02  PREMIÈRE PARTIE : « Sa lumière était d’une beauté indescriptible, Sa lumière ressemblait à celle du soleil levant. Et, comme le soleil, « Il » s’éleva dans le ciel derrière les montagnes. L’amour pénétra mon être tout entier et mon âme s’en trouva revitalisée. La planète aussi changeait sous l’effet de Sa lumière. J’ai vu des sommets de montagnes s’ouvrir béant et rejaillir comme d’immenses chutes d’eau. »  7/23/02 DEUXIÈME PARTIE : « Ici, toutes les pensées sont captées, alors il est inutile d’essayer de cacher une intention. À la place, on doit l’exprimer. Je lui ai donc demandé brutalement « qui êtes-vous? » Alors, elle a retiré une partie du voile qui couvrait sa face. Je n’ai vu que des os, un crâne. La mâchoire grande ouverte, comme disloquée, elle s’est élevée, complètement dépouillée de sa robe, et elle est redescendue vers moi pour mordre mon corps spirituel à l’épaule gauche. La douleur était si grande que c’était pire que la mort. Et, comme elle allait prendre une nouvelle bouchée dans mon corps spirituel, je me suis mis à genoux pour invoquer Dieu. »

David nous a raconté son histoire par étapes, selon sa disponibilité. Cela valait la peine d’attendre car il s’agit d’une expérience vraiment remarquable! Cette EMI est spéciale car celle-ci nous montre que les gais ne vont pas en enfer tel que certains extrémistes fondamentalistes aimeraient qu’on le croit.   

 

 EMI de Bob A.  (5/14/02) « Je me revois, debout, en train de regarder autour de moi et constater que tout est de couleur verte. Vert pâle, vert foncé, toutes sortes de dégradés de vert. L’église était verte, la rivière Mississipi était verte. Je pensais m’être fracassé la tête. J’ai posé mes deux mains sur ma tête pour la tenir et je me suis allongé sur le dos. Pendant que mon corps tombait sur le sol, des images de ma vie défilèrent dans ma tête. C’était comme un train de marchandises rempli de connaissances se déplaçant à la vitesse de la lumière. Chaque wagon représentait des expériences de ma vie (bonnes et mauvaises). »

L’EMI de Bob est certes digne d’intérêt, mais les répercussions sont carrément stupéfiantes!

C’est l’un des cas les plus surprenants que j’aie rencontré. Je souhaite exprimer ma profonde gratitude à Bob pour son partage. Quelque peu gêné par une dyslexie qui l’empêchait de remplir notre questionnaire électronique, il s’est excusé à maintes reprises, mais il nous a quand même envoyé un courriel nous disant qu’il voulait absolument témoigner. Je ne peux exprimer à quel point je me sentais humble en présence de quelqu’un d’aussi unique et spirituel. Ce fut un honneur pour moi de l’interviewer et de l’aider à partager son expérience avec d’autres. – Jody

 

EMI d'William Si. 4/29/02-5/4/02.  Passing through this area, which seemed as if it could be endless, yet wasn't, I could sense those spirits that were in the shadows, I understood why they wouldn't look into the light, mostly because of the religious indoctrination that had lived by on earth, they felt they were not worthy to look into the light because of actions they had done in the human existence. 

Describing his third NDE in light of his first two NDEs and what he has read.  This is a wonderful, extremely down-to-earth viewpoint from a Salt Lake City IANDS member.  There is a letter addendum with additional questions from NDERF, and another e-mail dialogue with a reader.  Such spiritual insights!

 

EMI d'Emma Louise S.  4/22/02. "My grandfather brought in a medical colleague for consultation. While they were with her she ceased to breathe and neither my grandfather not his colleague could feel a pulse. They declared her dead but my grandfather was not one to give up easily. He rigged up a battery to give a shock to her heart. She began to breathe again and lived another fifty years."  

This is an wonderful NDE story, with most of the classic NDE imagery and after-effects, yet occurring almost a century before Raymond Moody coined term "near-death experience" and long before NDEs were ever publicized. 

A rare 1884 NDE (horse and buggy days), as related by first hand account of son and by granddaughter.

 

EMI d'Karen S. 3/17/99.  "We discussed my life, we discussed religion, we discussed secrets of the soul that as humans we must forget, lest we'd never be able to thrive on earth. All the while I was in awe."

Remarkable story of struggle with the guides to come back.

 

EMI de Sarah  Telle que radiodiffusée à l’émission The Art Bell Radio Show (2/4/99) et rediffusée le  samedi (3/20/99). Une histoire qui a surpris des millions d’auditeurs! Spécial pour les lecteurs du site NDERF : NOUVELLES informations à la fin du témoignage initial (utilisez le lien ci-haut).
Tout à fait remarquable!

 

EMI de David   « J’ai pu rester seulement dix secondes au Septième Ciel. La lumière pouvait créer des galaxies entières avec l’aisance la plus totale. »

Un tour d’horizon significatif des sept plans célestes.

 

EMI de Cougar   « Ma troisième EMI fut causée par de la fièvre et un début de coma, je crois. Ce fut un voyage dans l’Abîme. Treize ans plus tard, je découvre que mon voyage en enfer ressemble étrangement à un ancien mythe datant du 18e siècle av. J.-C. Mon voyage en enfer ressemblait étonnamment à celui d’Inanna. Voici les vingt similitudes entre nos histoires : cliquez ici  pour connaître la suite!

Un témoignage mémorable radiodiffusé à l’émission The Art Bell Radio Show en mai 2001. L’histoire de Cougar se rapproche étroitement de celle de la déesse sumérienne Inanna relatant son voyage en enfer.

Les parallèles entre Cougar et Inanna sont fascinants!

 

EMI de Lisa M   « L’être de lumière me montra que les seules choses qui importaient vraiment dans la vie étaient l’amour que nous ressentions, les gestes d’amour que nous posions, les mots d’amour que nous prononcions et les pensées aimantes que nous entretenions. Tout ce qui avait été fait, dit, accompli ou même pensé sans amour était annulé. »

Une EMI transcendante occasionnée par une noyade imminente. Vraiment intéressant! (3/5/00)

 

Vingt ans plus tard : Les souvenirs de ma mort et de ses effets sur ma vie …

Une sagesse distinctive découlant d’une EMI particulière!

 

EMI du Dr George Rodonaia

Était-il mort pendant trois jours?
À vous de décider.



Annuaire (Index)
Témoignages d'EMI
NDE French Archives 2007, 1er semestre
NDE French Archives 2006, 2nd semestre
NDE French Archives 2006, 1er semestre
NDE French Archives 2005, 2nd semestre
NDE French Archives 2005, 1er semestre
NDE French Archives 2004, 2nd semestre
NDE French Archives 2004, 1er semestre
NDE French Archives 2003
NDE French Archives 2002, 1er semestre
NDE French Archives 2002, 2nd semestre
NDE French Archives 1998 à 2001



   Near Death Experience Research Foundation   
Copyright © 1998-2016 Experience Research Foundation (NDERF) All rights reserved.