NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

   NDERF (7/1/04-12/31/04)   
Expérience de Mort Imminente/EMI Témoignages individuels


Ces EMI, comme toutes celles que nous publions, sont présentées de manière à protéger totalement la confidentialité du témoin, s’il le demande. Nous ne pensons pas que ces modifications diminuent notre compréhension des EMI. Par contre, nous pensons vraiment que ces modifications sont nécessaires pour l’intégrité de NDERF

EMI, expériences et commentaires : il s’agit de résumés des récits.
La version complète s’affiche en cliquant sur le nom du témoin.

544. EMI Joe D.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Alexandre et Tim.  J'ai été mené par d'autres entités vers un étrange appareil. Je me rappelle du léger bourdonnement qu'il produisait, mais je ne pouvais pas l'entendre, cependant je pourrais toujours ressentir la vibration qu'il faisait. Son ton se devait d'être quelque chose de - très solennelle. Alors il m'a semblé entrer ou être à l'unisson, ou passer par cette sorte d'appareil et entrer dans un tunnel. Comme je l'ai décrit par ailleurs, je ne possédais aucun de mes sens terrestres. J'ai senti que j'étais infiniment petit, dirigé à travers le tunnel, bien que compressé à l'intérieur, ou peut être parfaitement adapté à sa forme comme si le tunnel et moi étions un ensemble. La durée du temps passé dans le tunnel m'a semblé, simultanément instantanée et infinie. C'est un ressenti qui ne peut pas être décrit avec des mots. 

Il a fait une EMI suite à une pneumonie et aussi une expérience mystique plus tard dans la vie. 

 

540. EMI Sam B.   25/12/04 Original en Anglais traduit par Simon A et Jean Peter « Le temps était un facteur important mais il n’était pas de mon côté. 9 minutes se sont rapidement écoulées, mes mouvements sont devenus difficiles. Les membres se sont raidis, la poitrine s’est serrée, mes efforts étaient inutiles. Au bout de 14 minutes, l’eau est devenue chaude… des fleurs brillantes se sont mises à luire devant moi, peu après recouvertes par un genre de brouillard givrant. En sourdine, j’ai lancé un « Au secours » uniquement adressé à moi-même. L’instant suivant… « Elle n’a pas de pouls, c’est un poids mort, commencez à compter ! 1 ! 2 ! 3 ! 4… J’observais et entendais une femme en gilet orange, au dos duquel figurait l’inscription « US Coast Guard ». Elle m’a parlé pendant un bref moment. »

Noyade accidentelle.

 

539.5  EMI Beth V.  25/12/04 Original en Anglais traduit par Simon A et Jean Peter  « J’avais planifié une tentative de suicide, mes intentions étaient tout à fait sérieuses. J’ai fait de nombreuses surdoses dues à une grave maladie mentale. J’ai absorbé une énorme quantité de sédatifs mélangés à de l’alcool. J’ai failli mourir. A un moment donné, j’ai rampé sur le sol, seulement capable de bouger le bout des doigts. Je perdais et reprenais connaissance. En un éclair j’ai revécu toute ma vie, affectif compris. J’ai éprouvé la sensation qu’un énorme espace obscur, un vide, m’engouffrait. »

Tentative de suicide.

 

539. EMI d'Ina N.  25/12/04  Original en Anglais traduit par Simon A et Jean Peter    « La fois suivante, je regardais vers le bas, ma mère était en train de prendre mon pouls, elle avait l’air si triste. Je me suis retrouvée dans la salle d’attente où j’ai trouvé ma sœur, son ami et mes deux enfants. Ces derniers n’avaient aucune idée de ce qui se passait, ils jouaient à rebondir sur le divan, ma sœur avait l’air tellement triste, je les ressentais tous, mais se sont mes enfants qui m’ont vraiment émue. Je me suis dit : « Qui va s’occuper d’eux si je pars ? ». J’éprouvais toujours des sentiments, mais pas de douleur. »

Elle a vécu la phase de sortie du corps d’une EMI.

 

538. EMI de Gloria G.  12/12/04 Argentine. Original en Espagnol traduit en Anglais par Rio, traduit en Français par Jean Peter.  « J’ai traversé un tunnel et je suis arrivée dans un jardin. J’ai marché en compagnie d’un homme très beau qui me conseillait. J’ai considéré son essence et je ne comprenais pas comment une personne aussi magnifique, bonne et intelligente pouvait s’intéresser à moi. Il m’a parlé mais je ne me souviens pas de ce qu’il a dit. Peut-être ses paroles sont-elles gravées dans mon âme. Ce qui est curieux, c’est qu’il ne m’a pas culpabilisée. J’avais tenté de me suicider et il m’a parlé comme si j’avais commis une erreur sans importance, il m’a donné des conseils pour que je m’améliore. Nous marchions en devisant, puis il m’a ordonné de rejoindre un groupe de personnes. Même si je ne voulais pas le quitter, j’ai obéi. Je suis donc allée avec ces personnes. C’était un groupe jeunes personnes vêtues de blanc. Je me rappelle seulement qu’il s’agissait de femmes, je ne me souviens d’aucun homme. »

EMI provoquée par un suicide.

 

537. EMI de Malcolm G.  12/12/04 et 08/10/05 Australie. Original en Anglais traduit par Simon A et Jean Peter. « J’ignore combien de temps s’était écoulé mais j’étais allongé dans le lit aux Urgences. J’ai commencé à me sentir en apesanteur et je me suis mis à m’élever au-dessus du lit. J’ai flotté vers le haut jusqu’à atteindre le plafond à environ 2,5 mètres du sol. En regardant le lit en contrebas, il était tout à fait évident que mon corps était resté sur le lit. C’était la première fois depuis des jours que je voyais mon visage, j’ai remarqué à quel point j’avais l’air mortellement émacié. Je n’éprouvais toutefois absolument aucun sentiment de peur ou de crainte. Seulement une étrange sensation de paix et de bien-être. »

EMI provoquée par une pneumonie.

 

536. EMI de Dario F 12/12/04 Argentine, original en Espagnol traduit en Anglais par Carlos, traduit en Français par Jean Peter. « J’ai traversé le pont et rencontré ma grand-mère accompagnée du vice-gouverneur des Malouines, M. Ramon Barrios. J’ai également rencontré des membres de ma famille dont je n’avais pas le souvenir. Je me suis dit : « Je reste ici. ». Je précise que je suis marié et que j’ai une fille âgée de 4 ans à l’époque. J’ai entendu une voix qui m’a dit : « Le moment n’est pas venu, ce n’est pas ton heure. ». Je me suis retourné et j’ai vu le Christ. Je n’ai pas vu son visage (parce qu’il était très lumineux) mais ses mains grâce aux trous. Il m’a dit d’un ton autoritaire et aimant : « Tu dois repartir ». J’ai senti deux mains sur mes épaules et j’ai réintégré mon corps. »

Deux EMI en 72 heures. L’une au paradis, l’autre en enfer.

 

535. EMI de Sylvia C. 12/12/04 Argentine. Original en Espagnol traduit en Anglais par Carlos, traduit en Français par Jean Peter « Ceci s’est produit trois fois consécutives. La quatrième, la même chose est arrivée. Je me suis réveillée dans la lumière et là j’ai remarqué que c’était comme si je flottais en l’air, mais je n’étais que mes yeux et mon esprit… Mon corps n’existait plus ou bien je n’étais pas en mesure de le voir. Cette fois il y avait des gens derrière la lumière. Ils étaient nombreux, allant et venant comme s’ils se promenaient. Un profond sentiment de sérénité m’a envahie, du bonheur, du réconfort… on se sent en plein état de grâce, c’est une sensation merveilleuse. J’ignore combien de temps je suis restée là-bas, observant les gens. Tout à coup, j’ai reconnu quelqu’un, c’était mon mari qui marchait en compagnie d’autres personnes, quelle coïncidence ! Il se retourne et me remarque, lève les bras, me salue et marche vers moi…ensuite je retombe dans l’obscurité totale (comme si j’avais été extraite), ENFIN J’OUVRE LES YEUX SUR LA VIE… »

EMI lors d’un coma dû à une hémorragie au cerveau.

 

534. EMI de Sylvain C 12/6/04  From France, Original in French, Translated by Régine  Je me rappelle flotter (le mot n'est pas très approprié, c'etait comme n'etre qu'une paire d'yeux...plus de sensations corporelles d'aucune sorte).  L'environnement était noir, pas de tunnel, pas de lumière, pas de "ghost", rien que la conscience débarassée de ses pensées parasites et au milieu de tout ça, le billard (table d'opération) et les chirurgiens et infirmières afférés.

 

533. EMI-LIKE Marion's Experience 12/6/04  From France, Original in French, Translated by Régine Durant le coma un soir une "pensée" (pas une voix) s'est imposé à moi "tu réciteras le notre père et tu pardonneras à ta mère", le christ m'"apparait" comme un timbre poste sur la rétine.  Deux semaines plus tard même "apparition" autre pensée "tu honoreras ton père et ta mère, mainteant que tu lui as pardonné" (toujours dans le coma)

 

532. EMI de Ribes 12/5/04  From France, Original in French, Translated by Régine  j'étais endormi, sous anesthésie, puis je suis projeté dans un tunnel lumineux à une vitesse vertigineuse, des couleurs des flash de lumière.  Puis, un ralentissement, je suis sorti du tunnel. Je flotte dans l'air etj'avance, j'entends une musique divine et une voix qui me parle comme à l'intérieure de moi, un voix douce et rassurante qui me dit de na pas avoir peur que je ne risque rien, qui me rassure. En même temps, je baigne dans une musique divine, je ne ressens rien, ni mon couer qui bat, ni mon corps, la pesanteur de mon corps. Je regarde mon corps, je n'ai plus de corps.

531. EMI de Koleen 11/27/04  Original in French, Translated by Régine j'ai donc demandé si je pouvais voir avec Dieu ce que je pourrais b ien faire pour servir sa cause et elle me dit que Dieu n'est pas quelqu'un que l'on voit car on ne le suporterait pas ,mais une énergie que l'on peut sentir et voir sous forme d'une lumière d'intensité variable suivant la pureté de chaque ame,et il est venu après avoir eut les consignes de Marie.  Je ressentais cette présence comme un honneur et le lui dis.

530. EMI d'Angela S.  11/27/04 Original en Anglais traduit par Simon A & Jean Peter « Ils ont insisté avec cette même deuxième question : « ET ? ». Les mots ont alors franchi mes lèvres comme s’ils avaient toujours été là, mais simplement hors de ma conscience et rappelés instantanément. Je n’avais senti aucune différence en franchissant la porte parce que je n’avais PAS changé, mais  ma LOCALISATION oui. Les tennis ne faisaient pas partie de moi. J’ai déclaré : « On ne change pas quand on meurt. On reste des papillons, on vole simplement dans des cieux différents. » Si j’ai versé des larmes, je ne les ai pas senties, mais ce que je venais de dire se répercutait dans mon cœur, mon âme, mon être même. Je savais que je venais « d’apprendre ». »

Son EMI était pleine d’enseignements et de leçons, elle a été autorisée à s’en rappeler après son retour sur terre.

 

529. EMI de Linda S.  27/11/04 Original en Anglais traduit par Simon A & Jean Peter   « J’ai alors vu ma sœur, récemment percutée et tuée par un conducteur ivre. Une lumière brillait autour d’elle, la sérénité qu’elle dégageait était indescriptible. Elle a commencé à me guider et je me suis retrouvée dans un autre tunnel ascendant sur la droite. Ce dernier était extrêmement brillant avec de nombreuses couleurs indescriptibles et de grandes quantités de lumières blanches. Je me déplaçais extrêmement vite, il y avait une immense lumière blanche et intense au bout du tunnel.  J’ai éprouvé plus de sérénité, de paix et d’amour que je ne pourrais l’exprimer avec des mots. J’étais totalement hypnotisée, emplie de révérence. »

EMI provoquée par un suicide. Au début elle était terrifiée mais après avoir prié, elle a vécu une expérience merveilleuse.

 

528. EMI de Harold T.  27/11/04 Original en Anglais traduit par Simon A & Jean Peter « Je me suis retrouvé dans le noir, j’avais l’impression d’être au milieu de nulle-part dans l’obscurité d’une chaude nuit. Il n’y avait aucun bruit, tout du moins au début. Je n’avais pas peur, il n’y avait rien à craindre. J’ai senti une présence mais je n’ai vu personne. C’était paisible mais obscur. Je sentais une brise sur le visage. Il était difficile de dire si le vent soufflait ou si c’est moi qui me déplaçais. Le vent s’est renforcé. Il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre que c’était moi qui bougeait et non l’air. Il faisait toujours noir, je sentais que j’avançais à toute vitesse… passant en trombe des choses cachées dans le noir. Je sentais que ces choses me regardaient, qu’elles voulaient m’attraper, mais je n’avais pas peur. »

EMI provoquée par un suicide.

 

527. EMI Dan Ta.   21/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « J’ai soulevé la peau de la Création et j’ai vu que chaque être vivant  y était une expression de l’Etre, relié à l’Etre, indivisibles et Un. Chaque personne, plante, animal, insecte, microbe, tirait sa propre existence de l’Etre. Si jamais la création avait pu exister sans Lui, elle aurait été constituée de roches vides  et sans vie. Tandis que je réalisais cela, on m’a montré comment tout était interconnecté. Du Début à la Fin. Du plus grand amas de galaxies orbitant autour de l’axe de la Création, jusqu’à la plus petite fluctuation quantique ; comment chacun et chaque chose a sa place et sons sens. Cela m’a été révélé. »

EMI au cours d’une opération du cœur.

 

526. EMI Quinton T.   21/11/04 Original en Anglais traduit par Simon A & Jean Peter  « Je me trouvais dans une pièce faiblement éclairée. Face à moi il y avait un puits lumineux incliné vers la droite, descendant du plafond et traversant le plancher. A ma gauche se trouvait mon petit-fils décédé à 7 ans et à ma droite, ma petite-fille morte à 18 mois qui passait près de moi avec le Seigneur Jésus. Une voix dans ma tête m’a dit que la lumière était celle de la vérité et de l’amour descendant du paradis vers la terre. Puis j’ai entendu intérieurement mes petits-enfants qui disaient : « Tu dois repartir pour t’occuper de notre sœur. ». J’ai marché vers eux. En regardant vers le bas, j’ai vu un lit au chevet duquel se trouvaient ma petite-fille en vie ainsi que ma femme. Ensuite j’ai ouvert les yeux et j’ai vu ma petite-fille, mes premiers mots furent pour elle : « Je suis revenu pour toi. ». »

Grand-père revenu pour sa petite-fille.

 

525. EMI du pasteur Dirk W.  21/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « A l’avant du château, dont l’extérieur s’étendait au-delà de mon champ visuel, j’ai vu une immense porte en chêne qui s’est ouverte d’un coup. Au début j’ai été ébloui par la luminosité intérieure, mais après un bref instant, j’ai pu voir un grand couloir empli de gens, tous habillés de blanc. Cet endroit étincelait, une cage d’escalier se trouvait à l’arrière du couloir, elle menait aux autres sections. L’ambiance était festive. »

EMI à Pâques 2004. Non seulement il s’agit d’une expérience stupéfiante, mais le dialogue entre le pasteur Dirk W. et le révérend John Price est très éclairant, inspirant et utile pour ceux qui cherchent à intégrer leur expérience dans leur croyance religieuse chrétienne. 

 

524. EMI de Nancy C.   14/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « Quand j’ai perdu connaissance, mon esprit s’est précipité hors de mon corps et je suis allée dans un endroit qui était chez moi. Même si je ne peux pas le décrire. C’était comme un endroit en idées. Il n’y avait ni paysage, ni couleur. J’existais tout simplement, d’autres êtres s’y trouvaient également. Nous n’avions pas de corps non plus, seulement un esprit. Ils trouvaient tous très drôle que je sois là, comme si cela correspondait à ma personnalité d’essayer de sortir de cette expérience de vie-ci avant que mon heure ne soit venue. Rien en moi ne souhaitait revenir à cette vie. »  Je n’avais que 12 ans, je dormais chez des amies pour une soirée-pyjama.

EMI provoquée par une blague de gamin lors d'une soirée-pyjama.

 

523. EMI de Mary L.  14/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter / Simon A  « J’ai ouvert les yeux sur le plus merveilleux des endroits, brillamment éclairé, de l’herbe verte, un étang/lac, des arbres, mais tout était éclipsé par la lumière. J’ai regardé autour de moi et je me suis rendu compte que j’étais assise sur les genoux d’un homme vêtu d’une robe blanche. Il avait les cheveux noirs, au début j’ai cru qu’il s’agissait de mon père décédé dans sa jeunesse, ensuite j’ai cru que c’était mon 1er mari mort en 1981. Puis j’ai compris qu’il s’agissait de Jésus, il m’étreignait et me réconfortait. Aucune parole n’était exprimée, seulement de l’amour et de la paix. »

EMI provoquée par un accident de bicyclette.

 

522. EMI de Jonathan B.   14/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter / Simon A. « Il obscurcissait tous les objets derrière lui à mesure qu’il s’approchait de moi, jusqu’à ce que je ne voie rien d’autre qu’un mur gris. Lorsqu’il a atteint mes jambes j’ai pris conscience, de manière non auditive, qu’il s’agissait de l’Ange de la Mort et qu’il avait l’intention de prendre ma vie. Quand cela m’a balayé le corps, je n’ai pas été engourdi, j’ai par contre eu la sensation que de l’autre côté du voile, je n’existais plus, que je devenais de plus en plus petit. Quand cela a atteint mes bras et ma taille, eux aussi ont paru se rétrécir. Durant l’intégralité de l’évènement je ne pouvais ni bouger, ni parler, je ne pouvais donc pas appeler à l’aide, même si mes grands-parents se trouvaient dans la pièce voisine. »

EMI très transformatrice.

 

521. EMI d'Anne J  14/11/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter / Simon A.  « Ma gorge est devenue de plus en plus douloureuse, j’ai essayé de me réveiller jusqu’au moment où la douleur a soudainement disparu, je n’avais plus mal, j’étais totalement détendue, sans poids et tout à fait normale. Mon père se trouvait dans la pièce avec une bougie allumée qui ne cessait de s’éteindre. Il était en train de mettre à l’abri mes frères jumeaux âgés de trois ans, il est revenu me chercher à tâtons dans le noir, il a soulevé mon corps, passé la porte, descendu les escaliers, je l’ai suivi ainsi que mon corps jusqu’à la cour de devant où il m’a assise sur une chaise. Je sens encore l’endroit de la paume des mains par lequel j’ai réintégré mon corps. »

Début d’EMI en état de sortie du corps.

 

520. EMI de Carlos V.  14/11/04  Venezuela.  Original en Espagnol traduit en Anglais par Carlos, traduit en Français par Jean Peter. « Non seulement je me rappelle d’avoir traversé un tunnel, mais celui-ci comportait des lumières dans  une vaste gamme de couleurs. Pendant tout le trajet, j’entendais de nombreuses voix qui me disaient : « Tout ce qui est sur terre ne te concerne plus, tout est temporaire. Ce ne sont pas tes enfants, seulement des rôles qu’ils interprètent, tout est éphémère, ta réussite est liée à la manière dont tu as joué ton rôle, cela dépend de la manière dont tu t’es comporté. » Tout à coup, un genre d’écran est apparu et on m’a dit : « Voici tout ce que tu as fait jusqu’à maintenant. ». Je me souviens de scènes de mon passé depuis l’âge de deux ans. On me disait : « Tu as raté ceci, tu avais tort là, ici tu peux voir les erreurs commises, là ce sont de bonnes actions… » »

Il s’agit d’une EMI très instructive.

 

519. EMI Lorena S.  11/14/04  Argentine. Original en Espagnol traduit en Anglais par Carlos, traduit en Français par Jean Peter.  « Il portait une longue robe blanche à manches longues, attachée au cou, comme un ange (mais il n’avait pas d’ailes). La robe s’accordait à ses rares cheveux blancs, elle était assez longue, mais je voyais quand-même ses pieds-nus dans les airs, comme si son corps ne pesait rien, seulement quelques grammes. Au début, il ne faisait que me regarder avec une grande tendresse, ouvrant les bras en me disant qu’il était venu pour moi. »

EMI impliquant son grand-père.

 

518. EMI Gunter P.  07/11/04  Autriche Original en Anglais traduit par Jean Peter, Simon A. « Au cours de cette période d’inconscience, j’ai vu trois hommes vêtus de T-shirts et pantalons blancs, ils m’ont prévenu d’évènements à venir. A cette époque là, le scénario qu’ils décrivaient paraissait tout à fait improbable. Toutefois, avec le temps chacune de leurs prédictions s’est avérée jusqu’au moindre détail. Au début, la chose la plus difficile à croire c’était « l’affiliation » de ces trois entités. »

EMI avec prophétie.

 

517. EMI Caroline R.  11/7/04 Original en Anglais traduit par Simon A   Pendant cette période, probablement quelques secondes, pas plus, en fait,  j'ai quitté mon corps. Aucun souvenir ne me reste ni d'un tunnel ni d'une lumière, (je souhaiterais être hypnotisée afin de constater si j'ai vécu quelquechose de semblable), mais toutefois j'ai passé en revue les événements de ma vie. Je me trouvais dans une salle où il y avait comme une roue gigantesque, ou bien un écran de télévision, et j'y voyais jusqu'à chaque seconde de ma vie antérieure, tout le bien et le mal. Je ne me souviens pas bien d'autres choses. Puis mon amie m'a touchée, ce qui a interrompu le choc électrique. Pendant quelques jours mon bras engourdi m'a fait mal.

Ten year old who was electrocuted

 

516. EMI de Francis M 11/7/04  From France Original in French, Translated by Régine  j'ai ete impressionné par les thermes qu'employaient les pompiers " il Nonus lache " alors que Nonn moi j'etais là mais je ne pouvais rien dire comme si j'etais mort et là j'ai eu peur.. j'ai alors senti une chaleur envahir mon corp si douce je me suis retourne et j'ai vu une personne qui me tenait par la main elle m'a dit sans que ses levres ne bougent " viens n'ai pas peur je suis là pour t'aider et pour t'accompagner avant que tu repreinnes ta place sur cette terre,ce n'est pas encore le moment pour toi tu as tant de choses à accomplire encore "

 

515. EMI du Dr. Boris  11/7/04  Panama, original en Espagnol traduit en Anglais par Jody avec le logiciel Logomedia, traduit en Français par Jean Peter. « Ce qui est certain, c’est qu’après l’expérience, je pense considérer la vie différemment d’un point de vue spirituel. Je crois avoir élargi ma vision de ce qu’est l’être humain, sa mission sur terre et le chemin qu’il faut suivre pour le plus grand bien-être. Mon approche de Dieu et le renforcement de mes croyances religieuses ont constitué le meilleur changement vis-à-vis des choses qui m’ont fait souffrir dans la vie. »

Un psychiatre du Panama.

 

514. EMI d'Aissaoui 11/7/04  From France Original in French, Translated by Régine. Je me sens attirée comme aimantée par une lumière qui m'attire, + j'approche de cette lumière, + je me sens bien, 1 sentiment de paix, d'amour, de bien-être, de plénitude. Cette lumière m'attire et je perds de vue mon corps terrestre, je vais vers cette lumière qui m'absorbe de +en+. Je n'ai jamais ressenti un bien-être aussi total de toute ma vie.

 

513. EMI d'Ana R 04/11/04  Espagne. Original en Espagnol, traduit en Anglais par Carlos, traduit en Français par Jean Peter. « Devant moi étaient ouvertes de grandes portes noires et massives. Il n’y avait ni chambranle, ni charnières et une lumière intense en provenait, elle m’atteignait toutefois de manière diffuse. J’ai cru que c’était à cause du grand éloignement par rapport aux portes. Je suis restée là quelque temps, réfléchissant à mon prochain mouvement. Je me suis mise à avancer en direction de la lumière. Intérieurement je savais que si je pénétrais dans la lumière, je n’allais jamais revenir. J’ignore comment l’expliquer car cela ne m’est pas venu à l’esprit, je n’ai pas non plus pensé à la famille que je laissais derrière moi. »

Ce témoin est revenu pour sa mère.

 

512. EMI de Sameer 11/3/04  From Jerusalem, Isreal Original in Arabic, Translated by Shaza.  En un instant, je me suivi vu quitter mon corps. Je flottais près du plafond dans la pièces quand j'ai vu les médecins me faire des chocs électriques sur ma poitrine. J'ai vu le médecin  qui était un ami de mon frère pleurer et prendre mon frère dans ses bras à l'extérieur de la salle d'opération. Mon frère ne pleurait pas et dit à son ami : "mon frère ne mourra pas". Il commença à prier. Je vis alors les officiels du conseil municipal venir à l'hôpital pour consoler mon frère. Je vis que le père du médecin avait apporté une photo de Alkhidir (paix à son âme), il l'avait apporté de l'église de Béthléem. Au moment où il travaillait là * , je me suis senti revenir dans mon corps, je sentis la douleur recommencer, j'ai vu aussi ma vie passée du temps où j'étais allaité jusqu'à maintenant. This NDE occurred to a Palestinian man.

 

511. EMI Rena P.  10/31/04 Original en Anglais traduit par Simon A J'ai constaté que je montais rapidement dans l'espace, dans un tunnel, légère comme une plume. Le tunnel était criblé de trous tout autour, par lesquels passaient des rayons brillants de lumière. Il m'arrivait la douce musique de centaines de carillons éoliens, et jamais je n'ai vécu plus de bonheur, plus d'extase, que là, tournant en tourbillon que j'étais. J'écoutais les carillons et j'en savourais la sensation magnifique, je m'en donnais à coeur joie. Le lieu était si splendide que je ne pouvais pas en être assouvie, il fallait que je voie le tout! J'ai levé les yeux et j'ai vu l'autre bout du tunnel, très loin...une lumière très brillante et belle qui ne me faisait pas du tout mal aux yeux. Une destination que j'étais avide de gagner. 

NDE from Teenager who was in an auto accident.

 

510. EMI John N.  31/10/04 Original en Anglais traduit par Simon/Jean Peter  « Le 22 janvier, j’ignore à quelle heure l’EMI s’est produite, je perdais et reprenais connaissance sans cesse et j’étais sous traitement lourd, ce fut toutefois dans l’après-midi. J’ai fait l’expérience d’une obscurité, d’une paix et d’un calme complets. Cette expérience se situait au-delà de toute description, je peux seulement évoquer ce qui s’est passé. L’évènement a totalement supprimé ma peur de la mort, cette absence de crainte a persisté jusqu’à aujourd’hui. »

EMI d’un ex pasteur baptiste. Il est frappant que l’expérience ait été extrêmement lucide alors qu’il était sous traitement lourd.

 

509. EMI William M.  31/10/04 Original en Anglais traduit par Simon y Jean Peter. « J’ai perdu connaissance au travail, les médecins sont venus et on m’a défibrillé. Je n’avais pas de pouls. On m’a emmené d’urgence à l’hôpital de Fountain Valley en Californie. Le médecin des Urgences n’a rien trouvé. En tout je suis resté environ 20 minutes en arrêt. PS : Je ne voulais pas revenir, j’y retournerais en un battement de cœur (sans jeu de mot). »

Brève description d’une EMI, mais en lisant les réponses au questionnaire, on peut en déduire que l’expérience a été riche.

 

508. EMI d'Olivia G  24/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Au cours de ma dernière EMI, j’étouffais à mort suite à une opération de la thyroïde. Mon mari a été prévenu que j’étais mourante et qu’on ne pouvait plus rien faire. Je savais que j’étais en train de mourir, j’avais en effet vécu une expérience de sortie du corps et, tandis que les médecins s’occupaient de moi, j’éprouvais un profond sentiment de paix. J’ai pensé : « Non, il ne faut pas, mes enfants sont trop jeunes. ». Puis on m’a opérée afin d’ouvrir une voie respiratoire. Mon expérience de mort clinique effective fut différente, elle s’est produite si rapidement que je suis instantanément passée d’un monde à l’autre. Comme dans un rêve, j’ai éprouvé un amour et une extase d’une intensité jamais ressentie de toute ma vie. »

Elle décrit trois EMI à différentes époques de sa vie.

 

507. EMI de Jeffrey C  24/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Très vite je me suis retrouvé beaucoup plus haut, j’avais l’impression d’être au dessus du bâtiment de 10 étages. Je voyais à des kilomètres tout autour de mon secteur de la ville. J’ai entendu une sirène sur ma droite, mais l’usine obstruait la vue, je me suis soudain retrouvé bien plus haut !!! Je voyais le toit de l’usine de 10 étages en dessous de moi, j’apercevais à peine les autres et moi-même dans la rue… J’ai vu une ambulance remonter Church street, tourner à gauche, traverser le pont en direction de notre secteur de la ville. »

Adolescent ayant vécu la phase de sortie du corps d’une EMI.

 

506. EMI d'England K  24/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je marchais la nuit grand-rue Whistable quand un voleur m’a agressé, j’ai résisté à ses attaques, mais il m’a quand même poussé vers la route et j’ai été heurté par une voiture. Les médecins m’ont déclaré mort sur les lieux, mais l’un d’eux a malgré tout tenté de me réanimer et il a réussi. Pendant que j’étais mort, j’ai vu l’avenir. Le monde était en flammes, puis Jésus m’a parlé : « Répands la parole mon fils et ceci n’arrivera pas. ». »

EMI provoquée par une agression.

 

505. EMI Catherine G.  10/24/04 Original en Anglais traduit par Simon A Je me sentais sortir de mon corps. Ce n'est pas le cas d'avoir vu mon corps sous moi, ni rien de semblable. La douleur s'est abattue, et en même temps je SAVAIS que j'étais mourante. Je sentais mon être, mon MOI, absorber peu à peu dans les bras de Dieu, comme je l'ai qualifié par la suite. J'ai ressenti amour et paix, des plus forts et profonds. Tout chagrin, douleur, regret, toutes les choses négatives de ma vie ont été effacés, essuyés d'un coup. Tout cela n'avait plus de signification. Je n'éprouvais que cette paix et cet amour incroyables, rien d'autre. L'amour était  vaste, et dépassait infinîment quelconque de mes expériences ici-bas. Depuis, je n'ai jamais craint la mort.  Il me semblait avoir reçu le don le plus magnifique de tous.

NDE from an abortion gone wrong.

 

504.5. EMI Wally T.  10/24/04 Original en Anglais traduit par Simon A L'expérience a commencé quand j'étais encore à bord de l'hélicoptère qui m'emmenait au service d'urgences. Je perdais et reprenais connaissance. Arrivé à l'hôpital, j'ai fait mes adieux aux amis qui m'accompagnaient, mais il tenaient à m'empêcher de m'endormir. Je n'en pouvais plus. J'ai commencé ce qui me semblait être un cauchemar, je me sentais remuer et tordre contre mon gré, sans choix aucun. Au bout d'un moment cette épisode s'est calmée, apparemment, et je suis devenu l'observateur d'une scène futuriste.

This is an atypical NDE. A lot of the imagery may have come from being in and out of consciousness. The important thing is the experience is extremely spiritually transformative!

 

502. EMI de Michelle M 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens que c’était comme si on me remémorait, ou pareil à un réveil après un profond sommeil. Je pensais à des questions et la compréhension venait. C’est difficile à expliquer, j’imagine que la meilleure façon de l’exprimer serait de faire une analogie : c’était comme lorsqu’on voyage, qu’on séjourne dans un hôtel, dans un lit et une chambre inconnus, puis on se réveille au milieu de la nuit et on ne sait plus où l’on est. Il faut quelques instants pour réaliser et se rappeler. C’est ce sentiment que j’ai éprouvé dans l’au-delà. Je me souvenais, c’était tellement bien d’être là-bas, de comprendre, de savoir… j’étais chez moi, véritablement là où je vivais. » 

EMI provoquée par un accident de voiture, la mère est revenue pour sa fille.

 

501. EMI d'Hector G 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout à coup, un grand sentiment d’amour total et de paix m’a envahi. Puis je me suis aperçu que je me déplaçais dans un tunnel obscur. J’avais l’impression d’y être entraîné par la poitrine tellement vite que mes bras et mes jambes traînaient derrière moi. En permanence j’avais ce sentiment d’amour et de paix complets. Je n’avais pas peur. En approchant du bout du tunnel, j’ai vu une lumière extrêmement brillante. Là se trouvait la silhouette d’un être, celle de Jésus Christ. J’avais la sensation que l’amour et la paix rayonnaient de Lui. On m’a dit que ce n’était pas encore mon heure. Je ne voulais pas repartir. On ne m’a pas laissé l’opportunité de discuter. »

Noyade d’enfant.

 

500. EMI de Michael D 10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A Au pied du lit, dans la porte ouverte, se tenait, debout, quelqu'un habillé d'une robe longue, luisante et métallique d'aspect. La personne m'a fait l'impression d'être femelle.  Sa robe tombait jusque par terre, et  lui couvrait les pieds. Le visage m'était impossible d'apercevoir avec clarté, tellement il brillait, reluisait d'une lumière très forte, (mais qui nuisait pas les yeux).  La même lumière  était l'amour (je fais mon possible pour l'expliquer). Je ne voyais pas les traits de son visage, à cause de la lumière, mais je sentais que c'était une femme, et qu'elle me souriait.   Je voyais se cheveux longs, qui tombaient en cascade, pour se fondre dans sa robe, et tomber avec celle-ci jusqu'au sol.  Son corps était translucide, je voyais au travers. Je n'ai pas eu peur.

EMI from scarlet fever as a child.

 

499. EMI de Randall M.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’avais les yeux fermés. Je les ai ouverts, depuis le plafond j’ai vu une scène de pagaille. Quelqu’un était allongé sur le sol, je ne voyais pas qui c’était, 3 personnes, 2 femmes et 1 homme, étaient à genou autour de cette personne. Une infirmière a accouru avec un chariot. Quelqu’un énumérait des pressions artérielles ; la dernière c’était 35/15. Je m’ennuyais ; cela ressemblait à une émission de télévision. Je me suis retourné (sur l’axe horizontal), c’est alors que j’ai réalisé que je « flottais », car j’ai voulu avancer et tourner à gauche dans le couloir où on m’avait indiqué que se trouvait ma chambre. J’ai essayé de « nager ». Cela n’a pas fonctionné, par contre il me suffisait de penser à l’endroit où je voulais aller pour m’y retrouver. »

EMI avec un rebondissement à la fin !

 

498. EMI de Benny G.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Par ailleurs, c’était comme si on m’avait ouvert la tête, qu’on avait déversé dans mon esprit toute la connaissance de l’univers, avec le volume et la pression d’une lance à incendie. Je comprenais tout. Tout. Ce n’était pas « divin » c’était plutôt comme un évènement de « conscience cosmique ». Je voyais le « Grand Esprit » (si vous préférez) dans tout. Tout est vivant ou constitué de cette conscience qui englobe tout. Dans la terre, les roches, la respiration d’une chèvre des montagnes, une bactérie E-coli, le vent vaporeux sur Mars, la peinture de mon bureau, le vent solaire des étoiles. Tout. Tout. »

Expérience récente qu’il continue à intégrer car elle ne s’est produite qu’en juillet 2004.

 

497. EMI de Renee G.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis vue étendue sur un  lit le visage vers le bas, pourtant je me voyais depuis un point en hauteur, comme si j’avais flotté au dessus de mon corps. Ensuite j’ai été entraînée vers le haut, traversant le toit en direction d’un espace noir, dans lequel j’ai vu de nombreuses petites lumières colorées auprès desquelles je passais. J’avais le sentiment que ces lumières m’étaient très familières. Mais il y avait aussi au loin une lumière unique très intense vers laquelle j’étais entraînée à grande vitesse. Je voulais aller vers cette lumière très puissante. Puis, comme si j’avais eu une corde attachée autour de la taille, j’ai été « rembobinée », repassant devant les mêmes lumières familières. »

29 minutes après avoir été déclarée morte, elle s’est réveillée dans un sac à cadavre !

 

496. EMI de Les S.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai vu un genre de diaporama (les mots me manquent). Peut-être s’agissait-il d’un film, mais « diaporama » semble une meilleure description, les images passaient en effet les unes après les autres, à une cadence très rapide. Je ne me souviens pas exactement de ce que ces images représentaient, mais cela m’intéressait, en les visualisant j’ai réalisé que je les avais déjà vues. Je dirais que ma vie défilait devant moi, mais que c’était presque trop massif pour l’intégrer sur le moment. » 

Ce mercenaire a vu sa vie défiler deux fois au cours de deux EMI.

 

495. EMI de Jeffer S.   10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il m’a montré le ciel en disant : « Mon fils, voici ce que tu as fait durant ta vie, je suis très satisfait et je vais te récompenser par une vie éternelle agréable pour compenser les torts qui t’ont été causés. ». L’homme m’a montré une période de ma vie, il voyait que j’étais au plus bas lors de la perte de mon jumeau par suicide. Il m’a également montré une prairie pleine de gens qui traversaient une rivière paisible. Ceux qui avaient soif s’y abreuvaient. »

Ramené sur terre par son jumeau suicidé.

 

494. EMI de Caan S.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A  Comme j'essayais de me préparer pour le choc qui certainement m'arriverait, le bref moment  m'a seulement suffi pour entendre craquer les os de mon cou. Presque au même instant, mon esprit et mon corps paraissaient se séparer momentanément. Le «voyage», bien que bref, ne peut se qualifier que comme plein de beauté. Il y a une émission à la télé qui s'appelle «Sliders» («Glisseurs»), où les personnages se placent dans un tunnel de lumière pour voyager de planète en planète.  Les effets spéciaux untilisés pour créer ce tunnel ressemblent beaucoup à ce que j'ai vécu, sauf que le mien de tunnel était en noir et blanc, et semblait mouvoir très rapidement avec moi, et autour de moi, à la fois. J'ai eu l'impression que nous faisons tous partie d'un tableau beaucoup plus grand, que Dieu (Allah) nous a préparé à tous.

 

493. EMI de Esther N.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A. Puis, tout d'un coup, j'étais entourée d'une lumière bleue, brillante, et je me sentais entrainer...quelque part . C'est comme si on me tirait au travers du ciel, le bleu était de cette couleur. Je ne saivais pas pourquoi cela m'arrivait - comme la plupart des enfants, j'acceptais ce qui se passait sans question...Puis, subitement, je me trouve dans un beau jardin.  Le plus proche, si je dois dépeindre la scène, serait le pays des "Télétubbies", mais avec des collines plus hautes. Devant moi, à mon arrivée, était un groupe de belles dames! Toutes avaient de longs cheveux blonds, sauf une, et toutes portaient des robes blanches. Chacune d'elles se trouvaient en dessous d'un abri individuel.  Au centre, la dame avait des cheveux longs, mais bruns, comme les miens. Et elle me regardait, regardait, regardait, avec beaucoup  d'intensité.

 

492. EMI de Joanie J.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Pendant l’expérience, j’ai aussi senti une vibration et un vent de vitesse intenses. La meilleure analogie que je puisse trouver est celle-ci : si vous avez un jour voyagé en ferry boat assis dans votre véhicule, quand le ferry est au ralenti ou en traversée il y a une vibration des machines et un genre de souffle, une pulsation qui émane des moteurs et se réverbère dans la structure du ferry, l’expérience que j’ai vécue comprenait un son similaire à cela, à la fois vibrant, éolien et pulsatile. »

EMI provoquée par un accouchement.

 

491. EMI de Ruth.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A Arrivée à la LUMIERE, c'était si brillant, comme rien sur terre, pure LUMIERE blanche, avec une émotion d'amour inconditionnel et chaleureux.  Toutes les questions que j'avais jamais pu poser trouvaient leurs réponses de la LUMIERE. Il me semble y être restée longtemps, occupée à absorber toutes les réponses.  Par la suite une voix m'est venue de la LUMIERE, qui m'a dit que ce n'était pas mon heure d'y rester. J'ai SUPPLIE de toutes mes forces, mais j'ai été rendue au corps physique avec force. J'en ai injurié les docteurs et les infirmières.

This was the first of 3 NDEs.

 

490.  EMI de David H 1076.   10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je poursuivais une grenouille et je suis tombé dans un réservoir de stockage. Je me souviens que tout est devenu vert, puis j’ai senti une grande paix. J’allais vers le bout d’un tunnel noir où se trouvait une lumière très brillante. Quand j’y suis arrivé, j’ai ressenti une grande paix, puis une voix m’a dit : « David, tu dois repartir. Ta maman et ton papa ont besoin de toi. ». Plus tard, on m’a dit que mon père m’avait retrouvé et tiré de l’eau, ma mère m’a réanimé. »

Très grande lucidité d’un enfant de trois ans lors d’une noyade. 

 

489.  EMI de George S   10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’étais en hauteur près du plafond et j’ai vu un long tunnel de lumière, j’en ai approché l’extrémité, mais quelque chose m’a fait revenir à mon corps. Ma mère a fait envelopper mon corps de glace, je suis resté dans une baignoire métallique pendant 3 jours, jusqu’à ce que la fièvre cesse, je suis revenu de l’endroit où j’étais, quel qu’il soit. Depuis, j’ai vécu 3 épisodes (je ne sais comment les appeler) au cours desquels j’ai vu des fenêtres sur le passé. »

Les deux EMI semblent constituer un catalyseur lui permettant de percevoir différemment le temps et les gens dans l’au-delà.

 

488.  EMI de Geraldine O  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « « Qu’est-ce qui s’est passé ? Est-ce que j’ai eu une attaque ? ». J’étais très choquée. Puis je (mon corps spirituel) me suis retournée et je suis partie. Ensuite je me suis retrouvée dans un endroit très obscur. Je n’avais pas peur car je savais qu’il n’y avait rien dans le noir. C’était seulement une obscurité veloutée. Je ne me souviens pas de grand-chose jusqu’à ce que le moment de partir soit arrivé. J’ai été aspirée dans un tunnel. J’étais entraînée en arrière, en direction opposée d’une lumière. Il y avait des gens qui semblaient se tenir sur une plate-forme à gauche du tunnel. »

EMI provoquée par un arrêt cardiorespiratoire.

 

487.  EMI de Clark B  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’ai pas vécu « l’expérience du tunnel » que beaucoup d’autres ont eue. Je planais au dessus de ma famille. Je savais que j’étais mort, je me sentais coupable que ma femme et mes enfants pleurent sur moi alors que j’étais si bien. J’aurais voulu qu’ils soient morts comme moi, j’ai tenté de leur faire savoir que j’allais bien. Quant à mon corps, je le considérais comme une vieille chaussure bonne à jeter. »

EMI provoquée par une électrisation. 

 

486.  EMI de Muriel F  10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A  J'ai vu une lumière, et éprouvé un sentiment de réconfort comme si j'étais emmitouflée d'une couverture, bien au chaud. J'étais vraiment en paix, mais je cherchais, derrière moi, mon mari et mon bébé. Je me faisais beaucoup de soucis sur leur compte. Il y avait la présence de personnes qui me disaient que ce n'était pas encore mon heure. La présence de Dieu y était pour me rassurer. Il (ou bien «elle» , je ne fait pas la distinction) exigeait mon attention . C'est comme si mon attention était tiré vers lui.   Her NDE with God was preparation for a more difficult time on earth.

 

485. EMI de AZ 2034.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Simon A  Ce dont je me souviens, c'est de m'être regardée d'un point de vue plus haut, d'où je me voyais sur le chariot porteur, habillée en blouse hospitaliêre, et entourée d'un docteur en blouse verte, une infirmière aux cheveux bruns, habillée en bleu, sur ma gauche, et deux autres individus (dont l'un était un peu dégarni sur le crâne)  sur ma droite. Mon mari n'était pas présent. Tous s'occupaient hâtivement à me fournir de l'oxygène et des fluides par perfusion. Mon point de vue semblait être à partir du plafond, puisque je voyais le dessus de tête de ces gens.

 

484. Quasi-EMI de Laura Z.  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Un être, dont j’ai compris qu’il s’agissait de Dieu, m’a dit qu’il devait converser avec moi, il m’a indiqué que c’était une occasion rare pour capter complètement mon attention… Au cours de cette conversation, beaucoup de choses m’ont été dites au sujet de ma vie et de la religion, on m’a accordé l’opportunité de poser des questions et de recevoir les réponses, ces questions furent nombreuses. Mais ensuite, après être revenue à moi, j’allais oublier tout ce que je venais d’entendre. J’ai supplié : « Laisse-moi me souvenir de quelque chose. »  Il m’a répondu : « Tu te rappelleras que cette conversation à eu lieu, mais tu ne te souviendras pas de ce que tu as appris avant que le temps ne soit venu. ». »

Il s’agirait d’une EMI, toutefois il n’est pas certain que l’expérience se soit produite au cours d’une mort véritable. L’expérience semble être un mélange d’EMI et de bilocation.

 

483. EMI de Marta M 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai été prise de vertiges et je me suis effondrée dehors, sous le porche devant la maison. Je me souviens d’avoir flotté dans une zone semblable à un tube avec une lumière très intense au bout. Tandis que je m’élevais vers la lumière, tout tournoyait, tout à fait comme dans une tornade. J’étais siiiii détendue, c’était plus confortable que jamais et je ne voulais pas être dérangée, même si j’entendais la voix de mon père qui tentait de me faire revenir à moi, mais je voulais seulement continuer. »

EMI provoquée par une anémie.

 

482. EMI de Mo C 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Plusieurs êtres sont venus vers moi. Ils étaient petits et debout comme des humains. Ils étaient habillés de robes noires à capuchon. Ils marchaient d’un pas traînant. Ils étaient noirs avec des visages ronds. Ils avaient les dents pointues et des griffes aux doigts. Ils se battaient les uns contre les autres en grognant. Ils luttaient pour savoir qui allait me prendre. Chacun d’eux portait un grand couteau de boucher. Ils ont décidé de me démembrer pour que chacun ait un morceau. J’essayais de lutter contre eux. Tout à coup ils se sont arrêtés, ils ont fait demi-tour et sont repartis. Ils se repoussaient les uns les autres en grognant. Ils ont pénétré dans ce qui paraissait être l’entrée d’une grotte obscure. Je n’ai entendu personne leur ordonnant de s’arrêter. Ils ont simplement stoppé et sont partis. »

EMI infernale suite à un arrêt sur la table d’opération.

 

481. EMI de JoAnn R  10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je voyais les médecins, les infirmières et moi-même par ce que je regardais du dessus. A ce moment là, les choses se sont précipitées, j’ai été attirée dans un tunnel vers une lumière brillante. Il y avait d’autres lumières le long du tunnel, il s’agissait de personnes. J’étais très enthousiaste car j’allais tout savoir une fois arrivée au bout du tunnel !! J’avançais très rapidement. Je ne suis jamais arrivée au bout du tunnel. »

EMI d’enfant.

 

480. EMI d'Elzada O 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens de mes grands-parents et de quelques autres êtres autour de moi. Ensuite j’ai eu l’impression d’aller vers une lumière qui paraissait très sereine et je voulais vraiment y aller. Mais c’est à ce moment là que Dieu est intervenu en me disant que ce n’était pas encore mon heure, qu’il me restait des choses à faire. C’est à peu près tout. »

EMI provoqué par le saignement d’un ulcère.

 

479. EMI d'Ethel H 10/10/04 & 24/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. QUESTIONNAIRE OBERF : « Toute cette expérience paraissait tellement réelle. Je suis sûre qu’elle l’était. Beaucoup de choses se sont produites, beaucoup de choses ont été dites, tout simplement trop pour les écrire. Avant de revenir, j’ai vu Jésus. Il a dit que je devais retourner dans mon corps car l’heure d’entrer dans la maison du Père n’était pas arrivée pour moi. Maintenant, mon travail ici consiste à me rapprocher de ma famille, à répandre Son amour partout où je vais et sur tous ceux que je rencontre. On m’a montré les pensées et les intentions de chacun, bonnes et mauvaises. Encore aujourd’hui, je ressens les pensées et les émotions des personnes. Je ne me souviens pas de tout simultanément, je me le remémore par bribes. »  NOUVEAU QUESTIONNAIRE NDERF  « Quoi qu’il en soit, je n’étais plus sur un lit ni sur quoi que ce soit, je semblais plutôt glisser vers le haut, allant tout droit vers la lumière. Bien que brillante, elle n’était pas aveuglante, c’était plutôt un genre de luminosité dorée. Des gens semblaient flotter tout autour, tous heureux et souriants. Je sentais l’amour et la sérénité qui y régnaient. Chaque être paraissait avoir une luminescence autour de lui. On m’a dit que je pouvais m’asseoir quelques minutes, que quelqu’un allait venir me parler. Aucune douleur, rien d’autre, seulement la paix. »

EMI provoquée par une crise cardiaque et au cours de laquelle elle a vu Jésus.

 

478. EMI de Tiya R 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « S’il vous plaît pas maintenant. ». Je ne voulais pas partir, même si derrière et autour de moi je ressentais la paix, le réconfort et un amour total. Ensuite, j’ai vu la pièce s’éclairer, la lumière derrière-moi était encore plus intense. Je me suis retournée en pleurant, demandant encore une fois : « S’il vous plaît, Seigneur pas maintenant. » »

Sa prière a été entendue, elle est revenue !

 

477. EMI de Joy L 10/10/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis évanouie puis je me suis éveillée au son du plus beau chant que j’aie jamais entendu. Je l’ai écouté puis j’ai entendu ma famille qui essayait de me réanimer. Ils m’ont finalement remise sur pied pour m’emmener aux Urgences. J’ai vu et entendu des anges, les cloches d’une église, c’est ce qui m’a réveillée. Ma famille ne les a ni vus ni entendus. »

Tentative de suicide par surdose de médicaments.

 

476. EMI de BaRaMi  10/10/04 Original en Koréen, traduit en Anglais par Soo Young, traduit en Français par Jean Peter « J’ai sorti la tête de l’eau, inspiré et coulé trois fois. Je me sentais apathique et faible. J’ai vu une lumière intense. J’étais calme, je ne paniquais pas, je ne manquais plus d’air. Je me sentais très bien. Mon corps et mon esprit étaient totalement apaisés. Il m’a semblé rester longtemps sous l’eau. Je voulais y demeurer, mais je suis remonté, j’ai levé les bras parce que je ressentais un peu de manque d’air. Je suis arrivé à la surface très rapidement. J’ai vu un bateau près de moi. J’ai coulé à nouveau. Lorsque je suis remonté, le bateau est venu vers moi. »

Culture exotique, EMI par noyade.

 

475. EMI de Barry C  10/09/04  Original en polonais, traduit en anglais par Mateusz,  traduit en Français par Alexandre et Tim. Je me suis retrouvé dans une complète obscurité (pas un tunnel), je pouvais ressentir de l'espace autour de moi. Les ténèbres étaient très épaisses et comme du velours satiné. En face de moi, j'ai vu une très brillante lumière, mais non aveuglante. J'ai commencé à m'approcher de la lumière, elle s'amplifiait, et amplifiait et finalement elle est devenue une grosse boule brillante autour de laquelle  j'ai commencé à me déplacer, juste comme une planète (NDT : gravite autour du soleil). Le globe dégageait de l'amour et de la tolérance, un pouvoir viril et de l'indifférence envers qui je suis et ce que j'avais fait - La seule chose qui comptait était que "je fus". Je ne pouvais pas entrer dans la lumière bien que j'en fus très proche. Je désirais ardemment me trouver dans la lumière. Il y avait de la sagesse, de l'acceptation, de l'amour et un pouvoir créateur dans la lumière.  

Tentative de suicide par overdose médicamenteuse.

 

474. EMI de Niles R 9/30/04 Original in French, translated by Régine C'est à ce moment que j'ai vécu l'expérience de revoir ma vie défiler. Je ne me rappelle plus de la manière dont j'ai atteint cet état (sortie du corps, tunnel etc...)  mais je me rappelle avoir vu comme un résumé de mon séjour dans cette colonie avec la libre possibilité de laisser défiler les événements ou de m'y attarder, avec un point de vue extérieur, comme si je pouvais voler autour de ces événements passés. Le tout, dans un sentiment de bien-être. Le temps m'a semblé différent de la réalité car j'ai pu revivre beaucoup de situations en un temps limité.

 

473.  EMI d'Arthur  18/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Mon expérience est nette, tous les membres décédés de ma famille ainsi que de bons amis étaient là pour m’Accueillir et me guider, j’ai vu des anges emplissant toute une prairie, la musique était tellement gracieuse qu’elle ne souffre aucune comparaison avec quoi que ce soit sur terre. Beaucoup de choses se sont passées, on m’a même montré des évènements qui seraient survenus plus tard si j’étais resté là-haut (au paradis). »

Il  ne s’était pas rendu compte que les deux amis qu’il avait vus au paradis étaient morts. Il a cru qu’ils étaient vivants.

 

472.5  EMI de Bardin 9/18/04  Original from France, translated by Régine  "ne crains pas" ai je alors entendu... Je ne craignais pas... J etais morte , du moins je le croyais , je n avais aucune sensation douloureuse... Et j avais deja ce sentiment d etre envahie d un amour infini comme je n avais jamais ressenti... Que craindre de l amour? l amour ne veut pas le mal... Je n ai pas de souvenir materiel de lieu , de temps... J etais entouree d ames tres aimantes... Et c est tout : pas de piece , pas de paysage... juste des ames.

 

471.   EMI de Joe G.   9/12/04 Translated by Florence F. Je me suis senti alors comme poussé contre un mur et mes bras plaqués contre le mur. Je me sentais impuissant et alors j'ai vu quelque chose comme une boule de cheveux avec des dents de requins venir vers moi. J'ai regardé sur ma droite et j'ai vu que les voix étaient de petits monstres qui se changaient tantôt en boules de cheveux, tantôt en monstres. C'étaient les choses les plus laides que j'avais vu jusque là, et même encore maintenant. Ils ressemblaient à des serpents croisés avec des chauves souris croisés avec quelquechose qui avait des cornes. Ils avaient des corps qui étaient comme ceux de serpents et ils avaient des ailes. Leurs bras et mains étaient comme ceux de chauve souris. Leur visage ressemblait à des serpents et ils avaient des crocs comme une chauve souris et un serpent. Sur le haut de la tête ils avaient des cornes mais pas comme celles d'un taureau ou d'un cerf. Ils avaient des cornes pointues mais rien qui ressemblait à quelque chose de terrestre. 

Ceci est une EMI très profonde de plusieurs façons ! Il est allé en enfer, puis au paradis. Sa soeur, Miranda G a eu une EMI un mois avant qu'il ait son EMI.  Incroyable groupe familial d'âmes !

 

470. EMI de Karol S.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me souviens nettement d’avoir quitté mon corps la première fois, j’ai vu que je partais et cela m’était égal. Il y a eu un peu de vide, puis j’ai vu que j’allais vers le paradis. Cela m’a surprise que je puisse aller là-bas. C’était comme si je marchais mais je ne remuais pas les jambes, je flottais. Je portais une robe blanche, mais quand je suis arrivée à destination, j’ai rencontré au moins 8 personnes assises sur des chaises positionnées en demi-cercle. La personne du milieu avait une chaise plus grande que les autres. Elles m’ont dit que ce n’était pas mon heure et que je devais repartir. Je ne le voulais pas. »

EMI d’enfant provoquée par une méningite cérébro-spinale, elle est morte 3 fois.

 

469. EMI de Cynthia P.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis soudainement retrouvée dans une magnifique forêt verte. C’était comme bondir en plein milieu d’un rêve aux couleurs éclatantes. Il y avait beaucoup de lumière et de soleil alentour, une brise légère murmurait dans les feuilles. Je ressentais de profonds sentiments de joie, de bien-être, de bonheur, de confort et d’amour. Face à moi, une sorte de clairière m’incitait à progresser vers une zone plus clairsemée. Il semblait y avoir davantage de soleil par là. La lumière n’était pas aveuglante, elle n’était pas blanche non plus, elle était plutôt jaune, comme l’est le soleil en fait. La couleur des feuilles était d’un vert printanier. »

Réanimée à l’hôpital. Superbe description de son EMI !

 

468. EMI de Shawna J.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Bizarrement, je me sentais émotionnellement déconnectée de la scène des Urgences. J’ai été enveloppée dans une lumière quasi cylindrique et j’ai continué à m’élever. J’ai commencé à aller de plus en plus vite, jusqu’à ce que j’arrive à un endroit où je me suis finalement arrêtée. Un ange s’y trouvait, j’ai eu l’impression d’avoir connu cet être et cet endroit toute ma vie. C’était tellement serein et magnifique. J’ai posé quelques questions, nous étions en train de parler quand je me suis tout à coup mise à tomber. C’était comme si j’étais tombée directement dans mon corps. Dès l’impact, je me suis assise toute droite sur la table d’opération. Les gens dans la salle m’ont dit de me rallonger et de me détendre. »

EMI provoquée par des complications chirurgicales.

 

467. EMI d’Alicia G.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Quelque temps plus tard, Alicia est sortie du coma, presque immédiatement elle a commencé à raconter une histoire stupéfiante de voyage au paradis. Elle me regardait et pointait le doigt vers le ciel en disant : « Je suis allée au paradis, c’était magnifique. ». Elle écartait les bras autant qu’elle le pouvait en disant : « Il y avait beaucoup de gens, beaucoup de gens. ». Elle croisait les bras sur la poitrine en déclarant : « Ils s’aimaient tous les uns les autres, il n’y avait aucune insulte, aucune bagarre, aucun coup de feu. ». A chaque déclaration elle utilisait les mains pour accentuer ce qu’elle disait. Enfin elle a affirmé : « Je ne voulais pas revenir. ». »

Selon les dires du témoin, ensemble stupéfiant de coïncidences corroborées.

 

466. EMI Valerie L.  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. 12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai flotté vers ce que j’ai considéré comme le paradis, j’ai vu une lumière brillante telle que je n’en avais jamais vue auparavant. J’ai éprouvé un sentiment de paix, de sérénité indescriptible. Ensuite j’ai regardé vers le haut, mon grand-père était là, les bras ouverts. Il m’a dit qu’il allait s’occuper de moi. J’ai regardé à gauche et j’ai vu mes deux enfants qui me demandaient de revenir, ce que j’ai fait. »

EMI au cours de laquelle une mère est revenue pour ses enfants.

 

465. EMI Robert M.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tout à coup, je me suis retrouvé à 5 mètres du brancard, observant le médecin qui pratiquait un massage cardiaque sur mon corps. Pendant ce temps, j’étais très calme, j’ai remarqué que je n’étais qu’une conscience, aucun corps, aucune douleur, aucun problème, aucun souci. C’était fantastique ! Tandis que je regardais le médecin me comprimer la poitrine, j’ai pensé : « Je ne sens rien, ce type ne peut pas maîtriser ma survie ou ma mort. ». J’ai pensé être le seul à avoir cette maîtrise. Dès que j’ai eu cette pensée, je me suis retrouvé dans mon corps, éveillé. »

EMI provoquée par une crise cardiaque, il a vérifié ce qu’il avait vu en état de sortie du corps.

 

464. EMI Darlene H.  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il m’a ordonné : « Sors de ma voiture. Regarde ce que t’as fait. ». Je le regardais, j’étais totalement absorbée…dans la chaleur… la lumière… l’amour… la connaissance. Je savais que j’existais. Je connaissais des choses, des sujets concernant l’univers. J’ai « vu » mes enfants étant bébés, adultes, parents, grands-parents. Je savais que je n’allais pas rester à l’endroit où je me trouvais. Je savais que je n’étais là que pour être « protégée » d’autres blessures. Séparée de cet affreux contre lequel on luttait. Je savais que j’allais retourner à cette vie-ci. »

Son compagnon l’a étranglée.

 

463. EMI de Luis D 12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ensuite, je me souviens d’un incroyable sentiment de paix, jamais éprouvé avant ou depuis ce jour là. J’étais dans une sérénité tellement complète que j’avais l’impression de pouvoir rester ainsi éternellement. C’est alors que j’ai été interrogé, j’ignore comment,  par une voix incroyablement autoritaire et pourtant douce, elle disait : « Si tu veux accepter la douleur, tu vas épargner beaucoup d’ennuis à ton fils. ». J’ai répondu : « En quoi ces deux faits sont-ils liés ? ». »

EMI provoquée par un accident de moto.

 

462. EMI de Karen B  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je ne pouvais ni parler, ni respirer et j’ai pensé : « Mon Dieu, je suis prête si c’est mon heure. ». Mais je n’ai pas pu dire adieu à qui que ce soit, ni exprimer à mon mari ou à mes garçons à quel point je les aime. J’étais dans l’obscurité totale, mais ce n’étaient pas des ténèbres effrayantes. C’était réconfortant, comme si on me tenait dans un doux gant. Une voix jamais entendue auparavant m’a parlé. Elle m’a rassurée, elle avait un timbre velouté, pas du tout râpeuse, c’était un homme. Il m’a dit doucement « Ils le savent déjà. ». Je me suis alors sentie tout à fait sereine et en paix. »

EMI provoquée par une réaction allergique.

 

461. EMI de Douglas D  12/09/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ensuite je me suis vu dans une pièce longue et étroite dont les parois étaient faites d’acajou, il y avait un long bar en acajou sur le côté gauche de la pièce. Au bout de la pièce se trouvait une porte battante avec de la lumière filtrant sur les bords. Puis je me suis vu marcher vers le barman et lui demander un verre d’air. Il m’a tendu un verre à Martini rempli d’eau, je l’ai bu et je lui ai demandé un autre verre d’air. Il m’a de nouveau donné un verre d’eau que j’ai bu. J’ai alors dit que je voulais vraiment un verre d’air, il me l’a donné et je l’ai bu. A cet instant j’ai été tiré à la surface par deux personnes avec lesquelles je nageais. »

EMI dont la forme est inhabituelle.

 

460. EMI de Le Monde 9/12/04  Original from France, translated by Régine. Je me souveins de cette douleur intense, et d'avoir en même temps vu devant mes yeux toute ma vie, des petits passages, expériences dont je ne me souvenait même plus surgir devant moi. c'est difficile à expliqur, mais cela me donnnait l'impression d'être dans un manège assourdissant et très rapide, et le décor qui défilait était toute ma vie.Je voyais mon père, mon frère et ma soeur, et surtout mon grand-père qui me souriant, mais aussi un de mes oncles décédé quelques année auparavant. je me sentais tourner, flotter. Puis je n'ai plus senti mon corps, j'ai eu l'impression de ne plus rien être, de ne plus exister physiquement.

 

459.  EMI de Mario D 12/09/04  Original en Italien, traduit en Anglais avec LogoMedia, traduit en Français par Jean Peter. «  A un moment donné, par des gestes amicaux mais fermes, elle m’a communiqué avec douceur la pensée suivante : « Tu dois partir maintenant, tu as tant à faire, beaucoup de nouvelles choses ; tu pars, nous sommes là, tout est ici. » Je n’ai pas compris cet étrange comportement, avec les yeux je lui ai dit : « Grand-mère, ne veux-tu pas que je reste avec toi ? Je veux rester ici, ne me renvoie pas. ». Mais elle était inflexible, elle m’a posé la main sur l’épaule, m’invitant à regarder. Je me suis vu quelques mètres plus bas, dans le coma et mourant sur un lit, des médecins et des infirmières s’employaient à m’arracher à la mort. Je me suis dit : « C’est comme si j’assistais  à un film sur moi-même. ». »

EMI remarquable, après celle-ci sa grand-mère a mis une pièce sur le siège de la voiture afin de lui en rappeler la réalité. Il est également devenu guérisseur.

 

457.  EMI de Maria TK 02/09/04  Original en Suedois traduit en Anglais par Lisa M, traduit en Français par Jean Peter « Ensuite la lumière est arrivée. J’ai été envoyée directement au centre du Soleil. Tout droit au milieu de la plus chaude, la plus belle, la plus Accueillante des lumières, j’y ai immédiatement ressenti ceci : « Ici je me sens bien. »… J’ai été attirée vers l’océan de lumière comme par un gigantesque aimant, j’ai été noyée dans la lumière. Je n’en suis pas sûre, mais j’ai peut-être entendu psalmodier. D’une certaine manière, c’était comme si la lumière « chantait »… mais pas vraiment, ce n’était pas des sons, c’était peut-être de la télépathie. Mon âme a peut-être été en contact avec la musique de l’âme de la lumière. C’était de la lumière et de l’Amour en même temps. Il y avait une musique céleste occulte et codée dans tout cela. Ce n’était pas important… L’important c’est que je me sentais Accueillie, Aimée. J’étais revenue « Chez moi »… »

EMI provoquée par des complications chirurgicales.

 

456.  EMI d'Halina J 01/09/04  Original en Polonais traduit en Anglais par Mateusz, traduit en Français par Jean Peter « Je suis allée plus loin vers la droite, tout à coup je me suis retrouvée dans un désert gris, j’ai entendu une voix souterraine qui disait : « DIEU existe,  DIEU existe,  DIEU existe. » (je ne parviens toujours pas à me rappeler si la voix parlait Polonais ou Anglais). C’est le mot extase qui décrit le mieux mon sentiment. En plus de l’extase, je ressentais également une grande révérence envers Dieu. J’ai progressé jusqu’à atteindre un  tunnel et des rayons de Soleil. Je me suis agenouillée et j’ai senti la présence de Dieu. »

EMI d’enfant.

 

455.  EMI de Linda B 1030 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  Après avoir vécu tous les miracles de cette journée, j’allais quand même voir mon avenir se dérouler tel que je l’avais vu. Avec le temps j’allais connaître la peur, la tristesse, le manque de foi exactement comme ils l’avaient prédit. J’allais pécher et plus encore. Les anges savaient cela, mais il allait me falloir des années pour totalement saisir tout ce qu’ils m’avaient montré, ce qu’ils voulaient que je comprenne. Ils ont tout le temps su que je n’allais pas me convertir en une sainte parfaite. Ils m’aimaient simplement telle que j’étais. Dieu m’aime toujours, pas seulement quand je suis obéissante et parfaite. Quel merveilleux sentiment. Il me suffit de me rappeler qu’Il est là, d’apprendre à me taire suffisamment longtemps pour entendre Sa voix.

Il s’agit de l’un des récits les plus fascinants dont nous disposions. En décrivant son EMI, elle fait suivre une intrigue émouvante au lecteur. Véritablement stupéfiant, un Grand Roman (l’intégralité de ces 35 pages !)

 

454. EMI de Terry E.  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’ai pas revu ma vie. Au lieu de cela, Jésus et moi avons eu une conversation stupéfiante, au cours de celle-ci il a patiemment répondu à toutes mes questions. Je me rappelle clairement de l’une d’elles : je venais de suivre un cours d’arithmétique épuisant, j’avais réussi toutes les épreuves à l’examen final, sauf une… je voulais connaître la réponse à cette question. Jésus a ri, puis il m’a donné la réponse, pas en paroles mais avec un « savoir » qui contenait non seulement l’élément de cette question, mais aussi une compréhension totale de tous les aspects relatifs au problème.IL a un merveilleux sens de l’humour, j’ai nettement l’impression qu’IL nous apprécie, nous les humains, à la façon d’un père qui s’amuse de voir les petites ennuis dans lesquels ses enfants se plongent eux-mêmes. »

C’est une première ! Elle a demandé à Jésus de résoudre un problème d’arithmétique. :o)

 

453. EMI de Joshua C  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  « J’ai soudain vu une lumière extrêmement brillante m’inonder l’épaule droite, occultant tout le reste. Me tournant vers la lumière pour en déterminer l’origine, j’ai tout à coup aperçu trois silhouettes s’approchant de moi lentement ; elles sont progressivement devenues plus nettes, j’ai alors reconnu mon défunt oncle (Oncle Buddy (1972), le mari de la sœur de ma mère), ma tante décédée étant  bébé (la très jeune sœur de ma mère (1976)), un autre oncle (oncle Dee Dee)… le frère de mon père, auquel j’ai souvent rendu visite pendant une grande partie de mon entraînement, après « les classes » en 1979, à Orlando en Floride. »

Il allait serrer la main de son oncle Dee Dee alors qu’il ignorait que celui-ci était décédé plus tôt ce jour là.

 

452. EMI de Beth  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ensuite, je me suis tout à coup retrouvée en hauteur, en dessous de moi j’ai vu le moniteur, la perche de perfusion et mon corps. Puis j’ai aperçu un être blanc qui montait en flottant. Il m’a demandé si j’étais prête, j’ai répondu oui. Ensuite l’être m’a dit de le suivre. Je l’ai fait, je suis allée voir mes enfants. Je n’arrêtais pas de prétendre que je pouvais partir, que cela irait bien pour eux. Je suis allée dans la salle d’attente et j’ai vu ma famille. Ils discutaient tandis que je les observais. J’ai vu mon fils dans la cour de récréation. Je suis alors allée dans la lumière pour voir ma mère décédée. Je n’ai pas pu entrer. Je devais prendre une décision. »

Elle est revenue pour ses enfants.

 

451. EMI Paul G.  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’étais maintenant une ombre translucide avec des bras, des jambes, un corps entier, mais faite d’énergie, de puissance, de force. J’ai regardé le bras droit et j’ai serré le poing. J’ai regardé le bras gauche et fait de même. Je me sentais tellement fort et puissant, j’étais de l’énergie. J’ai regardé vers le haut à 45 degrés et je suis parti comme une fusée dans l’infini d’une obscurité à travers laquelle je pouvais voir. Ce n’était pas comme dans une pièce ou un placard sans lumière, dans cette obscurité je pouvais voir, un infini. »

Marine impliqué dans une bagarre violente. Les scènes sont imagées. Paul a raconté son EMI une première fois sur NDERF le 12/07/1999. Son second récit montre une intégration importante au cours des 5 dernières années. 

 

450. EMI de Micheal D.  11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Tandis que la lumière se rapprochait de moi, j’ai vu les couleurs de l’arc-en-ciel sortir de partout, j’ai entendu de la musique, une sorte de musique qu’on ne pourrait entendre sur terre. J’avais la sensation d’entendre chanter des anges. Quand les couleurs sont passées à côté de moi, je les ai entendu dire que tout allait bien se passer, que j’étais chez moi. On allait tout me dire. Elles parlaient par un genre de pouvoir mental, je pouvais les comprendre, je me souviens de leur avoir répondu que j’étais heureux d’être chez moi, là où vit un tel amour, une sorte d’amour qu’on ne peut éprouver sur terre. Lorsque je me suis retrouvé juste devant la lumière, j’ai remarqué que son centre doré me parlait. Encore une fois par pouvoir mental, la lumière m’a demandé si je savais où je me trouvais. J’ai répondu que j’étais chez moi pour y rester. Ensuite elle est passée sur moi et j’ai vu des photos de ma vie. J’ai vu mes parents. Le centre de la lumière m’a demandé si je ressentais quelque chose provenant des photos. J’ai dit que j’éprouvais l’amour et la douleur intenses qui venaient de ma mère. De mon père j’ai ressenti un amour intense, qu’il était très blessé par ce que j’avais fait. »

EMI provoquée par un suicide.

 

449. EMI de Carolle S 11/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’étais sur une chambre à air et elle m’a poussée jusqu’à ce que l’eau lui arrive au cou. Quand elle a voulu faire demi-tour pour retourner vers la plage, une vague a emporté la chambre à air et m’a entraînée vers le fond. Ma tante m’a recherchée avec obstination mais elle n’arrivait pas à me retrouver. J’étais plaquée au fond et ma courte vie s’est mise à défiler devant moi. Des anniversaires, Noël…généralement de bons souvenirs, je ne me rappelle d’aucun mauvais de cette époque. »

EMI d’enfant provoquée par une noyade.

 

448. EMI de Shalom G 09/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai immédiatement marché vers lui et je lui ai demandé : « Es-Tu l’Etre qu’on appelle JESUS ? », avec une sensation d’Amour, de Réjouissance chaleureuse et douce il m’a répondu : « On m’appelle par de nombreux noms, toutefois à cause de ton éducation, tu peux m’appeler GRAND FRERE, je t’appellerai mon Petit Prince de la Paix. »… Il m’a ensuite indiqué que je pouvais soit rester avec LUI, soit retourner sur terre. Si je ne repartais pas cependant, de nombreuses personnes allaient perdre le lien qui leur aurait permis d’accomplir leurs missions et leurs desseins dans la vie. Avec réticence, mais avec une profonde compréhension de Ma Mission : « Aider les Guérisseurs, Guérir, afin qu’ils servent DIEU et TOUS ses enfants, j’ai choisi de repartir pour aider TOUS les frères et sœurs qui m’ont été affectés sur notre planète. »

Il s’agit de sa seconde EMI. C’est tout à fait fascinant !

 

447. EMI de Norella D. 09/08/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. Il y a 25 ans, je me suis endormie en conduisant. On m’a dit que ma VW avait fait 4 tonneaux sur 50 mètres. Ce dont je me souviens fut bref : je planais au dessus de la voiture, je la regardais, ainsi que l’environnement autour de la route. Il était 1 heure du matin et pourtant tout était éclairé comme en plein jour. Tout à coup, je me suis retrouvée tête en bas sur le siège conducteur, essayant de sortir. Je n’en ai parlé à personne durant de nombreuses années. J’ai clairement compris ce qui s’était passé quand je me suis rendu compte que la vie ne se limite pas à ce que l’on voit en surface, mais qu’il y a autre chose. Mon avis : « Quand on subit un tel accident traumatique physique, on part brièvement afin de ne pas vivre le choc. », comme si l’âme n’était pas concernée par cet aspect de l’expérience. Cela ne signifie pas que des heures, des jours et même 25 ans plus tard, on n’en soit pas physiquement conscient, mais le système est paramétré afin que l’évènement immédiat ne soit pas une horreur. Bien sûr, c’est l’heure de chacun qui détermine à quel point on entre dans la lumière. Je suis certaine que beaucoup d’autres ont vécu cela tout comme moi, il y a tant d’accidents de voiture. Maintenant j’ai la vision d’arriver à destination. Bonne chance pour votre entreprise.

 

446. EMI de Harold E 8/7/04 From France, translated by Rene' and Régine C'est à ce moment là ,qu'en me tournant doucement vers la gauche que je vis apparaitre la même vision de la route que j'avais vu devant moi avant de m'endormir, avant l'accident....juste que sur la route que je voyais maintenant il y avait cinqs tubes ou cinqs traits placés comme cinqs ^points sur un dé à jouer d'une lumière si blanche et si claire, mais qui ne faisait pas mal aux yeux, si douce et chaleureuse tout en s'approchant de moi, que lorsque ces traits lumineux que je pouvais presque toucher , je me penchais sur eux ou vers eux sans aucune hésitations, comme une sortie de secours là à la porté de mes mains, et tout à coup je me trouvait à quelques mètres de cette voiture en flamme qui emmenait mes amis, je me trouvais sortis de cet enfer physiquement.

 

445. EMI de Jean T 8/7/04 From France, translated by Rene' and Régine j'en suis intimment convaincu, ce que j'entends ce ne sont pas mes oreilles qui l'entendent, je suis anesthésié"  mais "moi". je commence à m'eloigner de toute cette agitation, je suis mal, aucun sensation visuelle, mais l'impression de flotter dans l'air, i lfait noir, je ne voit pas mais, quleque chose que j'appele "l'esprit collectif" dans leque ltout le bie nde l'humanité vie a jamais , me montre ma vie, et me fait comprendre que je n'ia rien accompli de bien , seul l'égoïsme regit ma vie

444. EMI de Nona M 8/7/04 From Canada, translated by Rene' and Régine que mon systeme nerveux est en train de lacher  ce n est pas grave je m en veut.  ce qui arrive est de ma faute  je tombe dans une sorte de puis  d abord  les pied en avants   puis je decide de prendre le chemin  de la mort la lumiere au fond   je  pense a ma vie a ma famille  mon fils de cinq ans  surgit  il est un ange qui me sourit  comment fera t il sans son père  je doit remonter.  je n y arrive pas  mais une main m agrippe je ne voit pas de visage  il m aide a tourner  la tete vers le haut  il y a la vie  je remonte 

 

443. EMI de Ally M's  NDE-Like  8/7/04 From Canada, translated by Thomas Je dormais, tout ce que je me rappelle c'est que j'ai vu une très forte lumière blanche mais pas comme sur la terre ce n'est pas vraiment explicable, l'intensité de la lumière, je me suis retrouvé assise à une table ronde comme avec une nappe blanche ; à ma gauche j'avais une personne dont je ne voyais pas le visage habillée de blanc, je suis sûre que c'était Dieu, et devant moi une autre personne vêtue de blanc dont je ne voyais pas le visage. C'est comme si elle grignotait des biscuits ou quelque chose de semblable car il tombait comme des mietes sur la table, la personne à ma gauche me parlait par télépatie dans ma tête, je lui disais que je ne pouvais pas partir de la terre car j'avais des gens qui avaient besoin de moi, que je devais revenir.

NDE-like because even though she had the perception her heart stopped, it is questionable if she died or not.

 

442.  EMI de Joop   07/08/04 Pays-Bas, traduit en Anglais par Rene, traduit en Français par Jean Peter  « J’ai été aspiré dans un tunnel où j’ai flotté, Il y avait beaucoup d’animaux autour de moi, ils produisaient une musique tout à fait merveilleuse, c’était comme si on m’avait souhaité la bienvenue. En flottant, je suis allé en direction d’une lumière vers laquelle je sentais devoir aller. En y arrivant, j’ai ressenti tellement de bonheur et d’amour que je n’ai pu aller plus loin (jusqu’à la transition (seuil) entre le tunnel et la lumière). Par télépathie on m’a tout révélé. Quand j’ai voulu avancer, une fille à la magnifique chevelure rousse est apparue. Ensuite j’ai dû quitter tout cela, j’ai traversé le système solaire en flottant, jusqu’au retour dans mon corps, je me suis senti régénéré, plein d’énergie. »

EMI provoquée par un suicide. Normalement l’épisode aurait dû être classé comme incident causé par une substance mais il semble bien qu’il ait réussi à se tuer.

 

441.  EMI de Steve B  24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Veuillez donc imaginer seulement un instant un endroit dépourvu de toute négativité. Un endroit sans peur, ni famine, ni terreur, ni faim, ni avidité, ni haine, ni colère, ni douleur, ni intolérance raciale et religieuse, ni jalousie, ni maladie, ni épidémie, ni violence, ni toutes les autres formes de souffrance humaine. Un endroit de béatitude totale, débordant d’harmonie où seuls existent amour et compréhension inconditionnels. Un lieu empli de splendeurs, de couleurs, de beautés et de merveilles si magnifiques qu’elles échappent à toute compréhension humaine. Il paraît d’abord tellement étranger, presque effrayant, pourtant avec le temps il commence à apparaître si familier et merveilleux. »

Le passage en revue de la vie et d’autres descriptions de l’au-delà fournissent de remarquables enseignements, stupéfiante intégration dans sa vie quotidienne.

 

440.  EMI de G Ryan   24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je n’avais jamais eu aussi froid. De la sensation de forte chaleur que j’avais éprouvée en gisant sur les décombres, j’étais maintenant passé au froid, mais ce n’était pas une sensation pénible, il semble que c’était juste le genre de sensation qu’on accepte sans se poser de question. Je portais exactement les mêmes vêtements qu’auparavant, même les taches de sang étaient encore là. Ma vue n’était pas… humaine. Elle était fragmentée, pourtant je voyais parfaitement, sinon mieux, ce n’était pas la vue que j’avais avant, tout brillait d’une teinte argentée. »

Il s’agit de l’une des rares EMI dans lesquelles plusieurs personnes sont impliquées. Il a parlé à son ami parti dans l’au-delà, alors que lui est finalement revenu à son corps terrestre.

 

439. EMI de Miranda G 7/24/04 Translated by Florence F. Après ce que j'ai ressenti comme le temps d'une vie entière d'obscurité , j'ai commencé à voir une lumière briller. Une lumière si brillante qu'elle aurait dû me submerger, mais non. Elle était calmante et  tranquille  et je ressentais de l'amour. Le genre que vous ne pouvez pas connaître. A mesure que je m'approchai, je commençai à entendre de la musique. Puis je vis des lumières en forme de prismes venir vers moi et me parler. Me disant que tout allait bien se passer. Quand je suis arrivée à la lumière j'ai vue ma mère qui était morte en november 2003. Elle me dit que je devait repartir. Ce n'était pas mon heure. Que j'avais encore des choses à faire. Je me souviens lui avoir dit que je ne voulais pas revenir, que je voulais là rester avec elle. Elle me dit que je devait repartir vers mon père et dans le monde des vivants.  

Expérience d'une adolescente il y a 6 mois.

 

438.  EMI de Barbara M   24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Je me suis mise à pleurer de façon hystérique, implorant de ne pas être « renvoyée », d’aller dans la lumière. J’ai pleuré encore et encore, puis je me suis tout à coup calmée quand une voix m’a parlé avec douceur, j’avais l’impression qu’on versait sur moi du miel chaud et réconfortant, jamais je n’avais senti une telle sensation m’envahir. Cette voix, qui m’a parue familière, m’a fourni une longue liste de raisons pour lesquelles je devais repartir, mais je ne me rappelle d’aucune de ces raisons en particulier (pourtant elles me paraissaient banales à ce moment là). Je voyais une silhouette masculine avec une lumière très intense en arrière plan, je ne pouvais donc pas distinguer son apparence exacte. Cet homme m’a parlé avec beaucoup d’amour et de douceur, comme s’il ne voulait pas m’effrayer mais m’assurer que tout allait bien se passer. Toutefois, je voulais seulement rester avec lui. »

EMI d’adolescente provoquée par une pneumonie.

 

437.  EMI de Rebecca I    24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Il y avait une vaste obscurité au dessus de moi et je m’en éloignais, par en dessous, comme si je tombais. Je n’étais pas certaine de l’endroit où je me trouvais, ni de ce qui se passait. Je me rappelle d’une sensation physique de rétrécissement, ainsi que de m’être parlé à moi-même. Je crois que c’était comme si j’avais été dans un entonnoir et que je descendais, à ce moment là j’étais à la pointe de l’entonnoir, j’étais très petite. J’ai même dit : «  Je suis de la taille d’un petit pois maintenant. Ça alors, je dois être en train de mourir. C’est vraiment facile, c’est si facile de mourir. On meurt en un clin d’œil, on peut mourir sans même le savoir… ». »

EMI provoquée par un accident de voiture. Elle est revenue car elle s’est souvenue de sa fille et de sa nièce.

 

436.  EMI d'Hannah J    24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « J’ai vu un champ de fleurs, elles étaient différentes de tout ce que j’avais vu auparavant. Des montagnes apparaissaient en arrière-plan. C’était un paysage intact, sans souillure. Le champ paraissait infini, je flottais au dessus, j’ai senti que je devais progresser vers jusqu’à son extrémité. Je n’ai pas regardé en arrière, ni loin devant moi. Tout à coup, je me suis rendu compte de ce qui se passait et j’ai refusé de rester là-bas. Si quelque chose me tient à cœur dans la vie, c’est bien d’élever mes enfants jusqu’à ce qu’ils soient adultes, cette tâche était alors devant moi. La prise de conscience a eu l’impact d’une tonne de briques, en un sursaut j’ai repris connaissance. »

EMI provoquée par des complications à l’accouchement.

 

435.  EMI de Deborah D   24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « C’est alors que c’est arrivé. Je suis allée dans l’endroit le plus confortable et serein que j’aie jamais connu. J’étais à l’extrémité éclairée d’un tunnel. J’ai vu des membres de ma famille décédés, tous étaient heureux de me voir. Quand j’ai regardé vers l’autre bout du tunnel, j’ai vu mon corps dont on s’occupait frénétiquement. A 14 h 12 mon décès a été prononcé. Au même moment, depuis la lumière blanche aveuglante, une voix, que j’ai supposé être celle de Dieu, m’a demandé : « Es-tu prête à revenir chez toi ? ». J’ai répondu « Non ! ». »

Elle est revenue pour sa mère.

 

434.  EMI de Marianna   24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Lorsque deux médecins sont venus me voir en Chirurgie, je me souviens d’avoir pensé que c’était fini, que je n’allais pas m’en remettre, la douleur était en effet insupportable. Je me rappelle avoir flotté en direction d’une lumière brillante, j’étais calme et je voulais aller vers elle, je savais que mes grands-parents m’attendaient dans l’au-delà, j’étais très, très calme. J’ai entendu une voix féminine. Elle m’a dit que ce n’était pas mon heure et que je devais repartir. J’étais déçue. »

EMI provoquée par une grossesse extra-utérine.

 

433.  Quasi EMI de Penny 24/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter.  I mention this because after my grandfather met me in the "receiving room", we began walking (and talking of course) and we eventually arrived in a large room that looked like a library.  This room was huge -- coliseum scale -- with bookcases and books everywhere - floor to ceiling.  I had a sense that this library "room" essentially went on forever, with unending nooks and crannies.  As my grandfather talked to me we were able to "float" up to higher levels in the great library.  As we "floated" along, my grandfather was pulling volumes off of shelves and skimming text.  I was astounded by this because I *knew* my grandpa could not read.  I began asking him questions and he told me that all things would be revealed to me in time, but this was not my time.  I was not supposed to be there yet.

Il pourrait s’agir d’une EMI, cependant les informations sur la réalité de sa mort sont insuffisantes.

 

432.  EMI de James T 13/07/04 Original en Anglais traduit par Jean Peter. « Ce point a rapidement grossi tandis que je m’en approchais, je me suis rendu compte qu’il s’agissait de la même lumière blanche et pure dont j’avais fait l’expérience à l’âge de quatre ans. C’est une lumière à la pureté la plus absolue, elle ne blesse pas les yeux quand on la regarde, probablement parce qu’on ne la regarde pas en fait avec les yeux physiques, même si on a la sensation de voir, il ne s’agit que d’une vision par l’esprit. Elle était similaire à un soleil ou à une planète lumineuse, jusqu’à ce que je m’en rapproche suffisamment pour voir plus de détails. C’est au moment où j’ai vu ces détails que (et je n’ai pas d’autres mot pour le décrire) « tout » a été révélé, et il ne s’agit que d’une médiocre description de ce qui est transmis. Je ne peux que décrire les détails comme des milliards et des milliards de points de lumière spiralant en retournant vers ce « corps lumineux » ou en repartant, il s’agit simplement d’une description plutôt visuelle de ce que nous appelons Dieu. »

Deux EMI ont abouti à un savoir des plus profonds. il est exposé dans ce récit !

 

431.  EMI de Quint B 7/12/04 In French Translated by Rene'  Voici ce que je vécu : j'avançais très vite comme aspirée dans et vers une lumière très forte et très douce en même temps. Là, dans cette lumière et cette douceur, je ne faisais plus qu'un avec les autres âmes en harmonie totale. Notre conscience collective me dit que je ne pouvais rester parce que j'avais autre chose à faire. Faisant partie de la conscience collective, et bien qu'un peu déçue de devoir repartir, je revenais dans mon corps.



Annuaire (Index)
Témoignages d'EMI
NDE French Archives 2008, 1er semestre
NDE French Archives 2007, 2nd semestre 2
NDE French Archives 2007, 2nd semestre 1
NDE French Archives 2007, 1er semestre
NDE French Archives 2006, 2nd semestre
NDE French Archives 2006, 1er semestre
NDE French Archives 2005, 2nd semestre
NDE French Archives 2005, 1er semestre
NDE French Archives 2004, 2nd semestre
NDE French Archives 2004, 1er semestre
NDE French Archives 2003
NDE French Archives 2002, 1er semestre
NDE French Archives 2002, 2nd semestre
NDE French Archives 1998 à 2001



   Near Death Experience Research Foundation   
Copyright © 1998-2016 Experience Research Foundation (NDERF) All rights reserved.