NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Aissaoui

TÉMOIGNAGE :

En août 1985,le jour de mon arrivée en vacances au bord de la mer, dans le sud de la France, j'arrive en ayant une seule idée en tête celle de me baigner, de nager, profiter des plaisirs de la mer. Ma nièce âgée de 4 ans m'accompagne dans l'eau et au moment où je mets la tete sous l'eau, je perds connaissance. Voyant que je reste trop longtemps à flotter la tete dans l'eau, ma nièce m'ote la tete de l'eau en me tirant par les cheveux. Et là, je vois mon corps comme mort, c'est comme si j'étais sur un pied d'estale à observer la scène, sans la moindre peur, j'assiste à la scène sans me préoccuper de quoi que ce soit, je ne comprends pas pourquoi ma famille pleure, sinquiète, panique alors que je suis si bien. Du "haut de mon pied d'estale, j'observe différentes scènes en même temps, à plusieurs endroits différents, j'entends tout et j'arrive même à "entendre" le dialogue intérieur de chacun, sans en être étonnée. Je vois les pompiers qui tentent de me réanimer et l'équipe du samu qui réanime avec des décharges électriques pour faire repartir mon coeur (j'ai n'ai pas envie c'est qu'ils arrêtent, je suis bien là "où je suis"...) j'assiste à toute la scène de réanimation et à mon transport par hélicoptère jusqu'à l'hôpital de Montpellier).

Je me sens attirée comme aimantée par une lumière qui m'attire, + j'approche de cette lumière, + je me sens bien, 1 sentiment de paix, d'amour, de bien-être, de plénitude. Cette lumière m'attire et je perds de vue mon corps terrestre, je vais vers cette lumière qui m'absorbe de +en+. Je n'ai jamais ressenti un bien-être aussi total de toute ma vie.

D'un seul coup la lumière disparaît, je vois mon corps terrestre allongé dans un lit, ce corps est branché à une multitude de machines, ça ne m'intrigue pas, sans me déplacer de la chambre, je peux voir ce qui se passe dans le couloir où se trouvent ma soeur et son mari en état de choc, "j'assiste à leur conversation et tout me semble naturel.

D'un seul coup, trou Nonir, + rien quelque chose m'empeche de respirer, je tousse je reprends conscience, je me réveille déçue, frustrée, je souffre physiquement, je réalise que j'étais là sans être là, s'agissait-il d'un rêve. Ma famille me raconte ce qui s'était produit, c'est exactement comme si j'avais été avec eux, mais je préfère ne rien dire, les mots ne me viennent pas. Cet événement fait à tout jamais partie de mon jardin secret, je ne le dévoilerai pas aux membres de ma famille, ils ne comprendraient pas...

Ce type d’expérience était-il difficile à décrire avec des mots?     Oui

Qu’est-ce qui rendait la communication si difficile?

impressions irréelles, les mots ne peuvent pas sortir pour raconter cette expérience, indescriptible verbalement

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie?           Non

           
D’une manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve?    un rêve qui réunit l'amour, la paix, la plénitude en +, une impression de flotter dans l'espace sans que personne ne me voit.

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique?            Oui

j'étais comme une boule d'énérgie flottante, une sorte de nuage très léger, vaporeux et aérien.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels?  lire dans les pensées,

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunel ou une enceinte?    Non

Avez-vous vu de la lumière?       Oui

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Non

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie?  Non