Page d’accueil – NDERF

EMI de Yolanthe v M

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

Expérience initiale soumise le 29/04/02

Seconde contribution soumise le 07/02/04 

EXPERIENCE : 

Je m’appelle Yolanthe v M, mon esprit m’a donné et transmis tant de savoir. Lorsque j’ai quitté mon corps en 1988 (un cheval m’est passé sur la tête) je me trouvais simplement dans la lumière, allant vers le haut. J’ai laissé mon cerveau, mon corps là en bas, ne ressentant aucune douleur. La pensée de chaque individu est bien pérenne. J’ai appris à utiliser mon esprit pour aider les gens, à utiliser mon énergie, à maîtriser ma pensée, ne laissant personne en prendre le contrôle. Je suis libre penseuse, je ne suis pas une marionnette des croyances religieuses. C’est ainsi que je suis. Croire en Dieu, c’est l’enfer, car alors je souffrais vraiment des illusions, des personnes qui voulaient et tentaient de me dominer. Etre libre penseur, c’est aimer la vie, prendre tous les bienfaits, aimer chacun tel qu’il est. Si je conservais une croyance, je n’accepterais plus tout ce qui vit, y compris dans d’autres dimensions. La croyance est pleine de limites. La vie continue et je sais que mon père, hors du corps pour le moment, deviendra mon petit-fils. Son propre choix en tant que libre penseur ! J’ai été mon arrière-grand-mère, j’ai choisi d’être avec ma fille (ma grand-mère). Je suis et je reste libre penseuse. Ceci constitue une très brève introduction.

Je suis montée le long d’un rayon de lumière et j’ai été arrêtée par quelqu’un qui m’a demandé : « Crois-tu en Dieu ? ». J’ai répondu : « Oui » et j’ai dû quitter la lumière par une arche vers une étendue bleue. Là, j’ai vu effectivement ma grand-mère qui était bouleversée de me voir là, elle m’a dit que mon père allait s’occuper de moi. J’ai vu papa dans un vieux bateau avec mon frère Diederic, qui est mort alors qu’il avait 6 ans et que j’avais 1 an. Je suis restée là longtemps, mais en dehors du bateau.

Papa m’a demandé si je voulais rester ou bien repartir. Je n’ai pas eu le temps de lui répondre, mais je me suis retrouvée près du lit de ma fille, qui avait alors 10 ans. Je l’ai étreinte, embrassée, je lui ai dit que je l’aimais et que j’étais heureuse, mais elle ne me voyait pas ni ne me sentais, elle pleurait en disant : « Maman ne meurs pas. » ou quelque chose dans ce genre. Ce fut semblable avec mon fils, 14 ans à l’époque.

J’étais plus que bouleversée et papa l’a vu, je suis donc repartie mais j’ai vu que mes enfants étaient illuminés et que mon mari était en noir. Puis, sur le chemin du retour, j’ai vu Richard C qui m’a dit d’écouter sa musique afin de recouvrer la santé.

Je me suis réveillée et je n’avais aucun souvenir, à l’exception de mon père appelant ma mère Carla et Peggy, la petite amie de mon frère Francis. Je connaissais mon fils en tant que Daniel mais je ne reconnaissais pas ma fille. Papa était un grand architecte et je faisais du dessin automatique, bien que je n’aie eu aucune qualification.

Il m’a fallu longtemps pour m’adapter et redevenir moi-même, laisser partir papa, bien que quelquefois il soit juste à côté de moi et une partie de moi lorsque j’en ai besoin pour une raison quelconque. Ma grand-mère était une grande artiste, portraiturant des gens célèbres, comme des juges, etc. Elle représentait leur visage, mais aussi leur personnalité par leurs mains ! Pas étonnant qu’il y ait eu des mains à l’apparence tout à fait terrible !

Mon art ne représente pas l’apparence extérieure des gens, mais ce qu’ils sont à l’intérieur, certains n’aiment pas du tout ce qu’ils voient. Je sais que de très nombreux artistes font de même, ainsi ces personnes doivent aider tous ceux qu’elles ont lésés dans le passé, de manière à avoir un esprit clair, affichant également ainsi vis à vis des artistes combien ils sont positifs !

L’écriture n’est pour moi qu’un transfert de pensée. La poésie sort simplement lorsqu’un individu est poète ! 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Oui : Non

Mise sous Tegratol et Dilantin, ce qui m’a située comme « différente » dans la société.

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Non : Oui

La famille n’a pas accepté que j’aie cette expérience, et elle ne l’accepte toujours pas, mais je leur fais passer le message en douceur. Maman pense toujours que les idées de la United Church sont les bonnes, je sais que c’est faux, je me sens à l’aise à ce sujet, car mon esprit et mes sentiments sont en accord sur ce point.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

J’ai été sous assistance pendant 8 jours.

Je suis tombée d’un cheval, qui m’est passé sur la tête causant des dommages au cerveau. J’ai été cliniquement morte pendant 8 jours et mes enfants ont su qu’il y avait peu de chances que je continue à vivre.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Super ! 

Très net vraiment et c’est toujours comme si c’était arrivé hier !

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui, Extraordinaire ! Merveilleux !

J’étais un individu libre remontant le rayon de lumière. Je n’ai absolument pas vu ni regardé mon corps.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Papa et Richard C, mon fils et ma fille J’ai entendu une vague musique, mais pas de son provenant de papa, toutefois je percevais ses idées. J’ai bien entendu mes enfants pleurer lorsque je suis allée vers eux et cela m’a bouleversée. Quand je suis revenue j’ai entendu Richard C me dire d’écouter sa musique afin de restaurer ma santé.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui, jusqu’à ce que je dise que je croyais en Dieu.

J’étais juste en train de remonter un rayon de lumière, je me suis arrêtée lorsque quelqu’un m’a demandé si je croyais en Dieu. Au moment où je disais oui, j’ai dû quitter la lumière et j’ai traversé une arche où j’ai vu ma grand-mère. Le reste est dans la question 4.

Avez-vous rencontrés ou vus d’autres êtres ? Oui. Grand-mère, papa, Diederic, Richard C, mon fils, ma fille

Grand-mère, mon frère, puis en redescendant Richard C.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui

Mon frère est ensuite devenu mon neveu au cours de la même année.

J’ai vu en photo mes 2 enfants et mon mari de l’époque. Mes enfants illuminés et mon mari dans l’obscurité. J’ai demandé à papa quelle religion suivre, il a été plutôt contrarié par ma question mais il a répondu : « La plus proche de la vérité est le Bouddhisme. » Je sais que ce n’est pas la vérité, mais c’en est relativement proche, avec les Chakras etc.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui.

Juste bleu clair avec des vieux bateaux qui nécessitaient des réparations.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Mon esprit peut être un jour entier à Paris et en réalité simplement 30 minutes dans un bus ! Il n’existe pas de limites pour mon esprit, comme pour le vôtre !

Ce sont les gens en bonne santé que j’ai vu alors, ainsi sans aucun souvenir de douleur. Je ne me rappelle pas de l’accident non plus !

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Je crée ma propre vie, mon propre avenir, la façon dont je le sens est bonne pour moi ! Toutes questions auxquelles répond mon propre esprit d’une manière que je puisse comprendre.

J’utilise simplement ma longueur d’onde pour penser, pour transférer ainsi des pensée de et vers moi. Toutes les questions que je me pose ou que je me posais ont des réponses. Certaines réponses nécessitaient que je connaisse d’abord les étapes fondamentales, comme 1 + 1 = 2  avant 12 x 12 = 144 ! Des questions comme : « Pourquoi ai-je eu cette expérience. » me viennent à l’esprit.

Réponse : Tu aimes entièrement ce qui s’est produit maintenant, et tu as tant appris depuis cet accident !

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non : Oui

Il n’y a pas de limites à mon esprit donc pas de délimitation ! Je n’étais pas consciente à l’époque de ce principe !

La barrière ou limite est de croire à une puissance ou à un être supérieur. Apporter la lumière signifie que vous ne demandez à personne de vous aider. La religion est pleine de conflits, entraînant la guerre etc., dans l’esprit comme dans la réalité.

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Oui

Dans une large mesure car je sais à l’avance ce que sera le lendemain. Je réfléchis à la manière de réagir aux différentes circonstances ; Mon esprit me prépare effectivement, sans influence extérieure.

Je l’ai simplement écrit, pas seulement ce que véritablement je vois, mais ce que mon esprit me transmet. Il y a un tas de fichiers stockés avec toutes ces informations. C’est à l’emplacement que j’identifie comme le passé.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui, j’ai décidé de revenir parce que je ne pouvais pas contacter mes enfants.

Oui, j’ai choisi de revenir car mes enfants avaient besoin de moi et parce que j’étais tellement bouleversée de ne pouvoir établir le contact avec eux.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Je les avais dans mon esprit, seulement je ne savais pas que je les possédais. Tout le monde les a et le temps est venu d’utiliser ce dont on dispose !

J’ai appris à utiliser toutes ces capacités que j’ignorais. Il y en a tant. La médiumnité c’est simplement de laisser venir à vous les idées que vous pensez importantes à connaître. Le paranormal ; je pense que je suis normale, je ne vois donc là rien de paranormal. Fanatiquement artistique, je vois les gens tels qu’ils sont à l’intérieur, je les portraiture donc comme je les vois. Extrêmement exacte, j’en tire un revenu.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui

Que les personnes qui utilisent la croyance ont tenté de me restreindre à leurs propres limites. Je suis libre penseuse maintenant et je le reste.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? J’aime chaque personne telle qu’elle est. Dans la vie quotidienne ? J’aide une personne chaque jour et j’aime ce que j’ai gagné ! Quelle carrière ? J’aide des personnes dans les hôpitaux, bénévolement parce que j’aime cela.

Je prends simplement les gens tels qu’ils sont et je me concentre sur les aspects positifs. Je ne suis pas critique et j’aide ceux qui le sont, afin qu’ils cessent de l’être. Ceux qui sont critiques sont critiqués !

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Dans chaque situation, je sais que je suis là pour une bonne raison.

Plus j’aide les gens, plus je suis heureuse !

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui, elles apprécient cela, particulièrement les personnes avec des EMI lors d’attaques. Elles ne se sentent plus seules. Oui particulièrement avec les victimes d’attaque, afin qu’elles communiquent leur expérience, qu’elles ne restent pas enfouies en elles-mêmes. Les personnes âgées perdent leur peur de la mort et sont impatientes d’être à nouveau avec leurs parents et leurs amis. Elles savent qu’elles vont à nouveau être des enfants dans leurs prochaines vies, quand elles le souhaiteront. Elles prennent le contrôle d’elles-mêmes !

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Les religions restrictives, essayant de m’arrêter. Des médiums tentant d’interférer avec mes idées, me disant de croire.

Beaucoup de bonnes lorsque j’ai écouté la musique de Richard C, particulièrement le CD « Desperado » et « Lettre à ma mère ». J’aimais étreindre mes enfants, ma mère et d’autres.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure, savoir que la vie perdure, que ma grand-mère, papa et mon frère sont en vie et vont bien. La pire était de ne pas pouvoir communiquer avec mes enfants.

La meilleure, Savoir que la vie continue. La pire, ne pas être en mesure de communiquer avec mes enfants.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? J’ai ouvert les yeux vers l’intérieur de mon cerveau, qui héberge mon esprit.

Elle est venue à un moment de confusion dans ma vie, afin de mettre de l’ordre en moi-même.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui : Incertaine

S’il vous plaît, n’utilisez pas de traitement sur les personnes qui ont eu une EMI. Les médecins devraient parler avec leurs patients, être amicaux et ne pas simplement les mettre sous poisons chimiques.

Tegretol et Dilantin m’ont provoqué souffrance et confusion. Je suis très heureuse de ne plus les utiliser. Je demande aux médecins de reconsidérer la prescription de traitements à des personnes ayant eu une EMI, car cela peut tout simplement être nocif pour elles.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : laissez simplement les gens dire ce qu’elles souhaitent sans les limiter à des questions ! 

Souhaitez-vous être en mesure d’actualiser à une date ultérieure ce que vous venez de nous indiquer ? Si vous avez une autre adresse ou e-mail, merci de nous en informer. 

NB je souhaite être mentionnée sous le nom Yolanthe v M et non pas Yolanthe V !