NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de William H

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’étais totalement éveillé quand mon cœur s’est arrêté de battre, que mon dernier souffle a franchi mes lèvres.

Au printemps 2003, une bombe à retardement génétique a explosé, le temps de mon corps est arrivé à expiration. L’heure de la mort était sur moi à l’âge de cinquante-trois ans, j’ai trouvé cela vraiment bizarre. Les gens autour de moi s’agitaient beaucoup, alors qu’une sérénité sans faille m’envahissait, m’entraînant de plus en plus loin de cette scène, comme si elle m’emmenait vers un endroit invisible mais familier, juste à côté de celui où gisait mon corps. Les sirènes de l’ambulance étaient douces et mélodieuses, les questions des médecins des Urgences semblaient posées dans une langue étrangère.

Quelques minutes après qu’on m’ait installé sur la table des Urgences, qu’on m’ait mis un masque à oxygène sur le visage, j’ai senti mon cœur s’arrêter de battre et j’ai exhalé mon dernier soupir. Une très courte pause est intervenue, durant celle-ci ma personnalité consciente s’est demandé pourquoi je n’étouffais pas, pourquoi je ne paraissais pas m’inquiéter du fait que mon corps venait de mourir. J’ai alors soudainement été bercé en mon âme supérieure, catapulté (c’est le mot qui convient) totalement éveillé hors de mon corps vers une Sphère de Communion Universelle.

Il s’est avéré que toute ma vie avait constitué un entraînement pour l’instant de la mort : mon âme supérieure s’est avancée, expliquant de façon apaisante comment elle avait affronté cela tant de fois auparavant. Tandis que mon âme inférieure (la personnalité de cette vie-ci) est devenue muette face à l’immensité de l’Inconnu, mon âme supérieure s’y est catapultée avec un dernier soupir de joie et de gratitude : Quelle Création  glorieuse !

J’étais totalement éveillé quand je suis entré dans la Sphère de Communion Universelle.

Comment sais-je qu’il s’agit de son véritable nom ? Je ne le sais pas ! Je ne suis même pas certain qu’elle porte un unique nom authentique. Mais « Sphère de Communion Universelle » correspond à ce que j’ai vu et ressenti, c’est le seul nom véritable que je puisse imaginer, le seul que je puisse utiliser pour décrire l’ensemble.

Cela m’est apparu comme une sphère de lumière, mais une lumière consciente, une lumière qui est conscience. Je ne l’ai pas vraiment vue (sans corps on n’a pas d’yeux physiques) mais plutôt ressentie, un peu comme la chaleur du soleil quand on ferme les yeux très fort, mais avec la sensation supplémentaire d’une présence proche, l’attention reposant doucement aux confins de la conscience. Une lumière consciente, à la fois substance et support de communion au sein de son propre espace sphérique. Une lumière consciente qui crée et entretient la possibilité d’une conscience partagée sur une base universelle.

J’étais totalement éveillé quand je me suis rendu compte que j’étais moi-même une sphère de communion. Une sphère de lumière consciente. Environnée d’un nombre infini d’autres sphères de lumière consciente. 

Ainsi que j’en ai fait alors l’expérience, la Sphère de Communion Universelle est un espace infini de lumière consciente, occupé par toutes les sphères individuelles de lumière consciente qui ont existé ou existeront jamais. C’est similaire à Un Esprit occupé par toutes les Idées individuelles qu’il a conçues ou concevra jamais, ou bien une Sur-âme éternelle et infinie, occupée par toutes les âmes individuelles qui ont pénétré ou pénètreront jamais le monde du temps, de l’espace et de la personnalité. Ainsi que je l’ai dit, je ne prétends pas connaître son véritable nom, mais les relations entre le Tout et ses parties, ainsi qu’entre ces parties elles-mêmes. Cela je continue de le voir avec la clarté du cristal.

Que vois-je encore de cet état sans corps ?

Chacun d’entre nous, en tant que sphère individuelle de communion, semble l’incarnation de deux moitiés complémentaires : la Compréhension et la Mémoire. Tandis que la Compréhension semble la principale caractéristique de l’âme supérieure, la Mémoire paraît être celle de l’âme inférieure. Selon mon expérience, la Compréhension constitue notre portion individuelle de la Connaissance infinie de l’Ame Unique, la notion évolutive que nous possédons sur le Chemin vers l’Unique, notre étincelle individuelle d’immortalité. La Mémoire, quant à elle, est composée des impressions accumulées de toutes les vies dont nous nous rappelons, la somme de toutes les personnalités que nous avons liées à notre âme, notre réserve durable de trésors mortels.

J’étais totalement éveillé quand j’ai réalisé que lorsqu’une autre sphère de lumière consciente venait en contact avec moi, il se produisait entre nous un échange spontané, immédiat de nos Mémoires et Compréhensions respectives. C’est la raison pour laquelle je dis que nous sommes des sphères individuelles de communion au sein de la Sphère Universelle de Communion. Lorsque nous venons en contact là-bas en effet, tout ce que nous savons, tout ce que nous sommes passe sans aucune barrière entre nous en une communion naturelle, ouverte d’être partagé. Les sphères de lumière consciente se touchent, échangeant ainsi la totalité de leur expérience, assimilant mutuellement l’expérience de l’autre.

J’étais totalement éveillé quand toutes les sphères individuelles de communion sont simultanément venues en contact les unes avec les autres, brisant tous les barrages de l’individualité, nous inondant tous dans la totalité de notre être partagé. Voilà pourquoi je pense que son nom est : « Sphère Universelle de Communion », car lorsque toutes les sphères individuelles de lumière consciente viennent périodiquement en contact simultanément, chaque conscience individuelle qui a existé ou existera jamais ne fait spontanément et immédiatement plus qu’Un avec l’Unique. J’ignore ce qui périodiquement nous attire les uns vers les autres simultanément ; cause mise à part, l’effet en est l’expérience complète, écrasante de chaque goutte de la mer de conscience se fondant soudain en l’unique océan de la conscience.

Mon corps est mort pendant deux minutes, mais pour moi le temps s’est écoulé comme s’il s’agissait de nombreuses années.

D’autres sphères individuelles de lumière consciente (dont un grand nombre possédait une grande profondeur de Compréhension et le Souvenir de milliers de vies antérieures) m’ont généreusement enseigné des leçons à ramener et utiliser dans ma vie actuelle. Par exemple, me semble-t-il, l’attention-aimante de nos ancêtres collectifs, qui souhaitent si ardemment que cette ère de transformation soit un âge de métamorphose et non d’atrophie.

J’en suis venu à croire autre chose depuis mon retour dans ce monde du corps et de ses cinq sens :

Bien qu’il soit beaucoup plus difficile de le percevoir ici-bas qu’au sein de la Sphère de Communion Universelle, nous ne sommes pas moins des sphères de communion individuelles ici que là-bas. Après avoir fait l’expérience de me reconnaître en tant que sphère de lumière consciente dans l’état hors du corps, j’ai découvert que j’étais suffisamment sensible pour me percevoir en tant que cette même sphère de communion ici-bas avec un corps. Suffisamment sensible également pour reconnaître que tout le monde est aussi une sphère de lumière consciente similaire.

De plus, bien qu’il soit plus difficile de percevoir l’échange spontané, immédiat de Compréhension et de Mémoire se produisant lorsque nous (sphères individuelles de communion) venons en contact ici-bas, je pense que cela se produit néanmoins, même si cela ne parvient pas jusqu’à notre connaissance consciente.

Ainsi, voilà ce que m’a amené à croire mon aller-retour entre la vie et la mort : tout comme apprendre à vivre consiste en fait à se préparer à mourir, il semble effectivement clair que se préparer à mourir revient à apprendre à vivre. 

Onze années se sont écoulées depuis ma mort, j’ai été réticent à en parler trop tôt de peur que mon récit soit coloré par les profondes émotions de l’expérience. Comme tant d’autres ayant vécu une expérience similaire, la profondeur de ces émotions m’a incité à consacrer le reste de ma vie actuelle à exprimer les leçons apprises tandis que j’étais en dehors de cette même vie.

Voilà le meilleur récit que je puisse fournir. C’est toujours aussi net maintenant que lorsque c’est arrivé. Aujourd’hui il ne paraît pas du tout bizarre de dire des choses du genre : mourir est un des évènements les plus significatifs de la vie. Il est clair que l’expérience de mort imminente m’a changé, m’emplissant d’un sens plus profond du caractère sacré de toute chose. A l’avance, je présente mes excuses pour la maladresse de mon récit : les mots inventés pour décrire ce monde-ci ne parviennent pas à donner une image de l’autre monde.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui 

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Oui    Il a fallu longtemps pour trouver les mots justes, pour être à l’aise en racontant cette expérience.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours.    Davantage conscient et lucide que d’habitude     D’un bout à l’autre…. conscience pure, ouverte, pas centrée sur le corps ou l’histoire personnelle.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Sans yeux ni corps, le mot vue pose problème. Il vaut mieux comparer aux images des rêves.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Sans oreilles ni corps, le mot ouïe pose problème, il vaut mieux comparer au rêve.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Non 

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Retour chez soi. Gratitude.  Amour et Communion avec Tout. 

Avez-vous traversé un tunnel ?    Non

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Oui    La Conscience ou l’Etre même semblait être une lumière consciente.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?    J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle      J’ai rencontré d’innombrables êtres. Voir le récit.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Oui    j’ai rencontré nombre d’êtres avec une grande âme, une profonde sagesse et une attention-aimante. Ils ne se sont pas identifiés par rapport à moi.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Non

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?    Un monde nettement ésotérique ou surnaturel     Ce que j’ai qualifié de « Sphère Universelle de Communion ». Décrit en détail dans le récit.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?    Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps     Mon corps est mort pendant deux minutes, mais pour moi le temps s’est écoulé comme s’il s’agissait de nombreuses années.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?    Tout au sujet de l’univers.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?    Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?    Non

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?     Non

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?     Non

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :    De grands changements dans ma vie.

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Non   

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Non   

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui   J’ai commencé à la raconter cinq ans plus tard, j’ai écrit sur le sujet  huit années après l’expérience. De nombreuses personnes ont paru influencées positivement (dans le sens d’une moindre crainte de la mort).

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?     Non   

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :    L’expérience était tout à fait réelle     Elle était (et reste) plus réelle que la vie réelle ordinaire.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle     Elle était (et reste) plus réelle que la vie réelle ordinaire.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Oui    Nous-nous apprécions davantage les uns les autres, nous-nous aimons plus, nous sommes plus démonstratifs. Il ne faut pas considérer les uns comme acquis pour les autres.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?     Non  

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?     Oui    Trop compliqué pour répondre clairement.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui