NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Vicki S

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’étais sur le toit de notre vieux garage, en train de tailler une haie qui avait trop poussé, nous venions d’acheter cette propriété. Après avoir fait le travail, j’ai reculé par rapport à la haie afin d’admirer le résultat. Je ne me suis pas rendu compte qu’il y avait sur le toit une lucarne fragile en plastique. Avant d’avoir compris ce qui se passait, j’ai chuté de 3 mètres sur le sol en béton, j’ai atterri sur le dos et la tête.

Je me souviens de la sensation de chute, de l’impact sur le sol. L’impression suivante a été de me voir comme un corps brisé gisant en dessous de moi. Une fraction de secondes plus tard, j’étais « de retour dans mon corps », mais consciente que ce corps subissait des genres de spasmes, depuis le cou en direction du bas du corps. Je n’avais aucune sensation dans le corps, je voyais pourtant mes membres s’agiter. Je pouvais bouger les yeux volontairement, mais rien d’autre. A ce moment là, j’avais conscience d’une disjonction entre mon corps et mon esprit/âme. C’était comme si l’état normal de synchronisation ininterrompu avait été brisé, exposant les deux constituants distincts de mon être. Ce moment de désynchronisation a été remplacé par la sensation de « reprise de connaissance », je me suis mise à crier à l’aide lorsque ma conscience « ininterrompue » est revenue.

Un examen médical a révélé que je n’avais ni fracture ni lésion interne. J’avais subi un choc à l’arrière de la tête, me laissant un hématome mais aucun autre problème. Il semblerait que j’aie eu la chance de ne pas me rendre compte que je tombais avant de heurter le sol, je n’ai en effet pas eu le temps de contracter les muscles en anticipant le choc. Même si j’ai subi un traumatisme à la moelle épinière, celle-ci n’a souffert de rien d’autre qu’une contusion.

La disjonction est la sensation la plus forte que j’aie mémorisée. Alors que je suis toujours en vie,  cela me fascine d’avoir vécu momentanément une séparation de mon corps et de mon essence vitale, c’est un évènement dont on pense généralement qu’il ne se produit qu’à la mort. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Je me suis sentie présente durant l’intégralité de l’épisode, même si j’étais dans un état modifié.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Il y avait des éléments oniriques dans le fait que le temps paraissait suspendu.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’étais une présence regardant depuis l’angle du plafond du garage, à gauche de mon corps qui gisait en bas sur le sol.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Silence absolu

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Dans le sens où le temps a paru s’arrêter tandis que je vivais la séparation du corps et de l’esprit / âme.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Durant un bref moment l’intégrité de l’être humain a été brisée et les entités distinctes corps et esprit/âme se sont nettement révélées.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Après avoir été initialement perturbée par l’incident dans les jours qui ont suivi, à mesure que le temps s’est écoulé, j’ai développé un sentiment de sérénité vis-à-vis de l’existence. J’ai la sensation d’être davantage consciente des expériences de la vie que je ne l’étais auparavant.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Ma propre croissance en tant que personne a eu une influence bénéfique sur mes relations et ma vie quotidienne.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécise. Je ne grimpe plus sur les toits ! Je suis davantage consciente des expériences intérieures et extérieures.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Non

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Initialement perturbée par ce qui s’était passé, mais après la période nécessaire pour guérir de la contusion et de la raideur, j’ai éprouvé un sentiment de sérénité et d’assurance par rapport à la vie.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? C’est la même : la disjonction entre le corps et l’esprit/âme.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui