NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Valerie

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Incertaine

Explication : au cours d’une opération du cerveau, je suis donc sûre qu’on m’a administré quelque chose pour m’assommer. La température corporelle a été abaissée et le rythme cardiaque ralenti pour l’opération elle-même, dans le but de prévenir tout saignement excessif pouvant se produire. 

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

J’ai vu la silhouette d’un homme qui montait en s’éloignant de moi. Je me rappelle avoir pensé combien sa toge avait l’air chaude et douce, bien qu’elle ait été très vieille et déchirée, l’ourlet était en loques et il manquait un morceau sur un côté. Elle était d’un chaud beige doré. Je me souviens avoir pensé que si je pouvais la toucher, je la trouverais tellement douce et chaude. Je l’ai suivi tandis qu’il s’éloignait en montant, j’avais très envie de le rattraper juste pour toucher sa toge. J’ai réalisé qu’au delà de lui il y avait une lumière en avant et au dessus, nous nous dirigions vers cette lumière. Tandis qu’elle s’intensifiait de plus en plus, j’étais tellement focalisée sur sa chaleur, que je ne me suis pas rendu compte que nous étions arrivés à la lumière. Quand j’ai regardé vers le haut, il s’est retourné et m’a regardée dans les yeux. La lumière se trouvait derrière lui, dans une ouverture pareille à une porte dans un mur de pierre, avec de nombreuses vignes et arbustes de chaque côté. Il s’est retourné et m’a regardée dans les yeux, mais la lumière était derrière lui et c’était comme regarder une personne avec le soleil en arrière plan, mais en beaucoup plus brillant et avec des couleurs beaucoup plus détaillées. Il était indiscernable à l’exception des yeux qui plongeaient droit dans les miens. J’ai entendu très clairement dans mon propre esprit, mais pas dans mes pensées, à l’intérieur mais ne provenant pas de moi, j’ai entendu : « Il est répondu aux prières du juste », j’ai senti l’amour m’envelopper solidement comme seul l’amour inconditionnel peut le faire…un amour que je ne peux exprimer de façon adéquate avec des mots, un amour qui est au delà du savoir ; un amour parfait, solide et total, différent de ce que nous appréhendons ici sur terre. Je comprends des choses au sujet du jugement et du jugement parfait, nous devons nous juger nous-mêmes et ce jugement est juste, il ne peut y avoir de discussion, de déni, le jugement est en nous, il est un en nous et en lui, c’est le même, il est total et complet. J’ai ressenti des choses de mon enfance, tellement réelles, tellement belles et cependant tellement simples, l’odeur était pure, la chaleur et la sensation étaient celles d’un petit enfant, le soleil me réchauffant le dos, la perception de l’herbe fraîche sur les pieds nus, souvenirs de la bonté, de la pureté, de l’innocence, de l’acceptation, de l’amour. Je ne voulais pas partir, je désirais aller dans la merveilleuse lumière, je voulais le sentir, ressentir la chaleur de sa toge et rester là, mais j’ai compris que je ne pouvais pas aller dans la lumière, toutefois, il barrait le passage avec un amour total et ses yeux étaient amour. Je savais que ce que je contemplais était la gloire de Dieu et je ne pouvais pas la regarder directement, comme lorsqu’on regarde le soleil. En entendant ses paroles, je suis retombée violemment dans mon corps avec la douleur la plus atroce, le poids et le fardeau. Je ne peux décrire la souffrance, le froid, la lourdeur et la séparation de l’amour. Je me suis réveillée en priant et en remerciant Dieu, car quelqu’un de juste avait prié pour moi. A l’époque je ne comprenais pas le sens du passage des Ecritures : « justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux et à tous ceux qui croient ». J’ai donc rendu grâce à Dieu car quelqu’un de juste avait prié pour moi. Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas cessé de prier et j’enseigne la force de la prière à tous ceux qui veulent bien écouter. Peut-être qu’un jour me seront donnés les mots pour décrire l’indescriptible, mais ce dont j’ai principalement fait l’expérience, c’est la capacité de faire circuler l’amour de moi-même vers les autres, un amour total, inconditionnel, envers tous les autres. Il y a tant d’autres choses dont j’ai fait l’expérience depuis et il me reste beaucoup à apprendre. J’ai été élevée dans la foi Baptiste du sud et je n’avais pas l’impression que ces choses existaient encore. Mais maintenant je crois car je sais que Dieu est amour et que son amour est total, solide et immuable, croire tout simplement. 

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Il n’existe AUCUN MOT HUMAIN pour décrire l’AMOUR parfait, les couleurs et la LUMIERE sont indescriptibles avec nos termes, il y a des choses qui ne peuvent être exprimées et d’autres qui ne doivent pas l’être. On a la sensation de SAVOIR et un sentiment de CONNAISSANCE qui ne peuvent être exprimés avec des mots. Cet AMOUR total subjuguant est très difficile à décrire.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Incertaine

Décrivez : le moment de l’expérience se situe au cours d’une opération du cerveau, un anévrisme sur l’artère principale menant au cerveau. On m’avait dit que c’était trop profond et qu’on ne pouvait pas opérer, il n’existait qu’un seul chirurgien qui pouvait tenter l’opération et il n’existait aucune technologie pour la procédure. J’étais consciente des dangers et du risque encourus. On m’avait dit qu’un anévrisme éclate généralement lorsqu’il atteint 1 cm, celui-là faisait 9 mm. J’étais donc consciente du risque.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? On m’opérait et j’avais été placée en mort simulée et contrôlée afin de réaliser l’opération du cerveau. La circulation sanguine avait été quasiment arrêtée dans le cerveau afin de prévenir une hémorragie et une attaque. L’anévrisme se trouvait à la bifurcation de l’artère principale fournissant le sang et l’oxygène au cerveau. Ce qui m’a semblé n’être qu’un moment a en fait duré 7 heures.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? NON, cela me paraissait plus réel que la réalité d’ici, c’est en fait beaucoup plus réel qu’ici.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Incertaine

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : je n’étais pas encombrée par mon poids ou par mon corps, mais je ne me suis pas vue moi-même. J’avais les yeux fixés sur Lui, Sa toge et les autres choses autour de moi.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? AMOUR, TOTAL, SOLIDE, PARFAIT. UN AMOUR AU DELA DE LA CONNAISSANCE. L’AMOUR et l’expérience que j’en ai fait ne peuvent pas vraiment être exprimés avec des mots humains, il n’existe aucun mot pour décrire l’AMOUR TOTAL, SOLIDE.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Ce que j’ai entendu ; JE SAVAIS plus que je n’entendais, c’était un savoir intérieur, je L’ai entendu me parler en moi, cependant c’était bien Lui.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé ? Incertaine

Décrivez : Il était dans un passage qui menait à la LUMIERE.

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Décrivez : je voudrais bien, mais les mots me manquent, toutes les lumières et une lumière, un peu comme la lumière du soleil mais plus encore, car elle contenait toutes les lumières, il n’existe pas de mot et rien ne peut lui être comparé. C’était et c’est LA LUMIERE, une LUMIERE avec des sentiments, un éclat et l’AMOUR.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui

Décrivez : LUI

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui

Décrivez : le jugement EST JUSTE ET COMPLET

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Incertaine

Décrivez : j’ai vérifié la plus grande partie de l’expérience vis à vis des Ecritures, pour d’autres parties je n’ai pas du tout essayé de vérifier, c’est inutile car c’est bien réel.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui

Décrivez : en montant par des niveaux de lumière vers le passage de la LUMIERE, une enceinte close par un mur avec une porte, la Grande Lumière se trouvait au delà de la porte.

Avez-vous vécu une modification de l’espace ou du temps ? Incertaine

Décrivez : ce qui ne m’a paru qu’un moment a en fait duré 7 heures, mais je ne l’ai réalisé qu’après mon retour.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui

Décrivez : le passage est étroit et peu entreront, la route a été tracée, mais beaucoup sont trompés et n’entreront pas.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui

Décrivez : je n’avais pas le choix d’entrer ou non, c’était et ce sera toujours selon SA volonté et le juste jugement.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Oui

Décrivez : il ne m’est pas permis de répéter quoi que ce soit, sauf que c’est pour bientôt, préparez-vous et pratiquez la justice, faites le bien, aimez Dieu et les hommes, cherchez, TOUT EST VRAI ET DEPUIS LONGTEMPS IL SOUFFRE POUR NOUS, voulant qu’aucun ne périsse.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou conscient(e) d’une décision de retour au corps ? Oui

Décrivez : je ne voulais pas revenir, malgré cela, c’était correct. Je l’ai compris et l’on ne pouvait le remettre en cause, c’était CORRECT ET JUSTE.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Décrivez : IL M’A ETE ACCORDE DES DONS QUI NE SONT PAS POUR MOI, MAIS POUR CEUX QUI EN ONT BESOIN A LA DISCRETION ET A L’HEURE DE DIEU. IL SERAIT VAIN DE MA PART DE PENSER QUE JE MAITRISE QUOI QUE CE SOIT, SINON PAR LES PRIERES ET LES SUPPLICATIONS A DIEU. Prier au nom des autres et laisser Dieu faire Son Œuvre  parfaite.

A la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé ? Oui

Décrivez : je ne croyais pas que les dons qu’on nous enseigne dans les Ecritures sont pour aujourd’hui, maintenant je crois, je sais ! SA Parole est Vérité jusqu’à la plus petite expression, elle le sera de toute éternité, elle est toujours vraie.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Enormément, JE CROIS, dans ma vie je mets SA Parole en pratique encore et encore, pardon, amour, compassion, repentance, prière, adoration et louanges.

Avez vous partagé cette expérience avec d’autres personnes ? Oui

Décrivez : généralement doute et scepticisme, quelquefois des incertitudes sur mon état mental, parfois simplement rejeté comme étant sans importance.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? L’amour pour autrui, la crainte et le respect de DIEU. Il y a de nombreux sentiments et émotions que je reçois maintenant par rapport à autrui, mais ce qui est le plus débordant, c’est la COMPASSION.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? LA MEILLEURE PARTIE : L’AMOUR QUI EST AU DELA DU SAVOIR

LA PIRE PARTIE : LA SEPARATION QUAND JE SUIS REVENUE

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? TELLEMENT DE CHOSES. LE TEMPS MANQUE ET NOUS DEVONS CROIRE. DIEU EST AMOUR ET SON AMOUR EST POUR TOUS. NOUS POUVONS FAIRE CONFIANCE ET CROIRE. C’EST PLUS REEL QUE LA REALITE, PLUS VRAI ET PLUS ETERNEL. CROYEZ, TOUT SIMPLEMENT !

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Décrivez : j’ai appris le pardon et à aimer autrui. En fait, l’AMOUR est quelque chose qui vient en nous, il ne vient pas de nous. J’AI APPRIS LA COMPASSION, LA PATIENCE, LA JOIE, LE CONTENTEMENT DANS TOUTES LES SITUATIONS, CAR IL EXISTE UN DIEU, UN PARADIS ET UN CHEMIN, C’EST PAR LUI, JESUS le CHRIST, le FILS de DIEU, un don gratuit d’AMOUR.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Incertaine

Décrivez : il s’est produit des évènements qui s’en sont rapprochés, généralement cela se passe lorsque je prie dans l’intimité de ma chambre, parfois à l’église, une ou deux fois de façon totalement inattendue, sans que sur le moment j’y ai pensé activement. J’AI SOUVENT RESSENTI LA PRESENCE D’UN GENRE DE NUAGE ET SENTI CE MERVEILLEUX PARFUM (COMME DES ROSES, MAIS PLUS PUR, plus doux et simple). J’ai vécu de nombreuses choses qui seraient difficiles à expliquer à quiconque, les pensées et les souffrances d’autres personnes, le mal et le cœur déchiré de ceux qui sont perdus, la compassion pour ceux qui en sont dépourvus et l’amour de ceux qui sont sans amour et de ceux qui sont peu attachants.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Expliquez : en partie oui, mais il y a plus, beaucoup plus de non dit…et d’inexplicable.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : je prie pour qu’il me soit permis de partager encore plus bientôt. Il y a tellement plus, pourtant, c’est vraiment tellement simple, CROIRE tout simplement, aimer le Seigneur notre Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit ; et AIMER tous les autres comme nous-mêmes, se rappeler que Son jugement est juste, parfait, qu’il est exempt du doute, nous serons tous confrontés au jugement d’AMOUR, le jugement dernier est éternel.