NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de TJ

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Quand il a commencé à faire noir, j’ai senti le corps tomber. J’ai plané près du plafond et j’ai regardé ma sœur et ma mère qui me mettaient sur le lit. J’ai eu la sensation de voler vers le haut… Et apeuré, j’ai fermé les yeux très forts. Je pouvais sentir les « esprits » monter et descendre… Comme sur l’échelle de Jacob dans son rêve… Certains montaient plus rapidement ou plus lentement. J’ai senti un vent sur ma joue, et je me suis senti plus « léger ».      

Je me suis senti plein de courage et ai regardé à travers mes cils pour voir une lumière grandissante qui se rapprochait… Pas vraiment un tunnel, comme un qu’un endroit vide et sombre… Pas petit ou confiné…  

A la lumière brillante, il y avait un rebord, le mouvement s’est arrêté et je suis arrivé dans la lumière, mes yeux se sont rapidement adaptés à la clarté et j’ai pu voir une longue, grande, prairie verdoyante. Les arbres grandissaient au bord, distants,  et je pouvais entendre l’eau couler provenant d’un ruisseau. Un mur pavé bas séparait les deux parties de la prairie. De mon coté du mur il avait un chemin pavé poussiéreux, je n’ai pas eu à l’emprunter. Plus loin, j’ai entendu des enfants rire et ils sont apparus de l’autre coté du mur. Ils étaient entrain de pourchasser et donner des coups de pieds un ballon avec des poids dessus. Ils jouaient chacun leurs tour et il m’a semblé que chacun d’entre eux avait la chance de jouer. Je pouvais sentir leurs plaisanteries, comme une chose physique et c’était contagieux…     

J’ai entendu une voix aimante à l’intérieur de ma tête qui me demandait, « sais-tu qui sont ces enfants ? » Et tout à coup j’ai pu dire « oui »  parce que je savais que c’était des enfants qui étaient mort jeune. Peut-être par des accidents, peut-être par des avortements ou par des maladies, mais je savais qu’ils étaient spéciaux. Du monde d’où je venais, ils auraient été jeunes et innocents, ils n’auraient pas connu les épreuves, la peur ou les luttes de la vie que nous connaissons… Pour toute l’éternité… Ils n’auraient pas été des enfants. Aimés, mais jeune.  

Pourtant, ils avaient du bon temps, je voulais aller avec eux, ce souhait s’est évanoui quand les marches sont apparues sur le mur le plus bas. Je savais que je pouvais traverser le mur et les rejoindre… Aucune question, personne n’a été omis. Comme je marchais vers le haut, un être de lumière, elle / lui, pratiquement flottant dans les nuages…Est apparu dans mon esprit et m’a dit (dans mes pensées) « ce n’est pas ton heure pour traverser. Si tu traverse tu ne pourras pas revenir » A cet instant, une autre image m’a traversé l’esprit, ma sœur était penchée sur mon corps dans le lit, pleurait et priait. Elle me couvrait et suppliait Dieu de me renvoyer. Je pouvais sentir et ressentir sa douleur, facilement comme je pouvais ressentir la joie des enfants. Je voulais rester et jouer, mais je ne voulais pas qu’elle souffre. Je savais que je manquerai tellement à toute la famille si je n’étais pas revenu. Dans mon cœur je ne voulais pas quitter la lumière éclatante… Je ne voulais pas revenir au travail pénible que j’avais devant moi à accomplir… Je voulais rester et être un enfant … Je n’en avais rien faire… Mais l’être a dit, « merci de choisir » et boum… Je me suis réinstallé dans mon corps et doucement je me suis mis assis.

Ma sœur continuait avec le miroir, elle disait qu’il n’y avait pas de pouls et pas de buée sur le miroir. Ma mère et mon autre sœur sont entrées et se sont assise à coté de nous. J’ai décris ce que j’avais vu. Maman a dessinée à la craie le « ballon avec des pois » c’était un ballon de football… Mais je n’avais vu ou entendu un match de foot avant… Même pas à la télévision.

Maman a dit, « très beau rêve » et mon autre sœur est repartie faire ce qu’elle était entrain de faire avant. Ma sœur la plus âgée et moi-même nous sommes enlacés et je lui aie dit, « je suis revenu, comme ça tu n’as plus à pleurer… » Elle m’a serrée plus fort et puis bien sûr nous n’en n’avons plus jamais reparlé.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Non

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  J’étais au même niveau de “savoir et lucidité” tout le temps. Je vivais juste, respirais normalement. Les voix étaient dans mon esprit… Quand les émotions et le savoir sont arrivés. Pas de changement de la terre au paradis ou de retour du corps à l’esprit. 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?          Conscience et lucidité normale.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Non

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?            Pas certain, la “réalisation” et le “savoir”… Ce n’était pas un “processus”  comme entendre. « C’était” juste et “c’est” en une fois.  

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Beaucoup, juste hésitant concernant l’inconnu, bonheur, amour, être accepté et paix.       

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Pas certain parce qu’il faisait sombre et que j’ai tenu mes yeux fermés. Plus grand que le tunnel du métro… Il m’a semblé qu’il n’y avait pas de mur juste le noir… Sans limites…?

Avez-vous vu une lumière?         Oui. Comme je m’approchais de plus en plus près de la “lumière du soleil” la lumière n’était pas un point… Mais plus je me rapprochais, plus la pénombre s’estompait… La lumière est difficile à décrire. Si vous vous sortez d’une pièce sombre un jour de plein soleil, vous êtes comme “aveuglé” pendant quelques minutes… C’était ce genre d’éclat… Donc, je n’ai pas vu les bords de la pénombre… J’ai juste vu plus et plus de lumière…

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Oui, j’ai vu des enfants spéciaux… Ils jouaient un jeu de ballon. Un autre « Ange » m’a demandé si je savais qui ils étaient… Et il m’a donné le savoir que les enfants étaient morts jeune… Maladies, accidents ou avortements. J’ai également entendu la voix aimante (je ne suis pas sur qui c’était) et j’ai eu deux conversation avec (sur le fait de rejoindre le jeu, et sur mon choix de repartir ou rester). 

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non, 3ans c’est trop court. J’ai appris à ne pas avoir peur de l’obscurité, la plupart l’appelle « la mort », j’ai appris beaucoup plus, comme quand j’ai entrevu les enfants… Pas pour plaindre ceux qui meurent avant… Ils vivent, et sont en paix réellement… J’ai également commencé à lire la Bible à 8 ans, mais tout ce que j’apprenais je savais si c’était vrai ou non… Quand quelque chose amène de l’amour et de la paix, c’est le même amour et paix que celle du Paradis.        

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Oui. J’ai vu ma sœur sur terre, et entendu exactement les mots qu’elle disait quand elle priait, elle avait le visage blanc et elle est devenue si pâle. Elle n’a pas eu besoin de dire, “comment le sais-tu ? » Je l’ai entendue dan ses pensées dans sa tête et je lui ai répondu avant qu’elle ne le demande… Elle en a eu peur pendant longtemps. 

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Oui. J’ai vu “un terrain de foot” c’état en dehors de la « ville ». J’ai entendu la Rivière de la Vie et vu quelques arbres qui poussaient au bord.  

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?        Oui. C’était un rythme interne… Pas pressé ou poussé, mais instant après instant, tout se passait comme lors d’un après midi d’été paresseux  la campagne… Goutte par goutte… Le temps n’était pas lent ou rapide, mais les informations étaient instantanément là.   

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?          Oui. Sur terre nous avons du mal à être accepté et approuvé. Nous voulons « nous connecter » aux autres. En haut là bas, c’est ouvert comme un livre, rien n’est cache, pas de jugement, nous sommes juste qui nous sommes. Pas de bon ou de mauvais ou pire. Nous somme et c’est ok. Nous voulons ce que nous voulons et pas de culpabilité.   

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Oui. Au long mur pavé, j’ai vu les marches qui montaient et redescendaient de l’autre côté. Je savais que je pouvais les monter et rejoindre les enfants qui jouaient de l’autre côté. C’était un choix… Mais quand je suis arrivé au sommet, on m’a mis en garde que si j’allais de l’autre côté… Je ne pourrais pas revenir… Jamais.  

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Pas certain. Jai eu quelques évènements “déjà-vu” et j’ai le besoin d’être moins obstiné, j’ai besoin de donner plus que de prendre… D’être plus obéissant… Moins d’ennuis…

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Oui, empathie, déjà –vu (conversations spécifiques et le semblable).

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?  Oui, à d’autres également autres que ma famille à qui je l’ai raconté directement après. J’avais plus de 12 ans avant que je le dise à quelqu’un d’autre. Et il l’on prit comme si ça avait été un “conte de fée” pas comme si j’étais fou, mais peut-être comme si j’avais fais un beau rêve 

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Non

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu            L’expérience était définitivement réelle, j’ai marché, entendu et vu… Juste comme dans la vie de tous les jours.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:           L’expérience était définitivement réelle. Je sais juste que nous sommes plus que chairs et os et que notre esprit repartira dans la lumière quand le temps sera revenu.           

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?           Oui, je suis plus sympathique, plus sensible… J’accepte la manière que l’être de lumière m’a traité… Je veux répandre l’amour, la paix et le bonheur que je ressens… Donc quand je rencontre quelqu’un qui est triste ou qui a mal, je veux  vraiment le relever et l’encourager.   

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?  Oui, je sais que le Paradis existe. Je sais que nous ne pouvons pas posséder ou acheter notre entrée. Je sais que nous sommes tous les bienvenus, donc je ne peux pas aller dans une église Baptiste ou essayer d’évangéliser tous ceux que je rencontre. Je connais l’amour et j’ai besoin de le partager.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non      

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?
Ce n’est pas la première fois que je suis allé au Paradis, mas c’est la première fois que j’ai été obligé de respirer pour y arriver. Il y a eu des fois ou j’ai essayé d’arrêté de respirer de nouveau pour y repartir, mais il me semble juste que je n’ai pas le pouvoir de le faire de nouveau. C’est étrange comme à 3 ans j’étais confiant et effronté et à 34 timide et docile..

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?  Pas certain. Je parie que plus vous décrivez plus vous vous rappelez. Plus vous y pensez  plus de détails remontent à la surface. C’est seulement la 7ème fois que je décrie mon expérience.