NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Tina J

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je me rappelle en train de regarder d'en haut l'infirmière et le docteur qui s'occupaient de mon corps. En suite je traverse le hall de réception de l'hôpital, à pied. Toute blancheur, toute lumière autour, et moi qui flottais, plutôt. Je me rappelle une porte par laquelle j'ai jeté un coup d'oeil en passant,  et où j'ai vu ma mère à travers la vitre, (elle était encore vivante à cette époque). Je lui ai tendu les mains. La porte s'ouvre sans que j'y touche. Ma mère attendait que je sorte de la salle d'opération. Elle avait retourné sa chaise par rapport à toutes les autres chaises, d'un bleu vif, je me rappelle. Ma mère lisait un livre. Je lui ai tendu la main, mais sur le moment j'ai remarqué une dame, au coin de la pièce, aux cheveux bruns et longs. Elle portait un peignoir brun et orange. J'ai tourné mon regard sur ma mère encore une fois, sur le point de l'interpeller, mais soudain j'ai eu l'impression que deux mains à peau noire me prenait par les pieds. Dans la salle d'opération il n'y avait personne au teint noir, que je sache. Par la suite je dévalais un tunnel, et puis j'ai repris connaissance. En rentrant chez moi au bout d'une heure, j'ai pensé que c'était un rêve.
 

Cette nuit-là je n'ai pas dormi du tout, mon amie et mon mari en devenaient fous, parce que je débordais de force vitale et je ne pouvais pas me contenir. Dès le lendemain j'ai appelé ma mère pour lui raconter ce rêve qui me préoccupait et  dont je ne pouvais me débarrasser, je le revoyais dans mon esprit sans cesse. Ma mère en a été stupéfaite, car la femme que j'avais observée à son côté était entrée après mon départ, pour repartir quand j'étais encore dans la salle chirurgicale. De plus, ma mère avait en effet déplaçé sa chaise pour ne pas manquer l'arrivée de mon père et de mon mari. Du reste,  l'anesthésiste a été réclamé  ailleurs et on l'a remplacé avec un homme, que je n'ai pas vu après avoir repris connaissance, et qui avait la peau noire. L'infirmière me l'a raconté, et quand je lui ai demandé si j'avais failli mourir, elle a dit "oui, deux fois". La durée prévue pour l'opération était 3 heures, mais en l'occurrence j'y suis restée 6 heures et demie.


Je crois que Dieu m'a accordé cette expérience pour une raison. C'est parce que mon fils était mort, tué, le 9 avril 2005. Cette nuit-là je n'arrivais pas à dormir, et à 01h35 du matin j'étais assise devant mon ordinateur. Tout d'un coup j'ai vue une lumière des plus brillantes, rayonnant entre mes deux bras, et une voix a crié "Maman!!!" très fort. Cela m'a tellement perturbée que je savais que quelqu'un était mort, mais toutefois mon esprit n'acceptait pas que la voix avait prononcé ce mot, "Maman!!!" Je me rappelle que j'ai regardé droit devant moi, souriante, là où je savais qu'il n'y avait personne. Ce n'est que plus tard que j'ai compris que c'était mon fils, à 04h00 quand le téléphone a sonné. Je me suis levée en sursaut, et sans prendre l'appareil à mon côté j'ai couru à l'autre bout de la maison pour répondre, car c'est là que j'avais eu l'expérience. Au bout du fil j'ai entendu une voix qui a dit: "Tina, comment va Chase?" C'est le moment où je me suis rendu compte que l'autre voix m'avait crié "Maman!!!" J'ai couru auprès de mon mari en hurlant:"Chase est mort! O mon Dieu, il est mort! Ils sont au téléphone!" Il a accouru au téléphone pendant que moi je m'empresse d'aller à la porte d'entrée, juste à temps pour voir l'arrivée de la police accompagnée par l'aumônier que ajustait encore ses vêtements dans sa voiture. Puis je me rappelle que j'ai entendu ces mots:"Je regrette de vous informer Madame J, et j'ai entendu hurler mon mari, mais par la suite c'est comme si je suis passée à un état d'automate. Mais je tiens à croire que j'ai eu cette expérience parce que Dieu a voulu me faire dire mes adieux à mon fils, que j'ai reconnu et qui est revenu chez lui.


Mon fils, Chase, et moi avions remarqué que quelqu'un le pourchassait depuis six mois environ. C'est moi qui l'avais noté en premier lieu, mais je n'avais fait part de cette nouvelle qu'auprès de mon mari et mon amie Gina. Plus tard, il est parti en vacances avec son cousin, et il m'a appelé pour me tenir au courant. Tout à coup il a poussé un cri fort, car il a vu un homme dans la chambre, un grand habillé d'une chemise en tartan. C'est exactement ce que j'avais observé, et à chaque fois au deuxième coup d'oeil il n'y avait plus personne. Quand il l'a vu, lui aussi, j'ai commencé à me faire bien des soucis. Deux mois plus tard il est mort. Des trois personnes dans le camion, seul lui est mort. Il savait que le paradis était son destin et il m'a laissé des notes au sujet dans sa chambre, toutes sortes de musique au même sujet que je n'avais pas connue avant et qu'il avait procurée dans les deux semaines qui précédaient sa mort. Je remercie Dieu qu'il l'a laissé revenir chez lui, car il n'était qu'à huit rues de chez lui quand il a eu l'accident. Je sais qu'il revient me rendre des visites, très souvent. Encore une fois, merci Seigneur tout-puissant. Je t'aime, Chase.
 

 Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Non

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Deux ans plus tard, quand j'ai vu ma mère et puis mon fils, chez moi.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?  Moins de conscience et de lucidité que d'habitude

If your highest level of consciousness and alertness during the experience was different from your normal every day consciousness and alertness, please explain: Je savais qu'il y avait quelque chose quand elle ne m'a pas regardée.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui, tout était très brillant.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?  Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?
Indécise

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Paix et amour tout autour de moi quand même je n'y voyais personne.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Oui. Au retour j'avais l'impression d'une chute abrupte.

Avez-vous vu une lumière?
Indécise.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui, ma mère et une autre inconnue. Aucun entretien possible. Je voulais lui dire "maman regarde moi" mais je savais qu'elle ne tenait pas compte de ma présence.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Indécise.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui.  Je me rappelle une porte par laquelle j'ai jeté un coup d'oeil en passant,  et où j'ai vu ma mère à travers la vitre, (elle était encore vivante à cette époque). Je lui ai tendu les mains. La porte s'ouvre sans que j'y touche. Ma mère attendait que je sorte de la salle d'opération. Elle avait retourné sa chaise par rapport à toutes les autres chaises, d'un bleu vif, je me rappelle. Ma mère lisait un livre. Je lui ai tendu la main, mais sur le moment j'ai remarqué une dame, au coin de la pièce, aux cheveux bruns et longs. Elle portait un peignoir brun et orange.  J'ai tourné mon regard sur ma mère encore une fois, sur le point de l'interpeller, mais soudain j'ai eu l'impression que deux mains à peau noire me prenait par les pieds.


Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Indécise.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Indécise.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Indécise.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Mon Dieu, à tout le monde, c'est à dire, amis et famille. Le jour du départ de mon fils j'ai fait mes adieux, et en rentrant dans la maison j'ai dit à mon mari "Cela avait l'air d'un adieu définitif", mais du coup je ne voulais pas me laisser abattre. Je ne sais pas exactement pourquoi mais je n'ai plus pensé à ce jour-là jusqu'au jour où il est mort.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Indécise.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle avait eu lieu? L'expérience était certainement réelle. Dieu avait sa raison que je ne devait pas connaître avant deux ans, mais je la connais maintenant.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ? Le retour chez nous de mon fils pour faire ses adieux. Je sais que la première expérience de séparation de mon corps avait pour but de me persuader qu'il est effectivement retourné (deux ans plus tard). Dieu a accordé cela à Chase parce qu'il était bon enfant, et faisait l'exemple à environ deux mille jeunes qui on assisté à l'enterrement.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience? L'expérience était certainement réelle. Je suis fatiguée et mon coeur souffre pour mon fils.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui, je crois en Dieu et la vie après la mort.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui, je crois en Dieu et la vie après la mort.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui, je crois en Dieu et la vie après la mort, et nous verrons ceux qui nous sont chers au moment de la mort.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui