NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Tilda M

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je suis allée me faire opérer pour enlever un kyste sur une glande salivaire. Après l’opération, alors que j’étais en salle de réveil, j’ai cessé de respirer. A ce moment, je flottais/j’étais propulsée en avant à travers une grande étendue spatiale. Il faisait très sombre mais j’étais environnée par un amour, une paix et une joie tellement incroyables ! J’ai ensuite entendu un son gênant, je voulais qu’il cesse. Il a persisté et j’ai commencé à angoisser parce que je voulais seulement être tranquille. Le son s’est amplifié de plus en plus, je me souviens avoir pensé : « Pourquoi ne partent-ils pas ? ». J’ai alors réalisé qu’il s’agissait de la voix d’une personne qui me disait de respirer. Cela a fini par me « réveiller » et, très déçue, je suis revenue à cette existence-ci.

Je poursuivais déjà une quête spirituelle depuis de nombreuses années, mais ceci m’a lancée dans l’action. Je dois admettre avoir été très en colère d’avoir à « revenir » (je pense que je le suis encore).

J’ai passé les années qui ont suivi ma maladie en 94, à aider les autres, à leur faire connaître les merveilles et la magie du monde et de l’au-delà. J’ai ressenti une très grande urgence à le faire, le temps a été très court et il y a eu tant de choses à y intégrer. En 1994, je me suis effondrée victime du syndrome de fatigue chronique. Dès le début de la maladie, j’ai su qu’elle n’arrivait pas sans raison, que des bienfaits allaient en découler. J’ai lutté contre une terrible dépression, vivre avec cette maladie revient presque à devenir un mort-vivant. Chaque jour j’ai tenté d’être utile à quelqu’un. Ma foi n’en a pas été affectée. Il existe vraiment un ordre dans cet univers, il est soutenu par l’Amour. Cet Amour me manque tellement.

Pendant longtemps je n’ai pas parlé de cette expérience car elle est très intime. Je n’avais besoin de confirmation de qui que ce soit. Ce n’est que lorsque j’ai vu une émission sur des Irlandais qui avaient fait la même expérience du vide noir (aucun tunnel avec de la lumière dans leurs récits non plus), que je me suis sentie moins seule avec mon histoire. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Indécise

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Nous ne possédons pas le vocabulaire permettant de décrire la quantité d’amour, de paix et de joie qui m’a enveloppée. J’ai trouvé difficile d’accepter de devoir revenir ici.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Indécise. Je suppose que l’événement menaçant ma vie, c’est le fait que j’avais cessé de respirer.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Conscience totale.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? La sensation de flotter était similaire à bon nombre de rêves dans lesquels je vole.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Indécise. Je crois que j’ai vu des étoiles tout autour.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai entendu l’infirmière me crier de respirer.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui, voir la description plus haut. C’était tellement beau où j’étais, une beauté indescriptible.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. J’ai eu la sensation de me trouver à des millions de kilomètres de la terre, flottant/ étant propulsée à travers l’espace.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. J’ai ressenti l’importance de partager cet amour, qu’il était impératif que je partage ma « connaissance » avec les autres, que le temps était court.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Indécise. Je ne suis pas certaine de la réponse à donner. La limite c’était l’infirmière dont la voix m’a forcée à respirer « à ce moment la dans mon esprit, à « revenir »). Ah oui alors ! Que j’étais en colère contre elle à cause de cela !

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Indécise. J’ai seulement su ce que je devais faire une fois de « retour ».

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. Mais je n’ai pas eu le choix, j’ai DÛ revenir.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. De nombreux évènements paranormaux ont suivi. J’ai vu des esprits au moment de la mort de personnes, j’ai senti leur main me réconforter, j’ai senti le parfum de personnes décédées, je « sais » si quelque chose me concernant ou auquel j’ai pensé est Vrai. J’ai aussi eu confirmation qu’après avoir demandé la guérison d’un ami, celui-ci a été guéri (au point que cet ami m’a ensuite appelé en disant : « Tu as recommencé, n’est-ce pas ? »). Des objets se sont « matérialisés » peu après que j’y aie pensé (une fois des billes, une autre fois une pince à recourber les cils). Je connais le pouvoir de la pensée.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Indécise. Pas de changement de croyance, seulement un sentiment de nécessité extrême d’un partage avec autrui.

De quelle manière l’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je suis certaine que de nombreux collègues et d’autres, pensent que je suis bizarre, mais certains m’ont prise en aparté et confié des choses qu’ils n’ont jamais dites à âme qui vive, des évènements concernant leurs expériences paranormales. J’ai aidé à ouvrir les yeux d’un bon nombre de personnes, cela me réconforte beaucoup. On peut quasiment voir les gens « s’illuminer ».

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Bien qu’ayant déjà étudié le paranormal et la spiritualité, tout s’est intensifié après que j’aie surmonté cette incroyable colère, éprouvée à cause de l’obligation de revenir à cette vie.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Voir plus haut.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Colère, dépression, puis un empressement extrême, sachant que j’avais beaucoup à accomplir, avec tant de personnes, en un temps tellement court.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleur : être « là-bas ». La pire : devoir revenir.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui. Donner naissance à mon fils, c’est ce qui s’approche le plus de la joie et de l’amour que j’ai vécus.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : Non, vous avez fait un travail exhaustif. Bravo !