NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Terry M

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Moi et un ami étions arrivés à quelques rues de ma maison quand nous avons pris la décision d’explorer une maison en construction dont on avait fait que le gros-œuvre. Les fondations étaient achevées, ainsi que le sous-sol et une dalle destinée à recevoir par la suite le plancher en contreplaqué du rez de chaussée. Une ouverture rectangulaire donnant sur le sous-sol était le seul vide perceptible sur cette surface. Nous avons traversé la dalle afin d’examiner de plus près ce trou béant. Il n’y avait pas d’escalier permettant l’accès au sous-sol.

Alors que nous nous étions penchés sur ce vide, j’ai eu des vertiges et suis tombé tête la première sur le sol bétonné juste en-dessous. Selon mon ami, je suis resté sans bouger pendant une dizaine de minutes à peu près. C’est pendant cette durée qu’une impression de luminosité (je ne sais comment la qualifier autrement) en est arrivée à créer en moi un sentiment de certitude et de connaissance. J’aspire encore aujourd’hui à retrouver ce sentiment maintenant que j’ai fini par acquérir une meilleure compréhension de son secret. Car je sais qu’il contient tout ce que je recherche.

Quoi qu’il en soit, mon ami avait descendu une échelle laissée en guise d’escaliers et me ramena au rez de chaussée. Nous sommes allés directement chez moi pour rapporter toute l’affaire à ma mère, très anxieuse. On a dit que j’ai fait des remarques insensées quand on m’a posé des questions, même sur ma propre identité. J’ai passé trois nuits et trois jours en observation à l’hôpital, puis admis à sortir entier et en bon état de marche. Même si mon crâne était fracturé comme on s’en doute, ma peau n’avait pas la moindre coupure et je n’ai aucun souvenir d’avoir eu mal. Je me souviens juste du fait que le docteur avait dit qu’il ne savait pas comment j’avais fait pour survivre au traumatisme.

Ce type d’expérience est-il difficile à decrire en mots? Oui. L’expérience généra une impression composée abstraitement d’une sorte de confluence qui incluait compréhension, sensation et pensée impossible à réduire à une expression verbale. A ce jour, si je me rapproche en pensée de cette impression, je suis capable d’en retrouver la saveur, mais elle n’est pas reconnaissable dans le cours de la vie quotidienne habituelle.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?    Oui. J’avais fracturé mon crâne et, au moment de l’expérience, j’étais inconscient.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude?     J’avais alors six ans, de sorte que je suis incapable de me remémorer avec précision le moment en question. Je peux malgré tout retenir une absence de peur d’être anéanti du fait que le « physique » est manifestement inutile à mon existence. Ceci est la seule connaissance certaine acquise pendant que j’étais prostrée sur ce sous-sol. Ce n’est pas comparable non plus avec un état ordinaire de conscience, car c’est seulement par son contraste avec cet état ordinaire que l’on peut avoir une idée de sa nature. Vous n’êtes pas confiné à la conscience localisée dont nous faisons l’expérience en tant qu’êtres conscients et physiques. Au lieu de cela, je me retrouvais dans une sorte de bulle gravitationnelle faite de compréhension qui dépassait le besoin de quoi que ce soit d’autre. Je ne peux dire quelque chose ayant plus de poids que ceci : ce que nous acceptons comme l’existence dans le dimension du temps et de l’espace n’a guère de rapport avec mon être profond permanent, ni avec celui de quiconque. Tel a été, sans le moindre doute, l’effet qu’a eu sur moi la lumière quand j’étais en elle.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?    Oui. Quand j’y réfléchis, les couleurs étaient beaucoup plus intenses et les objets n’avaient pas leur solidité habituelle. Mais ça n’avait plus d’importance. Ma mère a dit que j’avais fait une erreur quand on m’avait demandé d’identifier une couleur que l’on me montrait, etc. Je ne peux relier cela qu’à une désorientation passagère à l’égard de la réalité physique contrairement à l’état de lumière où les perceptions sont fluides et dotées d’une importance moindre. 

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?    Non   

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?  Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?   Il n’y a aucune émotion, si ce n’est une acceptation ardentes et sans limites. C’était assurément très plaisant de ne plus être dépendant de l’espace et du temps afin d’exister. J’étais très heureux et ça n’avait pas de fin.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?     Indécis(e)   

Avez-vous vu une lumière?  Oui. La lumière m’enveloppait, mais je n’étais pas distinct d’elle.   

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?  Non    

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?    Non    

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?    Non     

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers?    Oui. Le royaume de la lumière est une autre dimension, distincte de celle-ci sans en être séparée. Cependant elle est complète.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?    Oui     l’espace et le temps n’avait aucune valeur. C’est l’impression qui m’est restée. 

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?   Oui. Aucune peur, toujours complet, toujours. 

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?    Non     

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?   Non     

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Indécis(e)   Il y a des moments où je devine comment les choses vont tourner, mais c’est rien ça. N’importe qui peut le faire si j’y arrive.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?    Non     

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?    Non     

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu ?    l’expérience était tout à fait réelle. A ce moment-là, ça ne voulait pas dire grand-chose à l’exception d’avoir perdu du temps dans le verger de pommiers, à jouer ou monter à bicyclette sur une route pavée. 

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience ? l’expérience était tout à fait réelle . C’est la seule expérience dont on ne peut douter la réalité.  

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?   La réalité de la lumière.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?    Non    

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?   Non. La religion est un sous produit de l’expérience de cette dimension.  Elle n’est pas nécessaire pour parachever l’existence. J’ai expliqué tout ceci a une autre personne au point d’en perdre la voix. Elle n’est pas nécessaire pour mener la vie à bien.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?   Oui   

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?    Si chacun d’entre nous ne devait avoir cette expérience qu’une seule fois, je pense que l’utilité de la religion cesserait, remplacée par une compréhension plus large et une cordialité accrue à l’égard d’autrui, une cordialité inconnue de ceux qui s’estiment des individus séparés . C’est uniquement dans la lumière que je me suis éprouvé entier et pas séparé.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?    Oui