NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Tammy L

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Salut, je m’appelle Tammy L., je ne suis pas sûre qu’il s’agisse d’une EMI. Toutefois, c’est très étrange et je vais vous laisser juge.

En 1995, j’étais en train d’accoucher de mon fils. J’étais dans ma chambre d’hôpital. Mon mari et une infirmière se trouvaient avec moi. Je me suis soudain sentie très mal. J’avais chaud, froid, j’étais moite tout à la fois. J’avais très mal, mais ce n’était cependant pas des contractions. J’avais mal partout. J’ai eu une très forte nausée. Je me sentais tellement bizarre. J’ai vraiment pensé que j’étais en train de mourir. J’ai dit à mon infirmière que quelque chose n’allait pas. Je me souviens qu’elle était pratiquement sur moi, me disant de la regarder et de respirer. J’ai essayé, mais je me sentais tellement mal que j’ai dit : « Je ne peux pas. ». Ensuite il y a eu l’obscurité totale.

Soudain j’ai été enveloppée dans une lumière blanche et brillante. J’ai ressenti la perfection. Je me trouvais à une température parfaite. La lumière était brillante mais pas chaude sur ma peau, comme le soleil, elle ne faisait pas non plus mal aux yeux. J’étais très consciente de la transition de la douleur à un merveilleux bien-être. Je ressentais la paix, un grand amour, de la joie. Il semblait que toutes mes questions avaient leur réponse. Il est difficile de décrire le sentiment d’utopie complète. Je me suis ensuite rendu compte que la lumière semblait briller à travers d’un mur de carreaux de verre. J’ai entendu un rire et j’ai baissé les yeux vers un petit enfant qui me souriait. C’était une petite fille qui paraissait avoir environ 4 ans. Elle avait les cheveux sombres coiffés comme un page et les plus beaux yeux que j’aie jamais vus. Elle n’a pas parlé, mais elle a semblé communiquer le message que tout allait bien et qu’elle m’aimait.

Je me suis soudain retrouvée dans mon lit d’hôpital. J’ai entendu mon mari demander à l’infirmière ce qui s’était passé, elle a dit que ma pression artérielle s’était complètement effondrée. J’ai eu mon fils plus tard ce jour là et tout s’est bien passé. J’ai commencé à essayer de savoir ce qu’était mon expérience. J’ai lu un livre sur les EMI qui mentionnait que les témoins avaient quelquefois vu leurs enfants à venir pendant l’EMI. J’ai lu le livre auquel il était fait référence. Il y avait des histoires quelque peu similaires. J’ai désiré avoir l’enfant que j’avais vue. J’ai le sentiment qu’elle était censée venir à moi. Toutefois, j’ai six fils et trois filles, mon mari n’est pas d’accord. Cela fait sept ans que j’ai vécu l’expérience et je recherche toujours des réponses. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Le sentiment de perfection était tellement merveilleux que je ne crois pas qu’il puisse être décrit avec de simples mots.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Incertaine

Précisez : ma pression artérielle a momentanément disparu.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Mon corps était inconscient. Mais j’étais très consciente et lucide pendant cette expérience.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non, je savais qu’il ne s’agissait pas d’un rêve. Je savais m’être sentie très mal puis, je me suis retrouvée tout à coup dans un endroit merveilleux et je me sentais bien.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Paix, bien être émotionnel, très grand amour, utopie, émerveillement, joie. Je ne peux pas trouver les mots pour le décrire correctement. Peu importe si je fais de mon mieux, je ne suis jamais satisfait de ma description.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Seulement un rire d’enfant.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Précisez : c’était une lumière blanche, brillante, intense. Elle était englobante et caressante. Elle n’était pas brûlante sur la peau comme l’est la lumière du soleil, elle ne faisait pas non plus mal aux yeux. Elle était à température parfaite.

Avez-vous rencontrés ou vus d’autres êtres ? Oui

Précisez : une petite fille. Il semblait que nous étions environnées de carreaux de verres au travers desquels la lumière affluait. Je ne crois pas que je la connaissais. Elle paraissait communiquer que tout allait bien et que, peut-être, nous allions nous revoir bientôt.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui

Précisez : il est certain que j’étais ailleurs que dans ma chambre d’hôpital. Je me souviens de la lumière et des carreaux de verre.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Précisez : c’était comme si j’étais resté un certain temps à cet endroit, mais ce n’est pas possible. J’aurais pu y rester une éternité.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Incertaine

Précisez : je crois que les carreaux de verre auraient pu constituer une limite.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Incertaine

Précisez : je pense que la petite fille pourrait être une âme que je dois rencontrer sur terre. J’ai besoin d’aide pour résoudre cela. J’ai fortement la sensation qu’il s’agit d’un enfant que je suis censée avoir, mais étant donné la réticence de mon mari, cela pourrait ne pas arriver.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Incertaine

Précisez : je suis certaine de ne pas avoir voulu quitter cet endroit, mais je l’ai accepté.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui

Précisez : j’avais toujours eu un peu peur de la mort et j’avais le sentiment que la séparation d’avec mes enfants serait insupportable. Je sais maintenant qu’il n’y a rien à redouter.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je suis plus proche de mes enfants. Je n’aurais jamais cru que je pouvais les aimer plus qu’alors. Mais je sais que l’amour n’a pas de limite.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui

Précisez : je n’ai pas l’impression que les quelques uns auxquels j’en ai parlé aient compris.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Grand amour, contentement, grande curiosité.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure partie a été de savoir, la pire, de ne pas être prise au sérieux.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Ce fut de loin l’événement le plus merveilleux de ma vie. Lorsque je perds courage, je me souviens de ce que je dois attendre.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Incertaine

Précisez : aussi bien que cela puisse être décrit par de simples mots de mortel.