NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Susan L

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’ai subi une biopsie du col de l’utérus parce qu’un frottis avait démontré que c’était nécessaire. Elle a été pratiquée dans un cabinet de Gynécologie/Obstétrique. Je venais d’accoucher de mes 2 enfants. J’allais bien pendant le protocole. Ensuite, je me suis préparée à me rhabiller. L’infirmière était dans la pièce avec moi. J’ai commencé à avoir des vertiges, je lui ai dit que j’allais m’évanouir. Elle m’a fait allonger et j’ai perdu connaissance. Elle a appelé le médecin. Selon lui, je ne présentais pas de pulsations quand il est arrivé.

Pendant les instants où je suis « partie », j’ai vécu l’expérience la plus joyeuse de ma vie. La joie et l’extase que j’ai ressenties sont au-delà de toute description. J’étais en présence d’une personne qui semblait masculine. Je me sentais tout à fait vivante. J’étais au chaud et très aimée. Nous étions dans une situation aimante, comme lorsqu’on Accueille une personne très aimée qui a longtemps été absente et qui vient d’arriver. L’émotion était bien plus forte que toutes celles ressenties durant ma vie, avant ou depuis. Lorsque le médecin a pratiqué la réanimation cardio-pulmonaire, j’ai eu la sensation d’être propulsée dans l’espace à très grande vitesse et de percuter un mur. Quand je me suis réveillée, j’avais peur et je ne savais pas où j’étais. Je croyais qu’on m’agressait, j’ai essayé de griffer le visage du médecin qui était près du mien. J’ai été désorientée pendant tout le reste de la journée. Le médecin m’a dit que le col de l’utérus est très sensible et peut déclencher une réaction du nerf vague. Ce fut le cas pour moi. J’ai vécu une autre expérience 10 ans plus tard, suite à une opération de la thyroïde. Le lendemain j’ai suffoqué à mort parce que le nerf de mes cordes vocales avait été touché pendant l’opération, les cordes vocales étaient paralysées, elles ont enflé ce qui a bloqué la trachée. Je suis partie en flottant et j’ai regardé en arrière vers moi-même dans le lit, le médecin était en train de s’occuper de moi. J’ai pensé : « Je suis en train de mourir, ce n’est pas possible, je suis trop sereine. Je ne peux pas partir maintenant, j’ai un jeune enfant. ». Ensuite on m’a « assommée », je n’ai donc plus rien senti. On a appelé mon mari pour qu’il vienne parce que j’étais mourante, on pensait que rien ne pouvait être tenté. Ceci a eu un effet très positif sur ma vie et ma spiritualité. J’ai également vécu une expérience à l’âge de 3 ans, lors d’une amygdalectomie. Je me rappelle nettement d’avoir observé l’opération en cours, comme si j’étais en hauteur près du plafond. Cela m’a semblé très étrange lorsque je me suis rétablie. Je m’en souviens bien, j’en ai constamment parlé. J’ai toujours eu beaucoup d’intuition et je suis un peu médium. Je suis sensible à tous les environnements et à ce qui vit. Je « sais » lorsqu’un évènement va se produire. Au soir du 10 septembre, je naviguais avec ma famille dans la région de « l’Amazone » bolivienne. Nous étions assis autour du feu de camp, en compagnie du « Capitaine » de la péniche sur laquelle nous avions embarqué. Je n’avais consommé ni alcool ni drogue (je ne le fais jamais), j’avais donc l’esprit clair. Nous profitions de la paix, d’être seuls dans la jungle sans personne à des kilomètres. Tout à coup, j’ai vu des lumières exploser dans ma tête et j’ai ressenti une grande frayeur. Une voix a pénétré dans mon esprit, elle disait : « Ne t’inquiète pas, vous êtes tous en sécurité ici. ». J’en ai parlé à mon mari quand nous sommes retournés au bateau. Si je suis à côté d’une personne, je connais sa profession. Maintenant j’ai des problèmes avec la foule à cause de toute l’énergie qui m’affecte. J’ai tendance à rechercher la nature. Je suis normale. J’ai 4 enfants. J’ai des diplômes universitaires en hygiène dentaire et en journalisme. Actuellement, je vais à nouveau à l’école, je suis des cours de psychologie parce que je voudrais obtenir un diplôme afin d’exercer en tant que Conseillère pour le deuil et la mort. Mon expérience de mort imminente a vraiment influencé ma vie. Je n’ai pas peur de la mort, je sais qu’il y a effectivement une vie après la mort et c’est magnifique. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’avais la sensation d’être en vie et parfaitement consciente.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Oui. Ce fut le cas lors de la dernière expérience, après l’opération de la thyroïde.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’étais avec quelqu’un, j’ai ressenti une présence forte, aimante et qui paraissait masculine. C’était quelqu’un que je connaissais.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Je suis devenue encore un peu plus médium.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je n’ai plus peur de la mort. J’éprouve davantage d’empathie pour tous les êtres vivants. Je ressens davantage l’énergie émanant de tout ce qui vit.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je ne parle pas beaucoup de mes expériences. Mon mari a tendance à me croire lorsque je l’avertis de quelque chose ou vis-à-vis de quelqu’un, j’ai en effet généralement raison. Sous hypnose, j’ai vécu une autre rencontre spirituelle avec cette même présence, j’ai reçu des enseignements concernant la terre. A ce moment là, j’ai ressenti le même sentiment d’amour.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Les gens pensent simplement que c’est intéressant, mais je suppose qu’ils n’y croient pas vraiment. Mes enfants ont été légèrement influencés. Ils ne craignent pas autant la mort que la plupart des autres enfants.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? J’ai ressenti le regret de devoir abandonner ce sentiment de joie et d’amour, mais d’une certaine façon je l’ai toujours conservé au cours des 13 dernières années.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? Avant et après.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui. Une fois sous hypnose.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Non. Cela semble correct.