NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Shelley S 3530


 

Description de l'expérience:

Je ne sais pas vraiment comment raconter ça; comment faire comprendre à quelqu'un d'autre ce qui m'est arrivé. Je peux dire que durant les six mois après qu'on m'ait dit que j'éprouvais une certaine forme de culpabilité pour avoir survécu, on me donnait des médicaments pour l'anxiété. Pendant très longtemps, on m'a donné le sentiment que j'étais folle. Donc, je vais simplement commencer au début et partir de ce moment-là.

C'était la soirée du 13 février 1995 - une date que j'ai surnommé "Black Friday", le "Vendredi Noir". J'avais passé la matinée chez le médecin pour obtenir de nouveaux médicaments pour m'aider à gérer la douleur causée par ma fibromyalgie. Après des tests et une réflexion attentive, nous avons convenu d'essayer un produit en vente libre qui venait juste de sortir sur le marché. Je me suis arrêtée à la pharmacie en sortant et je suis rentrée chez moi retrouver mes quatre petits enfants.

Quand je suis rentrée à la maison, la gardienne m'a dit que ma petite de cinq mois toussait et que rien de ce qu'elle avait essayé de faire pour y remédier n'avait marché. J'ai appelé l'hôpital et détaillé les symptômes et ils ont dit de la couvrir et de venir. J'ai commencé à rassembler ses affaires dans le sac à couches, en m'arrêtant assez longtemps pour prendre les deux nouvelles pilules, car je me préparais à passer une longue nuit à l'hôpital avec elle. J'ai démarré la camionnette, les fenêtres commençant déjà à se couvrir de givre et je l'ai attachée dans le siège avant du passager.

Pendant que je conduisais à travers la ville et me dirigeais vers la rampe de l'autoroute, ma gorge a commencé à se reserrer et ma poitrine est devenue lourde. Tout autour de moi a commencé à devenir flou et j'ai commencé à paniquer. La seule chose à laquelle je pensais, c'était qu'il fallait se mettre en sécurité, faire en sorte que mon bébé soit en sécurité. Ma dernière pensée était pour elle et j'avais le sentiment d'être en proie aux flammes.

La prochaine chose dont je me souviens, ce sont les urgences. Seulement, je ne participais pas aux événements. Cela a commencé par le bruit, fort; tout était bruyant et le bruit consistait de sons que je ne pouvais entendre normalement, comme le bourdonnement des lumières, les vêtements en mouvement et même le souffle de ceux qui se trouvaient dans la pièce. Puis les odeurs m'ont assaillie. Je voulais m'en éloigner, m'éloigner de tout cela, mais je ne pouvais pas.

La première chose que j'ai vue, c'était moi, sur une table et l'ombre de gens qui m'entouraient. J'ai essayé de crier, j'ai essayé de hurler mais rien ne s'est passé. J'ai continué à essayer de me concentrer, à essayer de rendre les gens et les choses plus claires, mais je ne pouvais que regarder, comme si je regardais à travers une lentille de caméra, en mettant l'accent sur une chose à la fois. J'ai vu ma petite fille dans son siège de voiture. Ce que j'apprendrais plus tard, c'est que la femme qui m'avait retirée de la route a également sauvé ma fille du froid glacial. Elle faisait les cent pas et a poussé mon sac contre une infirmière. J'ai essayé d'entendre ce qu'elle disait, mais les mots me parvenaient comme des échos, sa bouche bougeait mais les mots ne correspondaient pas; ils ne semblaient pas synchronisés.

Je me souviens que la panique m'a envahie, j'ai eu peur et puis plus rien. J'ai observé dans un étrange calme silencieux pendant qu'ils s'afféraient sur moi. Je ne pouvais rien comprendre jusqu'à ce que "cela" se passe. Je ne sais pas quels mots utiliser pour décrire «cela», juste que je recevais le message sous forme de scènes, comme des clips vidéo de ce que je devais savoir. Certains concernaient l'avenir, mais je ne me suis pas rendue compte alors; et le reste était plus comme des instructions ou des explications de ce qui allait arriver.

Puis, sans mots, mais je l'ai entendu, "cela" m'a renvoyée et je savais pourquoi avec une clarté absolue. Quand j'ai repris mon premier souffle, je savais pourquoi, tout semblait si clair et puis j'ai dormi. Quand je me suis réveillée la seconde fois pendant plus que quelques instants, tout ce que "cela" m'a montré semblait être un rêve.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     13/02/1995

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Réaction allergique. J'ai souffert un choc anaphylactique tout en conduisant sur l'autoroute, tandis que je me dirigeais vers l'hôpital avec ma fille de cinq mois qui souffrait d'un cas de croup. Il faisait environ moins onze C. et, à un certain moment, j'avais garé la camionnette et j'étais sortie du véhicule (probablement pour chercher de l'aide). J'ai été retrouvée le visage contre le sol sur la route 15 par une automobiliste qui passait.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Mitigée

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de vivacité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude. Voir ci-dessus.    

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Pendant qu'ils s’afféraient sur mon corps; les sons, les odeurs et les choses que je voyais étaient plus prononcés, mais j'étais immobile; simplement immobile. J'étais dans le moment, sans l'être ; "cela " me possédait, et je le savais;  je savais simplement.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Plus vite que d'habitude

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification.     J'ignore comment l'expliquer autrement qu'en disant «immobile». Imaginez le moment, l'espace entre les respirations et c'est le plus proche de cela qu'on puisse dire.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Au début, tout semblait manquer de clarté, sans être flou; simplement pas très précis. Comme une lentille de caméra qu'on ajuste pour la fixer sur une chose spécifique; les auréoles autour des gens sont devenues plus brillantes et plus claires; Chaque personne semblait être séparée des autres. Imaginez une salle bondée où chaque personne est définissable tout en restant en contact étroit. (J'espère vraiment que cela a un sens).

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui Tout ressemblait presque à un écho; lointain mais clair. Il semblait presque que le son se déplaçait plus lentement que je ne pouvais l'entendre, comme si le bruit entre les sons était aussi clair que les sons réels. (J'espère que cela a un sens).

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui d'accord, comment expliquer cela? Je n'ai vu aucun parent mort ni personne; j'ai senti quelqu'un, quelque chose, "cela". Dès que j'ai senti que j'étais immobile, pas en paix, pas un plaisir, je savais que "cela" était là. Il n'a pas parlé, pas avec la voix, mais plutôt m'a montré ce qu'il voulait que je voie. Je savais juste ce que je devais faire ensuite. Quand je me suis réveillée à l'hôpital. Je suis désolée, je ne sais pas comment l'expliquer. Ce n'était pas une expérience religieuse, ni des ancêtres, ni même un être mystique; je n'ai aucune idée de ce que c'était, je sais seulement ce qu'il m'a donné.

L'expérience incluait:    un vide

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non 

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Panique, désespoir, peur et puis rien; pas de calme, vraiment rien, juste l'immobilité. Comme si j'étais là mais sans l'être, comme un rêve; vous savez, ce que vous ressentez durant un rêve vraiment vivace, dont vous vous réveillez pour découvrir des preuves physiques de ce qui s'est passé dans le rêve. (Encore une fois, j'espère que cela a un sens.)

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle   

L'expérience incluait:    une connaissance de l’avenir

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde.   Les événements, les personnes et les lieux qui ont modifié mon chemin dans la vie étaient exacts. Certains restent à voir.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Aucune/ Bien que j'eusse été exposée à de nombreuses variantes de religion organisée, je croyais en peu ou en aucune des doctrines.

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Indécis(e)  Oui et non. Je suis une personne plus ouverte, acceptant la spiritualité que j'ai trouvée, mais je n'accepte toujours pas la religion organisée et les diverses doctrines conséquentes.

Quelle est votre religion maintenant?   Libérale 'Wiccan / Je ne suis pas autant religieuse que spirituelle. Je crois au cycle de la vie, à l'existence de quelque chose après notre temps sur terre, mais je ne présume pas savoir ce qui se passe ensuite pour quiconque, y compris moi-même.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Indécis(e)    Oui et non. Je suis une personne plus ouverte, acceptant la spiritualité que j'ai trouvée, mais je n'accepte toujours pas la religion organisée et les diverses doctrines conséquentes.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    Ah, comment expliquer cela? "Cela" m'a montré ce à quoi m'attendre, « cela » m'a montré comment ne pas craindre ce qui allait arriver. «Cela» m'a montré le cœur de l'homme. Je sais que cela a l'air fou, et croyez-moi, on me l'a dit, mais je savais que ce que je ramenerais avec moi était destiné à être partagé et que seule, je saurais comment et quand.

Au début, cela a commencé avec des impressions subtiles du cœur des gens, leur douleur, leur joie et leur tristesse. J'ai appris à me placer sur la même longueur d'onde que les gens, puis à en sortir, autant que possible. Je savais en quelque sorte que je devais faire quelque chose; mais je ne pouvais pas ressaisir ce que j'avais perdu au début de ma convalescence. Cette compréhension lucide de ce qui m'avait été donné. Au cours des treize dernières années, il est devenu de plus en plus difficile de bloquer les émotions aléatoires du monde. À plusieurs reprises au cours des dernières années, je me suis isolée chez moi et mon cher doux mari a dû limiter les visites pour que je puisse gérer cela.

C'est ce don qui m'a amenée à ma spiritualité, pas à la religion mais à la pure spiritualité. J'accepte le don que j'ai reçu et aide ceux que je peux aider, mais j'accepte également quand je ne peux pas me séparer des autres.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui    J'étais une personne très extrovertie. Vivant à haute voix en quelque sorte. Maintenant, je suis contente d'être tranquille, j'accepte que je dois contrôler la quantité d'intrants que je peux gérer et l'impact qu'ils ont sur ma famille et moi-même. Je n'ai que deux amies proches et elles vivent loin dans différentes régions - une au Canada et l'autre dans le sud de l'Oklahoma. Mon mari est un homme patient et sait quand je suis surchargée. Nous n'assistons pas aux fêtes et je ne peux pas assister aux funérailles.

Je suis extrêmement proche de mes enfants, ils pensent que c'est cool, mais ils savent que ce n'est pas normal et qu'il est préférable que cela reste entre la famille.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     Ce que j'ai vu et ressenti est resté avec moi à ce jour. Cela a profondément affecté mon point de vue sur le monde et ceux qui l'occupent. J'ai essayé de l'expliquer plus tard au psychologue de l'hôpital qui a passé une grande partie de son temps à me rappeler que j'avais traversé un événement traumatique et que je créais l'expérience juste pour faire face aux problèmes de survie.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui J'ai essayé tellement de fois d'expliquer ce cadeau; cette zone ouverte ramenée avec moi. Je suis, faute d'une meilleure explication, empathique. Je peux sentir le cœur de l'homme. Le bon, le mauvais et le laid. J'ai des pressentiments de ce qui peut arriver. (Ma meilleure amie dit que je tombe juste à plus de quatre-vingts pour cent).

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Immobilité; impossible de l'expliquer autrement. C'était de l'immobilité. J'en ai retiré du réconfort. Même maintenant, je me rappelle à moi-même et à ceux qui me fréquentent de rester tranquille.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Douze jours après l'incident, j'ai dit à une infirmière combien j'étais désolée et qu'elle trouverait bientôt quelqu'un, celui qui lui conviendrait. Elle m'a rapidement référée au psy et a insisté sur le fait que je l'avais entendue parler. Quelques mois plus tard, ma mère et moi étions en train de déjeuner, j'ai senti son cœur se briser, sa perte et sa peur. Je lui ai demandé ce qui n'allait pas. Elle a insisté que tout allait bien. J'ai touché sa main et j'ai su, je lui ai dit qu'elle était malade et qu'il restait peu de temps. Elle ne m'a pas parlé pendant deux semaines. Quand elle a finalement appelé, elle a demandé comment je savais, avec qui j'avais parlé. J'ai essayé d'expliquer, mais cela avait encore moins de sens que si je n'avais rien dit.

Environ un an et demi après l'incident, une de mes amies est rentrée en ville après avoir été absente et injoignable pendant de nombreuses années. Je l'ai vue à l'épicerie et nous sommes sorties pour prendre un café. Je me souviens être entrée dans le restaurant et avoir été tellement contente de la voir avant d'être remplie de cette crainte insupportable: cette douleur et la panique. Ce n'est que lorsque je l'ai étreinte que j'ai su. J'ai réfléchi et je me suis installée pour le lui dire. Je lui ai parlé de "Black Friday" et des choses qui m'étaient arrivées depuis lors. Elle s'est mise à rire et a demandé: "Alors, qu'est-ce que je te fais ressentir? Peux-tu voir mon avenir?" Je lui ai parlé de sa peur et de sa fuite, de sa panique et de son désespoir. Je lui ai dit que la personne qu'elle fuyait la trouverait et qu'elle devait résister ou elle ne verrait pas sa petite fille grandir. Elle s'est levée et s'est dirigée vers la porte. Je l'ai suivie dans le parking et je l'ai suppliée de me pardonner. Elle m'a étreinte et s'est enfuie. Une semaine plus tard, elle a appelé et m'a demandé de prendre du café à nouveau et j'ai accepté volontiers. J'ai attendu dans le café pendant près d'une heure, certaine qu'elle avait décidé de ne plus me revoir et que comme les autres, elle était sûre que j'étais folle.

Au moment où je payais la facture et je me préparais à partir, elle a traversé la porte, le visage rouge d'avoir pleuré. Nous nous sommes assises et elle m'a dit que son ex l'avait trouvée et qu'elle avait résisté. Enfin, il était derrière les barreaux et elle était désolée. Je lui ai demandé pourquoi elle avait résisté, ce qui avait changé et elle a dit: "Toi, tout ce que je pouvais entendre, c'était toi". Nous nous sommes séparées après cela et nous nous sommes vues de temps en temps seulement. Je ne pense pas qu'elle ait jamais été à l'aise autour de moi après cela, mais cela ne me gêne pas parce qu'elle est en vie et que sa fille n'est pas orpheline.

Un grand nombre de ceux que j'ai essayé d'aider ont réagi de la même façon. Je n'ai eu que deux amis proches en plus de mon mari, depuis que tout cela a commencé et, bien que je me sente esseulée parfois, je me console à l'idée que j'ai peut-être fait une bonne différence.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Non  Pour être honnête, j'avais entendu parler de la lumière blanche et de la vision de Dieu, et tous ces machins, mais j'avais pensé qu'il s'agissait seulement d'une réaction chimique au processus de ré-animation ou d'une tentative d'une personne désespérée pour attirer l'attention. Je suppose que mon expérience est ce que certains qualifieraient de justice karmique.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était probablement réelle. Cela me semblait si réel et j'ai pensé que j'avais reçu un don, mais je me suis confiée à d'autres qui se sont acharnés à me convaincre que j'étais folle, que ce n'était pas réel et que j'avais du acquérir l'information d'une autre manière. Il m'a fallu longtemps pour accepter ce qui s'est passé cette nuit-là et les résultats.

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     J'ai attendu treize ans pour raconter cette histoire à quelqu'un d'autre que ma famille (parfois même à ceux qui, je le pense, je suis censée aider) et cela n'a pas été facile. Je redoute de ne pas pouvoir être claire, pour que les autres comprennent ce qui m'est arrivé. Je crains que ceux qui liront ceci ne me rejettent, se disant que je suis folle (comme je le faisais moi-même auparavant). Bien que j'accepte qu'il s'agisse d'une réaction naturelle à quelque chose comme cela, je peux simplement dire que quoi que ce soit ou quel que soit "ce" que c'était, je suis ce que je suis aujourd'hui en raison de cette expérience.