NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Shawna J

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je me souviens d’avoir perdu conscience du fait de l’anesthésie, puis je me suis éveillée en sursaut à cause d’une sensation de traction. J’ai commencé à m’élever, j’ai alors vu mon corps sur la table d’opération, j’ai entendu l’agitation des médecins qui commençaient à s’occuper de moi parce que mon cœur venait de s’arrêter. Bizarrement, je me sentais émotionnellement déconnectée de la scène des Urgences. J’ai été enveloppée dans une lumière quasi cylindrique et j’ai continué à m’élever. J’ai commencé à aller de plus en plus vite, jusqu’à ce que j’arrive à un endroit où je me suis finalement arrêtée. Un ange s’y trouvait, j’ai eu l’impression d’avoir connu cet être et cet endroit toute ma vie. C’était tellement serein et magnifique. J’ai posé quelques questions, nous étions en train de parler quand je me suis tout à coup mise à tomber. C’était comme si j’étais tombée directement dans mon corps. Dès l’impact, je me suis assise toute droite sur la table d’opération. Les gens dans la salle m’ont dit de me rallonger et de me détendre.

Je me suis mise à pleurer. C’était littéralement comme si j’avais été arrachée au paradis. Quelques jours plus tard, je suis tombée dans une profonde dépression. Je ne l’ai raconté à personne pendant assez longtemps. Je n’arrêtais pas de repenser à ce dont nous avions discuté. Je ne voulais oublier aucun mot, aucune sensation, rien. L’une des choses que j’ai apprises, c’est qu’étant enfant j’ai été « visitée » par des anges. Ils m’en ont expliqué la raison, ce que cela signifiait. Quand je l’ai raconté à ma mère, elle s’est souvenu que je lui en avais parlé lorsque j’étais petite. Je l’ai oublié jusqu’à ce que je meure.

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Oui. J’étais sous anesthésie générale pour une biopsie du myocarde/une angiographie.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Il est difficile de transmettre efficacement à quel point cette expérience était particulière et magnifique, en effet ce que nous avons vécu dans la vie n’est rien, cela ne se compare en aucune manière à l’au-delà.

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Oui. J’ai subi ce qui aurait dû n’être qu’une intervention de routine. On devait prélever un échantillon du muscle cardiaque pour en diagnostiquer la défaillance. Mais quelque chose s’est mal passé et je suis morte sur la table d’opération. Je suis restée cliniquement morte pendant 12 minutes.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Conscience totale, lucidité complète.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. Je suis incapable de décrire mon âme. La seule chose que je puisse dire, c’est que je suis tout à fait certaine d’être une âme, que mon corps n’est guère plus qu’une demeure.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Ce fut une expérience magnifique. Je me sentais totalement aimée, complètement sereine. Bizarrement, c’était comme si tous les besoins étaient satisfaits, ou peut-être n’y en avait-il plus.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Oui. Alors que je quittais mon corps pendant que j’étais aux Urgences, j’ai entendu les médecins et les infirmières se parler et tenter de me sauver la vie. Après être partie de la pièce, c’était comme si le son n’avait plus existé. Je ne peux pas l’expliquer.

DESCRIPTION DES LIEUX : avez-vous reconnu des lieux familiers ou des lieux relevant d’enseignements religieux connus ou bien avez-vous visité des lieux peuplés de créatures incroyables ou surprenantes ? Indécise. Je pense que je n’étais pas tout à fait au paradis, mais j’en étais proche.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. C’était comme être environnée par la lumière. Je tente de trouver les mots pour le décrire, c’est difficile.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’ai communiqué avec l’un d’eux. Mais j’avais la sensation qu’il y en avait d’autres également. Celui avec lequel j’ai communiqué m’était très familier. Il avait une connaissance totale de ma vie et de moi-même. Je ne pense pas vraiment que la meilleure dénomination soit « ange gardien », mais quelque chose d’approchant.

Avez-vous fait des expériences pendant que vous étiez hors du corps ou dans un autre état de conscience modifié ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai entendu  une infirmière dire au médecin qu’elle n’allait pas me perdre, que j’étais trop jeune. Plus tard, elle m’a rendu visite, je lui ai déclaré que je l’avais entendu le dire. Je lui ai affirmé que ce n’était pas un problème et que j’aurais été bien si on ne m’avait pas réanimée.

Avez-vous remarqué la manière dont vos 5 sens fonctionnaient, si oui, en quoi étaient-ils différents ? Oui. Les sens ne sont plus les mêmes. La façon dont on « entend » les choses revient quasiment à les connaître plutôt qu’à les entendre. L’impression est différente, mais le résultat est identique. Je ne sentais pas mon corps non plus. Je n’avais pas la même sensation de mouvement physique des mains, des pieds, etc.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Le temps paraissait durer une éternité. Je ne suis restée cliniquement morte que quelques minutes, pourtant j’ai eu l’impression d’être partie beaucoup, beaucoup plus longtemps. J’ai tenu une longue conversation avant d’être tirée en arrière.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Mais je ne peux pas l’expliquer.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. On m’a dit que j’avais un objectif dans la vie et que je ne l’avais pas encore atteint.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’en ai eu conscience, je suis tombée très, très vite en arrière dans mon corps, bien que je ne l’aie pas choisi. Si j’avais eu le choix, je serais restée.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. J’étais pratiquement agnostique avant ma mort. Maintenant je suis sûre d’avoir une âme et que Dieu existe.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? En fait j’ai déprimé pendant les quelques jours qui ont suivi. De plus, j’étais en phase d’intégration.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure est de savoir que l’au-delà est merveilleux, que notre corps n’a tout simplement aucune importance, il n’est que temporaire. La pire c’est de me sentir séparée de l’amour.