NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

Sandi T Expérience similaire à une EMI

 

Description de l’expérience:

 

L'essentiel tout simplement, est que mon âme a quitté mon corps --- j'étais sous forme éthérée, dotée d'une extrême vigilance concernant le fait que je m'étais séparée de mon corps physique et avais grimpé dans les cieux à une vitesse inconnue pour moi sur la terre. Cette sensation m'a laissé essoufflée, émoustillée, et dans l'émerveillement. Je me souviens des couleurs vives, des rouges, oranges, roses ... des tourbillons de nuages, puis j'ai réalisé que j'arrivais en présence d'une énergie sacrée. Les mots restent insuffisants, mais j'étais vivement consciente que cette énergie était Dieu, étant donné l'amour, la compassion et la chaleur qui m'enveloppaient. Aucune autre expérience sur la terre n'a jamais pu approcher cette énergie dans les «cieux». À ma grande surprise, je  suis passée à côté de cette énergie (chaque chose se passait à la vitesse de l'éclair) et j'ai pris conscience que j'arrivais dans le «domaine de l'énergie» de mon père, décédé en 1986. Je me souviens de comment j'ai pris conscience que je le rencontrerais,  et l'émotion de cette joie ... pratiquement en même temps que je l'ai senti, je suis revenue dans mon corps physique, me rappelant des mots revenant à dire: «Ce n'est pas le moment». Je suis une psychothérapeute qui travaille en oncologie, aidant souvent les gens à mourir. Peu de temps après le rêve, j'ai ressenti une prise de conscience et de connaissances accrues, et j'ai su que l'énergie dans laquelle j'étais «baignée» dans le rêve offrait des propriétés curatives dans ce royaume terrestre. J'ai recherché des experts dans les églises, les arènes métaphysiques, l'interprétation des rêves, etc, mais c'est comme si j'étais perdue en mer en ce qui concerne ce qui m'est arrivé. Ma prise de conscience de cette expérience reste avec moi tous les jours. Je n'ai pas peur de la mort et la connexion dans l'autre monde me manque. C’est mon dilemme. J'ai du mal avec des gadgets ou des ordinateurs électriques parce qu'ils semblent «court-circuiter» imprévisiblement. Je suis devenu un directeur spirituel depuis l'expérience mais je reste muette à propos du «rêve». Je continue à travailler avec des gens qui sont en train de mourir, ainsi que d'autres personnes atteintes du cancer. Je suis récemment allée au Bhoutan pour un mois de trekking en solo dans l'Himalaya et c'est le plus proche que j'ai pu approcher cette expérience .... la nature spirituelle, etc. Je suis dans une impasse maintenant car j'aspire à la liberté offerte par le fait de sortir de mon corps. Je n'ai pas de but et vois peu d'utilité dans les ambitions terrestres, etc. J'ai besoin d'avoir un «endroit» où aller, mais suis mal à l'aise à l'idée de m'identifier complètement avec les EMI parce qu'on ne m'a pas déclarée cliniquement morte et personne n'a été témoin de ce qui m'est arrivée.