NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de RTF

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’ai commencé à réaliser que quelque chose avait changé lorsque mes yeux se sont focalisés sur une araignée ou une mouche dans un coin supérieur du plafond de ma chambre d’hôpital. Je me demandais ce qui pouvait bien me pousser à regarder ça, quand soudain je me suis vu moi-même sur le lit d’hôpital, pâle et sans vie. L’effet de pâleur était une perception visuelle, mais le sentiment que toute vie était partie correspondait en fait à une sorte de PUISSANTE intuition, une sorte de faculté animale capable de ressentir quelque chose sans pouvoir se l’expliquer. Il m’a fallu un certain temps pour prendre conscience que je me voyais moi-même à travers les yeux de l’araignée ; je l’ai déduit du fait que l’image que j’en avais était kaléidoscopique, comme lorsqu'on regarde quelque chose à travers un prisme.  

Dans la phase suivante de l’expérience, l’essence de moi-même flottait à travers un brouillard grisâtre, comme une brume ondoyante. Mon être, ma part consciente ou essence est arrivé devant des escaliers massifs en pierre, s’est un peu attardé sur la première marche puis a commencé l’ascension des escaliers en flottant.

Je suis arrivé en haut des escaliers  dont la dernière marche était la plus large de toutes et j’ai connu un moment de grande confusion. Je me suis retrouvé devant une porte de chêne, très ancienne et très solide. Je savais que je ne pourrais pas descendre les escaliers du fait que cela impliquait revenir à un corps qui n’avait  plus aucune utilité.

Lors de la phase suivante, je suis devenu conscient d’un mouvement ou d’une agitation se produisant derrière la porte. Je me souviens m’être demandé comment c’était possible vu que la porte était tellement dense…. quoiqu’il en soit, la porte a commencé à s’ouvrir de façon quasi imperceptible. A ce moment-là, tout mon être a été comme inondé ou submergé dans ou encore comme assimilé par une lumière blanche, chaude et éclatante ; cela s’accompagnait aussi d’une conscience aiguë d’une paix éternelle et infinie, un peu comme lorsque un nuage déploie des nuées en filtrant les rayons du soleil juste après l’orage. Les mots ne font vraiment pas honneur à l’expérience. Tout cela était accompagné de musique harmonieuse mais elle faite pour être éprouvée plutôt qu’entendue. Mon être tout entier faisait alors l’expérience que régnait ici un ordre naturel si exquis qu’il était bien au-delà de toute perfection que l’imagination peut concevoir. C’était parfaitement naturel et je n’éprouvais absolument aucune appréhension à l’idée de faire partie de cette autre existence.

La porte n’a jamais été ouverte entièrement. Alors que mon être essayait d’assumer tous ces événements étonnants, la porte se ferma soudain. Cela a été fait de manière autoritaire ; c’était intentionnel ; ça s’est fait si rapidement que j’ai pensé sur le moment avoir imaginé tout ce que j’avais éprouvé antérieurement.

Pour une raison quelconque, à ce moment-là, j’ai pris conscience qu’il y avait un trou de serrure au beau milieu de la porte. Avec avidité j’ai jeté un coup d’œil à travers l’ouverture et je n’ai eu que la sensation la plus fugitive quand cette porte s’est ouverte. Un fois de plus, derrière cette porte régnait une perfection au-delà du concevable. J’étais également conscient que se déroulait derrière cette porte une sorte de « colloque d’admission ». Je n’ai pu saisir que des bribes de la discussion ; « une erreur a été commise », « Ce n’est pas encore le moment », « Il reste encore des choses à réaliser, une mission à accomplir. ».

Mon être était comme anéanti par le fait d’apprendre qu’on me renvoyait dans mon corps, et ce pour une raison unique qui me serait clairement révélée. Du moment où on m’a permis de voir par deux fois la lumière jusqu’au moment où j’ai compris que j’allais retourner à ce monde inférieur, j’ai été comme accablé et rempli d’une intense tristesse.

J’ai pris conscience que mon essence était de retour dans mon corps quand j’ai réalisé que je faisais l’expérience d’une émotion physique. J’avais l’impression que je pouvais pleurer assez fort pour remplir les océans.

Des médicaments ou des substances ont-ils pu affecter l’expérience?     Indécis(e)      Peut-être du DARVON à faible dose contre la douleur, et aussi un autre médicament, du SECONAL qui m’était donné par intermittence, aussi contre la douleur.

Ce type d’expérience était-il difficile à décrire avec des mots?  Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie?  Oui, bien sûr que oui….du fait qu’on peut très bien mourir de la maladie de Hodgekins, un cancer du système lymphatique.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience?   Je me sentais extrêmement conscient et alerte par rapport à tout ce qui se passait dans mon entourage. Je peux décrire des détails avec une grande netteté. Là-bas (de l’autre côté), les événements sont en adéquation avec chaque souvenir qu’on en garde.

D’une manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve?    Seulement en ce sens que je flottais et peut-être aussi quand je regardais mon corps de façon détaillée. En plus je n’ai pas la moindre notion de la durée de l’expérience. Je me souviens bien m’être retrouvé dans la chambre d’hôpital après l’expérience et d’avoir aperçu un paravent qu’on avait mis en place, ou alors une sorte de rideau tiré. Je suis certain aussi d’avoir entendu une discussion de l’autre côté du rideau, une voix qui disait « Ils ne s’attendent pas à ce qu’il survive. »

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique?        Oui     Absolutely.  I looked through a fly's eyes at a discolored body which was mine.  I saw maybe sixteen images of myself through each eye.  For a brief second I thought it was pretty neat until I realized what the images were.

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique?        Oui.Absolument. J’ai  pu regarder à travers les yeux d’une mouche mon propre corps livide. A travers ces yeux d’insecte, j’ai vu peut-être seize images de moi-même à travers chaque œil. Pour un court instant j’ai pensé que c’était vraiment génial jusqu’à ce que je réalise à quoi correspondaient ces images.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l'expérience?  Wonderment, incredulity, peace, harmony, extreme joy and more intense sadness if that is possible.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l'expérience? Emerveillement, incrédulité, paix , harmonie, joie extrême et même une tristesse plus intense, même si c’est difficile à concevoir.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels?  I believe I heard the door open, not quite a "creak", more of a slide-glide.  The music behind the door was every sound that ever was or will be in absolute harmony.  This was not physically heard, it was sensed.  The communications to me that it wasn't my time, etc., were also sensed.  The voices in my room on my return were physically heard.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels?  Je crois avoir entendu la porte s’ouvrir, pas vraiment un grincement, plutôt une sorte de glissement. La musique derrière la porte était faite de tous les sons qui sont ou qui seront, dans une harmonie absolue. Je n’entendais pas cela avec mes oreilles, physiquement, je l’éprouvais  plutôt au-dedans de moi.

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunnel ou une enceinte?    Oui     There is the obvious interpretation that my being or soul was taken to Heaven and shown eternity if you will.

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunnel ou une enceinte?   Oui. Il y a l’interprétation la plus évidente, que mon être ou âme avait été emmené au Paradis et que l’on m’avait montré l’éternité si on veut.

Avez-vous vu une lumière?  Oui     The total absense of darkness everywhere, neither hot, nor cold, certainly not a threat or uncomfortable in any way.

Avez-vous vu une lumière ?  Oui. Une absence totale d’obscurité partout, ni chaud ni froid, et certainement pas une menace,  ni inconfortable de quelque façon que ce soit.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?  Non     

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie?    Oui     I felt that what I experienced was what all souls must experience.  Possibly St. Peter at the gates of Heaven.

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie ?  Oui. J’ai le sentiment que ce que j’ai éprouvé correspondait à ce que toutes les âmes doivent éprouver. Peut-être St. Pierre aux portes de paradis.

Avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des gens ou des événements, qui ait pu être vérifié par la suite?    Oui     I only became aware of what was happening to me and why.  I understood that future "opportunities" would reveal themselves.

Avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit concernant des gens ou des événements qui ait pu être vérifié par la suite ?  Oui. Je suis tout simplement devenu conscient de ce qui m’arrivait et pourquoi. J’ai compris que des « opportunités » futures allaient se présenter.

Avez-vous vu ou visité des dimensions, endroits ou plans de grande beauté ou particuliers?    Oui. La vision était plus physique lorsque je voyais à travers les yeux de la mouche. Une fois que j’ai quitté la perspective de la mouche, la vue, l’odorat, le toucher, le goût….tout cela est devenu inutile. Peut-être que devant la porte j’ai entendu de la musique, mais à coup sûr je l’ai ressenti.

Avez-vous vécu une altération du temps et de l’espace?     (Indécis) Le temps aurait très bien pu s’arrêter pensant mon expérience. Ce qui est sûr c’est que le temps n’avait plus de sens derrière la porte.

Avez-vous l’impression d’avoir eu accès à une connaissance particulière, reliée à un ordre ou à un but universel?      Oui, en effet, quelque chose m’a bien été révélé avec un tel luxe de détails que je serais bien en peine de croire que d’autres ont pu avoir une expérience semblable. Je considère l’expérience comme un don de connaissance.  Pendant toutes ces années, je n’ai parlé de cette expérience qu’à une dizaine de personnes à peine ; la plupart sont des gens dont je sens qu’ils sont arrivés à une sorte de croisée des chemins et qu’ils ont besoin d’être réassurés que ce qui vient après est bien réel.

Avez-vous atteint une sorte de frontière ou de limite matérielle?    Oui, en effet,  la porte était manifestement  une barrière, et je n’avais aucun doute à propos de ce qu’il y avait de l’autre côté.

Avez-vous été conscient d’événements futurs?    Oui, mais uniquement en ce sens que l’on ferait appel à moi de temps à autre pour révéler ce que je savais à des gens dont je sentais qu’ils en avait besoin.

Étiez-vous impliqué ou conscient d’une décision concernant votre retour à votre corps?    Non     

Avez-vous reçu des dons psychiques, paranormaux ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience?      (Indécis)  J’ai toujours ressenti ma vie durant que j’étais peut-être plus empathique et sensible à autrui que la plupart des gens.. Ce n’est pas quelque chose qu’on apprend, mais juste un penchant.    

À la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé?    Oui. J’ai vécu bien plus que ce que je ne pourrai jamais expliquer ; ça me rendrait malade mentalement et physiquement que d’essayer de tout raconter, et encore moins de le comprendre. L’expérience a rendu possible mon acceptation des fondements de ma foi comme le ferait un enfant. Je me sens très sûr dans ma foi. Si besoin j’ai recours à mon expérience ; si on me demande avec sincérité de l’interpréter, je le ferai. Si on la met en cause, je ne défendrai pas de façon fanatique mon interprétation. Je délivre un message en essayant de ne pas en rajouter ; je me contente de dire ce que j’ai éprouvé et vécu.

Aviez-vous partagé cette expérience avec d’autres personnes?      Oui. Comme je l’ai dit, j’ai partagé mon histoire avec à peu près une dizaine de personnes. J’hésite souvent à le faire. Je compte sur ma foi pour discerner à qui le message est destiné. Certains ont pleuré, d’autres ont été soulagés et d’autres encore ne m’ont pas cru. J’essaye d’être heureux pour ceux qui sont contents, mais dans l’ensemble, j’essaye de présenter la chose de façon aussi peu émotionnelle que possible et je laisse aux gens le soin de tirer eux-mêmes leurs propres conclusions. Je ne suis pas un vendeur !

Quelles émotions avez-vous ressenties à la suite de cette expérience?    Etrême tristesse d’avoir eu à revenir.

Décrivez le meilleur et le pire aspect de cette expérience?    Je sais sais qu’il doit nécessairement y avoir d’autres personnes ayant vécu une telle expérience et j’aimerais pouvoir échanger avec eux.

Aimeriez-vous ajouter un autre commentaire relativement à cette expérience?   Je sais qu’il doit y avoir d’autres personnes qui ont vécu une telle expérience et j’aimerais échanger avec eux.

Votre vie a-t-elle changé conséquemment à cette expérience?       Oui. Sauf que je dois rester alerte pour ce qui est des gens ayant besoin de moi, mais ma foi est très forte.

Après cette expérience, y a-t-il eu d’autres événements, une médication ou des substances qui ont reproduit une partie de l’expérience?                Non     

Les questions demandées et vos réponses permettent-elles de rendre compte de votre expérience avec exactitude, clarté et précision?        (Indécis)  Je pourrais ajouter une question qui permettrait à une personne d’expliquer pourquoi il ou elle mettent en cause la validité de l’expérience, pourquoi ils tentent de trouver des causes ou influences artificielles qui permettent de réfuter la réalité de cette expérience.