NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Rose D

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J'étais extrêmement malade, deshydratée, et j'ai du tomber dans un état d'inconscience. Tout ce que je me rappelle, c'est que j'étais dans un lieu de brillante lumière. Et une présence y était avec moi. Que je sache, je n'ai pas parlé, mais je comprenais ce que me disait cet être. Je ne voyais pas mon propre corps ni aucune autre forme, il n'y avait là que lumière. Je ne me souviens pas des mots exacts, plutôt j'ai compris l'essentiel de ce qu'on me disait. J'ai voulu savoir si c'était le paradis, là où je me trouvais, et la réponse a été «oui, si c'est ainsi que tu veux concevoir la vie de l'au-delà».  J'ai rétorqué que je ne croyais pas en un Paradis concret, et il en va de même à l'égard de la vie après la mort. On m'a dit que j'avais tort. J'avais tant souffert, étant tellement malade, mais plus maintenant. L'euphorie, la paix, la sérénité du lieu étaient incompréhensibles. Je me suis même disputée avec cette présence, prétendant que les gens ont besoin de vivre ne serait-ce que quelques secondes dans ce lieu, pour leur offrir de l'espoir et de la paix. Et que la terre se trouvait en catastrophe. Cet être semble avoir le sens de l'humour, en me répondant que je n'étais pas censée me disputer avec le créateur, sous peine d'être consignée. Mais même là je n'ai toujours pas eu peur. Sur le moment, l'entité m'a rassurée, avec douceur et avec chaleur, que tout un chacun reçoit suffisamment d'information pour lui permettre de choisir le bon chemin. Le libre arbitre est un droit qui ne doit pas se rendre facilement. Et parfois, même voir ne suffit pas pour croire. «Rappelle-toi que la bonté, le desintéressement et l'amour du prochain te guideront toujours vers le bon chemin. Si tu fais erreur, tu auras toujours une autre chance. Tu n'as pas encore fini, il te reste encore du travail à faire».

Puis je me suis réveillée. J'étais couchée par terre, mais je ressentais la même euphorie, avec une odeur douce et une absence de douleur, pendant encore cinq minutes, plus ou  moins. Puis la maladie est revenue. Mais je ne peux pas oublier l'expérience et il me semble que je suis censée la partager en quelque sorte.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?   Non      

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?             Non      

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    

J'étais inconsciente pendant l'expérience entière.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?      Moins de conscience et lucidité que d'habitude.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Indécise. Je n'avais pas de corps et je ne voyais qu'une blanche lumière.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?     Oui. Je n'entendais plus comme normalement. Les mots étaient absents. Je ne peux pas vraiment le caractériser car je ne le comprends pas.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?         

Euphorie indicible, et paix. En plus j'étais triste en pensant à tous ceux qui ne pouvaient pas vivre ce moment rare et précieux avec moi.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?      Non

Avez-vous vu une lumière? Oui

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?          Oui. Voir ci-dessus.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?   Non    

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?            Non      

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?        

Oui. Le lieu entier semblait une autre dimension en quelque sorte.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?       Oui

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Indécise

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?        Non     

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?          Indécise         

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?       Non      

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?     

Oui, Je l'ai raconté tout de suite à mon mari et à ma soeur. Cela ne s'est passé qu'hier et je suis toujours en voie de guérison cette grippe. Ni l'un ni l'autre en a eu l'air surpris.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Indécise. Comme aide-soignante je m'occupte des malades et de la mort. J'ai entendu  des témoignages de patients concernant leurs propres expériences, avec tunnels, lumières, la vie en revue, etc.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle avait eu lieu?         

L'expérience était certainement réelle. N'empèche que ça m'indiffère, qu'elle soit réelle ou pas. Ce qui compte pour moi c'est qu'on m'a donné une chose spéciale, un précieux cadeau, je ne saurais dire pourquoi. C'est à moi de choisir comment l'utiliser.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?       

Cette expérience me changera la vie à jamais.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience?          

L'expérience était certainement réelle. Du reste je choisirai de l'utiliser positivement pour le restant de mes jours.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?           Non      

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?            

Indécise. Je ne suis pas religieuse, mais je sens maintenant qu'il y a un être qui guide notre destinée par la vie et après la mort. Je n'ai pas peur de la mort.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?       Non