NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Robyn

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Je me suis rendue dans une clinique d’Austin qui pratique l’avortement, j’éprouvais intensément le sentiment que le bébé qui grandissait en moi ne devait pas naître. Etant de nature paisible, ultrasensible, affectueuse, comment pouvais-je le savoir, c’est un mystère. Personne n’aurait pu penser que je pourrais avorter, si ce n’est en cas de détresse extrême. Dans mon cas personnel, le bébé s’était détaché de la paroi utérine et ne tenait pratiquement plus. Apparemment, le stress avait provoqué des pics de pression artérielle dans le cordon ombilical au cours du premier mois, ce qui avait rendu mon corps inhospitalier. Ma décision d’avorter était ferme… j’allais par la suite en comprendre la raison.

Ma mère, infirmière DE depuis 20 ans, m’a accompagnée afin de me soutenir. Elle attendait qu’on me ramène à ma chambre. Je me suis allongée sur la table, on m’a installé une perfusion et on m’a mis un masque sur le visage. J’ai pris de profondes et lentes inspirations en fermant les yeux… J’ai eu la sensation qu’on m’administrait trop de produit, j’ai donc incliné la tête pour que le masque tombe prématurément. Alors que j’étais encore dans mon corps, je suis immédiatement passée dans une dimension intemporelle. Cela ne m’a pas effrayée car j’en avais déjà fait l’expérience au collège avec l’ecstasy et l’acide. Je me suis donc détendue et j’ai laissé venir l’impression de déjà-vu. J’ai entendu la porte s’ouvrir en grinçant, je savais ce qui allait se passer avant que les évènements ne se produisent. Je savais ce que les infirmières allaient dire avant qu’elles parlent. J’avais conscience de tant d’autres choses. Tout m’indiquait : « Cette expérience doit avoir lieu. ». Je me suis donc détendue encore plus et je me suis laissé aller. 

Vers la fin de la procédure j’étais encore endormie, mais j’ai senti que le chirurgien appliquait une pression, aucune douleur, juste une secousse. J’ai volontairement décidé d’y répondre par un raidissement du corps. Je l’ai fait pour qu’il sache que j’avais quelques sensations. Lui et les infirmières ont cru que je souffrais, ils ont donc augmenté l’anesthésique. Je l’ai senti entrer en moi. Avant d’avoir compris, j’étais PARTIE. 

Tout est devenu noir, sans poids, un violet infini, bleuâtre peut-être ; de stupéfiantes particules étincelante reliaient tout. J’étais CHEZ MOI, j’appréciais vraiment que la vie humaine apparaisse autant en 3D REELLE ! J’ai zoomé vers le plafond. Je faisais simultanément face à toutes les directions. J’avais conscience de mon corps en contrebas et je n’éprouvais aucun remord,  attachement, peur ou tristesse quant au fait de partir. Je n’ai plus fait qu’UN avec TOUT CE QUI EXISTE, pourtant je conservais la notion affirmée d’être moi-même. TOUT allait bien, tout était AMOUR, le but de la vie humaine consiste uniquement en l’expérience et l’expansion. Je ne faisais qu’UN avec le médecin, les infirmières, ma mère dans le couloir, les équipements, l’alarme de l’électrocardiogramme et tout l’espace entre eux. Si je l’avais voulu, j’aurais pu faire lever le bras du médecin… mais ce qui est important, c’est que je ne souhaitais  nullement manipuler son libre arbitre. Absolument pas ! Même si je savais être en mesure de contrôler toute la situation, ce n’était tout simplement pas mon intérêt de le faire. Ils étaient moi et j’étais eux. Meurtre, viol et cannibalisme… pas de problème. Ce ne sont que des expériences permettant de grandir. Je connaissais tout ce qui a existé et qui existera dans l’univers, c’était une éternité parfaite, infinie. La linéarité du temps n’est qu’une illusion, tout comme notre peau, nos os et nos cinq sens. Nos sens, basés sur la chimie du carbone, ont été conçus pour percevoir une réalité de la chimie du carbone, c’est une illusion vraiment spectaculaire ! Ma véritable nature est de ne faire qu’UN avec tout, je suis Dieu… comme tout le monde et comme tout le reste.

Ensuite, j’ai entendu qu’on m’appelait très fort deux fois : « Robyn!!!!! ROBYN!!! ». J’ai pris l’inspiration la plus profonde depuis la première de ma vie ! J’étais de retour. Je me sentais lourde mais tellement puissante, régénérée, JE SAVAIS TOUT DESORMAIS. Personne ne pouvait plus me dévoyer, plus jamais je n’aurai peur de la mort car elle n’existe pas !!! (rires) Nous sommes censés venir ici pour JOUER. C’est TOUT. Simplement ETRE et JOUER, faire l’expérience de la grande illusion de la réalité physique :)

Décrire en langage écrit ou oral les détails perceptifs de ce dont j’ai fait l’expérience hors du corps physique constitue un défi, mais j’ai fait de mon mieux. Rappelez-vous que mon cerveau tente simplement d’interpréter une expérience hautement vibratoire, d’abaisser suffisamment la fréquence pour communiquer en langage humain en fonction de mes connaissances et de mes parcours cérébraux. J’ai vécu une intense vie spirituelle avant cette expérience, je peux donc parfois aller davantage dans les détails. Mais pour expliquer une EMI, on est toujours limité par sa propre compréhension humaine de Dieu, qui n’est pas universelle mais subjective. Gardez cela à l’esprit. Parfois, moins un cerveau est imprégné de connaissances religieuses, plus la traduction est claire. C’est en tout cas mon point de vue.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Indécise  Je ne le pense pas… Que voulez-vous dire ? J’ai désaturé sous anesthésie.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?  Oui     Les mots sont une activité vibratoire inférieure du cerveau humain. Des voyelles, des consonnes, des sons assemblés pour transmettre un message et atteindre le point de connexion avec une autre forme de vie. On peut se relier par télépathie, c’est plus rapide, plus clair, sans filtre, mensonge, exagération ou omission. Les paroles ne sont qu’une vibration basse, l’univers va droit au but.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Pendant TOUTE l’expérience hors du corps, j’étais omnipotente, omniprésente, consciente et ne faisant qu’un avec toute existence.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours ?      Davantage consciente et lucide que d’habitude. Cela se situait hors de ce monde, c’est inexplicable. J’étais en mesure de percevoir toute l’énergie qui crée la réalité physique, je voyais les particules étincelantes se lier, tisser toutes choses ensemble, je me sentais totalement étreinte, émettant de l’AMOUR pur inconditionnel.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   C’est difficile à expliquer… Je ne « possédais » pas la vue comme dans le corps. J’ETAIS la VUE. Je co-créais l’expérience.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   Idem que ci-dessus, je ne « possédais » pas l’ouïe comme dans le corps. J’ETAIS l’OUIE. Je co-créais l’expérience.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?   Oui   Je savais tout sur tout, mais je n’ai ramené avec moi aucun évènement que je pourrais raconter. Mon cerveau exploserait s’il fallait me rappeler et traduire tout cela (rires).

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?   AMOUR INCONDITIONNEL

Avez-vous traversé un tunnel ?   Indécise   Je ne m’en souviens pas, je suppose que cela s’est passé trop vite.

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?   Indécise   J’ai vu un magnifique noir violet, étincelant tout autour.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?   Non

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?   Non 

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?   Non 

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?   Oui   J’ai pris conscience et me suis souvenu de ma décision de m’incarner et de son motif. Je me suis rappelé de ma naissance. Je me suis souvenu que mon dessein est de montrer à d’autres la voie vers la conscience christique, de le faire en étant un exemple vivant.

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?   Un monde nettement ésotérique ou surnaturel

C’était toujours la terre, toujours la pièce, mais j’avais conscience de dimensions multiples tourbillonnant autour de moi.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?   Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps

Le temps n’existait pas. Tout était perçu comme PRESENT.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?   Tout au sujet de l’univers

Oui, mais je ne l’ai pas simplement compris, J’ETAIS TOUT. C’est vraiment aussi simple que cela.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?   Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?   Non

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?  Non

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir s spécifiques suggérant que l’existence persiste (ou non) après la vie terrestre (vie après la mort) ?   Oui   La vie après la « mort » est une certitude absolue. Je le sais sans l’ombre d’un doute, je n’ai plus peur de la mort maintenant. J’ai acquis la connaissance immédiate que je SUIS et que je SERAI toujours.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que Dieu ou être suprême existe (ou non) ?   Oui   Au lieu de « Dieu », j’utiliserais le terme « Source » car il ne contient pas d’énergie masculine ou féminine qui altèrerait le message. Source est la source, la conscience infinie UNIQUE. Source a un souhait : se connaître soi-même. Qui suis-je ? Source ne peut se connaître à moins de se diviser en deux, obtenant ainsi une perspective depuis laquelle se voir. C’est ainsi que polarité et expansion entrent en cycles éternels.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que vous existiez (ou non) avant votre vie actuelle ?   Oui   Absolument, j’ai existé avant cette vie-ci, comme nous tous car nous faisons partie de l’UNIQUE.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant qu’il existe (ou non) un lien ou une unité/unicité ésotérique dans l’univers ?   Oui   Tout est lié, tout ne fait qu’UN et tout est AMOUR.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant le sens ou le but de la vie terrestre ?   Oui   Devoir payer le prix de la survie sur la planète où l’on nait constitue un immense défi. Si on se concentre uniquement sur la survie, on ne peut créer, ni manifester le paradis sur terre. Notre leçon consiste à tout examiner, se connaître soi-même et rechercher le bonheur. Par la méditation, nous pouvons tous trouver notre véritable essence fondamentale d’unicité. Nous avons tous un dessein unique.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant les difficultés, défis, épreuves de la vie terrestre ?   Oui   Devoir payer le prix de la survie sur la planète où l’on nait constitue un immense défi. Si on se concentre uniquement sur la survie, on ne peut créer, ni manifester le paradis sur terre. Notre leçon consiste à tout examiner, se connaître soi-même et rechercher le bonheur. Par la méditation, nous pouvons tous trouver notre véritable essence fondamentale d’unicité. Nous avons tous un dessein unique.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant l’amour ?   Oui   L’AMOUR EXISTE.

Peut-être puis-je donner une meilleure description… l’amour est un peu comme la gravité, mais il englobe TOUTE CHOSE.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert d’autres information / un autre savoir spécifiques que vous n’avez pas mentionné pour d’autres questions et qui serait pertinent pour vivre nos vies terrestres ?   Oui   Méditer pour trouver la vérité. On ne peut l’obtenir de quoi que ce soit d’extérieur.  Il faut croire en soi, croire qu’on va reconnaître la vérité quand on en fera l’expérience. La peur est le plus grand défi qu’on doive affronter, mais une fois qu’on l’a fait, on rencontre son moi véritable.

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?   Oui   Je me suis incarnée pour introduire un nouveau modèle destiné à cette magnifique planète. Je suis nouvelle ici, je n’ai aucun karma, c’est la raison pour laquelle je n’étais pas censée porter cet enfant. D’un point de vue énergétique, l’enfant m’aurait ancrée à cet endroit. C’était une expérience programmée pour provoquer l’EMI qui m’a permis de me souvenir de ma mission. Il me serait possible de faire le choix d’avoir un enfant,  mais je continue de souhaiter que ma création dans cette vie aide à sauver l’humanité.

Ce qui s’est produit pendant votre expérience comportait :   Un contenu en partie conforme et en partie non-conforme aux croyances que vous aviez au moment de votre expérience   J’avais des croyances terribles, des problèmes d’attachement et des attentes. Je croyais que ma souffrance ou mon bonheur dépendaient d’autrui dans une certaine mesure. Je sais maintenant que ce n’est pas vrai.

Comparez le degré de précision de votre souvenir de l’expérience avec le souvenir d’autres évènements qui se sont produits à l’époque ?   Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   La question ne réside pas dans mon souvenir, qui est exceptionnel, c’est plutôt ma faculté terrestre à traduire une expérience de fréquence extrêmement élevée dans notre langage. Mais j’ai le sentiment d’avoir vraiment fait au mieux de mes capacités. En dire moins vaut même parfois mieux.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Je considère Dieu comme quelque chose dont je fais partie, dont je suis inséparable ; pas comme une puissante entité individuelle que l’on doit adorer ou servir, ce qui n’a absolument aucun sens pour moi. Dieu/Déesse est Source, Source est OMNI.

Mon expérience a directement entraîné :   de grands changements dans ma vie

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?   Oui   Je sais avec une certitude absolue que notre science « actuelle » est dans l’évolution humaine une simple « activité » de l’intellect, qu’elle n’est absolument pas proche de comprendre la totalité de l’univers avec la seule logique de l’hémisphère gauche. La science DOIT évoluer vers la méditation sur les quanta et le domaine métaphysique pour grandir. Elle est fortement déséquilibrée vers la logique et ne tient pas suffisamment compte de l’EXPERIENCE individuelle. 

Par ailleurs, toute ma vie précédant l’EMI je suis restée dans les accès à la perception, dans les limbes, un pied dedans, l’autre dehors, m’attachant à de nombreuses peurs et prétextes qui m’empêchaient totalement de progresser. J’ai finalement entièrement franchi ces passages, fait face à l’obscurité, terrorisée et seule, comme pour une mort longuement attendue à chaque pas en avant. Pour sortir de la prison de notre ego, il n’existe d’autre voie que d’affronter directement ses propres ténèbres. Il faut une quantité inimaginable de bravoure, mais chaque portion de souffrance est mille fois revalue. Je me suis éveillée avec une intense lumière chaude tout autour de moi, un soleil rayonnant de l’intérieur. Une partie de ce que je considérais comme « moi » est morte maintenant… continuant à se remodeler en harmonie avec la perspective de Source un peu plus chaque jour et tant que je vivrai. Je ne retournerai jamais à cet état de sommeil. Ce qui reste de moi, c’est l’amour. Ce qui reste de moi est réel, je suis plus légère, plus limpide, plus vivante, plus en harmonie que jamais avec la véritable Robyn. La masse d’énergie féminine sacrée, anonyme et muette qui brille en moi, reliée à toi, toi, toi et tout ce qui est…Dieu(Déesse) parle maintenant fort et clair par ma voix. Sa voix est posée, elle brille avec encore plus de compassion, réchauffant ma poitrine en se joignant dans l’amour. Maintenant, je sais instantanément ce qui sonne juste, je ne peux me cacher derrière une expression, je ne peux mentir en paroles… encore moins envers moi-même. Voici la signification de la liberté, l’authentique libération de la souffrance masquée que nous partageons tous d’une manière ou d’une autre. Je peux voler plus haut, aimer plus intensément, chanter plus fort. Toutes les émotions contenues, les sentiments négatifs ont maintenant été broyés, recyclés de façon créative en une mosaïque artistique pleine d’âme. Toutes mes vieilles blessures cachées derrière le rideau de scène sont dans le faisceau du projecteur. Je les ai simplement regardées danser, fredonner leur sombre chanson. Puis je me suis levée pour l’ovation sans aucun jugement en mon cœur obscur. J’ai fixé dans les yeux ma critique intérieure, juste pour la voir se consumer sous ma loupe, se muant en cendres dorée portées en douceur par le vent. Je vis au monde à nouveau comme un petit enfant pour lequel tout est magie, pour lequel la magie est tout ! L’univers me parle en de nombreuses langues et fréquences, tous les jours ; je finis par appréhender ses orientations. L’amour et la beauté sont partout, la paix est en moi lorsque je traverse les joies et les peines extrêmes. Oui, au milieu du chagrin se trouve la paix, dans la déception se trouve la paix, dans la mort et le deuil se trouve la paix, dans l’humiliation totale se trouve la paix, dans ce qui peut apparaître comme l’abandon et le meurtre, oui la paix est encore là. C’est ainsi que la vie est censée être vécue, voilà l’amour que j’ai passé ma vie à chercher à l’extérieur, dans un conjoint, une carrière, des voyages. Je sais pourquoi je suis là et ce que je suis venue apprendre. Je n’ai pas de réponse pour autrui et je n’en ai pas besoin. Je me fie seulement au moment présent, flux éternel. J’ai toujours su que l’AMOUR EXISTE et je continuerai à l’incarner. Voilà où j’en suis, Accueillant toutes sortes de nouvelles expériences afin de peindre la nouvelle toile de ma vie, de partager tout ce que je suis vraiment, mon moi démasqué ne faisant qu’un avec le monde. J’ai franchi les portes mais je n’ai pas quitté le bâtiment… nous y sommes tous ensemble et j’espère pouvoir en inspirer d’autres afin qu’ils me rejoignent ici, dans ce paradis sur terre…certains d’entre vous sont déjà là <3

« Si les portes de la perception étaient purifiées, tout apparaîtrait à l’homme sous sa véritable nature: infinie » (William Blake)

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Indécise   J’ai toujours été clairvoyante, emplie d’empathie, j’éprouve de façon kinesthésique ce que les autres ressentent. Je suis juste un peu davantage ainsi maintenant, mais depuis que j’ai compris que tout est énergie, que nous avons le choix, je peux mieux le faire cesser ou  reprendre.

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     Voir plus haut.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui  Je l’ai racontée à ma mère immédiatement après. Puis, lentement, j’en ai parlé à des amis au fil des ans. Six années plus tard, je l’ai raconté à mon père et à sa famille. Ils sont très versés dans la religion et mon expérience est inconcevable pour eux. Je suis certaine que cela a influencé leur vibration d’une manière ou d’une autre, mais leur mentalité n’a pas changé. Et ce n’est pas un problème car tout n’est qu’expérience.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?   Non