NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Robin L

Description de l’expérience :

A 8 ans, j’ai été enlevée aux Etats-Unis, puis emmenée en Afrique. C’était en 1977 pendant la guerre de brousse en Rhodésie, j’ai rapidement été séparée de l’homme qui m’avait enlevée.

J’ai passé la nuit seule dans la brousse, puis je suis arrivée dans une tribu qui m’a offert eau, nourriture et sécurité. Cette tribu est devenue ma nouvelle famille. Ses membres se sont occupé de moi comme si j’étais des leurs. Ils m’ont appris à chanter leurs chants, à planter et récolter. Ils m’ont même fourni mes propres vêtements. J’aimais ma tribu, en particulier Maman Eahton qui m’a adoptée, me traitant comme si j’étais sa fille.

Mon village était paisible jusqu’à ce qu’une faction de guérilla armée débarque en hurlant et en menaçant. Lorsque les guérilleros sont arrivés, un adulte m’a rapidement cachée. Après leur départ, les hommes de notre tribu se sont mis à porter les armes.

Une semaine après cette visite hostile, lors d’une cérémonie emplie de danses, de tambours et de festivités, on m’a donnée le nom d’Aisha, qui signifie : « Elle est la vie ».

Quelques jours plus tard, les guérilleros se sont à nouveau approchés du village, on m’a tiré dessus tandis que je jouais dans l’herbe. J’ai agonisé à cause de l’hémorragie et de l’impact. Je suis morte et j’ai successivement rencontré cinq êtres. Ils m’ont guidée de la confusion et la souffrance à l’acceptation, la paix puis à l’amour englobant tout.

Pendant mon voyage j’ai regardé en arrière, j’ai vu Maman Eahton tenant mon corps et pleurant. Même si je la chérissais et que je ne voulais pas qu’elle soit triste, j’ai poursuivi mon périple dans l’amour qui se déversait en moi, tel une chaude rivière.

J’ai alors entendu un chant qui m’a fait interrompre mon voyage. Les pleurs de Maman s’étaient mués en chanson. Son chant d’appel m’a rappelé la raison pour laquelle il fallait que je vive. J’ai décidé de revenir. J’ai fait demi-tour, traversant en sens inverse les voiles qui nous séparaient. Telle un long fleuve de lumière émanant d’une vitre teintée, j’ai réintégré mon corps. Tenue alors dans les bras puissants de Maman, j’étais prête à être rapportée à notre village.

 

Informations générales :

Sexe :            Féminin

 

Date de l’EMI :            Eté 1977

 

Éléments de l’EMI :

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ? Oui Agression criminelle. Blessure directe à la tête. Evènement mettant la vie en danger sans mort clinique. J’ai été blessée par balle durant la guerre de brousse en Rhodésie. La balle m’a entaillé le haut de la tête et j’ai agonisé à cause de l’impact et de l’hémorragie.

 Comment considérez-vous la teneur de votre expérience ? A la fois agréable ET pénible

 L’expérience a comporté : une décorporation

 Vous êtes-vous senti séparée de votre corps ? Indécise J’ai vu ma mère africaine poser mon corps sur ses genoux. Elle m’a mis sa main sur la tête pour stopper le saignement. J’ai perdu conscience de mon corps

 Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal ? Plus conscient(e) et lucide que d’habitude C’est incomparable. Je voyais dans toutes les directions et aussi l’amour infini en moi et autour de moi. J’ai compris que nous ne sommes jamais seuls.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au niveau maximum de conscience et de lucidité ? Quand un être ressemblant à Jésus a posé son front contre le mien, il m’a ouvert à la vision de lignes vivantes, semblables à une magnifique toile d’araignée étincelant au soleil et reliant tous les êtres vivants.

Vos pensées étaient-elles accélérées ? Non

 Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir ? Non

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude ? Incroyablement plus aiguisés

Pendant l’expérience, votre vue était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ? Au début, ma vue était aussi limitée que celle d’un bébé. Je ne parvenais pas à faire la mise au point, tout était flou. Ma vue a progressivement acquis de la netteté et du champ. Je voyais à grande distance, je me sentais reliée à ce que je voyais.

Pendant l’expérience, votre ouïe était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ? Mon expérience a été très visuelle. L’Africaine qui m’a adoptée a émis un chant dans ma direction depuis la terre, j’ai entendu cette chanson qui me rappelait chez moi.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient(e) d’évènements se déroulant ailleurs ? Oui, mais les faits n’ont pas été vérifiés.

L’expérience a comporté : un tunnel

Avez-vous traversé un tunnel ? Oui J’ai dû traverser une grotte obscure et sortir à son extrémité. Ce n’est qu’après avoir vu mon corps d’en haut, que je me suis élevée dans un endroit ressemblant à un tunnel. Les parois étaient constituées d’une présence vivante et bonne, les voiles qui se sont refermés derrière moi étaient semblables à des feuilles géantes recouvrant l’entrée d’un jardin secret.

Avez-vous vu un(des) être(s) pendant votre expérience ? J’en ai effectivement vu

Avez-vous rencontré ou perçu la présence d'êtres décédés (ou encore en vie) ? Indécise Il ne s’agissait pas de membres de ma famille, mais mon âme les « connaissait ».

L'expérience a comporté : un vide

L'expérience a comporté : une obscurité

L'expérience a comporté : une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti(e) entouré par une lumière intense ? Une lumière extraordinairement brillante

 Avez-vous vu une lumière surnaturelle ? Oui La lumière du tunnel s’accroissait sans cesse. Des créatures semblables à des méduses me traversaient pour me purifier des séquelles traumatiques, afin que je puisse mieux recevoir l’amour situé plus haut et provenant du Grand Cœur.

L'expérience a comporté : un paysage ou une ville

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde, surnaturel ? Un monde nettement ésotérique ou surnaturel Oh combien, à chaque étape. Il y avait des environnements naturels, une cage d’escalier antique avec des paliers.

L'expérience a comporté : des visions infernales

L'expérience a comporté : une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience ? J’ai éprouvé de la peur, une perte, de la honte, de la confusion, de la résistance et de la volonté, qui ont été remplacées par de l’acceptation, de la compréhension, de l’amour et de la gratitude.

 Avez-vous éprouvé une sensation de paix ou de bien-être ? Paix ou bien-être inimaginable

Avez-vous éprouvé un sentiment de joie ? Une joie inimaginable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni(e) avec l'Univers ? Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience a comporté : une connaissance ou un dessein spécifique

Avez-vous soudainement eu l'impression de comprendre tout ? Tout sur moi et autrui J’avais huit ans, je ne dirais donc pas que je comprenais tout. J’ai saisi que j’étais à la fois puissante et vulnérable, sans compter ce qu’il m’a fallu faire en permanence sur terre pour survivre. Je suis liée et je suis aimée par notre Arrière-Arrière-Grand-Mère à tous.

L'expérience a comporté : revoir ma vie

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues ? Mon passé a défilé devant moi, hors de mon contrôle Le traumatisme passé, refoulé, dont j’éprouvais de la honte. Dans la grotte obscure j’ai été confrontée à mes propres hurlements réprimés, mais un être à la généreuse orientation était là pour m’aider à surmonter cela. Après avoir accepté mes sentiments, tous les hurlements se sont tus.

L'expérience a comporté : une connaissance de l’avenir

Est-ce que des scènes de l’avenir vous sont apparues ? Non

Êtes-vous arrivée à une frontière ou à un point de non-retour ? J’ai pris la décision consciente et ferme de revenir à la vie J’avais le choix entre continuer dans le tunnel ou revenir vivre mon dessein, qui consiste à chanter mon chant guérisseur à autrui. Mon désir de chanter m’a fait faire demi-tour. J’ai regretté ma décision en approchant de mon corps, mais il était trop tard pour repartir.

 

Dieu, spiritualité et religion :

Quelle importance accordiez-vous à la religion ou la vie spirituelle avant cette expérience ? Modérément importante pour moi

Quelle-était votre religion avant cette expérience ? Sans confession Aucune en particulier laïque sans confession 

Vos pratiques religieuses ont-elles changé depuis cette expérience ? Oui Plus je la mets par écrit, mieux je peux la transmettre dans mon travail de guérison. Je peux littéralement puiser dedans.

 Quelle importance accordez-vous à votre vie religieuse ou spirituelle après votre expérience ? Très importante pour moi

Quelle-est votre religion maintenant ? Bouddhiste avec un fort lien à Jésus, aux Totems animaliers, à la Terre en tant que guide vivant, ainsi qu’au le Grand Cœur

 Est-ce que cette expérience comportait des éléments conformes à vos croyances terrestres ? Un contenu partiellement en accord, partiellement en désaccord avec les croyances que j’avais à l'époque de l’expérience. J’avais honte d’avoir été agressée, j’étais persuadée d’être indigne. Puis on s’est adressé à moi directement en couleur et en ondes sonores. Je comprenais facilement ce qu’on me communiquait. On m’a transmis ce message : « Tu es constituée du même élément que nous : la bonté. Tu es chez toi ici. Nous allons t’aider à purger ton sentiment de fracture, afin que tu te souviennes que tu es bonne. » 

Vos valeurs et croyances ont-elles changé à la suite de cette expérience ? Oui Il m’a fallu des années pour me souvenir de mon expérience et l’exposer, ce fut donc l’évolution d’une gratitude grandissante.

L'expérience a comporté : la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou d'entendre une voix non identifiable ? J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement ésotérique ou surnaturelle J’ai rencontré cinq êtres qui m’ont tous aidée à me purifier afin que je puisse accéder au niveau suivant.

Avez-vous vu des esprits religieux ou des morts ? Je les ai effectivement vus

 Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ? Oui J’attribue à l’être l’identité de Jésus, peut-être par influence culturelle. Il avait une crosse de berger et une longue robe. Ensuite il a changé de forme pour me montrer qu’elle n’a pas d’importance. Je n’ai pas du tout reçu d’éducation chrétienne, je ne m’attendais donc pas à voir Jésus.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos d'une existence avant la vie de mortel ? Oui Les deux sœurs qui m’ont accueillie au début, l’avaient déjà fait précédemment.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information sur un lien ou une unicité dans l’univers ? Oui L’homme kaléidoscopique royal me montre son visage originel. Il s’incline vers moi, de son regard doux et affectueux, il me regarde dans les yeux. Je sens l’impatience grandir en moi, comme si j’allais recevoir un don dépassant tous ceux m’ayant été accordés auparavant. Il ferme les yeux et les miens se closent, nous sommes en effet liés d’une manière qui m’était inconnue jusque-là. Derrière mes paupières fermées, je vois des millions de points lumineux reliés par de magnifiques lignes vivantes. Je suis ébahie par cette gigantesque toile vivante comportant un diamant étincelant à chaque intersection. Je vois que les lignes vivantes peuvent bouger, créant de nouvelles connexions. En me concentrant sur cette toile entièrement dynamique, je vois que toutes les vies sont gracieusement liées entre elles, semblables à un million d’hirondelles volant telles un unique oiseau immense.

Quelque chose change, je ne regarde plus seulement ces merveilleuses lignes vivantes de l’extérieur, je suis parmi elles. De l’intérieur je peux visiter simultanément chaque être vivant. Mon périple est si rapide que ces visites consistent non pas à tisser des liens personnels, mais plutôt à collecter des relations afin de connaitre la valeur intrinsèque de chaque être vivant.

Je sens l’odeur des feuilles mortes dans un bosquet de chênes. J’entends les frottements du pantalon d’une jeune femme en train de courir en forêt. Je contemple un rayon de soleil réfléchi sur le dos d’une grenouille tout juste sortie de l’eau. J’écoute le craquement profond émis par le déplacement d’un glacier. Je perçois l’odeur d’un élan qui s’incline pour boire à la rivière. Toute vie est liée, je ne suis jamais seule, la gratitude et l’amour m’inondent.

 J’ouvre les yeux. J’ai le visage tellement proche de mon Berger Royal que nos fronts se touchent presque. Après s’être agenouillé pour se rapprocher de moi, il se relève. Il s’écarte afin que je décide si je veux partir pour retrouver ma famille africaine. Ma foi en lui est sans limite. Je m’incline vers sa poitrine et me fonds en lui. Ensemble nous quittons cet espace dans un tunnel lumineux.

Croyiez-vous en l'existence de Dieu avant votre expérience ? Dieu n’existe probablement pas

Pendant votre expérience, avez-vous acquis des informations sur l'existence de Dieu ? Oui Le Grand Cœur englobant tout, dont nous pouvons être une expression directe par libre arbitre, choix, intention. Existence de Dieu indubitable.

Croyez-vous en l'existence de Dieu à la suite de cette expérience ? Existence de Dieu indubitable

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion :

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information particulière à propos de votre dessein ? Oui Je suis empathique. Les êtres de l’au-delà m’ont accordé le don de voir profondément à l’intérieur des personnes. Je vois leurs organes internes, les évènements de leur vie, leurs talents et leurs souffrances.

 Avant cette expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont significatives et importantes ? Ni importantes, ni significatives

Durant l'expérience, avez-vous reçu de l'information quant au sens de la vie ? Oui Citation de mon livre à paraître, passage du moment au cours duquel je me suis souvenue de mon dessein :

 « Les sons émis par Maman Eahton attirent mon attention. Elle a converti ses pleurs en un chant. Ce qu’elle chante est tellement puissant que sa chanson traverse tous les voiles qui se sont refermés derrière moi dans le tunnel. Elle m’atteint à plein volume comme si la distance n’existait pas. Je cesse d’avancer dans le tunnel afin de me consacrer à l’écoute de son chant. D’autres voix se sont unies à la sienne. Cette chaude tapisserie sonore m’émeut profondément. Tout à coup je comprends qu’elle invoque les Ancêtres afin de rendre sa chanson si puissante qu’elle m’atteigne où que je sois.

Je me mets à boire à ce chœur des Ancêtres, ils viennent d’arriver pour se joindre à son chant. Leur air comprend des tonalités basses et riches, de douces notes célestes dans les médiums, des aigus tellement purs qu’ils paraissent des tintements de cloche sans fin. En entendant cette gamme, une immense affection pour ces chanteurs m’envahit. Leur chanson remue en moi quelque chose d’extrêmement ancien et dont j’ignorais que cela me manquait. Les chants me remémorent des évènements qui enrichissent la vie : naissances, guérisons, fêtes et deuils. Les chanteurs me semblent de vieux amis que je reconnais et que j’ai envie de retrouver. Ils me paraissent si familiers. Je cherche dans mes souvenirs quand j’ai bien pu les entendre auparavant.

Je me rappelle soudain que j’ai fait partie de ce chœur, que je connais ces chansons. Elles vivent en moi également. Cette découverte a l’effet d’une trainée de poudre jusqu’au centre de moi-même, dissipant les nuages qui dissimulaient le sens de ma vie. Je suis née avec le talent de chanter pour les gens, afin qu’ils puissent découvrir l’intégrité de leur moi. Tout comme Maman Eahton l’a fait pour moi lorsque je suis parvenue à elle, tout comme elle le fait en ce moment-même. »

 Croyiez-vous en l’au-delà avant cette expérience ? Existence probable d’une vie après la vie

Croyez-vous en l’au-delà à la suite de cette expérience ? Existence indubitable d’une vie après la vie Indécise J’ignore ce que vous voulez dire par : « vie ». Est-ce que mon âme perdure ? Oui, bien-sûr.

 Aviez-vous peur de la mort avant cette expérience ? Je craignais légèrement la mort

Avez-vous peur de la mort après votre expérience ? Je n’ai pas peur de la mort

 Aviez-vous peur de vivre votre vie avant cette expérience ? J’avais très peur de vivre ma vie terrestre

Après cette expérience, aviez-vous peur de vivre ? J’avais légèrement peur de vivre ma vie terrestre

Avant votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ? Ni importantes, ni significatives

A la suite de votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ? Importantes et significatives Importantes et significatives

Avez-vous appris comment vivre nos vies ? Oui J’émets des vrilles qui s’étendent et entrent en contact avec ces créatures à longues et délicates vrilles, ainsi qu’avec les parois vivantes du tunnel. J’ai le pouvoir de me relier à tous les êtres vivants autour de moi. C’est la curiosité et non un effort qui me relie aux autres êtres vivants.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos des difficultés, défis et obstacles de la vie ? Oui j’ai découvert l’agression dans mon passé, ainsi et que j’allais vraiment devoir lutter pour survivre à mon retour.

 Étiez-vous compatissant(e) avant cette expérience ? Indécise

Durant cette expérience, avez-vous appris quelque chose à propos de l'amour ? Oui On s’est adressé à moi directement en couleur et en ondes sonores. Je comprenais facilement ce qu’on me communiquait. On m’a transmis ce message : « Tu es constituée du même élément que nous : la bonté. Tu es chez toi ici. Nous allons t’aider à purger ton sentiment de fracture, afin que tu te souviennes que tu es bonne. » 

Je comprends qu’il s’agit d’émissaires me préparant à monter dans le Grand Cœur. Alors qu’ils s’approchent de moi, j’ai l’impression qu’ils vont me percuter, mais ils me traversent. J’ai la sensation d’être perçue et totalement acceptée. Je réalise que personne ne possède de corps solide, moi comprise. Quand ils ressortent après m’avoir traversée, je me sens plus brillante comme si, en mon centre, des nuages masquant le soleil s’étaient dissipés.

Etiez-vous compatissant(e) après cette expérience ? Très compatissant(e) envers autrui

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience ? De grands changements dans ma vie A mon retour, j’ai dû survivre à une décennie d’agression, mes réponses tiennent donc compte du fait que je ne me suis retrouvée en sécurité qu’après avoir quitté la maison à 19 ans.

 Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience ? Oui

 

Après l'EMI :

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots ? Oui Elle comporte davantage de dimensions que celles connues sur terre.

 Avec quelle précision vous rappelez-vous de l'expérience en comparaison d'autres événements à l’époque de l'expérience ? Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque J’ai travaillé à mon livre durant plus de sept années, je me suis efforcée de me rappeler d’autant de détails que possible. J’ai exprimé cette expérience par l’écriture et le dessin.

A la suite de votre expérience, avez-vous acquis des capacités médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons particuliers que vous n'aviez pas avant ? Oui Je suis empathique. J’entends l’Esprit me parler. Je chante des chants de guérison, j’entends à l’intérieur des gens. Je suis une artiste visionnaire.

Une ou plusieurs parties de l'expérience sont-elles particulièrement significatives pour vous ? En me concentrant sur lui, je vois sa forme extérieure et aussi en lui. Dans sa poitrine, au niveau du cœur, se trouve un bol magique absolument magnifique. J’oriente mon corps afin de me trouver directement en face de lui. Plus je regarde le bol et son contenu, plus il grandit. Il est empli et déborde d’une chose magique qui se déplace comme de l’eau, en un mouvement circulaire, dans le sens horaire comme un disque sur une platine. Ce qui déborde du bol ne coule pas vers le sol comme de l’eau, le mouvement circulaire est conservé, s’élargissant jusqu’à se trouver bien au-delà de son corps.

C’est tellement large maintenant, que je suis englobée dans le courant de ce flux multicolore étincelant. En se déplaçant autour de moi, il me purifie. Quelque chose ressemblant à de la boue grise se sépare de moi. Je crains que la propreté de ce flux iridescent ne soit souillée. La boue grise s’étale dans le large cercle. Au troisième tour je ne discerne plus la couleur grise dans le flux lumineux. C’est pour cela qu’il ne lui est pas nécessaire d’éviter mon cœur brisé ou moi-même. Son pouvoir de purification est bien plus puissant que la boue grise de mes émotions négatives. Je me calme et j’accepte encore davantage ma peur, je ne crains plus en effet qu’elle soit un fardeau ou une nuisance pour lui.

D’un œil neuf, je vois qu’il ne s’agit pas d’un vieil homme. Il est sans âge, comme l’escalier taillé, la grotte et le bord de la falaise où nous-nous trouvons maintenant. La chaude couleur de sa peau bronzée m’apprend qu’il ne vit pas ici, dans cet endroit dépourvu de soleil. Je découvre qu’il y est venu avec l’unique intention de me guider. Mon cœur éclate en comprenant qu’il s’agit d’un héros aidant les autres à surmonter leur confusion. Il aurait pu aller partout à sa guise, il a choisi de venir ici pour moi. Je veux le remercier, mais je sens qu’il sait déjà tout ce que je ressens. Il est mon magicien. Son plus haut fait a consisté à convertir ma peur en acceptation.

Nous-nous tenons face-à-face au bord de la falaise. Il incline la tête vers la droite, en direction du vide. Il me montre que notre prochain pas nous mènera au-delà du bord. Il m’offre ses deux mains ouvertes, paumes en l’air. Si j’étais un nouveau-né, je logerais dans le berceau de ses grandes mains. Je m’approche de lui. Dans une confiance totale je place les mains dans les siennes. Mes mains y ont l’air petites et parfaites. Nous avançons lentement le pied en direction du bord. J’enroule les doigts dans les siens et serre fort, tandis qu’ensemble nous sautons de la falaise. Nous commençons à tomber dans la nuit obscure et le silence complet. Il nous est très facile de rester groupés, comme lorsque nous avions les pieds sur le sol. A présent, au lieu d’être maintenus en place par le sol, nous sommes environnés par le ciel. Ce n’est pas une chute libre violente, c’est serein. Nous sommes reliés à chaque étoile. Certaines s’éloignent, d’autres se rapprochent.

Il a un regard d’amour pur sur moi. De sa voix qui parle en mon intérieur, il me dit : « Voilà ce qu’est mourir. »

 Avez-vous déjà raconté cette expérience ? Oui Il y a presque 30 ans

Aviez-vous connaissance des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience ? Non

Qu'avez-vous pensé de la réalité de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue ? L'expérience était tout à fait réelle J’ai dû continuer à vivre pendant la guerre en Rhodésie, la survie passait avant tout.

Que pensez-vous de la réalité de l'expérience maintenant ? L'expérience était tout à fait réelle Elle m’a en effet ouvert à ce que je suis, à toute ma vision de la vie. Je compte 13 des 14 effets secondaires énumérés par PMH Atwater

Est-ce que quelque chose a reproduit une partie de cette expérience à une période de votre vie ? Oui Lorsque j’ai étreint d’autres expérienceurs, je me suis parfois sentie « chez moi ».

Souhaitez-vous ajouter autre chose à propos de votre expérience ? Depuis plus de 7 années j’ai travaillé à mon livre et à mon art. Afin de s’en ouvrir davantage, j’encourage quiconque ayant vécu une expérience de transformation spirituelle forte à en faire le récit par écrit, ou bien à se faire interroger par une personne qui en recueillera les détails.

Pourrions-nous poser d’autres questions afin de vous aider à partager votre expérience ? C’était très bien : ajouter simplement quelques options en référence au Divin.