NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Possible Rick R


 

Description de l'expérience:

Je ne sais pas comment j'y suis parvenu, mais je me suis retrouvé dans une grande salle. Je pouvais voir des formes de personnes qui se tenaient autour de moi. Je ne pouvais pas voir leurs visages, mais j'avais l'impression de les connaître. Je l'ai senti. Les gens qui m'entouraient étaient plus comme des ombres. Je pouvais voir leurs silhouettes. Il semblait que je n'étais pas autorisé à les voir directement. La chose la plus bizarre concernait le lieu où je me trouvais. Le plafond était en fait le ciel nocturne, avec des étoiles brillantes. Le sol était comme de marbre poli. Puis quelqu'un est entré dans le couloir et s'est dirigé vers moi. Je l'ai entendu dire: «Bonjour, je suis le Fils de Dieu». À partir de là, je ne me souviens plus d'autre chose. C'est comme si tout a cessé juste à ce moment-là.

Il faisait environ entre 1,77 m et 1,80 m de hauteur; il avait des cheveux brun jusqu'aux épaules et avait un teint sombre. Il avait des yeux bleus et une barbe courte. Sa peau était sombre, couleur plus ou moins olive. Il portait une robe blanche avec une sorte de ceinture ou écharpe autour de sa taille. Je ne pouvais pas voir ses pieds. Il m'a souri quand il s'est approché de moi. Je ne me souviens pas avoir vu ses lèvres bouger, mais j'ai entendu des mots.

~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Pourquoi je ne crains pas la mort.

Par Rick R.

Ce récit est une explication de certains événements dans ma vie qui ont fait en sorte que je ne m'inquiète, ni me soucie, ni éprouve la moindre anxiété ou peur face à la mort de quelque manière que ce soit. Durant ma jeunesse, ce n'était pas le cas, j'avais très peur. Je ne m'attends pas à ce qu’on me croie parce que j'ai écrit ceci. Vous pourriez penser que je suis vraiment fou-fou, et j'ai parfois pensé la même chose. Sachez que je ne mens pas, et que je crois ce que je dis. Si nous étions au tribunal, il suffirait d'apporter la Bible, je serai prêt à jurer dessus: «Je le fais.»

Cela a commencé quand j'étais enfant, ma mère me disait que j'avais un ami imaginaire. Elle a dit que je l'ai décrit comme un grand homme avec un chapeau haut de forme. Quand j'y pense, est-ce que cela aurait été mon ange gardien? Qui sait, mais au fil du temps, j'en ai perdu la mémoire et je n'y ai jamais réfléchi jusqu'à maintenant.

Je suis totalement convaincu qu'a deux reprises dans ma vie j'ai été contacté directement par mon ange gardien. Je n'y ai jamais pensé jusqu'à maintenant. Puis, ayant réfléchi, je l'ai beaucoup remercié de m'avoir sauvé la vie à deux reprises. La première fois c'était quand j'étais un adolescent stupide et idiot. Je venais de déposer un ami chez lui et il était très tard, vers 1 heure du matin. Je roulais trop vite dans une rue résidentielle, faisant environ 100 km/hr dans une zone de 50 km/hr. Il y avait un carrefour dans cette rue qui n'avait pas de panneaux d'arrêt dans l'une ou l'autre direction. J'ai décidé, stupidement, de franchir ce carrefour à toute vitesse. J'étais presque dans le carrefour quand une voix masculine a crié dans ma tête, 'STOP!' J'ai immédiatement écrasé les freins et j'ai bloqué les roues. A ce moment-là, une autre voiture a traversé devant moi. J'ai terminé avec ma voiture de côté dans la rue, presque sur la pelouse de quelqu'un. Je me suis assis une minute pour me composer, tremblant et tentant d'essuyer le liquide jaune dégoûtant que j'avais vomi sur mon jean. J'ai très soigneusement embrayé et je suis rentré à la maison comme tout citoyen modèle. Sans son intervention, j'aurais été «désossé» et serait aussi raide mort qu'un clou dans une porte.

La deuxième fois, c'est arrivé quand j'avais quarante ans. Ma femme m'avait quitté. Je souffrais d’un malaise profond, je pensais au suicide, prenais des antidépresseurs, et je venais de terminer un coup de fil avec elle, la dispute téléphonique la plus horrible ma vie. Tandis que je raccrochais le téléphone, j'ai perdu mes moyens, sanglotant et suppliant Dieu pour que je retrouve ma vie.  Impossible de me souvenir jamais d'une prière aussi ardente. Après environ trente minutes de prière, j'ai dit: «Amen». Une fois de plus, la voix masculine est entrée dans ma tête. Elle a prononcé ces mots. "Bon, il faut se ressaisir maintenant et se redresser. Les choses iront mieux." Pour simplifier, ma femme et moi avons maintenant célébré notre trente-cinquième anniversaire de mariage. Cette fois, ce n'était pas un incident potentiellement si mortel, mais c'était vraiment important pour moi durant cette période de ma vie.

Ni la première, ni la seconde fois, il ne m'est venu à l'idée de m'interroger sur cette voix dans ma tête. Je l'ai acceptée et j'ai continué comme si c'était complètement normal. Je n'ai pas entendu ces mots avec mes oreilles; en quelque sorte, c'était dans mon esprit.

En septembre 1975, mon père a été diagnostiqué comme souffrant d'un cancer appelé carcinome de cellules de chêne dans ses ganglions pulmonaires et lymphatiques. Il avait fumé depuis l'adolescence - fumant trois paquets par jour. Ma femme, mon frère et moi-même avons conduit à Dallas depuis l'université College Station (Texas A & M) après avoir reçu un appel téléphonique de ma mère nous avertissant que le moment de sa mort était très proche. Nous sommes arrivés largement à temps. C'était comme s'il attendait notre venue pour pouvoir enfin partir. Il nous a parlé et nous a demandé comment s'était déroulée la route, tout en sombrant dans l'inconscience, ou reprenant ses esprits. Il est décédé dans l'heure qui a suivi notre arrivée.

Cette nuit-là, nos parents ont commencé à arriver et nous avions des gens allongés partout dans la maison. Ma femme et moi étions dans le bureau, en train de dormir sur un matelas. J'étais dans le noir, essayant de m'endormir, quand j'ai entendu quelqu'un marcher dans la cuisine. Je me suis assis pour regarder et voir qui c'était. Il y avait dans la porte la silhouette sombre de mon père debout face à nous. Je me suis frotté les yeux en essayant de voir plus clairement. Quand je les ai ouverts une seconde plus tard, il était parti. Je me suis ralongé en essayant de décider si j'étais devenu fou. Je me suis endormi et je n'en ai jamais parlé jusqu'à récemment. Pendant des années, j'ai pensé que j'avais rêvé ou que j'étais tout simplement fou. Après avoir lu une étude sur «Les communications après la mort - ADC», j'ai commencé à en parler avec mon frère et j'ai découvert que cet événement très étrange nous était arrivé à tous les deux la nuit où notre père était mort. Quand j'ai raconté mon histoire à mon frère, il a dit avoir vu également notre père cette nuit-là. Il avait entendu des pas dans le couloir et vu sa silhouette dans l’encadrure de la porte de sa chambre.

Tout au long de ma vie, j'ai subi de nombreuses procédures et opérations médicales. Notamment, l'élimination de mes dents de sagesse sous anesthésie générale, la réparation du ligament croisé antérieur de mon genou gauche, que j'avais déchiré, l'appendicite, l'élimination de ma vésicule biliaire et l'élimination de 38 cm de mon côlon en raison d'une diverticulite.

Quelque temps après mon opération de genou, j'ai commencé à avoir un rappel de ce que je décrirais comme une expérience de mort imminente. Au début, je pensais que c'était juste un rêve normal et je n'y ai pas fait attention. Récemment, il m'est venu à l'esprit que c'était plus qu'un rêve. J'oublie habituellement les rêves. Celui-là, je peux le voir clairement, comme s'il était réellement survenu. Je décrirais cela comme si j'étais en vacances et me souvenais de comment c'était que de se coucher sur une plage quelque part. Vous pouvez vous rappeler chaque détail de l'endroit où vous étiez, ce qui n'est jamais le cas pour un rêve. Je me souviens avoir été debout dans une grande salle. Il y avait d'autres personnes debout dans un groupe à mes côtés. Je ne pouvais pas voir leurs visages, mais ils étaient là avec moi et là pour moi. Ils ressemblaient à des ombres ou des silhouettes. J'ai vu leurs formes et j'ai eu le sentiment de les connaître, mais je ne pouvais pas vous dire qui ils étaient. On attendait tous quelqu'un. Puis il est entré. Il s'est approché de moi et s'est présenté: «Bonjour, je suis le Fils de Dieu». J'ai entendu ces mots dans ma tête. A partir de ce moment-là, je ne me rappelle plus de ce qui a été dit.

 

 

 

 

 Il faisait environ entre 1,77 m et 1,80 m de hauteur; il avait les cheveux brun jusqu'aux épaules et une barbe courte. Sa peau était sombre, couleur olive. Ses yeux étaient bleus et son nez était ce que je décrirais comme plus ou moins, un “nez Romain”, c’est à dire, large et légèrement courbé. Bref, son visage avait l'air plutôt normal et pas ce que j'aurais pensé qu'il aurait pu être si j'étais l’artiste dessinant son visage. Il portait une robe blanche avec une ceinture dorée autour de la taille. Je me souviens que le plafond de la pièce était comme regarder le ciel la nuit avec des étoiles très brillantes. Le sol était de marbre blanc reluisant avec des veines de minéraux allant du gris au noir qui sillonaient la pierre et il y avait des marches sur un côté. L'architecture était, disons, de style grec, mais en parfait état, nouvelle et bien entretenue.

Je ne sais pas pourquoi et comment je suis arrivé là-bas. Je ne sais pas comment je suis revenu. Je ne me souviens plus de ce que je décris ici. Cela s'est produit plusieurs années après la mort de mon père. Je ne peux pas placer la date exacte, mais la mémoire m’est revenue après l'opération du genou.

J'ai essayé d'en discuter avec ma femme. Elle a dit que c'était un rêve et que je décrivais une image quelconque de «Jésus» que j'avais vue quelque part. En d'autres termes, elle n'y croyait pas et ne voulait plus en parler.

J'ai également essayé de discuter de cela avec l'un des aînés de mon église. C'était immédiatement après qu'une classe de catéchisme durant laquelle la vie après la mort avait été longuement discutée. On m'a dit que j’avais l’air plus ou moins timbré. Intéressant, ai-je pensé à l'époque. Nous avons ici une personne qui professe croire en un Dieu vivant et en son fils, mais qui n'écoute même pas quelque chose qui «pourrait» confirmer ce qu'il croit. Ma réponse a été: "Si vous ne croyez pas à la vie après mort, alors pourquoi êtes-vous ici?" Cela a mis fin à mes tentatives pour partager mes expériences avec les membres de mon église - je ne veux pas être le fou qui a vu Jésus.

Voici quelques autres choses que j'ai remarquées au sujet de mon comportement après mon «EMI». Je suis maintenant végétarien, ayant cessé de chasser et de tuer des choses que je ne vais pas manger. Je suis devenu hyper intuitif autour des gens qui tentent de me mentir et je sais juste qu'ils mentent. J'essaie d'aider les gens à chaque fois que je peux et je me sens vraiment mal quand j'en rate l'occasion parce que je ne réfléchissais pas ou j'étais inattentif. Je ne juge plus les gens à cause des erreurs qu'ils commettent; ils apprennent simplement à aimer les autres et n'y sont pas encore parvenus. Je ne me soucie pas du tout des choses matérielles de cette vie. Je pourrais être complètement heureux sans tout ces «trucs». J'aime vivre chaque jour comme si c'était le dernier. Avant, cela me dérangeait quand les gens mouraient, mais pas maintenant. Ce qui me dérange, c'est quand quelqu'un prend la vie d'une autre personne ou fait mal à quelqu'un d'autre. Ils n'ont pas le droit de prendre ce que Dieu a donné.

Jésus est vivant et actif aujourd'hui, même si vous ne croyez pas en lui. J'ai vu un film une fois qui avait une très bonne phrase pour décrire ce que je vois arriver: «Certaines choses sont vraies, que vous les croyiez ou non».

Nous avons une aide invisible là-bas quelque part, qui nous surveille et nous protège tout au long de notre vie. La vie continue après la mort. Je ne crains pas la mort du tout. La mort n'est que la naissance dans autre chose. Si vous croyez qu'il n'y a rien après cette vie, vous aurez une grande surprise.

Renseignements généraux:

Genre:     Homme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     Récemment, mais je ne peux pas placer la date exacte. 

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Non   Suite d’opération.      Ni le chirurgien ni son assistant n'ont remarqué quelque chose d'inhabituel. On me réparait mon ligament croisé antérieur déchiré. Je me suis réveillé et je suis rentré à la maison. Pas de problème. Dans les mois qui ont suivi, j'ai commencé à me souvenir. J'ai souvent cru que je devenais fou. J'ai honte d'en discuter même avec ma femme.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Non

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Etat de conscience et de lucidité normal. Voir ci-dessus.    

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Pendant le peu de temps que cela duré, j’étais tout à fait conscient et alerte.  

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Incroyablement vite

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification    

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Je pouvais voir des gens debout autour de moi, mais sans pouvoir décerner leurs traits. Je pouvais voir clairement la salle, et lui. 

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Non   La seule chose que je pouvais entendre était sa voix.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Indécis(e)  J’ignore comment je suis arrivé là-bas.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Le fils de Dieu.

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non  La lumière dans la pièce provenait des étoiles au plafond.

L'expérience incluait:   un paysage ou une ville surnaturels

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Emerveillement.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers     

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Membre de l’église du Christ.

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience? Non, je n'avais pas besoin de le voir pour savoir qu'il était là. J'ai toujours cru en lui.

Quelle est votre religion maintenant?   Conservateur/intégriste.  Membre de l’église du Christ.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Non, je n'avais pas besoin de le voir pour savoir qu'il était là. J'ai toujours cru en lui.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Non   

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     La seule chose que j'ai remarquée, c'est que j'ai maintenant envie d'enseigner. Je prends des jeunes adultes sous mon aile et je les aide de toutes les manières possibles. Je leur ai trouvé des emplois; les conseille; leur montre ce que je sais. Même mon fils têtu a commencé à m'écouter, surtout quand je lui ai dit le secret du bonheur dans ce monde. Le secret du bonheur est d'aider les autres. C'est un puits sans fond ici-bas. L'expression sur son visage était unique.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non     Le seul problème que j'ai eu a été de déterminer si c'était une sorte de rêve ou pas. C'était tellement vif et différent d'un rêve, sans compter que j'oublie presque toujours les rêves, alors que celui-ci me restait en tête,  comme si j'avais vraiment été là.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Indécis(e)   La seule chose que j'ai remarquée, c'est que je peux dire quand quelqu'un me ment. C'est comme si une alarme de mensonge se déclenche dans ma tête.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      J'aimerais me rappeler davantage. J'aimerais vraiment savoir pourquoi j'étais là.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres? Oui. Le seul avec qui je me sentais assez bien pour en parler, c'est mon frère. Je n'ai même pas pu en parler à ma femme. Pendant un moment, j'ai pensé que je devenais fou. Il me taquine à propos de ça et j'aurais presque voulu continuer à me taire, mais dans l'ensemble, je peux maintenant en parler à quelqu'un. Cela ne l’a pas influencé d'une manière ou d'une autre. Il pense que quelque chose m'est arrivé, mais il me taquine toujours.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Oui  J'ai déjà entendu parler de cela, mais jusqu'à ce que cela se passe, je n'y ai jamais beaucoup pensé. Depuis, j'ai lu tout ce sur quoi je pouvais mettre la main. J'ai lu le livre de Moody et plusieurs autres. Je n'ai trouvé qu'une autre EMI qui ressemblait à la mienne. Certaines de celles que j'ai lus, je les ai trouvées plutôt difficile à digérer, mais j'essaie de ne pas juger quelqu'un qui essaie de décrire l'indescriptible.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était probablement réelle. Au début, je pensais que c'était un rêve. Puis le souvenir photographique dans mon esprit, sa netteté, sa clarté, m'ont interdit de croire que c'était un rêve. J'ai eu des rappels d'images. Cela a commencé plusieurs mois après l'opération.

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant? L'expérience était probablement réelle. La chambre et LUI étaient vraiment clairs. La seule chose qui ne semblait pas réelle étaient les gens qui m'entouraient et de ne pas pouvoir voir leurs visages.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non   Je n’ai jamais pris aucune drogue.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je dois être fou de remplir ce formulaire; mais le voilà quand même. 

Addendum:

Je n'avais jamais réfléchi aux EMI et j'étais un peu cynique, je pensais que c'était juste des histoires inventées par des personnes qui avaient des hallucinations. Cela, jusqu'à ce que j'eusse une expérience moi-même. Depuis, j'ai beaucoup lu sur le sujet et je trouve votre site très utile pour essayer de gérer mon expérience. Si je suis une sorte de timbré, alors j'ai beaucoup de companie. J'ai beaucoup réfléchi sur ma vie, essayant de me rappeler ce qui m'est arrivé pendant mes cinquante-cinq ans ici-bas.

Ce que je vous ai écrit, c'est les deux fois dans ma vie quand j'ai été contacté directement par mon ange gardien. Je n'y avais jamais beaucoup pensé jusqu'à maintenant. Et maintenant que j'y ai réfléchi, je l'ai toujours remercié de m'avoir sauvé ma vie à deux reprises.

Ni la premiere, ni la seconde fois me suis-je même interrogé sur l'identité de la voix qui était dans ma tête. Je l'avais juste acceptée et j'avais continué comme ça, comme si c'était complètement normal. Et tout à l'heure, en lisant certains récits d'EMI où les gens ont interagi avec leurs gardiens, je me suis souvenu de ce qui m'est arrivé. Je n'ai jamais rien dit à ce sujet de peur d'être enfermé pour avoir entendu des «voix». Woooo !! Mais maintenant, après ma rencontre avec l'homme lui-même, c’est parfaitement clair. Donc, s'ils veulent me mettre sous les verrous, ainsi soit-il.