NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Ray K

NOUVEAU QUESTIONNAIRE

ANCIEN QUESTIONNAIRE



DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Oh non ! C’est très frustrant à chaque fois que je tente de raconter. Mais bon… 

Première fois (à 10 ans) :

A l’époque je fréquentais l’école catholique, après les cours nous faisions des bêtises dans la cour avec un ami. Il me montrait une nouvelle prise de judo qu’il venait d’apprendre en cours d’arts martiaux. Il a voulu me faire tomber par terre en me faisant passer par dessus son épaule. Quelque chose a mal tourné et j’ai atterri en plein sur la tête.

Je me suis relevé avec la douleur la plus intense de toute ma vie, à la tête et la colonne vertébrale. J’étais littéralement sonné. En me relevant, je me rappelle avoir vu une femme (elle venait chercher ses enfants) qui sortait de sa voiture l’air horrifié… elle avait vu l’accident. Je me suis retourné pour foncer aux toilettes (je ne suis toujours pas certain de la raison), mais je n’ai fait que quelques pas avant de m’effondrer la tête la première sur le béton… j’ai complètement perdu connaissance.

J’ai cru avoir fait un rêve pendant que j’étais inconscient. A quoi d’autre un enfant de dix ans pourrait-il comparer cette expérience. Il m’a fallu de nombreuses années pour réaliser ce qui s’était vraiment passé, non seulement après que cela se soit reproduit, mais aussi après avoir entendu parler d’autres EMI.

C’était comme si mon corps s’était tout simplement « séparé » de moi, que ma vision partait en spirale sans aucune maîtrise. Des couleurs tourbillonnantes semblaient disparaître en un point quelque part… cela ressemblait à un genre d’entonnoir. Pas un tunnel… un entonnoir. J’ai vraiment eu peur car j’ai eu l’impression de perdre totalement le contrôle.

D’une manière ou d’une autre, je savais qu’il me suffisait d’abandonner ma peur et de tournoyer dans l’entonnoir de lumière tourbillonnante. Mon corps avait disparu… c’était comme si un malaxeur venait de l’arracher, j’étais entraîné dans l’entonnoir en direction du point de fuite. Je me suis simplement abandonné. Les sensations agréables ont commencé immédiatement après avoir évacué la peur.

J’avais toujours un « corps », mais il était totalement différent. Je voyais dans les trois dimensions comme si je n’avais pas eu de corps du tout mais que j’étais plutôt un « globe oculaire flottant » (le vocabulaire me manque). Je voyais simultanément dans toutes les directions ou dimensions telles que nous les concevons (c’est une chose qui me perturbe vraiment quand je lis ou que j’entends parler d’autres EMI évoquant un « endroit », parfois avec des rivières, des vallées et des fleurs. Il ne s’agissait absolument pas d’un « endroit » comparable à ici. Comment mon expérience peut-elle être si différente de celles des autres ?).

J’ai été Accueilli par un être de Lumière et d’Amour, mais pas quelqu’un que j’aurais pu identifier. Cela semblait être simplement une lumière intense qui a paru m’absorber en elle-même. Amour est un mot bien trop faible pour décrire cette expérience. Je suis devenu Amour, mon être tout entier, chaque frange de mon esprit s’étendant à travers l’univers était devenu Amour multiplié un million de milliard de fois. Voici un point sur lequel je dois me contredire. J’ai dit plus haut que là-bas ce n’était pas un « endroit » tel que nous en faisons l’expérience ici.

Je me suis retrouvé face à des sortes de portes dorées gigantesques… cela m’a rappelé un autel dans une église catholique. Il y avait un genre de brouillard ou quelque chose qui voilait toute sensation de distance, mais mon chien Skippy se trouvait là. Skippy est mort quelques années avant cet événement, il était la seule « personne » décédée avec laquelle j’avais une relation familiale réelle. J’étais submergé par la Joie et l’Amour et j’ai embrassé mon chien avec mon esprit. Je ne me souviens pas que Skippy m’ait dit quoi que ce soit, mais nous étions tellement heureux d’être ensemble à nouveaux !

A ce moment là on m’a dit que je devais repartir… que ce n’était pas mon heure. Ce point est peu clair, mais je me rappelle avoir éprouvé un  regret intense, avoir été rempli du sentiment ( NON, NON, s’il te plaît laisse moi rester). Mais d’où qu’elle ait pu provenir, la voix était déterminée… ce n’était pas mon heure et je devais repartir. En l’occurrence, je n’avais pas le choix.

S’il est possible de décrire l’expérience de l’entonnoir à l’envers, c’est bien l’impression que j’ai éprouvée en revenant ici. C’était comme si mon esprit était inséré dans un pot bien trop petit et douloureux. Je luttais pour repartir… « NON, NON, je ne veux pas revenir. ». Le processus ne s’est pas arrêté, je suis revenu.

J’ai entendu des voix, des voix réelles. J’ai brièvement ouvert les yeux et j’ai vu un cercle de personnes rassemblées au dessus et autour de mon corps (plus particulièrement de mon visage). C’était les infirmiers de l’ambulance qui me frottaient de la glace sur tout le visage. L‘un d’eux a dit : « Il a ouvert les yeux. » (avec une grande joie en ce qui le concernait). J’ai fermé les yeux avec force et tenté de repartir, repartir, repartir, mais les ambulanciers ne cessaient de hurler et de me dire d’ouvrir les yeux tout en me frappant légèrement le visage. La douleur physique était profonde et j’étais saturé d’épuisement.

 

La deuxième EMI : 

J’étais bien plus grand (16 ans) et je possédais les prémisses de l’ego et du caractère d’un adulte, cette EMI a ainsi été bien plus personnelle que la première. Je vais passer les détails de la partie agonie…c’est bien trop gênant pour admettre autre chose que d’avoir sans doute été victime d’une surdose accidentelle.

Je me souviens de m’être allongé contre un mur lors d’une fête et d’avoir fermé les yeux. C’est le dernier souvenir conscient qui me reste. Je me suis réveillé plusieurs heures plus tard, la fête était terminée… tout le monde dormait un peu partout, mais pas moi !

Lorsque j’ai quitté mon corps, ce fut similaire à la première fois, mais plus effrayant. J’ai cru que je devenais fou… que je devais perdre l’esprit. J’ai regardé vers le haut dans ce même « entonnoir » vu de nombreuses années auparavant. Alors que mon ego se désintégrait dans l’Esprit, j’avais un sentiment de morcellement bien plus intense et je sentais une certaine « iniquité ». J’étais effrayé  et je n’avais aucune idée de ce qui se passait, si ce n’est que je n’avais absolument aucune prise sur ce qui arrivait. A nouveau, je me suis finalement rendu compte que je n’avais aucun contrôle et, quelle que soit ma peur, il valait mieux que je m’accroche pour le voyage. L’entonnoir tourbillonnait en spirale vers le haut, en direction du même point de fuite quelque part au loin… tandis qu’il aspirait mon Esprit hors de ce monde et de mon corps.

Puis, l’Amour, la Paix intenses et le plaisir ont commencé à me submerger une fois de plus. Je n’étais plus Ray, mon ego s’était dissout, mais d’une certaine manière j’étais toujours Ray. J’étais une fois de plus accompagné par un Etre de Lumière, d’Amour et de Sainteté immenses, mais cette fois cet Etre m’a entraîné dans un genre de voyage ou de visite. Il voulait me montrer quelque chose. Ce point est très difficile à décrire, mais le temps a cessé d’être. Il n’avait aucune valeur là-bas… le passé et l’avenir n’existaient absolument pas. Je voyageais dans un présent intense, brûlant. Le présent était tout. Je n’ai plus été un nom (une personne, un endroit ou un objet) mais je suis devenu un verbe (une action). J’étais Ray-ant au lieu de Ray. Je ne peux faire mieux pour décrire ce qu’est le non-temps, il est magnifique dans sa propre intensité et sa présent-itude brûlante.

A ce moment là, on m’a donné un message immense. Tout en m’ouvrant l’Univers, L’Etre m’a dit « Voici Qui Tu Es Réellement. ». Je ne pouvais voir de différence entre moi et les galaxies infinies. Je suis devenu tout-puissant et omniscient – et pourtant j’étais toujours Ray. Je ne peux mieux le décrire, mais ce « récit » paraît tellement inadéquat par rapport à la réalité. Ensuite l’Etre m’a guidé et m’a présenté la Beauté et l’Amour les plus incroyables qu’on puisse concevoir. C’était le plus Grand Etre à la plus intense Lumière qui puisse exister. C’était Dieu. Le premier Etre m’a guidé vers cette Lumière, jusqu’à ce qu’elle m’enveloppe et m’avale. Je n’ai plus fait qu’un avec un Amour multiplié par un million de milliard de trillion… infiniment. Nous étions de même nature ! Chaque Etre ayant jamais existé dans toute la Création faisait maintenant partie de cet Etre Complet le plus Grand, que l’on nomme Dieu. Je ne faisais qu’un avec tous, et pourtant j’étais toujours Ray… ce minuscule vieux moi,  tout-puissant !

« Voici Qui Tu Es Vraiment » a tonné la Lumière.

Remarquez la nuance entre « Qui » tu es vraiment et « Ce que » tu es vraiment. Il était très important que je sache « Qui » Je Suis Vraiment.

Après une durée indéfinie de Présent-itude, on m’a dit que je devais repartir… Que ce n’était pas encore mon heure. A ce moment là, cela me convenait… J’avais un dessein immense et une raison d’exister bien plus Puissante.

On m’a donné un autre message très important… aussi important que Qui Je Suis Vraiment. On m’a dit que je pouvais revenir à tout moment si je le souhaitais. Actuellement je n’ai aucune idée de ce que cela signifie, mais c’est l’autre Grand Message !

Je suis retourné à mon corps, me sentant comprimé dans un récipient de douleur et d’épuisement. Je ne souhaite pas commenter plus avant les détails de mon retour à cette réalité.

 

NOUVEAU QUESTIONNAIRE 

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Toute la communication était non-verbale, les mots ne peuvent donc pas l’exprimer.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Les deux EMI ont menacé ma vie… la première était un accident (blessure à la tête), la deuxième était une surdose de drogue.

A quel moment de l’expérience étiez-vous au niveau de conscience et de lucidité le plus élevé ? Quand on m’a présenté Dieu.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours ? Plus conscient et lucide que d’habitude.

Si votre niveau d’état de conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience était différent de votre état de conscience et de lucidité de tous les jours, veuillez préciser : J’étais omniscient et omniprésent. L’univers entier m’a été ouvert, expliqué.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (pour tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.) ? Oui. Je voyais dans toutes les directions à la fois, comme un genre de « globe oculaire flottant ».

Votre ouïe différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (pour tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.) ? Indécis. Le seul son dont je me souvienne, c’est un grand chant/air magnifique prenant la forme de louanges chantées à Dieu.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ? Joie, Nirvana, Emerveillement, Amour, Stupéfaction, Puissance.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. La forme était plutôt celle d’un entonnoir. Au début j’ai eu peur parce que j’ignorais où je me trouvais, ce qui se passait… j’ai cru devenir fou. Dès que je me suis abandonné et détendu, les sensations agréables ont commencé.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. La lumière ressemblait tout à fait à une immense Galaxie, chaque point de lumière étant une âme. Chaque âme ayant jamais vécu constituait le corps de la lumière. Cette lumière était intensément brillante mais elle ne me blessait pas les yeux quand je la regardais.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’ai vu Skippy, mon chien mort quelques années avant ma première EMI. J’ai également vu tous les autres esprits apparaissaient comme un point de lumière et constituaient la grande lumière blanche.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou remarquables ? Oui. Au cours de ma première EMI je me suis trouvé au pied de grandes portes dorées et décorées. Le sol était recouvert de brume et mon chien m’attendait là.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Je l’ai décrit dans mon EMI d’origine postée sur ce site.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Je n’étais qu’un gamin lors de mes deux EMI (10 et 16 ans) c’est donc difficile à concilier avec l’immense connaissance et l’amour qui m’ont été donnés. On m’a montré le fonctionnement de l’univers, à quel point chacun de nous est puissant. Nous sommes faits à l’image de Dieu… Nous sommes tous comme de petits Dieux, créant le monde autour de nous tel que nous le souhaitons.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Il a fallu de nombreuses années juste pour que je comprenne ce qui m’est arrivé. Ce n’est qu’après avoir lu au sujet les EMI que je suis parvenu à cette compréhension. Il est très frustrant de décrire ces expériences à autrui. La plupart des gens ne sont pas très intéressés ou ne croient pas ce que je raconte.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Non

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ? De puissants messages m’ont été donnés lors de mes deux EMI. Dans la première on m’a montré à quel point nous sommes puissants et tandis que l’univers s’ouvrait pour moi, Dieu m’a dit « Voici qui tu es vraiment. ». Dans la seconde EMI on m’a dit que je pouvais revenir à tout moment si je le souhaitais… j’ignore actuellement ce que cela signifie, mais c’était le grand message.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu (quelques jours ou semaines) : L’expérience était tout à fait réelle.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle.

Je ne sais pas comment exprimer la manière dont je ressens la réalité, ni comment je sais que c’était réel.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Indécis. La plupart des relations que j’entretenais quand j’étais jeune n’existent plus maintenant.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. Etant enfant, j’étais catholique, je ne le suis plus à présent. J’ai maintenant une relation bien plus proche avec Dieu.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

 

ANCIEN QUESTIONNAIRE 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Indécis.

Première expérience … non

Deuxième fois …oui.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui

« L’endroit » où je suis allé n’était pas le lieu physique/relationnel dont nous faisons l’expérience tous les jours. Le temps n’y existait pas non plus. Les communications que j’avais avec Dieu se faisaient sans parole.

Comment exprimer ce genre d’expérience avec des mots ?

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. La première fois j’avais une blessure à la tête et j’étais en arrêt cardio/respiratoire. La seconde fois il s’agissait d’une surdose de drogue.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Conscience élevée et lucidité intensément Aimante.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? La première EMI ressemblait à un rêve dans le sens où la sensation était proche du rêve, mais encore une fois, c’était à l’époque la seule expérience à laquelle je pouvais comparer cela. La seconde EMI n’était pas un rêve ! Pas même le plus petit élément.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Voir la description plus haut.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non… C’était plutôt un entonnoir qui disparaissait en point très éloigné. Je me suis « désintégré » avec l’entonnoir.

Avez-vous vu une lumière ? Oh oui ! Voir la description plus haut.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Chaque Etre jamais Créé serait probablement une bonne description. Mais comment concevoir cela ?

 Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non. Absolument pas.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non. Rien.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. Voir la description plu haut.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Pas de temps. Seulement le Présent.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Tout à fait. C’est confus maintenant, mais c’était très clair sur le moment.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non. Aucune.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Indécis. Je n’avais pas le choix, on m’a au contraire dit que ce n’était pas mon heure et que je devais repartir.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Après cela il est devenu très difficile pour moi d’être chrétien. Ce que j’entendais à l’église ne correspondait pas du tout à ce que je venais d’apprendre. J’ai toutefois été en mesure de lire les Ecritures depuis, de voir ce que Jésus disait réellement. Il tentait de nous parler de l’au-delà, mais nous avons tout embrouillé en essayant de comprendre.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Mes relations semblaient être différentes de celles des autres. J’Aime très facilement et avec moins de pertes que la plupart des gens. J’ai la capacité rare de jouer et de faire semblant comme le font les enfants. Je peux véritablement jouer avec les petits enfants, réellement faire semblant comme eux… c’est vraiment super avec mes petits-enfants.

Je suis artiste. Voir www.masterwoodcarver.com. La création vient à moi avec fluidité. J’ai récemment appris autre chose : lorsque je ferme les yeux, je vois un film défiler, un meilleur terme me fait défaut. Des couleurs et motifs jaillissant librement, mélangés à des images animées ou fixes. Des personnes et des endroits qui me sont étrangers combinés à de fantastiques couleurs et abstractions. J’ai récemment demandé à d’autres personnes si elles avaient vécu cela, j’ai découvert que c’est le cas pour la plupart, mais par exemple seulement lorsqu’elles s’endorment. Je l’ai en permanence… je peux fermer les yeux et le voir en ce moment même.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Les gens écoutent de manière absente et morne. Ma femme ne croit pas que mes EMI soient réelles… ou peut-être que significatives serait un meilleur terme. De toute manière, c’est impossible à décrire, mais j’éprouve intensément le besoin d’essayer.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Depuis, ma vie a un parfum de « Pourquoi moi ? », qu’il doit exister une fonction très importante qu’il me faut remplir dans la vie, mais je ne parviens absolument pas à imaginer de quoi il s’agit. C’est très frustrant.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? Etre pur Amour était la meilleure. Revenir ici fut la pire.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Quelquefois je souhaite mourir. Je n’ai aucunement peur de la mort. Je deviens parfois suicidaire parce que je sais ce qu’il y a de l’autre côté et que je désire tellement la paix. Je sais également que je ne peux commettre un tel acte…que c’est mal.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui. Questions affûtées basées sur une réelle expérience, cela aide beaucoup.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Vous pourriez questionner au sujet de la peur de la mort ou du désir de repartir là-bas. C’est très important. M’est-il possible d’obtenir un exemplaire de mon questionnaire ?