NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Randy K

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

C’était l’été 1974, j’avais 8 ans et aucun centre d’intérêt. J’avais l’habitude de traîner avec mes frères aînés, nous jouions à toute sorte de jeux. Nous appelions « Evanouissement » l’un de ceux que nous pratiquions. Le joueur inhalait et exhalait, aussi profondément que possible, environ 10 ou 12 fois, une autre personne lui comprimait la poitrine jusqu’à ce qu’il perde connaissance.

Afin de prouver que j’étais digne d’accompagner mes frères aînés et leur ami, j’ai pris la place du joueur. Je l’avais déjà fait 4 fois auparavant et il ne m’était rien arrivé, je perdais connaissance et ne me rappelais de rien. La dernière fois que je l’ai fait, ce fut une toute autre histoire.

Ce jour là, j’étais dans la rue en face de chez moi. J’ai dû perdre conscience comme d’habitude, mais j’ai alors flotté hors de mon corps, je me trouvais à environ 3 mètres au dessus de mes deux frères et de leur ami. Je me rappelle qu’ils riaient bêtement de moi, cela m’a mis en colère de les voir se moquer de moi (de mon corps). Sur le moment, il ne m’est même pas venu à l’esprit que ce qui m’arrivait était étrange ou inhabituel. J’ai simplement ressenti qu’un sentiment « d’amour total » m’enveloppait, je me suis senti mieux que jamais auparavant.

Tandis que j’étais là à regarder mes frères, je me suis mis à monter un peu plus haut, jusqu’à ce que je sois au dessus d’un grand arbre, j’ai bientôt pu voir le toit de notre maison. J’ai ensuite commencé à dériver dans le voisinage, j’ai rapidement pu voir le village tout entier comme si je volais en avion. Alors que j’approchais du lycée, qui est le dernier bâtiment à l’extrémité de l’agglomération, j’ai fusé droit dans une lumière blanche. Jusqu’alors je me trouvais bien, mais j’ai commencé à penser que je n’allais peut-être jamais revenir et j’ai voulu retourner « chez moi ». Dès que cette pensée m’est venue, j’ai entendu une voix dire : « Tu n’es pas encore prêt. ». Immédiatement après avoir entendu cette voix, j’ai eu l’impression de foncer pile dans mon corps à plus de mille Km/h, je me suis réveillé avec un grand sursaut.

J’ai brièvement mentionné à ma mère ce qui m’était arrivé, mais à l’époque elle a seulement pensé que j’avais inventé une histoire, mes frères ont tous ri de moi. Je n’en ai plus jamais parlé, jusqu’à ce que je voie un épisode de « Unsolved Mysteries » (mystères non élucidés), je me suis exclamé : « C’est ce qui m’est arrivé. ». Des années plus tard, j’ai interrogé mon frère à propos de cette journée, il a dit que je ne respirais plus et qu’ils se sont mis à me frapper pour me réveiller, évidemment j’ai repris conscience. Il m’a raconté que pendant un moment ils ont alors eu vraiment peur. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Tout d’abord, cela ne ressemble à rien de ce que j’ai vécu par ailleurs, c’était par conséquent trop difficile à décrire, étant de plus un jeune garçon, j’avais peur que personne ne me croie et qu’on se moque de ce que j’allais raconter.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Ma conscience et ma lucidité étaient à 100 %, exactement comme si j’avais été dans mon propre corps.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non. C’était très différent. Pour certaines choses, on se rend tout simplement compte de la différence, l’expérience que j’ai vécue était différente de tous les rêves que j’ai faits. Combien de personnes se souviennent de ce dont elles ont rêvé environ 28 ans plus tard, pouvant toujours s’en rappeler les détails. Non, ce n’était pas un rêve.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’étais toujours la même personne que celle que je voyais en bas (mon corps physique). J’avais toujours la sensation d’avoir des bras, des jambes, une tête etc. mais en fait je ne me souviens pas de les avoir vus, j’étais cependant toujours en « un seul morceau », simplement, je n’avais pas de corps physique. Après ce que j’ai vécu, j’ai le sentiment que mon corps n’est qu’une enveloppe dans laquelle je dois résider jusqu’à ma mort.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Je ne me souviens d’aucun son inhabituel. J’entendais mes frères parler et rire de moi, mais rien d’inhabituel. J’ai également entendu une voix dire : « Tu n’es pas encore prêt. ».

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui

Précisez : J’ai commencé à monter dans un tunnel avec une lumière blanche à l’extrémité, mais à ce moment là, j’ai immédiatement compris que je n’allais jamais revenir dans mon corps et j’ai voulu repartir. Je me suis trouvé très peu de temps dans le tunnel. Il n’y avait en fait là aucune sensation de temps, mais dans mon esprit, je n’ai pas séjourné longtemps dans le tunnel.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. La lumière se trouvait à l’extrémité du tunnel. Je ne suis pas resté longtemps, j’ai en effet pris peur en montant de plus en plus haut et j’ai voulu repartir.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Indécis. Lorsque je suis passé au dessus, je me rappelle effectivement avoir vu des pierres blanches sur le toit de notre lycée. Je n’ai jamais vérifié si c’était exact ou non.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Il m’a semblé avoir séjourné hors de mon corps pendant des heures, mais en fait je ne suis probablement parti que 3 à 5 minutes.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’ai dû avoir mon mot à dire, car dès l’instant où j’ai pensé que je n’allais peut-être plus jamais jouer avec mes frères, je me suis dit que je voulais retourner auprès d’eux et de ma famille. J’avais peur à ce moment là. J’ai été immédiatement renvoyé dans mon corps physique.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Indécis. Comme je n’avais que 8 ans, je ne peux pas dire si j’étais médium avant cet événement. Toutefois, je considère qu’en grandissant j’ai quelque peu acquis la perception du surnaturel. Je devine bien la plupart des gens, je sais généralement ce qu’ils vont dire avant qu’ils ne l’expriment.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Non. A l’époque j’étais tellement jeune, j’avais peur d’en parler à qui que ce soit, j’ai ignoré cet évènement mais il est toujours resté présent. 10 ans plus tard, j’ai entendu parler des EMI pour la première fois. Mon comportement et mes croyances ont changé depuis lors. Je m’intéresse plus à la spiritualité maintenant, je crois effectivement en la vie après la mort.

De quelle manière l’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Tout ce que je peux dire, c’est que je suis toujours attentionné avec autrui. Je tente de trouver du bon en chaque personne que je rencontre, j’essais de ne pas me focaliser sur le négatif. Actuellement, je ne fréquente pas du tout les églises, je n’y suis pas allé régulièrement pendant plus de 18 années. Toutefois , je prie effectivement beaucoup et je parle à Dieu. J’imagine qu’étant enfant j’ai toujours eu peur des églises pour une raison que j’ignore. Je n’y ai jamais été à l’aise.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécis

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Je l’ai racontée principalement à ma famille, ainsi qu’à quelques amis. Franchement, je suis sûr que personne n’a cru ce que j’ai dit, j’imagine que si je ne l’avais pas vécu j’aurais aussi eu du mal à le croire. Je crois qu’il faut le vivre soi-même, seuls quelques chanceux ont eu cette opportunité.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Pour être franc, j’ai eu une peur de tous les diables après que ce soit arrivé. Malgré mon jeune âge, j’avais compris que quelque chose tout à la fois étrange, effrayant et merveilleux venait de se produire. Je l’ai mentionné peu après à ma mère, mais elle a seulement pensé que j’avais inventé une histoire. Je n’en ai jamais reparlé, j’ai tenté de chasser cela de mon esprit, mais le souvenir ne m’a jamais quitté, je sais maintenant que quelque chose de significatif m’est arrivé.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure partie, c’est le sentiment éprouvé lors de la sortie hors du corps et l’opportunité de revenir. La pire partie maintenant, c’est de comprendre pourquoi cela m’est arrivé et quelle est la raison de ma présence ici. Je n’ai vraiment aucune idée de mon rôle ici sur terre, ni de la raison pour laquelle j’ai été autorisé à revenir.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui