NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Rachel B

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Après avoir subi une blessure par balle à la poitrine, j'étais inconsciente quand je suis arrivée dans la salle des urgences. En quelques minutes, je me suis retrouvée en état de choc et j’étais entrain de mourir. Tout à coup, je regardais mon corps en bas et la nuée de médecins et d’infirmières essayant de me ramenée à la vie. J’ai regardé tout autour de moi et je me suis rendue compte que je me tenais debout au dessus de la pièce dans le coin très à gauche de « l’image » A ma droite je pouvais voir une lumière brillante comme si elle provenait de derrière la porte à une distance indéterminée, loin. Je voulais passer par la porte mais ne le pouvais pas à cause de ce que faisaient les médecins. Maintenant ils me mettaient des tubes dans la poitrine, je leurs ai crié « laissez la tranquille, laissez la partir, arrêtez de lui faire mal » Encore et encore. Je n’ai plus vu cette personne, ce corps comme étant le mien, mais comme étant une entité distincte. Tant qu’ils ne laissaient pas cette entité mourir, je ne pouvais pas partir et passer la porte pour aller vers la lumière. Je n’ai ressenti aucune douleur, aucune peur et mes émotions étaient calmes, mai je ressentais l’urgence de rejoindre cette lumière car la porte se refermait doucement. Tout à coup un choc m’a fait ouvrir les yeux et de nouveau je me suis retrouvée à l’intérieur de ce corps blessé dans l’unité de soins intensifs. J’ai alors ressenti une perte terrible à l’intérieur de moi.

Le lendemain, quand le chirurgien et venu me voir, je l’ai salué par son nom et lui ai dis qu’il aurait du me laisser mourir. Il a été surpris que je connaisse son nom et encore plus étonné quand j’ai décris et donné les noms des autres médecins et infirmières qui l’avait assisté. Il m’a dit que j’étais déjà dans le coma quand il est arrivé près de moi. J’ai même décris la position des instruments qu’il avait utilisés et l’agencement de la salle des urgences. Il n’y avait aucune possibilité que je connaisse ces choses m’a-t-il dit. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Non        

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui 

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Après avoir été en état de choc. 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?   Plus consciente et alerte que la normale.  

Si votre niveau le plus haut de conscience et la vigilance pendant l'expérience différait votre normal de chaque conscience de jour et vigilance, expliquez s'il vous plaît : Il n’y avait pas de question sur ce que je devais faire, aucune décision pour moi à prendre si je devais rester ou partir. Je n’ai pas pensé au passé, présent ou futur, juste qu’à ce moment c’était ma chance de passer à l’étape suivante de la vie. 

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?  Oui. Alors que je me contemplais regarder la pièce, je regardais également à travers un univers d’espace venant de la lumière derrière la porte ouverte, je devais arriver avant sa fermeture. Je voyais les gens d’en haut et au même moment au niveau des yeux, j’ai pu lire les étiquettes avec leurs noms, j’ai même pu sentir leurs haleines et leurs odeurs. Je me suis déplacée entre eux sans les toucher. C’était comme regarder la même émission de dix différents angles de caméra.  

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?         Oui, j’entendais, mais pas dans le sens de sons allant dans mes Oreilles, “c’était” juste.   

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Oui 

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?            J’étais réellement calme. Je savais ce que les docteurs faisaient devait faire mal au corps et je voulais qu’il le laisse en paix, il avait assez souffert. Emotionnellement il était en paix.    

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Non 

Avez-vous vu une lumière?         Oui, je regardais également à travers un univers d’espace venant de la lumière derrière la porte ouverte.  

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Non        

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non        

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Oui, il a dit que j’étais déjà dans le coma quand il est arrivé. . J’ai même décris la position des instruments qu’il avait utilisés et l’agencement de la salle des urgences. Il n’y avait aucune possibilité que je connaisse ces choses m’a-t-il dit. 

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Non             

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?  Oui, j’ai ressenti l’urgence pour les humains de laisser mon corps mourir comme cela je pourrais atteindre la lumière avant que la porte ne se referme complètement.    

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?         Oui, j’ai senti que Dieu m’a laissé savoir qu’il est là et qu’il m’attend quand ce corps va mourir.  

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Non        

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Non        

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?        Oui, j’ai partagée mon expérience seulement avec de la famille et des amis proches. A cette époque nous ne n’entendions pas parler d’EMI et je ne pensais pas que beaucoup me croiraient 

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Non           

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu ?           L’expérience était définitivement réelle. C’était très clair dans mon esprit au moment où c’est arrivé et maintenant, 30 ans plus tard c’est juste clair comme au premier jour quand c’est arrivé.  

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?           La sensation de paix totale et le savoir que la vie allait continuer pour toujours sous une forme différente  que les corps que nous habitons maintenant.  

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?      Oui je suis devenue quelqu’un de bon, une personne gentille.      

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?            Oui, je sais maintenant que l’église de Dieu est dans notre âme et non pas dans une croyance ou dans un bâtiment.  

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui, j’ai eu plusieurs accidents traumatisants qui m’auraient probablement tuée, mais au moment où j‘aurais du ressentir la plus grande terreur, cette même paix et calme s’est étendu sur moi et j’ai juste pensé que peut-être il était prêt pour moi maintenant. Je pense qu’il doit encore avoir du travail pour moi ici.   

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?          Oui