NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Priscilla O

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je subissais un choc anaphylactique. Je savais que j’étais en train de mourir ; je souffrais beaucoup, je suis devenue aveugle et sourde. Puis je suis morte. Je suis sortie de mon corps en passant à travers celui-ci et vers le bas, traversant le lit des Urgences, je me suis ensuite envolée vers un angle de la pièce. Je ne me suis pas regardée sur ce lit, j’ai tout de suite su que j’étais morte. Il faisait un noir d’encre, pareil à un vide total, je me sentais merveilleusement bien, tellement bien, je ne souffrais pas. Je me sentais légère, comme si je n’avais pas de corps. Je savais que Dieu, ou une puissance supérieure se trouvait là. Je savais qu’Il détenait la clé de mon retour sur terre. Je n’ai pas parlé à Dieu et Lui ne m’a pas parlé non plus, tout passait par les émotions. J’ai insisté pour repartir, je l’ai en fait exigé, je suis en effet parent isolé de quatre enfants et ils avaient besoin de moi. La situation s’est prolongée, mes exigences aussi, pour ma mère qui a 80 ans et qui a déjà perdu un enfant. Ensuite Dieu a ri, non pas de moi mais, je crois, à cause de ma rage et de ma colère si violentes contre lui. Il m’a « dit » que je pouvais repartir parce que toutes mes demandes concernaient autrui.

J’ai ensuite vécu une expérience de Sortie Hors du Corps (SHC), j’ai vu mon compagnon à l’extérieur du bâtiment, il avait rompu avec moi la veille, quelqu’un m’a dit : « Ne sois pas bouleversée, ce n’est pas le bon. ». J’ai ensuite réintégré mon corps. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Je l’ignore.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Je n’étais qu’une âme, pas un corps.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Je savais que je me trouvais en présence d’un être supérieur. Je le qualifie de « Dieu », je ne pouvais pas le voir, mais je le ressentais. Il m’a « parlé » aux travers de sentiments. J’étais furieuse contre Lui parce qu’Il m’avait emmenée, je refusais d’aller avec Lui. Avec amour, Il a ri de/avec moi, parce que j’insistais tellement pour repartir. Il m’a « dit » qu’étant donné que toutes mes demandes concernaient autrui et non pas moi, je pouvais repartir.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai vu mon compagnon de l’époque à l’extérieur de l’hôpital, par la suite j’ai pu lui dire ce qu’il était en train de faire.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? J’ai été absorbée par le néant.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Pendant ma Sortie Hors du Corps, la relation spatiale entre mon être, situé à une grande hauteur, et mon compagnon qui n’était pourtant qu’à quelques centimètres de moi.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Notre apparence, nos possessions, nos actes sont sans intérêts. Egalement, mon amour pour mes enfants s’est grandement modifié, je ne les aime plus autant qu’avant, je les aime pour ce qu’ils sont, pas pour ce que je voudrais qu’ils soient. Ce ne sont pas mes enfants, ce sont les enfants du monde.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’ai dit à Dieu qu’il fallait que je reparte, j’y ai été autorisée. J’étais folle furieuse d’être morte, je savais d’avance que j’allais mourir, je l’ai dit aux infirmières, puis je suis morte, j’ai dit à Dieu qu’il fallait que je reparte afin d’élever mes enfants, que ma mère ne méritait pas de perdre un autre enfant.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Je fais griller les lampes. Si j’essaie, je peux parler aux morts, parfois des esprits apparaissent spontanément. Je connais le nom des gens avant qu’ils ne me le disent, je sais naturellement des choses.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. J’aime davantage les gens, je suis moins dogmatique en ce qui concerne les croyances en Dieu, mais d’autre part, je suis également triste pour le monde.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Entièrement, chaque élément. Maintenant je considère chaque personne comme estimable, cependant, on se sert terriblement de moi. J’ai beaucoup de difficultés à dire non, la plupart du temps j’accepte les gens tels qu’ils sont, pourtant eux veulent me transformer.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Certains comprennent, d’autres pensent que je suis folle.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Tristesse de devoir être ici.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure c’est la façon dont je vois la vie, la pire c’est que durant 2 ans j’ai quasiment souhaité mourir afin de pouvoir repartir là-bas. Chaque jour, je voulais mourir.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Ce fut une bénédiction et une malédiction.