NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Pierre T

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

C'est une expérience presque ordinaire que je suis certain que nombre de personnes ont déjà expérimenté ; mais à mesure que passe le temps je suis de plus en plus persuadé d'avoir vécu qq chose d'important. 

Le contexte de vie : un projet de mariage avorté, un changement professionnel brutal, assimilable à un échec, la vie parisienne que je ne connaissais pas, son côté anonyme épuisant. Mon nouveau travail était bien moins rémunéré que le précédent et la pression psychologique était assez forte ; il arrivait fréquemment que je m'isole pour "pleurer" un bon coup et ainsi tenter de montrer bonne figure à mon entourage. 

Puis arrive une camionnette sur le lieu de travail pour donner le sang. Je me porte volontaire. Je préviens que je suis "nunuche" sur ce plan là mais que c'est important. Je tiens le coup pendant le don et je passe au "casse croûte" traditionnel. Et puis là soudain je tombe.... 

L'expérience : calme plat...je n'ai plus de corps, je ne suis qu'une conscience...Très éveillée en fait...Mais complètement enfermée dans une sorte de chambre noire, dont il me semble apercevoir des boulons métalliques !!!! Et pourtant je me sens bien, cela est loin de m'affoler....Je me sens grand, puissant, rien à voir avec de l'ego démesuré... je me sens profondément vertueux...bienveillant...je ne peux dire les choses autrement...Le plus étrange est ce sentiment d'avoir été cette forme de conscience depuis toujours...Mais le mot "toujours" perd son sens....en fait non seulement je n'ai plus de corps, mais je n'ai plus de temps non plus....Les problèmes auxquels je faisais allusion me reviennent à la conscience mais cette fois ci ils ont une dimension ridiculement petite, et il me semble soudainement comprendre qu'ils ne sont rien que des broutilles...Allez dire cela en temps normal à quelqu'un qui vient de rompre une histoire d'amour qu'il croyait indestructible....Le côté inférieur de mes petits problèmes devient évident....je comprends que je vis quelque chose de profondément intéressant....Voilà c'est tout !! Mais ensuite je le réveille dans mon corps sous les gifles des infirmiers...Bourdonnement assourdissants dans les oreilles...Incompréhension de ma part...pourquoi me réveillez vous..j'étais plus moi même là bas que maintenant...

fin de l'histoire...et je décide de garder pour moi son contenu...que je sens avoir besoin d'analyser...seul...

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Oui     impression d'être pure conscience, pas de limite corporelle, pas de limite temporelle comme si j'avais "toujours" été là. impression fondamentale également que les problèmes de l'époque dans la contingence n'étaient rien du tout...qu'à l'image d'un iceberg, la plus garde partie de moi était cette consciences et que celle qui vivait dans la contingence était la partie émergée....Pour finir une quiétude inconnue qui reflétait une force immense en regarde de ce que je suis à l'heure actuelle...expérience très enrichissante sur le plan personnel.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Non      

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  dans ce que je ne pus appeler autrement que cette pseudo chambre noire aux plaques métalliques boulonnées....

c'est justement le plus dur...je traduirais par une sorte de taille des choses, une impression d'avoir été en contact avec une partie de moi même bien plus grande, bien qu'il n'ya pas de corps ni de frontière spatiale...alors que oui, je le sais j'avais aussi cette impression d'être enfermé dans une chambre noire....Pourtant il y avait un sentiment de bienveillance qui me traversait, qui était une partie de ma nature intrinsèque...j’étais pleinement cette nature intrinsèque, un peu comme dans l'état d'esprit qui correspond à celui que vous ressentez quand vous avez fait le bien autour de vous....

ce qui me trouble aujourd'hui c'est que je ne me sens pas à proporment parler platonicien ni idéaliste..e;t pourtant il semble que ce que j'ai vécu pourrait se rapprocher de cette philosophie...

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Non            peut-être une vision périphérique mais enfermé dans une chambre noire...dont je sais que cela paraît encore contradictoire, j'apercevais les boulons....

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?            Non      

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         No

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?             bienveillance, quelque chose comme de l'amour, de l'acceptation....

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace ferméNon      

Avez-vous vu une lumière?         Non      

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Non      

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non      

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Non      

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Non      

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?        Oui     absence de temps, j'étais me semble-t-il en partie avec ce qui en moi est intemporel...

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?           Indécis(e)      de la nécessité de relativiser ce que je pensais être une séries d'échec cruciaux, d'autant plus que je démarrais dans la vie active...

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Indécis(e)      oui enfermé dans une chambre noire dont je percevais les murs en plaque de métal boulonnées !!!!!

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Indécis(e)      peut-être un peu plus d'intuition....

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?        Oui     j'en ai parlé plusieurs années après...en insistant bien sur le fait que dire que l'on perd conscience ne voulait pas vraiment dire grand chose...Réactions mitigées, on me disait que finalement j'avais raison...je ne sais pas si j'ai influencé des gens pour le coup...je n'ai jamais été décrié ni dévoyé en racontant cette expérience. une seule fois un monsieur d'un certain âge a fait remarqué que les gens qui vivaient des choses de ce genre n'en faisaient pas étalage et que j'étais certainement un doux rêveur..je n'ai pas insisté, c'est le seul incident relevé...rien de bien grave...

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Oui            oui...lecteur averti et depuis toujours préoccupé je dois reconnaître de la question de la mort...

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu            Experience was probably real    par son intensité émotionnelle...j'avais l'impression d'être "plu" moi dans cet état que maintenant !!

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?        OUI.

en faitn c'est en lisant le livre D'evelyne Sara Mercier, (IANDS France) que j'ai lu le commentaire d'un témoin qui disait que dés le début de son anesthésie dans le cadre d'une opération chirurgicale, il s'est subitement retrouvé dans "ce qu'ilne pouvait appelé autrement qu'une antichambre de la mort"...Quand j'ai lu ces termes ça a été une gifle pour moi ! Le témoin est allé bien plus loin que moi, mais je me suis COMPLETEMENT retrouvé dans ces termes...Avec l'intensité ressentie dans la petite expérience, j'en suis peu à peu arrivé à conclure que j'avais vécu qq chose d'original sans être profondément mystique....

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:           Experience was probably real           je crois qu'en avoir accepté l’occurrence, sans en faire un cas d'école m'a permis d'accepter son degré de réalité....

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?           Indécis(e)      je pense que j'ai été plus sélectif dans mes relations, mais ai toujours eu du mal à accepter toute tentative de domination ou de suprématie sur moi et sur les autres.... j'ai de plus en plus fuis les personnes intransigeantes...

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?         
Indécis(e)      je termine un Master de philosophie ces jours ie. à 46 ans...si j'ai longtemps été un idéaliste sans le savoir, je dois aussi admettre que cette philosophie m'a toujours géné..;je me considère comme moralement responsable et à ce titre toute vérité transcendatale me pose quand même problème...Il reste que les questions relatives à la conscience sont toujours pour moi de vraies questions...Aussi je suis partagé sur la religion...à vrai dire je persiste dans le doute métaphysique mais incapable de figer les choses en terme de conviction....

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non                

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?  Oui