NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Paul J

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je savais que je me réveillais de l’opération. J’ai d’abord commencé à entendre les voix du chirurgien et du personnel, je les ai entendus dire : « Respire Paul ! Respire ! ». J’ai perçu qu’ils allaient m’envoyer de l’air par un tube mais j’étais réticent et totalement incapable de  simplement essayer de respirer. Mon corps était un poids mort qui « me » paraissait totalement étranger. Ce qui s’est produit ensuite m’a semblé durer environ une heure, bien qu’il ne se soit agit que de quelques secondes.

J’ai eu la sensation que mon esprit se situait à environ 1,20 mètre de ma tête. Je savais que je me trouvais toujours en salle d’opération, mais je n’en faisais plus partie. Tout à coup j’ai eu la sensation que quelqu’un me poussait doucement par derrière. « C’est ton tour. » a dit une voix, j’ai été très surpris car j’ai eu l’impression de me trouver au bout d’une très, très longue file de personnes (je ne pouvais pas les voir, seulement les déceler). Je me souviens que j’éprouvais le même sentiment que si on m’avait envoyé en tête d’une file à une caisse de supermarché ! Surprise agréable.

Devant moi, j’ai alors vu un immense passage rectangulaire et une obscurité totale au delà.

Autour, le bloc opératoire a commencé à disparaître et je me suis approché du passage. J’éprouvais un sentiment de paix absolue. Il n’y avait aucune douleur, aucune préoccupation. C’était indescriptible. A cet instant, devant moi j’ai vu le chiffre 49 (mon âge à l’époque), il mesurait environ 1 mètre de hauteur. J’ai alors pensé : « Eh, seulement 49 ? Je croyais que j’allais au moins arriver à 50 ans ! ». J’ai ri. J’étais tellement heureux, mais je me suis alors rappelé que ma fille allait se marier l’été suivant et que j’étais impatient de recevoir prochainement un diplôme de l’université à distance.

J’ai alors à nouveau entendu les voix provenant de la salle d’opération, j’ai été violemment tiré en arrière et dans mon corps, j’ai commencé à ressentir une douleur à la gorge tandis qu’on retirait le tube. Je me sentais « lourd » en revenant dans mon corps, je voulais retourner d’où je venais. J’ai eu mal à la tête pendant les deux jours suivants, j’avais aussi la sensation de ne pas appartenir à ce monde, mais que c’était mon devoir de rester. Comparé à mon expérience, le monde paraissait tellement gris, lourd, presque « mort ». Il m’a fallu plusieurs jours pour me réhabituer à tout cela ! C’était comme si j’avais été parti très longtemps. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Indécis. Anesthésie au cours d’une opération de routine. En me réveillant j’ai cessé de respirer et il a fallu m’administrer de l’oxygène.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Le changement soudain de sentiment et la sensation que le temps était désarticulé. Je n’étais pas mort, mais je me trouvais hors de mon corps.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Ma gorge s’est bloquée et je ne pouvais plus respirer.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Expliqué plus haut.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’étais conscient que mon corps gisait là, mais je ne l’ai pas vu parce que je regardais ailleurs.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Surprise, puis béatitude absolue. Indifférence totale vis à vis ce qui arrivait à mon corps. Confusion et déception en revenant.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non. Les voix du personnel médical ont disparu, mais il n’y avait aucun bruit. J’avais la sensation que les mots que j’entendais et que j’exprimais étaient transmis par télépathie.

DESCRIPTION DES LIEUX : avez-vous reconnu des lieux familiers ou des lieux relevant d’enseignements religieux connus ou bien avez-vous visité des lieux peuplés de créatures incroyables ou surprenantes ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non. Au contraire. J’ai vu l’obscurité, mais elle était Accueillante, pas effrayante, comme on l’apprécie quand on a la migraine.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Il y avait derrière moi des gens qui me guidaient, mais je ne les ai pas vus. Ils n’étaient ni masculins ni féminins, c’était juste des « gens ». Je ne peux pas décrire la voix parce qu’elle n’était pas audible. J’ai lu leurs paroles dans leur esprit.

Avez-vous fait des expériences pendant que vous étiez hors du corps ou dans un autre état de conscience modifié ? Non. Je n’avais pas la sensation d’avoir des pouvoirs. Les autres en avaient, j’ai eu l’impression de « suivre des instructions » et j’étais très heureux de le faire.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous remarqué la manière dont vos 5 sens fonctionnaient, si oui, en quoi étaient-ils différents ? Oui. Décrit plus haut.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Tout était différent, mais semblable. « Ici » et « Maintenant » sont un endroit. Même chose pour le temps. Tout est pareil. Il n’y a pas de temps linéaire. Pas d’espace tel que nous le connaissons.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Il y a un temps pour tout, Un rôle à jouer pour chacun, une raison pour chaque chose, le sens de la vie n’est pas seulement notre propre bonheur.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Indécis. Un grand passage ouvert, une obscurité réconfortante et apaisante au delà. Aucune peur. J’allais vers elle mais je suis revenu.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. Je ne voulais pas retourner à mon corps mais j’y ai été forcé.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Non

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? J’ai les mêmes croyances libérales qu’auparavant.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécis. Je pense assez souvent à cette expérience, je me demande s’il existe ou non une explication rationnelle. Je ne crois pas que j’aimerais découvrir qu’il ne s’agissait que d’une réaction psychologique à l’anesthésie.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Les médecins ont dit qu’il ne s’agissait que d’un symptôme de l’anesthésie. Il est évident que cela rend certains de mes amis anxieux, ils n’aiment pas du tout parler de la mort, etc. ! Ma fille a pris peur également. Personne ne semble ressentir les choses comme moi.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Déception d’être de retour sur terre ! Cela s’est progressivement transformé en une appréciation de la vie que j’avais toujours ressentie.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : béatitude d’être en dehors du corps. La pire : être entraîné ici.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non. Pas depuis, mais AVANT oui, alors que j’avais sept ans. Au cours d’une opération des amygdales, j’ai vu les médecins et les infirmières qui s’occupaient de mon corps tandis que je planais près du plafond. Je me suis souvenu qu’ils portaient des vêtements verts (ils ne les avaient qu’au bloc, évidemment je n’avais jamais vu cela auparavant).

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : Le témoin a-t-il vécu une expérience similaire AVANT celle qu’il relate.