NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Probable de Patti D



Description de l'expérience:

J'étais en chirurgie dentaire. On m'a endormie avec du Pentothal de sodium sans problème. Ensuite, j’ai entendu un battement d'ailes dans l'oreille droite. Ensuite, silence. J'étais dans un endroit sombre et confortable qui est «le ventre de l'existence» et, en même temps, tous les lieux. Il n'y avait aucun sentiment d'être enfermée, mais en même temps, j'étais «dans» puis «hors du vide». Pas de murs, pas de tunnel. Pas de noirceur comme lorsque vous fermez vos yeux. C'était une couleur douce et noire douce. Si j'avais des yeux, ils auraient été ouverts. Je n'étais pas dans mon corps. C'est le mieux que je puisse dire. Je "voyais" juste des ailes noires comme celles d'un aigle. Environ 1,80 m de longueur de l'épaule aux pointes. Elles flottaient dans l'espace avec l'extrémité de l'épaule pointant vers le haut. L'une était juste devant l'autre. Elles n'étaient attachées à rien. Elles flottaient toutes seules par elles-mêmes. Elles étaient à ma droite. Ensuite, ma conscience était de retour dans le cabinet du dentiste. Ils ont amené le chariot des urgences. Il y avait beaucoup d'activité, mais je ne me souciais pas de ce qu'ils faisaient à mon corps. J'étais très détachée en regardant mon corps dans la chaise du dentiste. Oui, c'était mon corps. Il était en détresse. Ils travaillaient là-dessus. Et alors?

Ensuite, je suis revenue à nouveau dans le «ventre», apprenant, absorbant, recevant, étant informée, informée sur des «choses». Je ne connaissais pas précisément les détails ou choses de ce genre, juste cette compréhension qu'on me remettait. Mais je ne pouvais rien dire à qui que ce soit. Je savais juste que c'était là-bas - comme avoir une bibliothèque de référence qui vous a été livrée, alors que vous n'avez encore jamais rien lu. Si vous aviez besoin d'une information, vous le sauriez déjà. Ensuite, je me suis «installée» dans mon corps. C'était un processus en douceur. Je ne suis pas entrée brusquement, ou ne suis pas tombée dedans. Je n’étais vraiment pas contente d'être de retour. Mais je ne luttais pas. Il y avait beaucoup d'activités en cours. Je suis restée inconsciente pendant un certain temps.

J’ai repris conscience à nouveau et je savais qu'ils avaient sorti l'équipement  alors qu’ils se comportaient comme si tout allait bien, mais ils savaient que j'avais été «entre la vie et la mort pendant un moment». Quand j’ai quitté le cabinet, j’ai cherché le chariot des urgences. J'ai ouvert une porte pour le regarder et l'infirmière a eu une expression vraiment bizarre, et a fermé la porte rapidement. Je savais qu'elle était très mal à l'aise que j'y sois allée directement, que j'ai ouvert la porte et l'ai regardé. Elle a fermé rapidement la porte et s’est précipitée à l'arrière du bureau.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle lEMI est survenue:     1961

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui Je pense que je suis presque morte. Ou qu'au moins j'ai quitté mon corps. J'ai vu ce qui – je l’ai appris plus tard - était un chariot pour urgences, et j’ai vu des personnes supplémentaires dans le bureau tout autour de moi quand j'étais inconsciente à cause du Pentothal de sodium.

Il s'agissait d'une procédure dentaire relativement simple. Je n'ai eu accès à aucune preuve que j'avais cessé de respirer ou que ma fonction cardiaque avait cessé. Je suis arrivée à l'hôpital un jour après avoir quitté le bureau du dentiste. Il y avait des «complications». Ma mère a pris soin de tout et ne m'a jamais fourni de détails.

Éléments de l'EMI:

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Oui   Seulement du pentothal de sodium.

L'expérience a été onirique de quelque manière?   Non. Pas du tout. C'était très spécifique - pas du tout un rêve.

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   Je ne me suis pas vue. J’étais simplement. J'existais simplement hors de ma forme physique.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Oui, on mavait donné du pentothal de sodium, mais j'ai «vu», «entendu» et senti des choses dans le bureau, parmi le personnel, et dans le lieu que j'appelle le «ventre de l'être». Ce n'était pas un rêve. J'étais consciente et alerte métaphysiquement, même si mon corps était inconscient.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. L’espace et le temps dont j'ai parlé sont hors de la vie quotidienne telle que nous la connaissons. J’allais et venais entre le cabinet dentaire et le «ventre».

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Le son des ailes flottant dans mon oreille droite. Je l'ai aimé. C'était normal, familier et réconfortant. Peut-être l'avais-je entendu auparavant et il mavait manqué. Je peux l'entendre aujourd'hui et ça me fait sourire. Pendant que j’étais sous l’effet du pentothal de sodium, j'ai «entendu» les sons du personnel qui s’afférait sur moi. Je savais qu'il y avait un problème. Je pouvais mourir et tout irait bien. Je n'ai jamais beaucoup aimé cette planète et si je pouvais rentrer chez moi, j’etais d’accord.

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Non  Seulement que j'étais soudain dans le ventre, puis soudainement dehors. Mais je n'ai pas traversé le tunnel dont tout le monde parle et je n'ai vu aucune lumière que ce soit pendant que j'étais dans le ventre. Mais "dans" n'est pas exactement le bon mot. J'étais tout à coup là. Peut-être plus comme un état d'être qu'un endroit. C'était un endroit et chaque endroit en même temps.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Seulement les ailes d'Horus ou d'un aigle ou quelque chose de tel. L'information venait de quelqu'un quelque part, mais je n'ai rencontré personne dans le sens habituel. L'univers entier communiquait avec moi. L'univers entier ne fait qu'un.

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non 

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Calme et savoir tranquille. J'étais plus heureuse dans le vide que je ne l'avais jamais été sur cette planète. Il y avait de l'assurance, de l'émerveillement et presque une extase. J'ai accepté de revenir dans le corps, mais j'aurais préféré rester là-bas. Les ailes m'ont fait pensé aux ailes d'Horus et j'ai des sentiments affectueux très chaleureux à leur sujet. Non, je ressens beaucoup d'amour pour ces ailes. Je n'ai pas eu de grandes révélations ou de grandes surprises ou quelque chose comme ça. Je me sentais plutôt satisfaite de pouvoir marcher directement vers le chariot des urgences. Et j'aime savoir que l'infirmière sait que je sais où est ce chariot. Tout ce qui s'est passé les a effrayés et ils n'ont pas été francs à ce sujet. Je sais ça.

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers. Il y avait le savoir. Tout, chaque quark, charme, neutrino, atome, esprit et entité partout et chaque fois ne fait qu'Un. Tout fait partie de tout. Rien et personne n'est séparé. C'est une des choses qui est si triste à propos de cette vie. Les gens se sentent séparés et coupés alors que nous ne le sommes pas - pas en réalité. La séparation est comme notre idée du temps. C'est juste quelque chose au sujet duquel nous sommes tous d'accord arbitrairement.

Notre objectif est juste d'être. C'est très difficile pour moi, car je m'en rends compte maintenant, en écrivant ceci. Le but d'un arbre est juste d'être. C'est assez et pourtant, nous nous efforçons d'être plus larges, plus grands, plus éclatants, plus intelligents, plus riches, plus jolis et plus forts. Et d'une certaine manière, c'est tout pour rien. En même temps, je ne préconise pas la fin de la culture et de la recherche de l'excellence dans nos vies. Encore une fois, il est très difficile de transmettre.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de lavenir du monde.   Au fond, je savais que je devais étudier et apprendre parce qu'il viendrait un moment où je serais une «fontaine de connaissance» pour les autres. Je ne peux pas élucider le passé. Je ne sais tout simplement pas. Je savais que je devais acquérir beaucoup d'informations médicales de base. Encore une fois pour aider les autres. Je savais au plus profond de moi-même que je développerais mon côté mystique, encore une fois pour aider les autres. Je ne fais pas grand-chose dans la vie pour mon auto-agrandissement, mais c'est aussi bien parce que je n'y brillerais probablement pas tellement.)

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   Non  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    À un niveau subconscient plus que toute autre chose. C'était presque une sorte d'initiation, comme un événement sur lequel je peux me repencher en en retirant des leçons. Je savais dans mon intérieur que je devais apprendre autant que possible, parce qu'il arriverait un moment où cela serait nécessaire et même si je ne comprenais pas tout, je devais aller de l'avant, lire et étudier, apprendre et je l'ai fait. Il m'a également montré que je pouvais vraiment défier les enseignements reçus au début de ma vie. En raison de cette expérience, j'ai pu aller aller au-delà des enseignements religieux de ma jeunesse sans jeter le bébé avec l'eau du bain.

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?   Cela m'a rendue plus difficile à vivre. J'ai toujours tendance à passer d'un extrême à l'autre sur la façon dont je vois les événements. Parfois, j'adopte cette attitude aimante, encourageante envers les actions, les attitudes et les fautes des autres, et puis je peux me retourner tout d'un coup, pour réagir comme une gosse de dix ans qui n'a pas obtenu ce qu'elle voulait. Cela m'a été difficile ainsi que pour mon mari. En tout cas, je n'ai certainement pas eu d'expériences comme Dannion Brinkley. Il s'est pratiquement transformé en saint - ce qui n'est pas mon cas! Je suis plus heureuse quand je me souviens des choses qui m'ont été enseignées, mais je l'oublie constamment. J'ai fait un virage de cent quatre-vingts degrés sur la religion, partant à droite et à gauche sur le chemin. Je voulais être infirmière depuis que j'avais quatre ans, donc cela n'a pas changé.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?    Oui J'ai "vu", "entendu" et fait l'expérience de phénomènes qui ne peuvent pas être expliqués dans la langue facilement. Les expressions mystiques et poétiques aident, mais il n'y a pas d'équivalent dans une société «saine d'esprit».

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Oui, je les ai toujours eues, mais c'était comme si cet événement était un panneau de signalisation, lorsque je regarde en arrière. Je suis devenue plus consciente de ces dons, je pense. En outre, cet événement a été comme un panneau de signalisation. Au fur et à mesure que les choses se produisent dans ma vie, je peux regarder en arrière et dire: «Oh, oui, c’est bien ça».

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Me trouver dans le ventre de l'être et entendre le son des «ailes d'Horus» était le meilleur. Le pire était de devoir repartir pour revenir dans ce monde.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui, je me suis confiée à très peu de personnes. J'en ai parlé à mon instructeur infirmier préféré à propos de la première et elle a dit: «Oh, chérie, vous mouriez! Vous avez entendu les ailes de l'ange". Pour elle, c'était une preuve de sa foi: elle est née et a grandi au Pays de Galles. Le médecin a dit que j'hallucinais. Peut-être que je le faisais, mais je ne le pense pas.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Oui. Apprendre à méditer reproduit un peu le sentiment de calme et l'état de stase que j'ai vécu lorsque j'étais dans le «ventre d'être». Cela ne reproduit pas l'aspect bienheureux, mais s'en rapproche.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je suis Patti de Sacramento qui a appelé pour demander si ce que j'ai vécu était une EMI (j'en ai eu deux). Je suis tellement fatiguée qu'on me dise que si je ne sais pas ce qui s'est passé, alors c'était un fantasme ou une hallucination. Art Bell, sur l'émission radiophonique "Coast to Coast AM", a déclaré en substance que si je ne savais pas si c'était des EMI, cela n'en était pas. Après avoir écouté le programme et lu un peu sur votre site, je suis plus convaincue que jamais que, même si mes expériences ne sont pas les mêmes que les autres, il s'agissait vraiment d'EMIs. Il y en a eu deux, mais je vais remplir deux formulaires distincts.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Ne laissez personne couper la parole aux peureuses comme moi qui ne peuvent pas se faire comprendre lorsqu'elles sont poussées sous le phare des projecteurs (comme en essayant de parler à la radio nationale!). Art ne voulait faire de mal à personne, et il avait un programme à présenter. Je pourrais très bien avoir fait la même chose à sa place. Peut-être une section quelque part consacrée à: «Si vous pensez que vous avez eu une EMI ou une expérience hors-corps» serait bien. Pouvez-vous imaginer le nombre de gens à qui l'on a dit que «Vous vous imaginez tout cela», «C'est une hallucination», etc.? Si je n'avais pas été fachée et déterminée, je n'aurais jamais été aussi loin!