NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Patti

EXPERIENCE :

Mon second enfant est né en novembre 1952 à la maternité Florence Nightingale de l’hôpital Baylor à Dallas au Texas. Je crois que les miracles sont produits par une action supérieure de la loi universelle, quelquefois par d’autres entités de dimensions autres, certains les nomment  Anges, ce n’est jamais une opposition directe aux lois de Dieu mais une manifestation d’une utilisation supérieure de la loi dont, à notre niveau, nous ne sommes pas conscients. Quel que soit le canal utilisé pour ce qu’on nomme miracle ou guérison, le crédit en revient toujours à Dieu, la source de notre vie.

J’ai entendu le médecin dire qu’elle m’avait perdue car je perdais tout mon sang et elle ne parvenait pas à l’arrêter. Elle a observé que si quelqu’un savait prier, il valait mieux le faire rapidement. J’ai commencé à dire  mentalement le « Notre Père ». Avant que je n’aie terminé, je me suis retrouvée hors de mon corps, debout dans la pièce, en train de regarder ce qui s’y passait. On avait poussé le brancard contre le mur et seule une infirmière était à mes côtés. Pour le médecin, j’avais perdu tout mon sang, mes signes de vie avaient disparus et ma mort avait été déclarée. Elle n’essayait même pas de me réanimer et il n’y avait avec moi qu’une infirmière. Elle est sortie pour voir ma grand-mère, ma tante et mon mari et a demandé ce qu’ils voulaient faire du corps, elle leur a dit que j’étais partie et qu’elle ne pouvait rien faire.

Immédiatement après avoir quitté mon corps, un puits de lumière très blanche est descendu dans la pièce et une belle femme avec une longue chevelure noire et une robe blanche garnie d’or est descendue dans la Lumière. Elle a tendu les mains vers moi et m’a donné le choix : soit de monter dans la Lumière avec elle, soit de rester sur terre dans mon corps. Au début, j’ai voulu aller avec elle dans la Lumière car l’expérience était si belle et si paisible. De plus je n’avais absolument plus mal tandis que la Lumière m’environnait.

Je me souviens ensuite avoir été debout de nouveau hors de la lumière, dans la salle d’accouchement et d’avoir dit : « Je choisis de vivre. » Ce qui, j’imagine, signifiait une décision de revenir sur terre car ma mission n’était pas terminée. Je n’ai pas réellement de souvenir du temps entre le moment où je souhaitais monter dans la Lumière avec la belle Dame puis celui du choix de retourner à mon corps à cause des enfants.

Après avoir dit les mots : je choisis de vivre, signifiant revenir et vivre ma vie dans ce corps, il y a eu une explosion de Lumière dans la pièce et je les ai également exprimés simultanément depuis mon corps. Cela a causé une grande agitation parmi les soignants présents, ils se sont précipités à mes côtés et ont commencé à frapper mes extrémités et la région du cœur afin de ramener la circulation et de faire repartir le cœur et la respiration. Ceci se passait en 1952, avant, je suppose, qu’on ne dispose de la plupart des équipements disponibles actuellement pour assister la vie au cours d’urgences, en tout cas, aucun n’a été utilisé sur moi. J’avais des bleus sur le corps suite à leurs tentatives pour redémarrer la circulation. Quatre heures plus tard, je me suis réveillée dans ma chambre avec cinq médecins et infirmières pour s’occuper de moi. Mon médecin a dit : « Vous nous avez vraiment fait peur. »

Dieu n’avait pas fini d’utiliser ma vie, c’est pourquoi je suis vivante aujourd’hui. Je suis là parce que Dieu, le Christ et Ses Saints Anges se sont occupés de moi, m’ont protégée et m’ont gardée.

Pour cela je suis vraiment reconnaissante.

 

Site web de Patti : www.angel-light.com