NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Patrick H

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Le personnel hospitalier avait terminé de placer des points de souture pour refermer mes plaies lorsque je les entendis appeler mon nom et qu'ils constatèrent que je ne réagissais plus. D'un autre côté, je ressentais une certaine lourdeur dans ma poitrine; je pensais au début qu'il s'agissait des soutures...

Lorsque par la suite, j'entendis le mot "réanimation", j'ai tout de suite compris que la situation était beaucoup plus grave. C'est à ce moment là qu'on m'apposait sur le branquard de réanimation et que j'avais l'impression de sortir de mon corps. Tout se mit à tourner autour de moi et je croyais que j'étais en train de devenir fou. Tantôt j'étais en bas de l'hôpital, à la cafétéria où m'attendait ma mère, tantôt dans la salle de réanimation, tantôt je frôlais des murs, &c.

Puis, je constatai que j'arrivais finalement à maîtriser la trajectoire de ma navigation. Je me retrouvai tout d'un coup à Lourdes devant le sanctuaire où j'étais aller en août de la même année, puis avec des gens que j'y avais rencontré, puis j'étais à Paris en train de chercher leur fille qui devait s'y trouver le jour de l'EMI. Puis, retournée à la salle d'opérations, je pensais "si seulement elle savait...".

C'était comme dans un film, ce "bip, bip, bip" et tout le monde qui s'affolait autour de moi. Puis, on sommait l'une des infirmière d'aller vite chercher une solution qui se trouvait dans une pièce plus éloignée et j'y arrivai instamment. Puis, quelques instants plus tard j'entendai l'infirmière entrer à toute vitesse pour se ruer sur une ampoule qu'elle devait décapsuler pour préparer l'injection; mais "clingling" elle l'avait laissée tomber à la hâte. J'ai compris que c'était "foutu".

Dans la salle de réanimation, on annonçait mon arrêt cardiac et on cherchait maintenant à me défibriler. À ce moment là, j'étais observateur de ma propre vie, je me sentais flotter quelque part au niveau du plafond tout en entendant en arrière-fond la chanson de Corine Hermès qui avait gagné l'Eurovision pour le Luxembourg cette année-là: "Quand la vie est un cadeau; cadeau donné, cadeau repris, cadeau volé...".

Puis, j'étais emporté à travers un très long tunnel, montant en flèche à une vitesse incroyable, pour arriver dans un endroit très lumineux et une femme à la voix très douce me dit: C'est Bernadette Soubirou. Elle m'annonçait que j'allais bientôt rencontrer St-Pierre, ce qui fut le cas après quelques minutes. Cet environnement était des plus doux et heureux que je ne pouvais m'imaginer.

Puis, quand je dis à St-Pierre que je n'avais vécu rien de drôle et que mes parents m'avaient maltraîté et délaissé, j'ignore d'ailleurs d'où j'avais trouvé cette précision et l'exactitude de ces mots, il m'a dit qu'il comprenait pourquoi j'avais envie de rester, il me dit que je devais protéger mon grand frère et une petite soeur qui devait naître.

Puis, il me salua à nouveau et je descendai à nouveau à une vitesse incroyable pendant environ une minute pour me réveiller un peu plus tard, à nouveau dans mon corps.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Indécis(e)      C'est la complexité du contenu qui est difficile à communiquer à des personnes qui ne connaissent que peu ou pas du tout le sujet, ainsi que le contexte global, puisqu'elle concerne l'un des pirs chapitres de ma vie.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui    

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  pendant la plupart du temps.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?          More consciousness and alertness than normal

If your highest level of consciousness and alertness during the experience was different from your normal every day consciousness and alertness, please explain:            (voir le témoignage plus haut)

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Indécis(e)            Étant aveugle, je ne peux pas vraiment parler de vue, mais d'une perception par l'intuition et le toucher...

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?
            Oui     J'avais l'impression d'entendre des sons qui n'y étaient pas forcément (p.ex: du verre cassé, &c.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?             Comme expliqué plus haut, un sentiment de désaroi et de peur pendant la 1ère phase (terrestre) mais un sentiment d'amour, de douceur et de bonheur pendant la dernière phase (céleste).

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace ferméOui     Je me sentais comme aspiré dans un très long tube.

Avez-vous vu une lumière?         Oui     Cette lumière était très intense et même chaude. Même les êtres que j'y ai rencontré semblaient dégager cette lumière.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Oui     (voir le témoignage à la question 3)

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Oui     (voir témoignage détaillée à la question 3)

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Oui     J'ai demandé à l'infirmière en question si elle avait effectivement cassé l'ampoule vitale dans cette pièce éloignée et elle m'a immédiatement réconsollée pour m'avoir fait vivre ce moment de peur intense.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Oui            (voir le témoignage à la question 3)

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?        Non      

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?           Non      

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Non      

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Non      

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?        Oui     Je l'ai raconté deux jours plus tard à l'infirmière en question.

Je l'ai encore raconté à d'autres personnes, mais celles-ci l'ont plutôt ignorées.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Indécis(e)            Je savais de divers films ce qui se passe dans une salle de réanimation.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu            Experience was definitely real    L'enchaînement extrèmement rapide de tous ces évènements était pour moi tellement extraordinaire que je n'ai jamais douté de la réalité.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?       

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:           Experience was definitely real           (voir question 40)

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?           Oui     Je me suis rendu compte de l'individualisme extrème de certaines personnes, même de mes parents biologiques.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?         
Non      

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non              

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?  Oui