NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Probable Pam C


 

Description de l'expérience:

 

Tel que raconté à Elaine S.

Le 16 avril 1968, Pam était en Caroline du Nord et donnait naissance à un fils. Elle a été placée sous anesthésie et s'est retrouvée dans un tunnel. Elle a entendu des tintements de cloches, vu des lumières clignotantes et une lumière brillante au bout d'un tunnel. Quelqu'un attendait au bout du tunnel, vêtu d'une longue robe à capuchon, qui l'a emmenée dans un autre endroit. Il y avait cinq ou six autres entités habillées de la même façon dans cette zone. Elles ressemblaient à des moines. Elle ne pouvait pas voir leurs visages, mais elle savait qui ils étaient, bien que maintenant elle ne se souvienne pas de qui il s'agissait. Même si elle sentait à l'époque qu'il s'agissait d'êtres aimés. C'était comme se retrouver de nouveau à la maison.

Tout le monde s'est étreint et embrassé. Il y avait un sentiment d'amour écrasant. C'était comme une réunion. Ensuite, on lui a dit que son nom serait appelé trois fois et que, la troisième fois, elle devait répondre ou que son monde serait détruit. Elle a entendu un bébé pleurer en arrière-plan et elle s'est demandée pourquoi le bébé pleurait, où était sa mère et pourquoi on ne s'en occupait pas. On lui a dit qu'elle devait repartir, même si elle voulait vraiment rester.

Puis elle est revenue en arrière et l'infirmière l'appelait. Elle avait un fils, nommé Gary, le même nom que son mari. Quatre semaines plus tard, Pam a fait un rêve. Dans le rêve, la sonnette a retenti, elle est allée à la porte et elle a vu son mari couvert de sang sur le palier. Une semaine plus tard, le bébé de Pam est mort dans son berceau. Pam croit que les gens de l'autre côté lui faisaient savoir que son bébé serait pris en charge et qu'il serait avec des gens de l'autre côté. Qu'ils prendraient soin de lui.

Le mari de Pam n'a pas été blessé; elle a le sentiment que l'expérience de la sonnette était symbolique de son fils. Elle dit que l'expérience était tellement réelle et que cela a tendance à lui faire croire aux vies antérieures. Peut-être que les gens qu'elle a vus au bout du tunnel venaient d'une vie passée. L'expérience a changé sa personnalité. Elle ne craint plus la mort. Elle sait que quand elle partira, il y aura des êtres chers là-bas pour l'accueillir. Et, nous sommes ici sur cette terre pour nous aimer les uns les autres. Si son fils avait survécu, il aurait eu quarante ans le 16 avril 2008.

Bien que cette expérience soit semblable à d'autres expériences de mort imminente, ce qui manque ici c’est qu'aucun membre du personnel médical ne lui a dit qu'elle était près de mourir pendant qu'elle était sous anesthésie.