NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Nick P

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Mercredi 19 juin, Long Beach Memorial Hospital pour une intervention de pontage. Il s’agissait d’une incision sous la région gauche de la poitrine. Je suis sorti le samedi à midi et je suis allé me reposer à l’hôtel. Cette nuit là, j’ai subi de très fortes nausées mais je n’ai pas vomi. Le dimanche matin j’ai rendu et je n’ai rien pu garder. Ma femme a appelé l’hôpital et j’ai à nouveau été admis en observation au Heart Institute. Ma pression artérielle était très élevée (160/100) et le pouls très rapide (110). Vers 15 h, les médecins ont réussi à tout maîtriser. Le reste de la journée s’est passé calmement et je me suis bien reposé. Le lundi matin je me suis réveillé en me plaignant  d’une douleur à la gauche du cou, comme si je m’étais endormi dans une mauvaise position du cou. J’ai demandé un antidouleur à 8 h. A 9 h on m’a donné de la Vicadine, à 9 h 20, je souffrais toujours et la douleur s’est déplacée vers la région de l’épaule gauche et  à gauche de la poitrine, puis au centre de la poitrine avec une grande intensité.

J’ai dit à l’infirmière qu’il m’était de plus en plus difficile de respirer, cela commençait à provoquer un arrêt respiratoire, je n’inspirais plus d’air. L’infirmière a amené une pilule de Nitro et me l’a mise sous la langue, quelques minutes plus tard elle m’a demandé si je me sentais mieux. J’ai répondu que non et elle m’a donné un autre comprimé, elle a attendu à nouveau et m’a redemandé si j’allais mieux, ce n’était pas le cas, elle m’a donné alors une troisième pilule. A ce moment là, je ne pouvais plus mouvoir la poitrine afin d’inspirer, j’ai regardé mes doigts, les ongles étaient devenus bleus. La dernière chose dont je me rappelle, c’est l’infirmière me disant de continuer à la regarder, de me concentrer sur elle, de ne pas fermer les yeux et de rester avec elle. Puis la chambre à commencé à devenir toute blanche, pas brillante mais seulement de couleur blanche.

Lorsque j’ai recouvré la vision, j’ai vu mon père tout en blanc, il portait ce qui semblait être une toge légère. Ma mère se trouvait à côté de lui, mes grands-parents maternels auprès d’elle. Je n’étais pas effrayé par l’endroit où je me trouvais, au lieu de cela, je désirais être là avec eux. Mon père m’a alors demandé si je lui pardonnais ses torts dans notre éducation (deux frères plus âgés et une sœur plus jeune). Je suis allé vers lui, il a alors reculé en disant que ce n’était pas mon heure et que je n’en avais pas alors terminé. Il a ensuite dit que j’avais beaucoup souffert et que je devais aller avec celle qui m’aime et rester avec elle (je suis séparé de ma femme de 29 ans et je vis avec une autre femme que j’ai rencontrée à l’époque, en 1999). J’ai ensuite commencé à glisser en arrière vers la réalité, je me suis réveillé alors que l’infirmière injectait quelque chose dans le tube de perfusion relié à mon bras.

Depuis lors, je suis par moments très émotifs et il est quelque peu difficile d’en parler. Je l’ai raconté à mes frères et à ma sœur, ils m’ont fournis quelques réflexions sur ce qui s’est passé. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Incertain

Précisez : à l’époque je prenais un médicament antidouleur oral, mais j’ignore si cela a pu provoquer l’expérience.

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Précisez : intervention de pontage cardiaque effectuée 6 jours plus tôt et ayant entraîné certains problèmes.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Je n’en ai pas connaissance, je ne pouvais plus ni bouger ni parler.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? J’étais très heureux de voir mes parents, car j’ai vu qu’ils étaient heureux ensemble.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Incertain

Précisez : tout est juste devenu blanc.

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Précisez : pas brillante, mais beaucoup de blanc partout, l’impression que quelle que soit la direction du regard, il s’agissait de la même couleur et intensité.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ?

Précisez : j’essaie de savoir ce que mon père voulait dire et de quelle manière cela me touche.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui

Précisez : seulement que je n’étais pas encore prêt à être avec mes parents. Ce n’était pas encore mon heure.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui

Précisez : mon père m’a dit que ce n’était pas encore mon heure.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Précisez : penser à la même chose que mes amis, ceci s’est déjà produit auparavant.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Non

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Pas de changement pour le moment, dans le même temps, j’ai perdu mon travail.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui

Précisez : elles ont été quelque peu déconcertées et voulaient en savoir plus.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Une grande tristesse de revenir au point où j’en étais.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure a été de voir mes parents et d’écouter mon père, car il me parlait d’une voix douce qui me faisait me sentir nécessaire et recherché.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Pas maintenant.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Précisez : je sens que mon mariage n’est pas solide, que je dois m’engager envers mon amie et progresser dans ma vie.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui