NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Nancy H

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

(Pour le moment je ne dispose pas de beaucoup de temps pour les détails, mais je vais faire une brève description)

J’étais chez le dentiste pour faire réaliser une couronne. Il avait un problème de cocaïne (il faisait partie de mes connaissances), il était drogué quand il s’est occupé de moi. Il m’a administré vraiment beaucoup de protoxyde d’azote en me coupant l’arrivée d’air dans le masque. Je suis très sensible aux substances et j’ai senti que je sortais directement de mon corps. J’ai lutté pour y revenir, j’ai enlevé le masque et je lui ai dit ce qui se passait. Il m’a répondu qu’il me suffisait de me « détendre et de me laisser aller ». C’est ce que j’ai fait.

Je suis sortie de mon corps, je flottais au dessus de nous deux. Je ressentais l’envie de traverser directement le mur du second étage en direction de l’extérieur, c’est ce que j’ai fait. J’ai plané au dessus de l’autoroute de la côte Pacifique, j’ai regardé les voitures qui défilaient en dessous de moi. Je me sentais extrêmement sereine. Après quelques instants, j’ai éprouvé l’agréable nécessité de simplement me projeter à travers l’espace, j’ai en quelque sorte pris une forme aérodynamique (je n’ai toutefois jamais regardé mon corps spirituel), j’ai fusé dans l’espace sombre et froid. Je sentais vraiment qu’il y faisait froid, l’obscurité était calme et paisible.

J’ai commencé à remarquer des petits points de lumière qui défilaient près de moi (ou moi près d’eux). J’ignore de quoi il s’agissait, mais ils ressemblaient à des étoiles dans le ciel nocturne. J’avais l’impression de voyager à la vitesse de la lumière, même si je suis incapable de dire sur quoi je me base. Très abruptement, j’ai cessé de me déplacer. J’avais constamment regardé vers le bas, je ne peux donc dire si j’ai voyagé en direction d’une lumière ou non, mais lorsque j’ai levé le regard j’étais à la frange d’une LUMIERE DOREE extrêmement belle. Je sais que d’autres parlent d’une lumière blanche, mais celle dont j’ai fait l’expérience était vraiment dorée. Cette lumière comportait de petites étincelles, comme un scintillement, quand elle m’a traversée elle possédait intelligence et émotions. Elle m’a emplie d’un amour inconditionnel très, très pur et d’une sérénité intense.

J’ai regardé vers l’avant, j’ai vu l’un de mes vieux amis qui s’était suicidé quelque temps auparavant. Il a communiqué par une sorte de télépathie, dans le sens ou nous nous exprimions en échangeant des pensées. J’ai « dit » : « Scott !! Tout va bien ?? », il a répondu « Je vais TELLEMENT bien ! Regarde simplement où j’en suis ! ». Nous nous sommes étreints, je sentais sont corps (aujourd’hui encore je ressens l’endroit de mon bras où le sien s’est enroulé !). A peu près à ce moment là, je me suis rendu compte que si je me trouvais au même endroit que Scott, alors je devais également être morte. J’ai commencé à paniquer en me demandant si j’allais ou non me retrouver en enfer pour avoir subi un avortement. La lumière m’a communiqué que j’étais totalement aimé et que la difficulté de la condition humaine était complètement comprise. On m’a dit : « TOUT VA PARFAITEMENT BIEN. ». Je suis incapable de transmettre la nature intense, englobant tout, de cette déclaration, mais elle a totalement éliminé chacune des peurs que j’avais pu avoir.

A ce moment là, Scott m’a dit que j’étais allée trop loin, que je devais faire demi-tour et repartir tout de suite. En me retournant face à la direction de la terre, j’ai entendu le dentiste qui disait : « Revenez, s’il vous plaît, revenez ! ». Je l’ai aussi entendu frapper mon corps, comme s’il tentait de me réanimer. On m’a également informé qu’il me restait beaucoup de choses à faire avant de revenir. Cela m’a été dit avec une sorte de rire paternel, comme si je m’étais comportée en enfant turbulente en allant là-bas si tôt ; avant de revenir, je devais m’occuper d’une longue et intéressante vie.

J’étais désolée pour le dentiste qui paraissait terrifié, je me suis immédiatement catapultée dans mon corps. Quand mon esprit a réintégré mon corps, je n’ai plus eu la sensation qu’il était à l’extérieur, il était une petite boule derrière la paroi thoracique, il me fallait repousser la poitrine vers le haut, afin de prendre ma première inspiration. C’est la chose la plus difficile que j’aie jamais faite !! A l’instant où j’ai repris ma  respiration en  hoquetant, mon esprit a tout à coup empli le corps tout entier, du haut en bas. Je gisais là, les yeux fermés, essayant de penser à ce que j’allais dire au dentiste, c’était en effet l’expérience la plus sacrée de ma vie, je l’écoutais parler aux infirmières de façon totalement hystérique, je savais qu’il craignait d’être poursuivi.

J’ai eu le sentiment que si je lui disais ce qui venait de se passer, il allait peut-être répondre que tout était un rêve, ou quelque chose de ce genre. J’ai décidé de protéger mon expérience. J’ai simplement ouvert les yeux en disant : « C’était bizarre ! ». On aurait entendu une mouche voler, tous avaient l’air terrorisés et on ne m’a rien dit du tout sur ce qui s’était passé. Je les avais écoutés parler, avant qu’ils ne se rendent compte que j’étais réveillée, je savais ce qui s’était passé et je n’éprouvais rien d’autre que de la gratitude pour l’expérience, j’ai simplement décidé de ne rien faire. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Oui. J’ai subi une surdose de protoxyde d’azote dans le cabinet du dentiste.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. C’est tellement difficile en fait, qu’on m’a dit plusieurs fois que lorsque je raconte mon expérience, je l’exprime différemment à chaque récit. Certaines choses restent identiques, mais tant d’évènements se sont produits simultanément qu’il est parfois difficile de savoir qui m’a dit quoi et dans quel ordre. De plus, l’intensité et la profondeur d’une EMI ne peuvent être restituées avec les mots de notre langue. Relater ce récit peut être vraiment frustrant, pourtant je ressens tellement la nécessité d’en parler à autrui. J’ai le sentiment que c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai vécu cette expérience… afin d’aider quelqu’un avec ces informations.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Non. J’ai subi une surdose médicamenteuse dans un cabinet de dentiste, j’ai fait une pause respiratoire.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Bien que mon corps ait semblé inconscient, mon intellect / mon esprit était hyper-conscient.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Pas du tout. En fait c’est le reste de ma vie qui paraît être un rêve en comparaison.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’ai flotté au dessus de mon corps dont s’occupaient le dentiste et l’infirmière en dessous de moi, j’ai entamé mon voyage à partir de là.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Indécise. Alors que je voyageais à travers l’espace, j’ai constamment regardé vers le bas, je ne peux donc pas dire s’il s’agissait d’un tunnel ou non.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Une superbe lumière dorée avec de petits éléments étincelants. Elle était tout simplement magnifique, pleine d’amour, de paix, d’intelligence. J’ai le sentiment que cette lumière c’était Dieu.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Scott Jones, un ami d’enfance qui s’est suicidé. Beaucoup de gens disent que lorsqu’on se suicide, on va en enfer ou quelque chose de ce genre… Scott était dans un endroit magnifique, exactement là où il méritait d’être. Il était très gentil, affectueux, une personne sensible qui a trop souffert dans sa vie. Je crois que Dieu nous aime chèrement et qu’il comprend.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non. Si ce n’est lorsque j’ai un peu paniqué parce que j’avais subi un avortement, la lumière m’a dit que tout est totalement compris, qu’il n’y a aucun problème. On m’a dit qu’on m’aimait.

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Indécise. J’ai effectivement entendu le docteur parler, j’ai tenté de le retrouver pendant des années afin de voir s’il pouvait confirmer mon expérience, mais son cabinet n’est plus là et je ne trouve aucune trace de lui nulle part.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. L’espace profond et paisible, la magnifique lumière dorée (le tout début de celle-ci).

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Indécise. Je n’ai aucune idée de la durée.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Indécise. C’est une chose que je ne sais pas expliquer, si ce n’est en disant que j’ai fortement le sentiment d’être censée accomplir certaines choses, mais je ne parviens pas à les ramener à un niveau conscient. J’ai vraiment la sensation de devoir raconter mon expérience et de mettre l’accent sur le fait que l’amour de Dieu est pour tout le monde. Ce n’est pas une exclusivité spécifique à une religion, une race, une orientation sexuelle etc., etc.…

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. J’ai été stoppée au tout début de la lumière. Je n’ai pas été autorisée à aller plus loin.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Indécise. On m’a dit qu’il me restait beaucoup à faire. Je n’ai pas connaissance d’évènements particuliers comme des guerres à venir, ni quoi que ce soit de cette nature.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. On m’a dit que je devais repartir immédiatement, quand j’ai entendu le dentiste m’implorer de revenir j’ai moi aussi pensé qu’il le fallait. Toutefois, le retour est très difficile. Cela revient à visiter le paradis puis retourner à la vie terrestre avec toutes ses épreuves. C’est extrêmement douloureux parfois, une bénédiction à d’autres moments.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je sais que je connais très peu de choses. Je sais que Dieu et l’au-delà sont plus réels que n’importe quel évènement terrestre. Je sais que nous devrions essayer de soulager la souffrance de tous les êtres. Je sais l’importance de la gentillesse, de ne pas avoir tendance à condamner. Je sais que la mort est l’évènement le plus magnifique qu’on puisse imaginer, je souhaite donc pouvoir contribuer à rassurer tous ceux qui ont peur de mourir.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je veux aller vers les autres. Mon amour pour tout le monde et tous les animaux devient de plus en plus profond chaque jour. Je suis extrêmement sensible à la souffrance d’autrui. Je ressens la nécessité de prier souvent.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Cette expérience est au cœur de tant de choses que j’accomplis dans ma vie, je ne sais pas par où commencer.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. La première fois on m’a traitée comme si j’étais folle, je n’en ai donc plus parlé pendant deux ans. Depuis, j’en parle à tous ceux dont je pense que cela les aiderait. Certaines personnes ont été réconfortées, particulièrement celles qui ont récemment perdu quelqu’un. Les membres de la famille de Scott (la personne que j’ai rencontrée) ont été heureux de l’entendre (la nuit de sa mort, il a visité certains d’entre eux).

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Réconfort, joie, frustration de devoir me confronter à cet endroit difficile (la terre), trouble par rapport à ce que je dois faire de cette expérience afin de l’honorer au mieux. Un amour immense pour chacun d’entre nous qui sommes des êtres en lutte.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : savoir que la lumière m’a exprimé qu’absolument tout était totalement comme il faut. La pire : devoir lutter afin de faire respirer mon corps à nouveau.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je veux tellement comprendre ce pour quoi j’ai été « appelée » et y dédier ma vie. Mais pour le moment je ne le sais vraiment pas.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Non. Je ne peux que vaguement tenter de transmettre une expérience immense dans une langue inappropriée. C’est tellement plus grand que ce que je suis capable d’exprimer, parfois cela me fait presque mal d’essayer.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Vous faites un travail tout simplement magnifique !