NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Mukurarinda D

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’étais pensionnaire au lycée du groupe scolaire Saint Bonaventure APAGIE- MUSHA. Un jour je suis tombé malade car la malaria sévissait dans le secteur. On m’a emmené à l’hôpital, mais on n’a pas détecté la maladie dans mon corps, j’étais pourtant de plus en plus faible. Le médecin a dit à mon père de me ramener à la maison afin d’y recevoir un traitement traditionnel, parce que les produits chimiques ne pouvaient rien dans mon cas. Je suis retourné chez moi, mais au bout de seulement 3 jours j’ai déliré. Je me suis mis à hurler, à parler à voix haute jour et nuit.

Mes parents m’ont ramené à l’hôpital. En chemin, la voiture n’a pas pu continuer à cause d’une panne. On m’a donc déposé dans une petite clinique pour traitement. Comme je parlais toujours à voix haute, débitant toutes sortes de choses, on m’a fait une injection pour m’aider à dormir. Je me suis endormi et ne me suis plus réveillé. Tandis que je dormais, j’ai vu une grande lumière, j’avais très soif. J’ai repéré un grand arbre dans lequel se trouvait une bouteille pleine d’eau. Je me suis alors aperçu qu’une main tenait la bouteille et me la tendait. Une voix m’a dit : « Bois. ». L’eau est tombée dans ma bouche telle une goutte de vaccin, mon être tout entier a été désaltéré. Je n’ai pas eu besoin de boire la bouteille, une seule goutte a suffi. J’ai alors commencé à voir beaucoup de choses. J’ai vu une échelle menant de la terre vers le ciel, des personnes de tous les pays ainsi que moi-même l’empruntions; une fois à la porte du paradis (qui était fermée), je me suis retrouvé seul. Ensuite un homme l’a ouverte pour moi en me demandant : « Entres-tu au paradis ? ». J’ai répondu oui. Il a ouvert en grand pour moi et je suis entré. J’ignorais où étaient allés les autres, les avais-je laissés en arrière ou étaient-ils devant ? L’homme qui m’avait ouvert la porte portait de nombreuses clés au bras droit, depuis les doigts jusqu’à l’épaule… très nombreuse en fait ! Il m’a guidé vers la salle où je devais aller, j’y suis entré et j’y ai trouvé Jésus Christ. Celui-ci m’a Accueilli dans son bureau et m’a fait assoir face à lui de l’autre côté d’une petite table. Tout d’abord, il a étalé un dossier avec des feuilles remplies, il s’est mis à lire tout ce que j’avais fait sur terre jusqu’au moment où j’étais monté au paradis. Puis il a refermé le dossier en me demandant : « Conviens-tu d’avoir fait tout cela pendant que tu étais sur terre ? », j’ai tout confirmé. Pendant qu’il lisait l’impression était similaire à visionner une vidéo, ou à ce qu’on est en train de faire à un moment donné. Il n’était pas question de nier quoi que ce soit.

Il m’a dit : « Je veux que tu retournes sur terre ; je souhaite que tu fasses quelque chose. Quand tu auras terminé, tu reviendras ici au paradis afin d’y vivre pour toujours. ». J’ai répondu : « Non, je veux rester ici. », il a répliqué : « Non, tu vas repartir. ». J’ai riposté : « NON, je veux rester ici. ». Jusqu’à ce que, d’une voix calme, il me convainque de repartir sur terre. Je lui ai demandé une faveur avant de partir et il me l’a accordée : je lui ai demandé de visiter le paradis avant de redescendre sur terre. J’y suis allé et les premières personnes que j’ai vues étaient des anges en train de chanter. Ils n’étaient pas plus grands que les autres, tout le monde mesurait la même taille. Aucun instrument de musique, pas de percussions, mais leurs voix étaient plus vibrantes que les instruments artificiels. J’ai eu envie d’aller chanter avec eux. J’ai donc avancé pour rejoindre le chœur, mais une force invisible (très puissante) m’en a empêché. J’ai pleuré parce que je ne pouvais alors pas chanter avec les anges. Les personnes qui se trouvaient auprès du corps dans la clinique, ont vu ces larmes (elles me l’ont raconté plus tard), mais elles en ignoraient la cause. J’ai alors décidé de contourner le chœur. Au-delà se trouvait un endroit tout à fait merveilleux avec un grand trône où était assis l’Unique. Il ne m’a pas été possible d’y aller alors que je ne pouvais même pas rejoindre le chœur.

Tandis que je me promenais dans ce magnifique jardin au paradis, Jésus est venu et m’a dit : « Ne te rappelles-tu pas que tu dois repartir ? ». J’ai répondu : « Si. ». Il m’a montré le chemin du paradis jusqu’à son bureau, puis jusqu’à la porte. L’homme qui m’avait admis à l’aller, m’a de nouveau ouvert afin de sortir du paradis, mais il ne m’a rien demandé cette fois. Après que je sois sorti il a refermé la porte. J’ai commencé à redescendre l’échelle. Ce faisant, j’ai rencontré quelqu’un comme moi. Je ne me souviens pas de mon apparence au point de pouvoir la décrire, mais j’étais un être puissant, plein de vigueur, sans besoins tels que la boisson, la nourriture, les vêtements. J’étais impressionnant !! L’homme que j’ai rencontré avait trépassé en quelques minutes (des témoins de la clinique me l’ont raconté plus tard), il se trouvait dans la même chambre que moi. Il m’a demandé ce qui m’était arrivé au paradis. Je le lui ai raconté puis lui ai demandé ce qui se passait sur terre. Il m’a dit d’ouvrir l’œil et de regarder vers la terre (là où nous sommes). Quel endroit sale, quel endroit troublé ! J’étais trop pur, trop saint pour fouler la terre.

Au cours de la discussion, je lui ai conseillé de monter au paradis, peut-être allait-on l’y accepter. Je lui ai appris que je descendais sur terre pour faire une chose que j’allais connaître une fois ici-bas. J’ai pris congé en l’embrassant, puis je suis descendu vers la terre. J’ai aperçu mon corps une fois arrivé à l’endroit où il gisait sur un lit d’hôpital. Le médecin m’avait déclaré mort à 20 h le soir précédent, je suis revenu le lendemain matin à 7 h. J’ai regardé mon corps et je l’ai insulté, ce qui était vain, une perte de temps tout à fait stupide.

Il me fallait alors réintégrer le corps, je n’en avais pas envie à cause de son inutilité, mais je n’avais pas d’autre choix que le réintégrer. Je ne saurais dire comment j’ai pénétré dans le corps décédé, c’était toutefois similaire à glisser la main dans une poche. Après l’avoir fait, je me souviens que le médecin s’est exclamé que j’étais mort. Toute l’histoire de ma mort s’était répandue dans le village. C’était très triste qu’un homme ait perdu son aîné, on était en train de rechercher un emplacement dans le village pour la tombe. En pénétrant dans le corps, j’ai fait un léger mouvement de la main à l’attention d’une tante venue à la clinique pour me pleurer, elle avait pris mon cadavre dans les bras. C’est elle qui a annoncé que j’avais repris vie. Les médecins, les infirmières, les travailleurs sociaux, tout le monde s’est précipité en panique dans la pièce où je me trouvais. A sa grande surprise, le médecin qui m’avait diagnostiqué a dû admettre que j’étais vivant. Il a fait des excuses pour avoir annoncé ma mort. Mais à l’époque, quand on m’observait, on apercevait les os à travers une peau translucide. J’ignorais que 15 jours s’étaient écoulés depuis mon arrivée. Je suis resté quelques jours supplémentaires, me réalimentant comme un bébé. On me sortait dehors et on me rentrait à l’intérieur en me portant tel un squelette.

Quand j’ai eu les visions, j’ai vu d’autres choses, comme des gens qu’on tuait parce qu’ils étaient des pécheurs. J’ai fait la queue pour qu’on me tue, mais une personne que je ne connais pas a dit aux tueurs que lui me connaissait. J’ai donc été épargné, mais des centaines, des milliers d’autres sont morts.

Une fois mes forces récupérées, j’ai rassemblé des personnes, en particulier celles tuées à cause de leurs péchés, il y avait beaucoup de sang répandu partout. Mais elles m’ont dit de me taire car selon elles je prophétisais le mal dans un pays en paix.

Quand je leur ai parlé du paradis, elles ne m’ont pas cru. Je leur ai quand-même affirmé que le paradis tient compte tout ce qu’elles font, qu’il est certain que la vie ici-bas n’est que l’ombre de la grande vie que nous mènerons dans l’éternité.

13 années se sont écoulées, une crainte étrange m’a envahi. Je demandais au Seigneur : « Que veux-tu que je fasse Seigneur ? ». Le temps était venu de me rappeler qu’on m’avait dit de revenir sur terre afin d’y accomplir QUELQUE CHOSE avant de retourner au paradis.

Une nuit, le Seigneur m’a appelé à prêcher la vérité (Sa Parole), annoncer aux gens la réalité de la vie à venir. C’est ce que je fais aujourd’hui.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?         Non     

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?   Oui     Il n’est possible ni d’imaginer, ni de ressentir ce que j’éprouvais afin de le comprendre. Je suis seul à le pouvoir.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Davantage conscient et lucide que d’habitude.    Souvent, mais plus particulièrement quand on m’a demandé de repartir sur terre. Tout était net, les voix, les chemins, les chants, de plus ma propre conscience était très claire.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Ma vue pendant l’expérience était nette, puissante, agissante. Aujourd’hui, je ne saurais même pas que faire.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Mon ouïe était fantastique, aucune confusion. Entre le locuteur et l’auditeur, pas de « Pardon ? » ou de : « Répétez. », tout était clair.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Oui   Des gens pleuraient autour de mon corps, je les ai vus, selon moi ils n’avaient aucune raison de pleurer, au contraire j’aurais pu leur suggérer de pleurer sur eux-mêmes car ils étaient dans la saleté sur terre.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?            Pleurs, joie extrême 

Avez-vous traversé un tunnel ?           Indécis      Je ne sais pas vraiment, les évènements se succédaient sans effort de ma part.

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ? Oui     L’endroit où je me trouvais durant l’expérience n’était que lumière. Même pendant la nuit terrestre, cet endroit était en permanence très intensément illuminé, magnifique.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?            Non  

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?         Non  

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Oui     On m’a dit tout ce que j’avais fait depuis ma naissance.

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?          Un monde nettement ésotérique ou surnaturel            Je suis entré au paradis.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?     Le temps paraissait aller plus vite ou plus lentement que d’habitude            J’ignorais que 25 jours s’étaient écoulés.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?            Tout au sujet de l’univers            D’un point de vue spirituel, le paradis et la terre ne sont pas tellement éloignés.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui     J’ai quitté la terre pour le paradis

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?       Je suis arrivé(e) à une décision consciente et claire de « revenir » à la vie         J’ai été renvoyé pour faire quelque chose d’important sur terre avant de revenir au paradis pour y vivre éternellement.

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?       Des scènes de l’avenir du monde  Des pécheurs étaient tués.

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?        Non     

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   De grands changements dans ma vie  Je chemine en sachant que cette vie a une fin, qu’alors je vivrai une autre vie. J’aide donc autrui à découvrir ce qu’est la vie, ce qu’il faut faire ici-bas pour se préparer à la vie éternelle.    

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Oui     Mes croyances sont devenues très fortes, engagées dans la perspective de la vie éternelle. Estimez et protégez la vie d’autrui, c’est justifié. Nourrissez ceux qui ont faim et sont dans le besoin.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Non   

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?            Oui     Ils ne m’ont pas cru parce que personne ne leur avait raconté ce genre d’histoire auparavant. C’était au-delà de leur compréhension. J’étais angoissé de voir que personne ne m’écoutait. Je n’ai pas su qu’il existait un endroit pour partager mon témoignage, jusqu’à ce que j’entende sur une radio locale le récit d’un homme qui est revenu à la vie. Il a qualifié cette expérience d’EMI. J’ai fait une recherche et… magnifique ! Je vous ai trouvé. Voilà !

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Non   

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :    L’expérience était tout à fait réelle    Les autres ne pouvaient pas savoir ce que je vivais.

Personne d’autre ne pouvait pénétrer dans mon monde

Il m’a été révélé plus tard ce que je devais accomplir.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle           Ce qu’il m’a été dit d’accomplir, je le fais sans discontinuer. En faisant cela je suis satisfait, le résultat touche de nombreuses vies.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?           Oui     Car auparavant, j’ignorais, ou bien je n’étais pas certain du but de la vie, maintenant je la mène en conséquence.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ? Oui    Car il m’a fallu prêcher. Dans l’Eglise catholique seuls les prêtres prêchent. J’ai dû rejoindre une Eglise me fournissant l’opportunité de le faire. Je suis donc missionnaire, j’ai servi au Nigéria et je suis actuellement au Rwanda où j’exerce mon ministère aux Rivers Missions Ministries (j’en suis fondateur et Président).

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?  Non   

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui    Au mieux de mes connaissances.

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     La vie après la mort pour tous ceux qui naissent, elle sera bonne ou mauvaise selon ce que l’on accomplit et la façon dont on le fait ici sur terre aujourd’hui.

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?        La vie après la mort est une réalité, elle dépend de la manière dont on mène sa vie terrestre, cherche-t-on à découvrir ce qu’est la volonté de Dieu pour sa vie, agit-on en conséquence.