NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Probable de Milo H

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Je suis atteint d’une maladie des reins et suis un des plus jeune patients, ici en Hollande qui ai survécu à cette maladie et en raison de cela, j’ai été un cobaye pour le corps médical. La maladie m’est tombée dessus quand j’avais deux ans. En ce moment de plus en plus d’enfants développent des maladies des reins. Du fait de mon histoire, j’ai pu les aider et les guider à travers leurs vies.  On m’a donné cette tâche et le pouvoir afin de la compléter. Maintenant, j'ai 29 ans, mais en raison des nombreux régimes, ma croissance physique et spirituelle est restée à la traîne. Mais maintenant, depuis que j'ai reconnu mon EMI, je me suis trouvé dans une vraie recherche de la connaissance sur le niveau physique et spirituel. J'ai tans de peine quand je regarde derrière moi, lors de mon enfance parce que la plupart du temps, j’étais à l’hôpital et n’avais jamais pu profiter des choses que les autres enfants font normalement. Pour le moment, j’ai encore besoin de beaucoup de confirmations, parce que je ne peux pas encore compter sur mon propre esprit et mon propre corps, ils sont encore en convalescence. Dans un sens, je vie mon enfance maintenant, parce que j'ai été mis au courant de la plus grande partie de ma vieillesse quand j’étais encore jeune. Ce que j'ai appris est qu'une vie humaine a une valeur immense. Les biens matériels ne m'intéressent pas. C’est agréable de pouvoir jouir de biens, mais quand nous mourons, les seules choses que nous emportons avec nous, sont,  la connaissance et les souvenirs. Depuis que j'ai reconnu mon EMI, et  après toutes ces années de démenti, quelque chose en moi s’est développé, mais cela aussi est dur, comme le fait d’avoir également moins de gens enclins à m’écouter et me comprendre. Les gens disent que je suis fou et s’éloignent de moi. De plus en plus j'acquiers des dons comme la clairvoyance et une haute sensibilité. Certains moments où je me sens bien, je peux voir les auras. Le corps physique disparaît et la seule chose qui reste est l'âme, cela révèle alors les traumatismes que ces êtres humains endurent. Pour cause de ma sensitivité, quelques fois je me sens isolé, parce que je peux voir tellement de choses chez les autres gens. C’est vraiment difficile à vivre, parce que je me laisse emporter par cela, et ça fini toujours par me blesser. Pace que je suis un réel esprit émotionnel, régulièrement j’attire la tristesse et la douleur des autres. Cela touche mon point faible, mes reins.

Quand j’ai eu mon EMI, je suis sorti complètement de mon corps et j’ai fait un voyage à travers le temps. Maintenant je vois et j‘affronte les choses, j’ai vu ce qui ce passerai dans 21 ans. C’est tellement incroyable, hallucinant. J’ai été guide par mon grand-père décédé, qui ma dit tout appris sur la vie maintenant et ce que le future nous apportera. Les gens seront les premières victimes d’une spirale allant vers le bas et beaucoup souffriraient. Les gens qui ne voudront pas écouter seront retirés de la terre. J’ai vu la terre d’au dessus, voyageant à travers le temps et recevant le savoir, ça c’est dur de comprendre. Pendant ma jeunesse je n’ai jamais pu construire de cercle d’amis, dû à mes nombreuses visites à l’hôpital. Durant ce temps, je me suis vraiment senti très seul, et quelques fois j’éprouve encore ce sentiment, parce que comme je dis, pas beaucoup de gens n’apportent de valeur à mon expérience. Je commence à être agacé, parce que j’ai le sentiment de faire du sur-place. J’aimerai parler à des gens ayant eu la même chose, dans une langue spirituelle. On m’a donné d’énormes pouvoir afin d’aider les gens à se guérir eux-mêmes. J’ai un message important concernant les lois sur les dons d’organes, parce que c’est un sujet brulant pour le corps médical. J’ai acquis le savoir que notre âme construit vraiment notre corps physique, notre personnalité et qui nous sommes en tant que personne. C’est notre âme qui conduit notre corps. Je recherche comment traiter ce savoir, mais la plupart des gens trouve cela « non intéressant », je n’ai pas obtenu de diplôme pour la sagesse que j’ai reçu, donc c’est vraiment dur de prouver aux gens sans avoir des moqueries. Je suis à la recherche de quelques confirmations, mais doucement et calmement, je peux me dire « j’en connais plus ». Ils y a des choses puissantes que vous pouvez vous dire à vous-même. Mais quelques fois ça fait du bien d’avoir la confirmation venant de quelqu’un d’autre. C’est un processus, aussi en moi, quant au monde là-bas.

La plupart des gens ont une attitude négative concernant « les maladies ». Ils ne s’approchent pas des personnes malades, car ils pensent qu’ils sont négatifs. Généralement quand je parle de ma dialyse, les gens perdent de l’intérêt, parce qu’ils veulent garder les yeux fermés et être le plus loin possible. J’ai pris la décision de travailler à aider les autres. Beaucoup d’entre eux ne son pas content quand je leurs dis « vous ne devez pas, fumer ou boire ou travailler trop dur, parce que vos allez détériorer votre santé. »  Le plus souvent la réponse est ; « occupez-vous de vos affaires ». Le gens le perçoivent comme négatif, mais je leurs dis réellement pour les aider. Ce n’est pas un luxe d’être un peu concerné par les autres. Pour moi, c’est vraiment dur de pouvoir voir avant ce qu’il va leurs arrivés. Je dois laisser les choses se réaliser, c‘est bon parce qu’ils grandissent spirituellement. Nous apprenons par nos erreurs et devenons plus fort. Nous rencontrons des choses sur notre route et nous y faisons face,  cela fait partie de notre croissance spirituelle.

Je recherche du soutient parce que même si c’est magnifique ce qui m’arrive à l’intérieur, je commence à réaliser les conséquences pour d’autres personnes et pour le corps médical. Cela peux changer toute la vision des choses, parce que le monde médical maintien l’idée des transplantations d’organes, d’une personne en vie ou d’un donneur. Je sais que l’être humain est fait de cellules/ tissu. Chaque cellule a une fonction, et toutes fonctionnent ensemble. Les cellules ont de la mémoire. Notre pensée influence la mémoire de nos cellules. Par la puissance de l'esprit, vous pouvez reproduire ces cellules. C’est comme un ordinateur surchargé. Une fois que vous supprimez des fichiers, l’ordinateur va mieux fonctionner. C’est pareil avec l’être humain, les choses qui sont vieilles et ne servent plus doivent être enlevées et reprogrammées pour pouvoir mieux fonctionner.

Dans un rapport détaillé concernant mon EMI, de ce que je sais et me rappelle, je suis sorti de mon corps. J’ai vu un autre monde avec tellement de couleurs, une sorte de paradis avec tellement d’amour, paix et acceptation. En plus j’ai été guidé par mon grand-père décédé, qui m’a tout appris sur la vie et maintenant et ce que le future nous apportera. J’ai passé en revue ma vie entière et ai eu un petit aperçu des choses qui allaient se passer dans une vie future. Ces choses là je ne peux les voir pour le moment, je le pourrais seulement à la fin de ma vie.

On m’a dit que nous êtres humains faisons partie de la nature et il est temps de changer notre façon de vivre et notre comportement. Avec mon grand-père Jai survolé la terre et j’ai vu d’en haut cette magnifique nature, j’ai vu les dégâts faits aux forêts et les conséquences dues à cela. Je reconnais  le fait que nous avons besoin de beaucoup d’aide dans le tiers-monde. J’ai pu voir cela car je suis allé là-bas dans le futur, pour apprendre leurs façon d’utiliser leurs pouvoirs mental, comme ça ils seront capable de se guérir du SIDA sans médicaments, seulement à travers  la pensée et la communication avec le corps. J’ai appris que la vie et la mort ne font qu’un. Il n’y a que la vie, nous arrivons et partons. Les gens voient la mort comme quelque chose à éviter, mais c’est un procédé continu. Quand quelqu’un meurt, quelque part ailleurs un bébé naît et a l’opportunité de grandir et de d’obtenir une âme meilleure, jusqu’il ai acquis assez de savoir pour devenir guide et guider les autres âmes. Vous pouvez faire cela vous même dans la vie physique, comme je le fais maintenant parce que je sais que je suis en contacte avec l’univers. Je suis l’assistant de la lumière, ou comme nous l’appelons, Dieu.

Tout ce qui ce passe dans notre corps, vous pouvez le voir également dans la nature. Il y a une continuité dans l’approvisionnement et la suppression de la nourriture et le gaspillage des produits. Nous mangeons de la nourriture et elle est traitée harmonieusement par les cellules en fonction. Ici je parle encore de la nature, parce que c’est important d'être en contact avec. Si nous nous mettons trop de pression et perdons de vue l’harmonie que la nature nous donne, notre corps oublie certains signaux et nous nous fabriquons des problèmes physique, comme « hyper-tension ».

En ce moment nous sommes en pleine crise économique, et tout le monde essaye de remettre les choses en place mais les gens vont se rendre compte que c’est impossible. Cela serait possible mais les conséquences seraient bien plus désastreuses. Aujourd’hui, nous pouvons nous rendre compte qu’il y a d’autres choses que les diplômes, qui ont plus de valeurs et pour tout le monde, les gens qui ont un diplôme ne respecte pas ceux qui n’en ont pas, mais tout le monde est égal. Trop souvent, les gens sont jugés par leurs erreurs, au lieu de se faire des compliments, cela apporterai un réel équilibre. On m’a donné un message urgent, beaucoup de gens auront besoin d’aide parce que beaucoup d’entre eux vont souffrir de maladies, handicaps et cela dû à de mauvaises habitudes alimentaires. Les gens ne peuvent plus faire face au stress, les demandes deviennent inacceptables.

Un enfant dans l’utérus ressent tout cela, manque d’oxygène, ce qui débouche sur une défaillance des organes. L’enfant a une connexion directe avec la mère via le cordon ombilical, donc l’enfant ressent quand la mère est stressée ou a de l’hyper-tension, des substances préjudiciables comme la cigarette ou de la mauvaise nourriture. Cette façon de vivre est transmit à l’enfant. Les enfants sont souvent classifiés comme ayant un comportement ennuyeux, la réalité étant qu’ils sont le modèle de leurs parents. L’enfant nie cette confrontation, parce que les parents en font de même. Mais les choses peuvent se réparer, s’ils obtiennent un traitement tel qu’une thérapie de réincarnation ou de régression. De cette façon, ces gens peuvent retourner et comprendre le problème et ainsi le reconnaître comme cela l’énergie universelle peut faire son travaille de nouveau. Je fais partie de tout cela pour pouvoir aider les gens, pour les guider avec ma clairvoyance, mais en premier,  il faut que je sois bien dans mes souliers. J’ai appris que les gens doivent faire des erreurs et seulement après je peux les aider s’ils le demandent. C’est dur pour moi, comme je l’ai dit auparavant, parce que j’ai reçu des informations concernant cette personne avant que cela n’arrive.

Après mon expérience, le retour sur terre et dans mon corps malade a été douloureux. C’est pour cela que je me suis mis très en colère, tellement en colère que j’ai essayé de mourir, parce que c’est tellement plus beau là-bas qu’ici bas. Pour n’importe qui d’autre c’est impossible d’imaginer si vous n’en avez pas été le témoin. Il y avait tellement plus de paix, et j’ai souffert d’une mauvaise dépression, parce que je ne pouvais pas parler, principalement de ce que j’avais vu. Maintenant j’ai l’espoir que les choses vont commencées à changer, et ainsi il y aura plus de place pour l’après vie et la spiritualité. Une toute petite cellule me le dit, quelque chose peut grandir. Juste comme avec une plante ou un arbre qui perd toutes ses feuilles en automne, mais qu’y est toujours en vie. La réincarnation peut être également vu comme un autre monde ; réinsertion. Quelqu’un qui n’a pas de travail et veut en avoir un, passe par un procédé de réinsertion. Quelqu’un qui rencontre son/sa partenaire pour la vie. Ils s’insèrent ensemble dans la vie. Le terre est en grande partie compose d’eau. S’il n’y a pas d’équilibre entre l’eau et les terres, pour exemple, quand il pleut de trop, il y a des chances d’inondations. Le corps humain est identique, il faut qu’il travaille en équilibre autrement les problèmes surviennent. C’est plus dur que je ne le pensais avant que je n’arrive ici.

Je pense que c’est vraiment dur de sortir tout cela. Les gens me regarde et pensent que les choses que je dis sont négatives, mais négatif est positif et vice versa. J’ai eu une EMI quand j’avais 8 ans c’étais en 1984, due à un coma. Je suis un des plus jeunes patients, ici en Hollande qui ai survécu à cette maladie et en raison de cela, j’ai été un cobaye pour le corps médical. La maladie m’est tombée dessus quand j’avais deux ans. 

Salutations et esprit aimant, Milo

 

 




 


 

 

 

 

 

Picture (6/2/11) of the tunnel in his NDE.

Other pictures of his NDE