NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Micki P

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

DEUXIEME SOUMISSION : J’avais un problème de couple et j’ai décidé que ce serait mieux pour tout le monde si je n’étais plus là. J’ai pris une surdose de médicaments qui devait me faire dormir pour toujours. Etant « chrétienne hérétique » à l’époque, je croyais mourir et aller en enfer pour suicide, mais je me suis quand même mise à genoux et j’ai prié afin d’être pardonnée pour ce que j’avais fait. J’ai alors été emplie de l’Esprit Saint, j’ai eu le sentiment d’être pardonnée par Dieu. J’ai commencé à être somnolente et je me suis allongée sur le lit, continuant à demander pardon, à dire à Dieu que je l’aimais. Sans avoir le temps de réaliser, je me suis retrouvée en train de flotter au dessus de mon lit, regardant mon corps sans vie en dessous de moi. Je pouvais me voir, j’ai compris que j’étais morte. Tout à coup je me suis sentie entraînée à travers une vaste, une immense région, aucune paroi n’était visible mais j’ai pourtant eu la sensation d’être entraînée à travers un tunnel, la lumière y devenait de plus en plus intense. Après quelques instants, je me suis soudain retrouvée face à un magnifique portail en fer forgé de style victorien, couvert des fleurs les plus grandes et les plus brillamment colorées que j’aie jamais vues. Des fleurs immenses, 6 fois plus grandes que celles que nous connaissons sur terre. Le portail était partiellement ouvert, au sein d’un immense nuage ne comportant rien d’autre que du blanc brillant. Ce portail était sur ma droite. J’y ai posé la main afin de le franchir. A cet instant j’ai su qu’il s’agissait d’un point de non retour.

Mais juste avant que je n’entre, une voix a parlé dans mon esprit, je me suis retournée pour regarder à ma gauche, Jésus Christ était là, je pouvais voir la trace des clous sur ses mains et ses pieds. Toutefois les marques des mains étaient plutôt situées dans la région du poignet, s’étirant vers l’extérieur, comme déchirées par le poids. Il n’y a pas eu de communication verbale, seulement de la télépathie. J’ai couru vers lui et j’ai enlacé ses pieds, les embrassant, lui disant à quel point je l’aime, il a abaissé les bras, pressant ma tête contre lui tandis que je pleurais à chaude larmes.

Il s’est retourné, regardant vers le haut et sur la gauche. A cet instant je me suis levée et j’ai regardé vers le haut dans la direction de son regard (sur ma droite), j’ai vu que je me trouvais à la base d’un immense escalier (je le qualifie de trône immense), la plus brillante des lumières en rayonnait. C’était Dieu. Jésus se trouvait à la droite de Dieu, à la base de son trône. J’ai commencé à parler à Dieu, lui disant à quel point je l’aime, ainsi que Jésus. Mais Dieu ne me répondait pas. A ce moment là, j’ai vu que Jésus communiquait avec Dieu par télépathie, il lui disait combien je l’aimais, que je croyais qu’il était mort pour mes péchés.

Dieu m’a alors parlé mentalement, il m’a dit à quel point il m’aime (Jésus servait d’intermédiaire entre Dieu et moi). Dieu ne m’écoutait pas sans que Jésus ait d’abord parlé pour moi. Par télépathie, Dieu m’a dit de repartir, que mon heure n’était pas encore venue. Je l’ai imploré, je suis tombée à genoux, le suppliant de ne pas me renvoyer. Aucune pensée du monde n’était en moi, tout était considéré de manière céleste. Je pleurais et je suppliais tellement que j’ai soudain senti les bras de Dieu s’abaisser (il n’y avait aucun bras mais je les ai sentis), il m’a soulevée et m’a bercée comme une mère berce son bébé contre sa poitrine. Il m’a reposée doucement, me disant qu’il fallait que je reparte pour recevoir son don d’enfants (à l’époque les médecins me disaient que je ne pouvais pas avoir d’enfant).

A la seconde où Dieu m’a dit qu’il me donnait des enfants, mon esprit est immédiatement redevenu terrestre, entamant le voyage de retour à travers l’immense région, jusqu’à ce que je plane à nouveau au dessus de mon corps étendu sur le lit. J’ai senti mes pieds pénétrer par la tête charnelle, s’enfonçant dans mon corps sans vie. Quand j’ai ouvert les yeux, mon mari était à genoux, priant Dieu de ne PAS m’enlever à lui. 

PREMIERE SOUMISSION : mon mariage était un échec, je savais que le suicide n’était pas bien, mais j’ai quand même absorbé une grande quantité de comprimés. Je me suis mise à genoux, demandant à Dieu de me pardonner. J’ai commencé à me sentir somnolente, je me suis allongée sur le lit, priant sans cesse, demandant à Dieu de me pardonner. Tout à coup je me suis retrouvée en train de flotter au dessus du lit, contemplant mon corps en dessous de moi. J’étais près du plafond. J’ai compris que j’étais morte. Je pouvais me voir sur le lit.

J’ai commencé à traverser une vaste, une immense région inconnue. Je voyais tout en blanc, j’ai aperçu un magnifique portail à demi ouvert, j’ai marché jusqu’à lui, au moment où je le franchissais, une voix (pas une voix en fait, mais de la communication télépathique) m’a incité à regarder dans une direction où j’ai vu Jésus Christ et les cicatrices de ses poignets. J’ai couru vers lui et je suis tombée à ses pieds, pleurant, lui embrassant les pieds, je n’arrêtais pas de lui dire que je l’aimais. Il m’a aidée à me relever, j’ai levé les yeux vers un immense trône d’où émanait une intense lumière. J’ai su qu’il s’agissait de Dieu. J’ai commencé à lui parler, lui disant combien je l’aime, mais il ne m’écoutait pas.

Jésus a levé les yeux vers lui, se mettant à parler pour moi. Alors Dieu a écouté. Maintenant je sais ce à quoi les Ecritures font allusion, quand elles mentionnent que le Christ est l’intermédiaire entre Dieu et l’homme. Dieu a compris et m’a dit de repartir. Je l’ai supplié de ne pas me renvoyer. Je ressentais tellement d’amour et de paix là-bas. Il m’a dit que ce n’était pas mon heure. Il ne pouvait pas me faire partir sans que je le veuille. Il m’a alors dit que des enfants allaient naître de moi. Sur l’instant, j’ai désiré repartir et il m’a renvoyée. Jésus était à ma gauche, face au trône de Dieu. Cela signifie que Jésus était à la droite de Dieu. Amen. C’est REEL… Louez LE SEIGNEUR. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Oui. J’ai absorbé une surdose. Mais j’ai obtenu les réponses à des questions concernant les Ecritures et je SAIS QUE C’ETAIT REEL.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. La beauté du paradis et les couleurs éclatantes, en particulier l’amour que je ressentais là-bas. Aucun mot de notre langue ne peut le décrire.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais morte. Je sais que j’étais en présence de Dieu.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Absolument pas, absolument pas. C’était réel.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. Un esprit. Les gens communiquaient par télépathie. J’ai regardé mon corps sans vie en dessous de moi, je ne maîtrisais pas la traction à travers l’immense région.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Dieu me disant de repartir, que ce n’était pas mon heure. Aucun son, seulement de la télépathie.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. Une immense région blanche, aucune enceinte mais j’ai eu la sensation qu’il pouvait s’agir d’un tunnel tellement vaste qu’on ne pouvait en toucher les parois.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Une lumière très intense qu’on ne pourrait pas regarder sur terre.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’ai touché Jésus et il m’a étreinte, l’esprit de Dieu m’a tenue contre lui.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non. Rien de terrestre n’était dans mon esprit, tout était céleste.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. Un portail. Je crois que Dieu sait quel genre de portail va vous attirer. Par exemple un cowboy serait incité à franchir un portail recouvert de fleurs. Je crois qu’il place tel portail attirant spécifiquement telle personne.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Indécise.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Je sais quand certaines personnes traversent des difficultés, ou bien si elles vont mourir.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. Le portail de non-retour.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Il m’a été dit que j’allais recevoir de Dieu le don d’enfants.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. Je ne serais pas revenue si Dieu ne m’en ait donné envie afin d’avoir des enfants.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Juste quand des personnes ont des ennuis ou qu’elles vont mourir.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Il m’est plus difficile de vivre dans ce monde maintenant, il est en effet tellement cruel. Au paradis il y avait tant d’amour, ici il n’y en a aucun.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Tout le monde me paraît méchant. J’ai été mariée 6 fois. Personne ne peut me donner l’amour que Dieu m’a accordé.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Je suis très chrétienne et j’aide les autres constamment, même les sans-abris. Dieu m’a renvoyée avec un but, pas seulement pour exister.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Seulement à quelques amis, à certaines personnes et à mes enfants.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? L’amour. Je suis impatiente de mourir et d’aller au paradis pour l’éternité.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? Entendre Dieu embrasser Jésus, savoir que j’ai suffisamment de valeur aux yeux de Dieu pour qu’il passe du temps avec moi, qu’il me donne mes enfants.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? L’amour est indescriptible.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui. Je dois aller au travail maintenant, je ne peux tout remplir aussi complètement que je le voudrais. Je crains de ne pas retrouver ce site si j’essaie plus tard quand j’aurai du temps.