NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Michael H

Description de l'expérience:

J'ai eu mon expérience de mort imminente lors d'une opération quand j'avais seize ans. Je suis maintenant âgé de cinquante-trois ans, et ce qui est arrivé ensuite reste aussi frais dans mon esprit que si c'était survenu hier. C'est arrivé durant la première de quatre opérations au genou que j'ai eu jusqu'à présent.

A cet âge, je ne croyais pas à grand-chose, mis à part faire du sport. J'étais juste un gosse, vous savez. Bien sûr, si vous m'aviez demandé à l'époque - je vous aurais dit que j'étais un homme (Gros rire). C'est drôle à quel point nous nous percevons différemment selon les âges.

En tout cas, au début de cette expérience, j'avais le sentiment d'être dans une sorte d'état d'esprit de rêve. Je me souviens avoir pensé, c’est bizarre, j'entends des voix lointaines et faibles, mais est-ce que je ne suis pas en train d'être opéré?

Je ne pouvais pas discerner ces voix. Elles étaient lointaines - lointaines. Je pouvais les entendre, mais sans pouvoir déterminer ce qu’on disait. Le temps passant, ces voix semblaient se rapprocher en quelque sorte de moi. Elles commençaient à être de plus en plus distinctes. Et au fur et à mesure qu'elles se rapprochaient, je commençais à me demander ce qu'ils disaient? Donc, j'ai commencé à y faire davantage attention. Encore une fois, le temps passant, je pouvais maintenant entendre ce qui était dit. Bien que les voix soient quelque peu lointaines, il y avait ce sentiment de clarté dans ce qui était dit. Lorsque j'ai commencé à comprendre, ils récitaient des signes vitaux. Rien de terriblement excitant, juste la pression artérielle: ainsi et ainsi; la respiration: ainsi et ainsi; battement de cœur: ainsi et ainsi. Je me souviens avoir pensé: «Je vais être damné, ils parlent de quelqu'un qui est en train d'être opéré. Et au même moment, me rendant compte que j'étais opéré - "Curieuse coïncidence?"

Pendant tout ce temps, alors que ces voix devenaient de plus en plus claires, j'ai enfin compris que les signes vitaux qu'ils récitaient se détérioraient proportionnellement à la clarté avec laquelle j'entendais ce qui se passait. Inutile d'entrer dans tous les détails, mais mon cœur s’est arrêté alors que j'étais opéré.

Tout à coup, j'ai entendu une des infirmières crier, "Ligne droite, ligne droite, mon Dieu! Nous avons une ligne droite!" A ce moment précis, ce fut comme si ma conscience avait été aspiré dans un vide. Et tout est devenu limpide. Le fait de savoir que «quelqu'un» était opéré est devenu le fait de savoir qu'il s'agissait de moi - que c'était mon cœur qui venait de cesser de battre.

Et de fait - je savais tout. J'ai eu connaissance du fait que mon corps venait de cesser de vivre. Je pouvais entendre beaucoup d'agitation dans la salle d'opération (même si j'étais complètement sous sédatifs et sans pouls). Les infirmières qui aidaient étaient extrêmement agitées. Entre-temps, pendant tout ce remue-ménage, c'était comme si j'avais été plongé dans une sorte d'essence ou forme d'énergie que je peux seulement décrire comme la forme la plus pure de «l'amour» qui soit. Ce fut un sentiment incroyablement merveilleux. Ce fut comme si mon âme avait été mélangée avec l'âme de ce que nous percevons comme Dieu. Impossible de distinguer où je commençais et où je cessais. En d'autres mots, je n'étais pas dans un corps. J'étais dans, autour et faisait partie d'une sensation immense et merveilleusement écrasante de l'amour et de la compréhension. Et j'étais entièrement à l'aise.

Même si je m'étais rendu compte de ce qui se passait d'un point de vue physique, je n'éprouvais aucun souci concernant la moindre conséquence de la fin de ma vie physique. J'étais dans un endroit complètement différent. Et c'était un endroit tellement plus merveilleux. Je voulais y rester. Je ressentais la paix totale, la tranquillité, le bonheur, l'amour. Tout en même temps! Les mots sont bien pâles par rapport à cette sensation, et sont incapables de décrire à quel point c'était merveilleux de se sentir la «où» je me trouvais. Pourquoi quiconque ne voudrait pas y rester? (J'ai la chair de poule quand j'en parle.)

On m'a donné un aperçu. Cela n'a duré que pendant un bref moment. Peut-être quinze à vingt secondes? Je ne sais pas vraiment. Il n'y avait aucune perception du temps, autre que les gens qui étaient autour de mon corps dans la salle d'opération. Tout ce que je peux faire, c'est estimer la quantité de temps; en me souvenant de ce qu'ils éprouvaient, pendant que j'étais dans cet «état» d'esprit. Ou le qualifier d'«état d'âme» peut-être.

Je me souviens que pendant que j'étais immergé dans ce sentiment merveilleux, je pouvais encore détecter le stress et la confusion de ces étrangers dans cette salle d'opération qui passaient un moment si difficile face à ma condition. Je me souviens de la petite voix que nous avons tous dans notre intérieur, me disant: Je devrais faire quelque chose pour les aider. C'était surtout un sentiment de vouloir les aider pour soulager leur anxiété. Il n'y avait aucune raison pour eux de stresser de cette façon. J'étais bien. En fait, j’étais plus que bien; J'étais là où je devais être. Et tout ce qui provenait de ce monde matériel où j'avais été, n'avait pas vraiment beaucoup d'importance. Tout irait bien dans le long terme. Le fait pour moi de ne pas être là serait bien. Mais pendant que je ressentais le besoin de vouloir aider ces gens frénétiques dans cette salle d'opération, instantanément la pensée m'est venue (ou m'a été inspirée), de prendre cette petite essence de l'énergie que vous pourriez ressentir, l'instant où quelqu'un saute dans devant vous en criant "Boo !!". Ce n'était pas le sentiment d'avoir peur tellement, c'était l'énergie de ce sentiment. Je ne sais pas vraiment comment décrire cela autrement que de dire que ma conscience s'est emmitouflée dans cette forme d'énergie, et l'a plus ou moins poussée vers le bas, dans ma poitrine.

Dans la seconde suivante, j'ai découvert que je me réveillais dans la salle de récupération!

Mais ce qui était réellement arrivé était que mon cœur s'était remis à battre une fois de plus. J'étais revenu de là où j'avais été, seulement complètement inconscient maintenant, sans aucun souvenir de quoi que ce soit qui se soit passé depuis ce moment-là, jusqu'à ce que je reprenne mes esprits finalement dans la salle de récupération.

Personne ne m'a dit un mot sur ce qui était arrivé dans la salle d'opération. Le lendemain, ma mère est venue me rendre visite dans la matinée, et je lui ai dit ce qui était arrivé.

Bien sûr, elle avait déjà été informée par les médecins de ce qui était arrivé. Mais quand je lui ai dit ce qui était arrivé de mon point de vue, elle est restée bouche bée. Elle a immédiatement demandé si quelqu'un m'avait dit quoi que ce soit au sujet de ce qui était arrivé, et bien sûr, personne ne l'avait fait.

J'ai eu la chance d'être au chevet de ma mère au moment de son décès et je lui ai rappellé ce moment-là. (Elle était en train de mourir d'un cancer; je dirais, il y a peut-être treize ans) Je lui ai dit de ne pas se soucier de nous, les enfants (nous étions tous les adultes à ce moment-là), que nous serions bien, et qu'elle avait fait un bon travail en tant que notre mère, et il n'y avait pas besoin de s'accrocher pour nous - que c'était bien de se laisser aller. (J'ai du mal à y croire ... mais les larmes me viennent aux yeux pendant que j'écris ceci.) Elle était partie dans les quinze minutes suivantes.

Voici ce que je veux dire: Quand nos vies ici sont faites. Nous ne nous cessons de vivre - nous continuons à vivre - juste à un niveau ou dans une dimension différente, ou quelques soient l'interprétation qui vous plaise. Mais nous continuons à vivre! La vie ne cesse pas. Elle prend juste une forme différente. Une forme beaucoup plus merveilleuse que nous puissions jamais imaginer.

Telle est mon expérience. Et personne ne pourra jamais me convaincre qu'elle était autre que réelle ! Je n'ai pas peur de mourir, et n'en aurais jamais peur - parce que nous ne mourrons pas. Nous cessons tout simplement de vivre dans la forme physique.

Mais gardez une chose à l'esprit. Cette histoire n'est pas inventée. Cela m'est arrivé! Je ne sais pas pourquoi, mais cela s'est déroulé juste comme je l'ai décrit.

Au fil des ans, j'ai essayé de comprendre «pourquoi moi»? Pour moi, la leçon à retenir est: ce n'était pas pour moi. C'était pour les autres. C'est vraiment ce que nous pouvons faire pour les autres. Telle est la raison pour laquelle on m'a permis de revenir. (Du moins, voilà ce que je crois.) C'était ma préoccupation pour les étrangers dans cette salle d'opération, et ma tentative de faire tout ce que je pouvais pour les aider à traverser cette angoisse émotionnelle qu'ils éprouvaient, qui m'a permis de revenir. Je voulais vraiment et véritablement rester là où je me trouvais. Je n'avais pas envie de vouloir être loin de cet endroit merveilleux où je me trouvais. C'était plus que merveilleux. C'était - juste tout.

Donc, voilà - mon EMI. J'ai lu des livres à ce sujet. La plupart des gens qui passent par cette expérience semblent éprouver des choses similaires. Mais telle est la mienne.

Michael.

Renseignements généraux:

Genre:     Homme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     Automne 1970

Au moment de votre expérience, y avait-il un évément qui menaçait votre vie?    Non   Suite d’opération        

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui. Je perdais la perception de mon corps

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que dhabitude. Au moment exact où mon coeur a cessé de battre.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Au moment exact où mon coeur a cessé de battre.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Plus vite que d'habitude

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification    

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Non  

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Indécis(e)  

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Indécis(e)   Je n'ai rencontré ni vu rien, ni personne, mis à part la «présence» de - par manque d'un meilleur mot - Dieu.

L'expérience incluait:    un vide

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non 

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Emotions - j'ai ressenti des émotions pures durant mon expérience. L'amour - sous toutes les formes que vous puissiez imaginer - mais c'était un amour pur, d'un aspect spirituel.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Des scènes de l’avenir du monde  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Je n'avais absolument aucune croyance réelle dans l'au-delà.

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui. Je ne considère pas la religion comme le salut envisagé par la majorité des gens plus religieux. J'ai le sentiment que tout le monde fera un avec Dieu, le temps venu. La façon dont les gens auront vécu ne semble pas faire de différence dans ce domaine. Je suis sûr qu'il faura probablement expier certains modes de vie, mais que cela ne vous empêchera pas de vous fondre en Dieu.

Quelle est votre religion maintenant?   Je ne donne pas dans la religion, mais suis très spirituel.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui. Je ne considère pas la religion comme le salut envisagé par la majorité des gens plus religieux. J'ai le sentiment que tout le monde fera un avec Dieu, le temps venu. La façon dont les gens auront vécu ne semble pas faire de différence dans ce domaine. Je suis sûr qu'il faura probablement expier certains modes de vie, mais que cela ne vous empêchera pas de vous fondre en Dieu.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    C’est tel que décrit ci-dessus.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Indécis(e)    

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Non  

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Je pense que j’ai également expliqué ceci dans mon EMI. 

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Ce n'est que tout récemment que j'ai commencé à partager mon expérience avec d'autres. Seulement au cours des trois ou quatre dernières années. Et surtout depuis la perte de l'amour de ma vie.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Non 

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non