NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Mel

Description de l’expérience:

Tout d'abord j'ai fait des études d'infirmière pendant deux ans, donc j'avais une bonne connaissance des conditions médicales. Je souffrais d'une grave dépression soudaine, et après avoir terminé mon traitement de neuf mois avec le Seroxat, j'étais dans un état bien pire que jamais. Après avoir longuement réfléchi sur ma vie avant la dépression et sur ce que l'avenir me réservait (surtout après avoir été postée pour trois mois dans un hôpital psychiatrique dans le cadre de mes études), j'ai décidé que si c'était la façon dont la vie allait se dérouler, alors je ne voulais pas vivre. Je savais que ça allait être dur pour ma famille, mais je ne pouvais plus l'affronter. La dépression dominait ma vie.

J'avais volé quelques comprimés d'ecstasy et je les ai compté. J'ai décidé que s'il y en avait moins de vingt, je n'agirais pas. Il y en avait quarante deux. Je les ai tous pris en une dizaine de minutes. Je n'ai rien ressenti pendant environ quinze minutes, et puis j'ai su qu'ils agissaient. Comme j'étais prête mentalement, je n'ai pas cherché à lutter contre ce que je ressentais. Finalement, mon petit ami avec qui je vivais est rentré à la maison. Je ne voulais pas qu’il appelle une ambulance. Je lui ai dit que c’était presque la fin et que j’ étais heureuse que c’ était mieux ainsi. Eventuellement, environ trois heures et demi après que j’ai pris les tablettes, j’ai commencé à voir des tas de couleurs. Je savais que j’hallucinais. Puis, soudain, une lumière blanche brillante est apparue, et je savais  que l'on se rapprochait de la fin. J'étais attirée par cette tranquillité. Je me disais: "Ca y est". C'est presque fini. Mon copain me giflait durement pour me forcer à ne pas perdre conscience, mais je  sentais quelque chose s'engourdir sur mon visage et je ne pouvais plus sentir mes bras et mes jambes. Je flottais vers le haut, me rapprochant de la lumière. Chaque fois que mon copain me secouait ou me giflait, j'étais de retour sur le canapé. Je me souviens avoir été très ennuyée parce que la lumière m'appellait. Finalement, mon copain a décidé de me conduire à l'hôpital avec ma voiture, vu que l'ambulance n'était pas arrivée après presque une heure.

Je me souviens que mon copain conduisait rapidement et klaxonnait constamment, en criant, mais j'étais au-dessus et j'allais vers la lumière.

Finalement, je me souviens que mon copain m'a portée jusqu'à la salle d'urgence, puis m'a remise à une infirmière et finalement je me suis retrouvée sur un lit ou une civière. Le docteur appelait mon nom, me disant de lui parler, mais je me souviens que je lui ai dit de me laisser tranquille. Je voulais juste aller vers la lumière. Ensuite, j'ai ressenti du calme. La panique autour de moi s'était arrêtée. J’étais soulevée vers la lumière. Trois jours plus tard, je me suis réveillée de mon coma, près avoir été placée sous respiration artificielle.

Par la suite, mes parents m'ont dit que le second jour de mon coma, les médecins leur avaient déclaré qu'il fallait commencer à préparer mon enterrement. Quand je me suis réveillée, les médecins ont dit qu'il était impossible pour moi d'être en vie ou de ne pas souffrir de séquelles au cerveau. Essentiellement, ils ont dit que c'était «médicalement impossible» puisque j'avais été admise à l'hôpital plus de quatre heures après avoir pris les comprimés. C'était trop tard pour pomper mon estomac et j'avais du ressentir l'impact complet des quarante-deux comprimés d'ecstasy.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     09/17/2001

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ?    Oui   Tentative de suicide        Cliniquement, j’étais morte. J'avais cessé de respirer.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Positive 

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Oui   J'avais pris quarante-deux comprimés d'ecstasy. Comme j'ai été admise à l'hôpital plus de quatre heures après, c’était trop tard pour pomper mon estomac.

L'expérience a été onirique de quelque manière?   Non. Si je me concentrais sur l'ensemble de l'expérience, je pouvais la ressentir à nouveau. Je l'ai fait avant, mais maintenant, je veux que le passé reste le passé.

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   Je savais que mon corps était sur le canapé, mais mon «âme» était en train d'être soulevée. Je savais que j'étais en train d'être séparée.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Je savais où je me trouvais. Je pouvais entendre ce qui se passait autour de moi, mais je me fixais trop sur la lumière blanche et brillante.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Non    

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui   Il y avait un bruit mais c'est difficile à décrire. Ni musique, ni voix. La chose la plus proche qui me vient a l'esprit, c'est le son que vous entendez lorsque vous plongez dans la mer. Mais encore différent.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?   Je savais ce qui se passait et se disait autour de moi, mais le 'son' était bloqué en quelque sorte. Jusqu'au quelques secondes où j'ai sombré dans le coma et où je suis allée vers la lumière.

Êtes vous passé à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Non  

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Juste une lumière blanche et brillante qui ne blesse pas les yeux. J'étais attirée vers elle. Je devais y aller. C'était magnétique.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Incroyable bonheur que personne ne connaitra dans la vie. Pas le bonheur que nous connaissons. Aussi un sentiment de paix total.

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?  Je savais tout simplement qu'au bout de la lumière blanche et brillante, il y avait «Dieu». Je pouvais le sentir. C'était une sorte de communication, mais sans qu'on parle. D'une certaine facon, je le savais, c'était comme si on me le disait sans entendre quelqu'un parler.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Non  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Oui     La dernière chose dont je me souviens, c'est que j'avais atteint la lumière. Puis je me suis réveillée de mon coma.

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   Non  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Incertaine.    Catholique

Quelle est votre religion maintenant?   Catholique moderée.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Dès que je me suis réveillée de mon coma, j'ai refusé d'être plus jamais déprimée. J'avais plus de force pour lutter contre la dépression et, heureusement, je n'en ai jamais souffert à nouveau.

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Les changements dans votre vie depuis votre EMI sont:     Plus de…

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?   Il y a quelque chose qui me reste en tête. Cinq ans plus tard, j'y pense encore presque tous les jours. Dans les trois premières années, quelques fois par jour.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?   Je profite au maximum de la vie maintenant, parce que je pense que c'était un don supplémentaire. Tout ce que je souhaite réalise, j'y travaille plus dur pour le faire rapidement. Je n'ai pas peur de mourir maintenant, puisque je sais à quel point cela se fera dans la paix. Je suis beaucoup plus forte que je ne l'étais. La vie ne me fait pas peur. J'ai toujours cru en Dieu. Même si je suis née catholique, je crois simplement en Dieu. Je vais très rarement à l'église, et toujours pas à la messe.

Après l'EMI

Avez-vous vécu un changement dans vos objectifs de vie à cause de cette expérience?     Un sentiment du but de la vie.

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Non  

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Vous ne pouvez pas vraiment dire qu'il y avait un pire dans cette expérience de mort imminente. La meilleure partie a été de savoir qu'il y a quelque chose après la vie terrestre. Je ne sais pas quoi, mais mon copain croit juste qu'une fois que vous mourez, c'est fini. Mais je sais que nous arrivons à un autre "niveau".

Je ne pourrai jamais oublier la tranquillité et le bonheur qui nous attend.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui, je n'en ai pas parlé à beaucoup de gens. Ils ont été surpris, mais je pense que c'est difficile à comprendre tant que cela ne vous est pas arrivé, et la plupart des gens n'auront pas avoir la chance de revenir et de partager leur expérience, malheureusement.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Oui, j'ai du subir une intervention chirurgicale qui n'avait rien à voir avec cet épisode. Quand je suis sortie de l'anesthésie générale, je l'ai vécue à nouveau. Alors, mes amis m'ont dit que je pleurais beaucoup.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je lis vos articles au sujet des expériences hors du corps, et je pense que c'est entièrement psychologique. Vous lisez des expériences de mort imminente et vous savez ce que les gens ont vécu et inconsciemment vous essayez de les recréer.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Quelle est la dernière chose dont vous vous souvenez?

Quelle est la situation qui a fait que vous éprouviez une expérience de mort imminente?

Essayez d'obtenir plus de renseignements sur la condition médicale de la personne. Demandez si elle était sous traitement ou souffrait d'une maladie auparavant. Essayez de comprendre si c' était vraiment une expérience de mort imminente, ou une hallucination. Aussi, peut-être m'aider à gérer toute cette expérience de mort imminente. Nous dire comment les gens sont affectés par la suite. Comment ils menaient leur vie. S'ils pensent encore à ce sujet tous les jours? Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui ait connu une expérience de mort imminente, ce qui fait qu'il est difficile de savoir comment la gérer par la suite. J'essaie simplement de l'oublier, mais c'est difficile.