Page d’accueil – NDERF

   Page Médias   
NDERF/ADCRF/OBERF

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

Fondation de recherche sur les expériences de mort imminente :
                       NDERF(Near Death Experience Research Foundation)  www.nderf.org
Fondation de recherche sur la communication après la mort :
                       ADCRF (After Death Communication Research Foundation) www.adcrf.org
Fondation de recherche sur les expériences hors du corps :
                       OBERF (Out of Body Experience Research Foundation)  www.oberf.org

NDERF se consacre à l’étude des EMI (Expériences de Mort Imminentes) et assiste les personnes qui ont vécu une EMI ou une expérience s’en approchant. ADCRF se consacre à l’étude de la Communication Après la Mort (CAM) et assiste les personnes qui ont vécu une CAM et fournit aussi un message d’espoir à ceux qui pleurent la perte d’un proche. OBERF se consacre à l’étude de la gamme des évènements spirituels qui n’entrent pas dans les catégories EMI ou CAM. Sont concernées les expériences se rapprochant des EMI, les expériences de Sortie Hors du Corps (SHC) et les évènements spirituellement transformateurs.

Aucun de ces sites Web ne vend quoi que ce soit et aucun don n’est sollicité. La raison en est en partie que ces sites Web sont une œuvre d’amour. Le motif de notre présence est de transmettre au monde le message de la permanence de la conscience. D’autre part, les recherches sur la conscience sont bien plus crédibles lorsqu’il n’y a pas d’intérêt commercial en jeu.

Plus précisément en ce qui concerne NDERF (Near Death Experience Research Foundation, www.nderf.org) ce site se consacre à l’étude des EMI (Expériences de Mort Imminentes) et assiste les personnes qui ont vécu une EMI ou une expérience s’en approchant : NDERF ne vend rien et ne sollicite aucun don.

Le site Web de NDERF est en tête de liste sur les principaux moteurs de recherche pour l’expression “near death experience” (EMI), ce site enregistre plus de 500 000 pages visualisées chaque mois. NDERF a publié 11 documents de recherche originaux sur les EMI. Dernièrement, un projet majeur de NDERF consiste à traduire en langues étrangères des récits d’EMI et des documents concernant les EMI. A ce jour, des récits d’EMI et des documents concernant les EMI sont disponibles en 22 langues différentes sur le site NDERF. Des internautes de plus de 70 pays se connectent chaque mois au site Web.

Le médecin Jeff a fondé et conçu les sites Web NDERF, ADCRF, OBERF. Le Docteur Jeff est un médecin spécialiste dans le domaine des rayonnements en oncologie (utilisation des rayons pour traiter le cancer) Le Docteur Jeff pratique actuellement à Tacoma dans l’état de Washington.

Dr. Jeff a démarré l’un des sites Web parmi les plus importants et reconnus consacrés aux EMI www.nderf.org. Ce site Web compte plus de 200 récits complets d’EMI. En conséquence directe des expériences liées aux EMI, Dr. Jeff a également démarré les sites Web consacrés à la Communication Après la Mort www.adcrf.org et aux expériences de Sortie Hors du Corps www.oberf.org. Ces deux sites Web comptent respectivement 200 et 150 récits complets.

Dr. Jeff a fait partie du bureau de l’association internationale pour l’étude des EMI : IANDS (International Association for Near-Death Studies). Il a présidé le comité de recherche de l’IANDS. Il a évoqué les EMI lors de nombreuses émissions radio et télévision aux Etats-Unis, récemment à World News avec Peter Jennings. Il apparaît dans un épisode souvent diffusé de « Ten Biggest Mysteries » (les dix plus grands mystères) sur The Learning Channel, dans cette série, les EMI sont le mystère numéro 1. Il apparaît également dans un épisode d’« Ascending with Angels » (Ascension avec les anges) de Bob Turner, ainsi que sur Fox Television News. Il a participé de nombreuses fois à l’émission radio de Art Bell ainsi qu’à celle de George Noory. 

Jody Long s’implique également dans les études sur la conscience avec NDERF/ADCRF/OBERF. Jody Long est juriste du droit de la famille, elle collabore activement aux recherches et à l’écriture des sites web et des projets liés. Elle a pratiqué un lifting sur les sites web en mars 2002, elle est l’actuelle webmestre de NDERF, ADCRF et OBERF. Son dévouement pour le site web et sa contribution aux orientations de NDERF ont été primordiaux pour la croissance et l’éminence des recherches des sites web actuels. OBERF a été réanimé et va maintenant vraiment bien car des personnes du monde entier souhaitent parler d’autres phénomènes de la conscience ou s’en informer. Le projet international NDERF est tout à fait passionnant parce qu’il a ouvert des perspectives mondiales. La conscience peut maintenant être étudiée au niveau planétaire. Jody Long a participé à une émission radiophonique appelée « Ask the Lawyer » (Demandez au juriste). Elle fait également partie du bureau de l’association Friends of IANDS à Seattle. Pour mes recherches, Jody a été publiée dans un journal révisé par des pairs. Ses investigations comportent de nombreux éléments originaux et servent de base à de nombreuses études et approches des EMI ainsi que de la conscience. Ces recherches ont été utilisées pour une partie d’un programme d’étude d’une école anglaise. Le Dr. Kevin Nelson de l’université du Kentucky a été tellement inspiré par ces recherches qu’il a mené une étude publiée dans le journal médical « Neurology ». Le Dr Von Lommel a également adopté nombre des idées de Jody Long concernant les études sur la conscience. Elle apparaît également dans des articles de magazines féminins au Soudan, au Maroc, en Egypte et en Argentine. Elle a aidé de très nombreux auteurs et éditeurs pour leurs recherches ainsi que dans leurs efforts de publicité. The Azrael Endeavor (le projet Azrael) est constitué d’une série de textes aidant à démystifier la transition de la mort.  Jody Long s’est largement impliquée dans des recherches sur le paranormal pendant plusieurs décennies, elle possède une grande connaissance de nombreux domaines du paranormal. De plus, elle a vécu quelques sorties du corps et a fait personnellement l’expérience de plusieurs évènements paranormaux. Elle considère que le message mondial de paix, d’amour, de tolérance et de fraternité constitue la pierre angulaire du message des EMI et, dans ce but, elle travaille assidûment à rassembler d’autres personnes à travers le monde.

Généralités sur les EMI

          Bien que la plupart des gens ayant approché la mort affirment  ne se souvenir de rien, environ 18% rapportent ultérieurement que « quelque chose est arrivé ». Ce « quelque chose » est souvent une Expérience de Mort Imminente (EMI). Les EMI sont relativement communes. Un sondage Gallup en 1993 estimait que 12 à 15 millions d’Américains avaient personnellement vécu une EMI. Depuis 2001, environ 600 adultes vivent une EMI aux Etats-Unis, chaque jour.

          Il existe une controverse sur la définition des EMI. Les chercheurs ne sont pas parvenus à un consensus sur cette définition. Une lettre de l’IANDS (association internationale pour l’études des EMI), adressée aux professionnels de la santé, a produit une définition de l’EMI qui a fait l’unanimité du bureau de l’IANDS : « Une expérience lucide avec la perception de la conscience hors du corps et se produisant au moment de la mort réelle, ou du risque de celle-ci, ou d’une situation médicale critique ». La définition de recherche que j’ai utilisée est similaire : « Une expérience lucide avec la perception de la conscience hors du corps, se produisant au moment de la mort réelle ou du risque imminent de celle-ci. ». Les EMI peuvent se produire pour des adultes ou des enfants. Les EMI ont été rapportées depuis l’époque de Platon et dans de multiples cultures à travers le monde.

          Point important : il n’est pas nécessaire de décéder physiquement (avec arrêt des fonctions respiratoires et/ou cardiaques) pour vivre une expérience similaire à une EMI. Des expériences identiques aux EMI liées à la mort clinique ont été rapportées dans de nombreuses circonstances au cours desquelles il n’y avait pas d’événement menaçant la vie. Ces circonstances comprennent par exemple des accidents de voiture non mortels, des accidents d’alpinisme et des accouchements. Les expériences similaires aux EMI sont relativement courantes pour les patients en stade terminal, on les appelle « visions sur le lit de mort » ou « expérience à l’approche de la fin de vie ». Les EMI sont une partie de la gamme des expériences spirituelles humaines significatives. Une expérience peut être profondément significative et pleine de sens pour la personne qui la vit, sans satisfaire strictement à la définition de l’EMI. On peut appeler ces expériences « expériences similaires aux EMI ».

Ce qui est clair, c’est que l’EMI n’est pas une hallucination ni un dysfonctionnement mental/psychiatrique. Ce sont des expériences réelles. Pratiquement tous les témoins que nous avons approchés pensent que leur expérience était réelle, logique et porteuse de sens. Quand on leur demande directement si leur expérience ressemblait d’une manière quelconque à un rêve, pratiquement tous les témoins que nous avons sondés ont répondu non. Les EMI ont été largement documentées dans la littérature médicale. Les sceptiques anti EMI n’ont pas réussi à leur trouver d’explication biologique ou physiologique plausible. Cet échec de la part des sceptiques explique le grand nombre d’explications alternatives des EMI, variées et de façon générale non acceptées.

          Le niveau de conscience pendant l’expérience a généralement été décrit comme totalement lucide et souvent (ainsi que l’a décrit un témoin) « Bien plus conscient que la norme humaine ». Ces expériences semblent tout à fait différentes de ce que l’on connaît dans la vie quotidienne. Quand on demande aux témoins sondés « Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? » 81% répondent non.

Nous sommes impressionnés à la fois par les similarités et les dissemblances entre EMI. Tandis que certains témoins vivent une expérience détaillée et prolongée, d’autres ont une expérience courte et moins « spectaculaire ». Nous pensons que toutes les EMI sont significatives et importantes dans notre recherche pour en apprendre le sens.

Il n’y a pas deux EMI identiques, mais dans un groupe d’expériences, certaines caractéristiques deviennent évidentes. Notre recherche la plus récente se base sur 315 récits d’EMI directement transmis à notre site Web. Les témoins d’EMI décrivent un ou plusieurs des points suivant (l’ordre peut varier) : 

1. Difficulté à expliquer l’EMI.

Le langage ordinaire semble souvent inadéquat pour décrire ces expériences extraordinaires (67% dans notre enquête) 

2. Evènement lié menaçant la vie.

La menace peut être réelle ou supposée, physique et/ou psychologique. 

3. Séparation de la conscience et du corps.

Sensation de voir l’environnement depuis un endroit différent du corps physique. Certains voient leur propre corps et souvent les efforts frénétiques de réanimation. Ils sont généralement en mesure d’entendre ce qui se dit, souvent à la plus grande gêne du personnel médical impliqué dans la réanimation. Dans l’état hors du corps, ils ne sont pas en mesure d’interagir physiquement avec les objets ou les personnes. Il y a souvent une sensation de paix et pratiquement jamais de douleur. 

4. Capacité de voir et d’entendre des éléments d’évènements (pouvant être proches ou distants du corps) pendant l’inconscience.

          Ces détails (qui peuvent comprendre le moment où la mort est prononcée) sont souvent confirmés par d’autres personnes, celles-ci sont généralement stupéfaites et déroutées que le témoin soit au courant de ces évènements alors qu’il était inconscient. Dans notre enquête il a été demandé aux témoins : « Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? » 37% ont répondu par l’affirmative. 

5. Vivre intensément des émotions puissantes.

Ces émotions peuvent comprendre l’extase, la peur, la paix et le calme. La plupart des EMI sont liées à des émotions très agréables, mais environ 18 % sont associées à des émotions telles que la peur, le jugement, le vide, etc.. Il doit être noté que des changements positifs de la vie sont généralement associés avec des expériences effrayantes, y compris une absence de peur de la mort quasi totale. Les changements positifs de vie sont tellement significatifs que les témoins des EMI les plus effrayantes disent plus tard qu’ils sont heureux d’avoir eu cette expérience. 

6. Entendre des sons particuliers.

Les témoins peuvent rapporter avoir entendu différents sons ou bruits inhabituels. Ils peuvent être décrits comme agréables, musicaux, des bourdonnements ou des sonneries. Souvent la musique est décrite comme étant belle au-delà de ce qui est possible en ce monde. 

7. Traversée ou passage dans un tunnel.

Le tunnel est décrit de différentes façons concernant son apparence et sa taille. Nous n’avons pas eu de témoin ayant eu une sensation de claustrophobie dans le tunnel. Les déplacements dans le tunnel peuvent être décrits comme relativement lents ou extrêmement rapides et ils peuvent s’accélérer. Parfois un(des) être(s) forme(nt) une escorte pour traverser le tunnel, bien que généralement le voyage soit solitaire. Une lumière brillante est généralement vue à la fin du tunnel, elle semble être la destination de la traversée du tunnel. Une expérience de tunnel est décrite par 54% des témoins sondés. 

8. Rencontre avec une lumière brillante.

La lumière peut ne pas avoir de forme, ou bien elle est perçue comme un être. Soit un être spirituel, soit un proche décédé. Sont généralement associés à cette rencontre d’intenses sentiments d’amour, de joie ou de paix. La lumière peut être vue au loin, ou bien le témoin y pénètre pendant l’expérience. Une lumière a été vue par 69% des témoins sondés. 

9. Rencontre avec d’autres êtres.

Les témoins peuvent rencontrer des êtres spirituels ou des proches décédés. Des animaux de compagnie disparus ont été rencontrés ainsi que d’autres animaux (le plus souvent des oiseaux ou des papillons). La rencontre est généralement décrite comme joyeuse et aimante. D’autres êtres ont été vus par 74% des témoins sondés. 

10. Passage en revue de la vie.

Parfois, les témoins voient un passage en revue panoramique de leur vie. Cet examen de la vie peut comprendre de brèves visions de moments de leur vie passée ou bien, il peut être extrêmement détaillée, avec présentation de la manière dont les actions du témoin ont touché autrui. Parfois, le témoin voit et ressent effectivement ses actions depuis le point de vue d’une autre personne, il ressent vraiment ce que l’autre personne a éprouvé. Certains ont reçu, au sujet de leur vie, des informations qui leur étaient inconnues (adoption, parentèle inconnue ou fratrie décédée). Un passage en revue de la vie s’est produit pour 35 % des témoins sondés. 

11. Vision ou visite d’endroits magnifiques.

Certains ont vécu des voyages vers de belles cités, des bibliothèques, des jardins, des scènes bucoliques et des étendues d’eau étincelantes. 

12. Sentiment de connaître un sens et un ordre de l’univers.

Certains témoins ont un sentiment de profonde compréhension de l’univers et/ou du sens et du but de la vie. De nombreux témoins indiquent qu’on leur a montré un énorme savoir, mais qu’il leur était impossible de revenir avec celui-ci. D’autres reviennent avec leur compréhension. Dans la description de l’ordre et du sens de l’univers, de loin, le concept le plus communément évoqué est « l’amour ». Le sentiment de connaître un savoir particulier au sujet d’un sens et/ou d’un ordre de l’univers a été éprouvé par 62% des témoins sondés. 

13. Atteindre une limite.

La limite peut être un portail, une falaise, une clôture, de l’eau ou toute autre barrière dont le témoin perçoit qu’elle ne doit pas être franchie s’il doit retourner à son corps. Une limite a été rencontrée par 44% des témoins sondés. 

14. Connaissance d’évènements de la vie à venir

Certains témoins vivent une projection dans le temps pour se voir eux-mêmes ainsi que des évènements au cours d’une période à venir. Ces visions peuvent concerner la vie à venir des témoins ou peuvent être plus globales. Ces visions globales sont souvent apocalyptiques. Les « prophéties » des EMI ont engendrés des débats importants. Mon impression est que ces prophéties ne sont pas inévitables et peuvent se modifier en fonction de nos choix. Le site Web IANDS (www.iands.org) comporte une section pour publier les prophéties liées aux EMI, ce qui permet leur étude éventuelle. La connaissance d’évènements à venir est mentionnée par 44 % des témoins sondés. 

15. Décision du retour.

La décision du retour au corps physique peut être volontaire ou involontaire. Si elle est volontaire, le choix est souvent fait suite à une discussion avec des êtres spirituels et elle est souvent liée à des leçons de vies ou des responsabilités non remplies. Qu’il soit volontaire ou involontaire, un sentiment de tristesse, de perte, de dépression et d’anxiété peut suivre ce retour à cette vie. L’implication dans une décision concernant le retour au corps s’est produite pour 62 % des témoins sondés. 

16. Retour au corps.

Souvent (mais pas toujours), lors du retour, sensation de douleur liée aux blessures menaçant la vie. 

17. Dons particuliers.

Certains témoins mentionnent des capacités médiumniques ou paranormales modifiées suite à une EMI. Un accroissement marqué des capacités intuitives est communément rapporté. Un autre phénomène commun est la « sensibilité électrique », les témoins s’aperçoivent que leurs montres s’arrêtent et que les appareils électriques proches (souvent des lampes) s’éteignent. Il n’a jamais été réalisé d’étude scientifique valable à grande échelle de ces phénomènes. Lorsque nous avons demandé aux témoins : « Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? », 54 % ont répondu oui. 

18. Changements de comportement et de croyances.

La foi en Dieu, l’absence de peur de la mort et des relations plus aimantes avec autrui suivent souvent une EMI. Pratiquement tous les témoins n’ont aucune crainte de la mort. Certains témoins établissent des relations plus aimantes. D’autres témoins déclarent que les modifications de leur comportement et de leurs croyances peuvent altérer les relations établies précédemment avec autrui, ceci génère des conflits de couple, ainsi qu’avec la famille et les amis. Des modifications du comportement ou des croyances ont été mentionnées par 91 % des témoins sondés. 

Suggestions de questions pour une interview réussie. 

Ci-dessous quelques questions possibles concernant les EMI. Ce ne sont que des suggestions, n’hésitez pas à demander ce que vous souhaitez (dans n’importe quel ordre) et à tout moment. Après ces questions sont mentionnés des documents contenant une vue générale des EMI, ainsi que de notre travail pour la fondation de recherche sur les EMI (www.nderf.org). 

  1. Qu’est-ce qu’une Expérience de Mort Imminente (EMI) ?
     
  1. De façon typique, que se passe-t-il lors d’une EMI ?
     
  1. Quelle est la fréquence des EMI ?
     
  1. Quelles sont les preuves scientifiques concernant la cause des EMI ?

Quels sont les meilleurs arguments des sceptiques concernant les causes des EMI ?

                   Quelle est la meilleure conclusion scientifique concernant la cause des EMI ? 

  1. Quelles recherches récentes avez-vous réalisées sur les EMI et qu’avez-vous découvert ?



     
  1. Dreams, Near-Death Experiences, and Reality (Rêves, EMI et réalité) par Jody Long, 27/03/03. Il s’agit d’une étude sur la documentation et les recherches concernant les rêves, combinée à une étude rétrospective sur les témoins d’EMI à qui l’on a demandé : « D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? ». Cet article décrit la conscience et les états modifiés de conscience en se référant aux souvenirs, à la mémoire et aux récits d’expériences. Je rapproche et je différencie ensuite les EMI et les rêves par rapport au contexte de la réalité.
     
  1. An In-Depth Study of Drowning Near-Death Experiencers (Etude en profondeur des expérienceurs d’EMI par noyade) par Jody Long, 02/03/03. Il s’agit d’une étude rétrospective des personnes ayant eu une EMI suite à une noyade. La question principale était de savoir si la cause de la mort avait influencé l’expérience d’une manière quelconque. Des comparaisons ont été réalisées entre les victimes de noyades et d’arrêt cardiaques, puis des comparaisons croisées ont été effectuées avec une population d’EMI générale. Comme environ 70 % des victimes de noyade sont des enfants, l’âge en tant que facteur a également fait l’objet de recherches. Les données suggèrent qu’il existe une différence statistique significative entre les EMI selon le type de mort subie.
     
  1. Soulmates 2003 Part 5 Soulmates (Ames sœurs 2003, Ames sœurs Partie 5) par Jody Long, 13/02/03. Ceci constitue le point culminant de l’étude, évoquant les résultats des 4 autres études Ames sœurs concernant la conscience, les êtres, les relations, les émotions, le but dans l’univers, les croyances modifiées et le passage en revue de la vie.
     
  1. Life Review, Changed Beliefs, Universal Order and Purpose, and the Near-Death Experience, Part 4 Soulmates (Passage en revue de la vie, Modification de croyance, Odre et sens de l’univers et l’EMI, Ames sœurs Partie 4) par Jody Long, 13/02/03. Il s’agit d’une étude rétrospective sur les réponses de 319 témoins concernant l’EMI, le passage en revue de la vie, les changements de croyance, les changements de vie et l’ordre/le sens de l’univers. Avec le test χ2, tous ces facteurs sont hautement corrélés les uns avec les autres et sont plus significatifs lorsqu’ils sont étudiés en tant que groupe. Cet article considère le rôle du passage en revue de la vie dans l’aide à la compréhension du sens de l’univers et, par la suite, les changement que les personnes vivent après leur expérience.
     
  1. Emotions and the Near-Death Experience  Part 3 Soulmates (Emotions et EMI, Ames sœur Partie 3) par Jody Long, 05/02/03. Il s’agit d’une étude rétrospective sur les réponses de 318 témoins concernant les émotions pendant et après l’EMI, ainsi que les relations après l’EMI. Les émotions constituent un dénominateur commun entre la réalité physique et ce qui est vécu dans l’au-delà. Les émotions les plus fréquentes éprouvées lors des EMI sont la paix, l’amour et le bonheur. Toutefois, l’émotion la plus fréquente au moment du retour au corps est la confusion. Cet article considère le rôle des émotions pendant et après l’EMI, ainsi que le rôle joué par les émotions dans notre vie terrestre.
     
  1. Healing and Paranormal Gifts, (Dons paranormaux et de guérison) : résultats de l’enquête avec des personnes ayant ou non vécu une EMI, par Jody Long, 23/12/02. Tout d’abord, je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à cette ENORME enquête. 124 expérienceurs et 75 non-expérienceurs  ont participé à cette enquête. Sans votre aide, Nous n’aurions jamais eu un résultat aussi sensationnel à rapporter ! Les questions sur la guérison portaient sur son sens, sur le fait de savoir si les participants avaient fait l’expérience d’un don de guérison ou émotionnel et si la période de ces dons se situait avant ou bien après l’EMI, ou une autre expérience paranormale. Il a aussi été demandé s’ils avaient guéri quelqu’un et si oui, de préciser ou de donner des exemples. Les études antérieures ont été examinées. Les tensions actuelles entre la médecine et les méthodes alternatives ont été explorées. Le résultat principal de cette étude c’est que la guérison et les preuves de guérison par les méthodes alternatives dépendent de la manière dont une personne envisage la « guérison ». La plupart du temps, la façon dont une personne considère la guérison fait partie d’un système général de croyance plutôt que d’un ensemble compartimenté de connaissances concernant le corps physique.
     
  1. Near Death Experience, Religion and Spirituality (EMI, religion et spiritualité), par Jody Long, 11/12/02. La spiritualité et les EMI constituent l’une des dernières explorations pionnières. Toutefois, il s’agit d’un sujet très délicat en raison de la nature de la religion. Ce que cette étude tente de réaliser, c’est de considérer objectivement les informations fournies au site Web par les témoins et de classer les réponses. Les questions analysées comprennent l’orientation religieuse avant et après l’EMI, ainsi que la modification de croyance. Des résultats surprenants ont été obtenus concernant la compréhension du sens et de l’ordre de l’univers acquise grâce à l’EMI.
     
  1. Soulmates and Consciousness, (Part 1 of Soulmate Study) (Ames sœurs et conscience, (Etude Ame sœur Partie 1)), par Jody Long, 09/11/02. Pour resituer les choses, lors de la conférence annuelle de l’IANDS en 2000, le Dr Jeff Long et moi-même avons fait une présentation des résultats de nos recherches concernant les âmes sœurs. Récemment, j’ai commencé à mettre à jour la présentation. L’une des principales questions auxquelles je voulais trouver une réponse était : en incluant de nouvelles informations, les résultats de l’étude tiendraient-ils ? Il est apparu que nous disposions de plus du double de données par rapport à nos débuts. Chaque point analysé comportait dans chaque sous-catégorie une telle richesse d’informations qu’il était impossible de simplement actualiser la présentation Ame sœur. Par conséquent, j’ai décidé d’écrire une série d’articles basés sur les nouvelles données, puis d’écrire un article récapitulant les connaissances au sujet des âmes sœurs et d’y insérer les résultats des autres articles.
     
  1. The Fourth Dimension and NDEs, (La Quatrième dimension et les EMI), par Jody Long, 25/11/02. En partant des recherches sur les EMI, la conscience (synonyme d’âme) en tant que structure à quatre dimensions est un modèle qui correspond aux informations. Ce concept influence nécessairement la manière dont nous voyons le temps et dont nous intégrons la conscience en fonction de notre réalité terrestre à trois dimensions. La science, la religion et la société sont toutes influencées par la façon dont nous percevons notre réalité terrestre. Ce texte tente d’expliquer la quatrième dimension en comparant les concepts mono, bi  et tridimensionnels avec ce que les témoins nous disent de leur expérience de la quatrième dimension.
     
  1. Another Look at Beings Encountered During the Near Death Experience, (part 2 of Soulmate Study) (Un autre regard sur les êtres rencontrés pendant les EMI, Etude Ame sœur Partie 2)), par Jody Long, 25/11/02. Un élément fréquent, spécifique aux récits d’EMI, est de rapporter avoir vu des êtres décédés. Généralement, ceux qui sont vus dans l’au-delà, sont des personnages religieux ou des proches décédés. Cette étude analyse les êtres vus de l’autre côté. L’information est divisée en catégories : êtres connus, êtres inconnus. Sur les 302 personnes ayant répondu à l’enquête, 29 % (88) ont vu des êtres connus et 25,8 % (78) ont vu des êtres inconnus. Parmi les 166 personnes qui ont vu des êtres, 53 % ont vu des êtres connus, tandis que 47 % ont vu des êtres inconnus. Le plus grand pourcentage d’êtres connus étaient des membres de la famille (25,9 %), suivis de personnages religieux (22,9 %). Les implications sont examinées par rapport au contexte de la conscience et au mythe des âmes sœurs dans la culture populaire.
     
  2. Comparing NDEs and Dreams.  (Comparaison EMI et Rêves)

12. A Comparison of NDES Occurring Before and After 1975 (Comparaison des EMI ayant eu lieu avant et après 1975). Résultats d’une enquête Web sur les témoins d’EMI, par le docteur Jeff, 18/05/02. La publication en 1975 de « La vie après la vie » (Moody, 1975), à entraîné la vulgarisation des Expériences de Mort Imminente (EMI) pour le grand public. Aucune recherche antérieure n’a étudié les similarités et les différences des EMI ayant eu lieu avant et après 1975. Un grand nombre des premières recherches sur les EMI, à la fin des années 70 et au début des années 80, ont étudié principalement des EMI ayant eu lieu avant 1975. Si le contenu et les conséquences des EMI sont restés constants avant et après 1975, on peut considérer que ces anciennes études sur les EMI sont applicables aux EMI ayant eu lieu plus récemment. Cette étude utilise une méthodologie de questionnaire d’enquête via internet n’ayant pas été évoquée préalablement. Un total de 218 témoins ont été sondés. La seule différence statistique entre le groupe d’EMI avant 1975 (48) comparé au groupe d’EMI pendant ou après 1975 (170) est due à une différence attendue de l’âge au moment de l’EMI et de l’âge actuel. Aucune autre différence significative n’a été découverte entre ces deux groupes en ce qui concerne la démographie, les éléments de l’expérience ou les conséquences des EMI étudiées. 

13. Review of New Swiss Study on OBEs (Examen de la nouvelle étude suisse sur les sorties hors du corps (SHC)), par Jody Long, 25/09/02. L’étude a été publiée par le journal Britannique Nature le 19/09/02. Plusieurs articles de presse ont été publiés sur la base de cette étude. Cet article examine : 1) l’étude 2) la couverture médiatique 3) une critique des deux : l’étude et la presse. 

14. Physician attitudes toward NDE (Comportements des médecins vis à vis des EMI) par le Dr Jeff

 

  1. Quelles autres recherches récentes sur les EMI ont été réalisées par d’autres ?
     
  1. Les aveugles ont-ils des EMI ?

Qu’est-ce que cela suggère sur la cause des EMI ? 

  1. Quels changements les témoins vivent-ils fréquemment après une EMI ?
     
  1. Quelles informations les témoins ramènent-ils au sujet du sens de la vie ici sur terre ?

                     Qu’est-ce que l’EMI nous dit au sujet de nos relations terrestres ?

  1. Les témoins ont souvent le choix de rester dans un royaume céleste ou de revenir sur terre. Pourquoi donc les gens choisissent-ils de revenir ?
     
  1. Qu’en est-il des EMI effrayantes ?

                     Quelle est leur fréquence et pourquoi se produisent-elles ?

           Quel effet a cette expérience sur le témoin ? 

  1. Qu’en est-il des EMI dans les cultures non occidentales ?

Se produisent-elles, à quoi ressemblent-elles ? 

  1. Quelle est l’action du site Web de la fondation de recherche sur les EMI ( www.nderf.org)?
     
  1. Qu’est-ce que l’association internationale pour l’étude des EMI (IANDS, www.iands.org) ?
     
  1. Existe-t-il des expériences proches des EMI ?

             Communication Après la Mort (www.adcrf.org)

         Expériences Hors du Corps (www.oberf.org)

 

Qu’y a-t-il de nouveau dans les études sur la conscience ?

 1.     La première étude sur les EMI vient d’être publiée, The Lancet 15/12/01. Un cardiologue des Pays-Bas (Van Lommel) a étudié 344 patients ayant subi un arrêt cardiaque. Ces patients ont été sondés afin de savoir s’ils avaient vécu une EMI, ce sondage a été répété deux ans, puis huit ans après leur arrêt cardiaque. 18% des patients ont eu une EMI. On a découvert que les traitements puissants administrés pendant la réanimation n’avaient pas d’impact sur la probabilité de survenue d’une EMI. Ceci étaye fortement l’idée que les EMI ne se produisent pas par une action du cerveau. Il n’y avait pas de corrélation entre le niveau de peur du patient lié à l’arrêt cardiaque et la probabilité de survenue d’une EMI. Cela étaye fortement l’idée que les EMI ne surviennent pas en conséquence de facteurs psychologiques liés à l’expérience. Les chercheurs ont découvert qu’il fallait généralement de nombreuses années pour que le patient assimile son expérience. De nombreuses années après l’EMI, les témoins était plus susceptibles d’avoir changé positivement  concernant des points spirituels tels que la croyance en une vie après la mort, le sens de leur vie, faire montre d’amour et d’acceptation vis à vis d’autrui.

Les expérienceurs sondés avaient une peur de la mort fortement réduite

Cette étude, la première du genre, fournit certaines des plus puissantes validations des EMI présentées à ce jour. Il est probable que l’intérêt pour les EMI dans le monde va s’accroître après sa publication.

2.     Le site Web de la fondation de recherche sur les EMI (www.nderf.org) continue ses recherches/services pour les expérienceurs. Toute personne ayant vécu une EMI ou une expérience similaire est invitée à soumettre son expérience au moyen d’un formulaire Web. Les expériences proches sont étudiées sur des sites différents, Communication Après la Mort (www.adcrf.org), Expérience Hors du Corps (www.oberf.org). Nous sommes très reconnaissants aux plus de 900 participants ayant contribué sur l’ensemble des sites. Cela va nous permettre d’étudier toute une palette d’expériences spirituelles d’une manière impossible auparavant. Un outil de recherche a été développé, il calcule automatiquement plus de 2000 analyses χ2 pour les données soumises par le Web. L’analyse est en cours. Un service gratuit et permanent a répondu à des centaines d’e-mails et de questions concernant les EMI et les expériences similaires. 

3.     Une étude ambitieuse en 5 volets concernant les relations des Ames sœurs a été achevée le jour de la saint Valentin 2003. La découverte du concept d’âme sœur est un résultat inattendu de l’étude des récits d’EMI, de Communication Après la Mort (CAM) et de Sorties Hors du Corps (SHC) nous ayant été soumis sur nos trois sites Web (respectivement www.nderf.org, www.adcrf.org et www.oberf.org). Les éléments de notre étude sur les EMI, la Communication Après la Mort (CAM) et les Sorties Hors du Corps (SHC) suggère un important lien d’âme sœur entre nous tous et ceux que nous aimons.

Voici un exemple de ce concept d’âme sœur : Environ 35 % des expérienceurs d’EMI décrivent un processus de passage en revue de la vie. Généralement en présence d’un être de lumière. L’être de lumière est généralement décrit comme très compatissant et aimant inconditionnellement. L’expérience d’examen de la vie comporte quelques variantes, mais elle comprend généralement une présentation très rapide, souvent extrêmement détaillée des évènements de la vie, des sentiments et de l’effet des actions sur autrui. Il est très significatif que soit souvent montré aux expérienceurs le détail des actions et sentiments des personnes rencontrées au cours de leur vie. Nombre ou même la plupart de ces personnes dont les actions et sentiments sont montrés à l’expérienceur, sont toujours en vie au moment de l’EMI, sans qu’elles aient conscience de partager les actes et sentiments de leur vie avec des êtres spirituels. Cela suggère que les actions et les sentiments des individus vivants rencontrés par l’expérienceur et ceux de l’expérienceur lui-même, sont en permanence connus en grand détail par des êtres spirituels dans l’au-delà. Cette connaissance détaillée de nous par les êtres spirituels suggère un lien constant entre nous-mêmes sur terre et les êtres spirituels. Je ne connais pas la nature de ce lien et je n’en ai pas conscience. Je pense que l’élément précédent  suggère la probabilité d’un tel lien, si  tel est le cas, les implications sont profondes.

Comprendre ce lien nous aide à connaître le sens et l’extrême importance de nos vies et des relations avec les autres dans le contexte du sens de l’univers et de son application dans nos vies sur terre. Ces liens d’âmes sœurs sont primordiaux pour l’accomplissement du but de notre vie et l’apprentissage des leçons de la vie. Comprendre le message d’amour puissant des âmes sœurs nous donne l’opportunité d’améliorer nos relations avec les personnes particulières dans nos vies.

 




   Near Death Experience Research Foundation   
Copyright © 1998-2016 Experience Research Foundation (NDERF) All rights reserved.