NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Matteo C


 

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE:

Ma petite-amie de l'époque et moi étions sortie pour faire un tour du lac de Basso-cambo, près de Toulouse. Elle sait très bien nager et moi, je nage comme une pierre. Chaque fois qu'on allait au borde de l'eau, elle me faisait sentir mal-à-l'aise, comme un rabat-joie, justement parce que je n'allais jamais dans l'eau alors qu'elle adorait nager. Je me suis donc forcé un peu pour lui faire plaisir. Elle était déjà très loin du bord du lac et je marchais vers le bord, où l'eau ne m'arrivait à peine aux genoux. Je lui ai fait un petit signe pour qu'elle continue de prendre plaisir à nager sans se préoccuper de moi, ce qu'elle a fait, voyant que je faisait un effort pour elle. Me disant que j'avais du temps avant qu'elle ne revienne, j'en ai profité pour faire quelques brasses le long du bord. L'eau était froide et je n'étais pas très à l'aise mais j'essayais de me forcer un peu à nager, comme pour m'entrainer, tout en me disant que, de toute façon je ne risquais rien au bord. Au bout de quelques petites minutes, je me suis senti comme déjà un peu lassé de ses brasses. L'eau était trop froide pour que je me sente bien à nager. Je décidai donc d'arrêter et de sortir de l'eau pour me réchauffer un peu sur la serviette. Malheureusement, je ne me suis pas rendu compte que je n'avais plus pieds à l'endroit où je me trouvais à ce moment-là. J'ai voulu, évidemment, prendre appui sur le sol pour me ramener au bord de l'eau mais j'ai coulé! Je n'ai jamais su flotter ou faire la planche sans couler, j'avais déjà eu plusieurs mauvaises expériences dans l'eau, ce qui ne m'a jamais donné l'envie d'apprendre à nager. J'ai donc compris que le fond était bien plus profond que ce que je pensais alors je me suis débattu pour essayer de sortir la tête de l'eau, ce que j'ai réussi une fraction de seconde. J'ai pu reprendre mon souffle mais pas suffisamment pour m'en sortir. je me suis donc laisser couler en espérant finir par toucher le fond avant de manquer d'air, en état de panique, ça n'a pas duré longtemps. Là, à ce moment-là j'avais trop envie de respirer et j'en avais assez de me débattre, j'ai, du coup, inspiré de l'eau, pas une bouffée entière, juste une petite quantité, comme si c'était la petite quantité d'air que réclamait mon corps. Je me souviens et me souviendrais toute ma vie de la pensée absurde que j'ai eue à ce moment-là : 'Ah? On peut respirer de l'eau!?'. Cela fait des années que cette EMI s'est passée mais je me dis encore et toujours que si j'étais mort ce jour-là, ça aurait été ma dernière pensée.

J'ai donc accepté, à ce moment-là, sans même y penser, cette fin, je me sentis si bien sous l'eau, plus de douleur, plus de panique, je me sentais apaisé et libre, je ne sais pas combien de temps ça a duré, surement moins d'une minute mais j'étais bien.

J'ai fermé les yeux, naturellement, comme lorsque l'on s'endort et là l'expérience a commencé. Je me suis retrouvé, l'instant après avoir fermé les yeux, au-dessus de l'eau, comme flottant et je regardais vers l'eau en dessous, j'étais à plusieurs mètres au-dessus et je pense que je regardais vers mon corps. Je n'avais aucune pensée et ce qui m'a choqué le plus, c'est le silence, j'ai comme ressenti la nature autour de moi, j'ai regardé autour de moi et je voyais le lac et les arbres, il n'y avait aucun bruit. Je me sentais comme faisant parti d'un tout, de quelque chose de plus grand que moi, de plus grand que le monde, quelque chose qui nous liait à la nature qui nous entoure. Je n'ai pas pensé une seule seconde, mes pensées étaient comme autre chose, je ne saurais pas expliquer réellement ce que c'était, je ne pensais pas: je réalisais chaque chose. Je réalisais que la nature m'entourais, je réalisais le souffle du vent me passant au travers mais faisant comme partie de moi. J'ai ensuite réalisé que quelqu'un était là, en bas, sur le bord du lac. Une femme, avec des cheveux roux, longs, bouclés, dans une robe blanche. Cette personne était à genoux dans des cailloux jaunes et tendait une main vers l'eau comme si elle voulait m'aider, je ne l'ai pas regardée longtemps, une seconde, le temps de réaliser qu'elle tendait la main vers mon corps, pour me sauver. Et là, je me suis retrouvé dans mon corps et l'instinct de survie m'a fait couler jusqu'à toucher le fond et en un bond, je me suis retrouvé à des mètres d'où j'étais alors. Je suis sorti de l'eau, j'ai craché l'eau dans mes poumons, ce qui m'a brûlé l'intérieur comme si je vomissais un poumon, il m'a fallu quelques respirations avant d'avoir tout vidé. J'avais tout oublié l'espace de cet instant de douleur et j'ai levé la tête en direction de l'endroit où devait, logiquement, se trouver cette personne mais rien. Il n'y avait personne, j'ai bien vu l'endroit et c'était vraiment à ce à quoi ça devait ressembler d'en haut, en arrivant je n'avais pas remarqué ce coin de cailloux colorés en arrivant ou en nageant, je n'avais vu leur couleur que quand je flottais. Surpris, je ne savais pas si j'avais rêvé même si ces cailloux étaient la preuve, pour moi, que ce n'était pas le cas. Ma petite-amie est alors arrivée, elle avait eu le temps de nager jusqu'au rivage en se demandant ce qui se passait, pourquoi je toussais au bord de l'eau. Je lui expliquais que je venais de me noyer et elle m'a répondu que c'était impossible, qu'il fallait plus de temps pour se noyer. À partir de ce jour, j'ai essayé de raconté cette EMI à mes amis en recevant toujours les mêmes réactions : ils me prenaient pour un fou ou se moquaient de moi, comme si je venais de raconter une blague. J'ai essayé d'en reparler récemment et une seule personne a accepté de me croire.

Depuis ce jour, depuis cette mort, je suis resté, relativement parlant, le même. Évidemment, cette expérience m'a fait me poser énormément de questions: est-ce que c'était réel? Est-ce que je me suis vraiment noyé? Qui était la personne qui m'a sauvé? Pourquoi m'avoir ramené? Je n'ai toujours pas de vraie réponse à tout ça. Ce que j'ai fini par me dire c'est que, peut-être que je l'ai rêvé même si pour moi c'était bien réel. Si c'était bien réel, la personne qui m'a sauvée ne pouvait être que ma grand-mère, décédée bien des années auparavant et qui a veillé sur moi pendant des années. Je ne m'explique pas encore le pourquoi m'avoir sauvé, je n'ai rien accompli qui mérite d'avoir été sauvé de la mort.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?    Oui     Je ne sais pas vraiment nager, l'eau était très froide et j'étais très tendu.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Oui     Cette sensation de faire partie d'un Tout est indescriptible. Si je devais expliquer, ce serait en comparaison. Il suffit de s'imaginer une soirée qu'on a passé en bonne compagnie, en oubliant tous nos problèmes, on sort ensuite, profiter des étoiles, entouré d'une couverture. Là, on regarde les étoiles et on se rend compte, que nous sommes minuscule, que l'univers est immense et que, nous, sur Terre, vu de l'espace, nous sommes infimes. Imaginez cette sensation mais au parfait opposé: faire parti d'une immensité et vous serez proche de cette sensation.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude     Quand j'étais en l'air, je ressentais tout ce qui m'entourait comme si j'en faisais partie.    J'ai un T.D.A sans hyperactivité, je ne peux pas me concentrer, je ne peux pas arrêter de penser à toute vitesse et, pendant cette expérience, je n'avais aucune pensée tout le long, je ressentais les choses sans y penser.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.    Juste avant l'expérience, ma vue était troublée par les impuretés dans le lac, puis j'ai fermé les yeux et quand je me suis retrouvé en l'air, je voyais bien cette nature, l'eau, la personne au bord, clairement.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    J'entendais les bruits normaux de l'eau, puis, une fois en l'air: rien: une silence incomparable mais apaisant. Je ne suis pas à l'aise dans le silence complet mais là, ce silence était parfait.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?          

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Si je devais décrire 'l'émotion', ce serait : rien. Je ne pourrais pas dire que je me sentais bien ou mal, j'étais à ma place, j'allais faire partie de ce Tout, c'était comme évident donc je n'avais pas de sentiment. Je ne saurais pas décrire l'état dans lequel je me trouvais sur le moment, je ne peux dire qu'après coup que je m'y sentais bien.  

Avez-vous traversé un tunnel ?    Non     

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Non     

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?      J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle    La personne au bord de l'eau, rousse, cheveux bouclés, robe blanche, qui tendait la main vers l'eau.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Oui     La personne aux cheveux roux mais je ne suis pas sur de qui il s'agit, elle aurait pu faire penser à la vierge Marie mais je suis sur qu'il s'agissait de ma grand-mère.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Non     

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?    Non     

Le temps a-t-il semblé accélérer ou ralentir ?    Le            temps paraissait aller plus vite ou plus lentement que d’habitude     J'avais la sensation que ça durait longtemps, je ne ressentais plus le temps, il s'était comme presque suspendu.

Avez-vous soudainement semblé comprendre tout ?  Au sujet de l’univers     Autour de nous était le Tout, indescriptible dans sa forme, la nature en faisait partie, l'univers tout entier en faisait partie, j'en faisais presque partie, je me sentais en harmonie avec la nature.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?    Non     

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Non     

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?    Non     

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Large changes in my life    Je ne sais pas si c'est lié mais j'ai fini par m'éloigner petit à petit du monde, des gens et j'ai de plus en plus envie de rejoindre la nature, de me sentir en harmonie avec elle. Avant cette expérience, je ne voulais vivre qu'en ville, depuis, j'aspire à vivre en harmonie avec elle. Je me suis séparé, peu de temps après, de ma petite-amie, il s'est passé un incident par la suite, j'ai commencé à vivre reclus, essayant d'éviter les gens.

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Oui     J'essaye d'être plus aimant avec les gens, même si j'ai énormément de mal et je sais qu'il est dans ma nature de détester les humains. J'essaye de prier le plus souvent possible et j'aimerais me remettre à méditer, comme dans ma jeunesse.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Indécis(e)    Avant l'expérience, il m'arrivait de prédire l'avenir, je ressentais les choses qui allaient se produire ou s'étaient déjà produites.Je faisais même des rêves prémonitoires très clairs, que je pouvais raconter à mes proches dans les détails et les évènements de ses rêves se produisaient tous, avec exactitude, au mot près. Depuis cette expérience, j'ai l'impression que tout disparait, il m'est arrivé d'avoir la sensation de déjà vu de ses rêves mais rien de pertinent comme avant.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?    Oui     Le lendemain il me semble. La fois suivante, je n'ai pas osé avant l'année dernière (2016) à mon père et la dernière fois, en début de cette année.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Oui     Aucune expérience imminente n'a pu m'influencer. J'ai pensé, justement à celles que j'avais entendues: les gens ayant vécu cette EMI parlaient tous d'un tunnel et d'une lumière, je me suis toujours dit qu'ils déliraient surement et que c'est leur cerveau au moment de leur 'retour' qui l'inventait (comme un rêve qui ne dure qu'une fraction de seconde mais que l'on croit durer des heures. Les EMI dont j'avais entendu parler ne racontaient que tunnel et lumière, rien à voir avec ce que j'ai vécu. Je ne savais pas que d'autres avaient vécu ce Tout.

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité:    l’expérience était tout à fait réelle     Les cailloux jaunes, j'aurais vraiment cru avoir rêvé si je n'avais pas vu avec détail cette endroit où se trouvait la femme. D'après ma petite-amie de l'époque: j'avais dû apercevoir du coin de l’œil ce décor. Pour moi, cette simple zone où elle me tendait la main prouve la réalité de l'expérience et pourtant, le doute subsiste toujours en moi.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:    l’expérience était probablement réelle      Toujours les mêmes raisons, le doute subsiste même si ce souvenir est restait parfaitement intact avec le temps. Je doute toujours pour une seule raison : pourquoi et comment ai-je ramené un souvenir? Un souvenir n'est-il pas, par principe, propre au cerveau? Alors comment créer un souvenir de ce qui ne serait pas vécu dans celui-ci?

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non     

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non     

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, a reproduit une partie de l’expérience ?    Non   

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui     C'est mon expérience, peut-être a-t'elle été vécu presque de la même façon par d'autres, peut-être a-t'elle été complètement différente, ce que je sais c'est qu'il s'est passé quelque chose ce jour-là.   

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?    Cette personne. J'aurais aimé savoir qui elle était, je ne ressentais rien à part ce Tout. Cette personne qui me sauve et je ne sais pas pourquoi.