NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Marta G

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je n’avais que cinq ans, je ne savais pas nager. Je suis allée plus loin que la zone où j’avais pied, je me suis efforcée de nager ou de revenir là où j’avais pied. Finalement, je n’ai plus été en mesure de bouger ni les bras, ni les jambes, je ne pouvais que m’abandonner à l’eau. Je me souviens d’avoir eu les yeux ouverts et aussi à quel point les particules du lac étaient magnifiques, combien je me sentais en paix, tout en sachant que je ne pouvais pas bouger d’un centimètre, ni faire quoi que ce soit d’autre que m’abandonner. J’ai lentement inspiré de l’eau et j’ai immédiatement perdu connaissance. Une femme magnifique vêtue d’une lumière blanche brillante m’a sortie de l’eau, me regardant dans les yeux elle m’a demandé ce que je voulais faire. J’étais totalement satisfaite et ne pensais à rien de particulier, jusqu’à ce que j’aie l’idée de faire le tour du lac.

C’est ce que j’ai fait, j’ai vu des détails que je n’aurais jamais perçus dans la vie « réelle ». Simplement en le souhaitant, je pouvais aller n’importe où, même à la cime des arbres. Je suis allée vers le quai ou les grands plongeaient, j’ai été surprise qu’il soit désert. Enfants et adultes, tous étaient assemblés au bord du lac autour de d’une personne allongée. Cela ne m’intéressait pas, je voulais continuer à explorer quand, tout à coup, j’ai compris que je devais revenir, tout de suite ! C’était comme si quelqu’un m’appelait et que je ne pouvais pas l’ignorer, il ne s’agissait pas vraiment d’une voix. Immédiatement après j’ai vu une femme de dos (bonnet de bain, les cheveux qui dépassaient, les bretelles du maillot de bain, de grands grains de beauté dans le dos) elle avait la bouche contre celle d’une enfant allongée sur le sable. Sans transition, je me suis soudain retrouvée dans mon corps, il était incroyablement lourd et douloureux. Après de nombreux câlins, j’ai ouvert les yeux, tout s’est mis à tourner autour de moi. Les gens parlaient fort, tout était brouillé, trop puissant. J’ai perdu connaissance, je me suis réveillée plusieurs jours plus tard. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire avec des mots ? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Je me suis noyée dans un lac.

A quel moment de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Après avoir perdu connaissance et avant que je me réveille.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours ? Davantage consciente et lucide que d’habitude. Après avoir perdu connaissance et avant que je me réveille.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (pour tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.) ? J’étais malvoyante et pour la première fois j’ai vu les feuilles sur les arbres, les plumes et les yeux des oiseaux, des détails sur les poteaux téléphoniques et dans les jardins des gens qui impliquaient une acuité bien plus élevée que 20/20.

Votre ouïe différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (pour tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.) ? Indécise

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ? De loin la plus indescriptiblement merveilleuse expérience de toute ma vie, paix totale, contentement, amour, plénitude, justesse, unicité.