NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Mark D 3382

Description de l'expérience:

Il y avait un long embouteillage dans les deux directions d'un passage pour piétons à l'heure du déjeuner lors d'une journée lumineuse d'été. Je venais juste de visiter l'appartement d'un ami dans la tour Oxo sur la rive sud de la Tamise durant une pause déjeuner de mon travail à l'entrepôt Simplon Orient Express de Venise sur la rue Union Street dans le sud de Londres. J'ai essayé de traverser la route juste avant le passage pour piétons car il n'y avait pas de bruit sur la route et les parents poussaient des enfants à travers le passage. J'étais convaincu que c'était une démarche sûre car il n'y avait aucun bruit dans la rue, la circulation restant paralyzée, peut-être à l'exception du gazouillement des oiseaux dans le parc adjacent.

J'ai penché la tête autour du coin d'une camionnette blanche et après avoir tourné à droite pour regarder aux alentours, j'ai vu une moto s'approcher rapidement, à quelques mètres d'une collision et venir à côté de la camionnette en utilisant le centre de la route. Il n'y avait aucun son, donc le conducteur devait avoir été à cheval sur l'embrayage ou avoir freiné lentement sur une longue distance sans injection d'essence. Le conducteur de la moto a essayé de se détourner brusquement lorsque je suis parvenu au milieu de la route, mais il m'a quand même percuté avec son guidon en plein contre ma cage thoracique droite. J'ai fait une pirouette de 180 degrés et puis les roues de la moto ont continué d'avancer contre ma jambe droite et mes fesses. J'ai senti la roue tourner contre mes jambes et ressenti une brûlure tandis que j'étais soulevé en l'air.

Maintenant, en face du passage clouté, mon champ perceptuel s'était élevé un peu vers les bâtiments qui disparaissaient dans l'horizon loin en bas de la rue. Puis ma vision s'est estompée alors que mes yeux semblaient s'éteindre. C'était juste une seconde ou deux après l'impact de la collision et une fois que j'eusse perdu conscience, il n'y avait plus de sensation physique venant de mon corps.

Quelques gouttes d'urine ont coulé et j'ai essayé de me retenir. Puis, me souvenant que j'avais entendu dire que dans les instants précédant la mort, les intestins se relâchent (en raison du processus de civilisation, l'homme retient du liquide dans les voies urinaires plutôt que de se promener en laissant tout couler n'importe où et n'importe comment). Je me suis rendu compte que je pouvais toucher à ma fin; alors je me suis laissé aller et j'ai laissé quelques gouttes de plus passer. Si j'avais seulement perdu conscience et non pas été tué au moment de l'impact, j'ignorais alors et ignore toujours, si ce phénomène se serait produit.

Une image d'une œuvre d'art que j'avais créée au début de ma jeunesse pour un projet scolaire est entrée dans mon esprit et a remplacé la dernière image visuelle que j'avais vue (de la rue) - c'était un exercice de perspective que j'avais dessiné, avec de grands bâtiments diminuant dans la distance. Dans cet exercice, j'avais couvert chaque panneau de chaque bâtiment avec des découpures de magazines et un panneau dans le centre gauche se démarquait. Là, j'avais remplacé la forme quadrilatère du bâtiment par une photo, celle du visage d'une petite fille.

Je me souviens avoir réfléchi et m'être dit: "C'est donc ça? Je n'ai jamais eu la belle petite fille blonde que j'ai toujours pensé que j'aurais ??? " Puis je me suis arrêté pendant un instant et après avoir absorbé  la bizarrerie de l'image apparaissant après avoir vu la  rue pour la dernière fois, je me suis dit: "Qu'est-ce que c'est que ce bordel?". C'était mon dernier souvenir après l'impact.

Dans l'ensemble, à partir du moment où j'ai été percuté, fait une pirouette avant d'être catapulté, ai perdu conscience, me suis retenu d'uriner, ai vu l'image, ai réagi, ai cogité et m'être exclamé - tous ces moments ont dû durer bien plus longtemps que le temps que j'ai passé en l'air - peut-être dix ou quinze secondes par opposition aux quelques secondes où je m'envolais dans la rue. J'ai atterri peut-être dix ou vingt mètres en bas de la rue, en fait par-dessus le passage pour piétons.

-----------------------------------------------------------

Quelque temps plus tard, j'ai très légèrement repris conscience. J'étais étendu sur le passage pour piétons avec mon visage regardant vers le haut comme si j'étais couché sur un lit. Quand mes yeux se sont ouverts, je me suis rendu compte que je regardais fixement vers le ciel, directement vers le soleil de midi. Je pouvais voir un cercle de têtes qui me regardaient, et en détournant mes yeux de la lumière directe du soleil, j'ai vu quelques visages pleins de larmes.

J'ai penché mon visage à droite et pressé ma joue droite sur la chaussée sombre et froide. Je toussais et divagais beaucoup et je pouvais sentir que j'avais une douleur massive dans ma poitrine droite. J'étais temporairement paralysé et j'ai décidé qu'il était préférable de fermer les yeux légèrement et de digérer ce qui s'était passé. Dans la rue, je voyais que la foule se tenait en cercle autour de moi, peut-être deux, trois ou quatre personnes l'une derrière l'autre à certains endroits, mais personne n'était à moins de deux ou trois mètres de moi. Peut-être cinquante ou soixante-quinze personnes en tout. Il y avait les mêmes poussettes d'enfants devant les pieds de leur mères que j'avais vu avant l'accident. Il y avait un silence total. C'était vraiment dur de respirer.

Je me souviens avoir vu une paire de jambes se précipiter dans la direction opposée, se penchant au niveau de la rue et ramassant mon chapeau de baseball brun - c'était encore à dix mètres en bas de la route. L'homme est venu en courant jusqu'à moi et a dit: "Voici ton chapeau, mon gars - j'ai pensé que tu pourrais en avoir besoin!" J'ai dit "Cheers" ou "Merci" et l'ai utilisé autour de ma main pour m'appuyer.

Parler me faisait vraiment mal, alors j'ai tiré mon tee-shirt et examiné ma cage thoracique. Il y avait une marque rouge large, de deux pouces de long, juste en dessous de mon mamelon droit sur le bord de mes côtes, alors j'ai essayé de prendre quelques souffles massifs et d'enquêter sur l'étendue des dégats. J'étais à peu près capable de respirer profondément, alors j'ai décidé que mes poumons étaient okay et j'ai reposé mon visage vers le bas à nouveau.

Une longue période de temps s'est écoulée (peut-être cinq ou dix minutes) et puis la sensation a commencé à revenir dans mes jambes. Je me suis rendu compte qu'il y avait un poids lourd sur mes jambes et en basculant sur la gauche pour regarder, j'ai vu qu'une moto marron type Kawasaki 1250cc était sur moi ainsi que son gros conducteur. J'ai brièvement entrevu le conducteur (qui avait cherché à dépasser sur un passage à niveau et vis a vis duquel j'étais plein de ressentiment pour avoir enfreint la loi et m'avoir percuté). Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux, mais j'ai remarqué que la moto perdait de l'huile ou de l'essence. J'ai parlé à l'assistance, et ils ont immédiatement soulevé la moto pour la remettre dans sa position normale et l'ont faite rouler sur le bord de la route.

Je ne pouvais toujours pas bouger beaucoup, donc une dizaine de minutes plus tard, j'ai demandé aux gens de me traîner sur le bord de la route, pour que la circulation puisse reprendre. Personne n'a pratiquement dit un mot pendant cela - je ne peux pas m'imaginer combien il aurait été affligeant de voir cet accident. Encore dix ou vingt minutes plus tard, j'ai lutté pour me relever. J'ai remarqué que le conducteur était un messager, et j'ai décidé que si je prenais ses coordonnées, il pourrait perdre son emploi, alors au lieu de cela, je me suis juste rappelé que son vélo avait une plaque d'immatriculation «G» (datant d'environ 1990 ). J'ai eu du mal à reprendre le chemin du bureau, où ils m'ont mis des pansements. J'ai passé les deux prochaines semaines au lit en essayant de récupérer une respiration régulière en dépit de la douleur et en me souvenant de toute l'expérience.

Renseignements généraux:

Genre:     Homme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     Vendredi 9 août 1996

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Accident. Blessure directe à la tête. Une moto m'a percuté sur la route et m'a catapulté dans la rue, peut-être dix ou vingt mètres plus loin, couché sur le dos face au ciel.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Mitigée

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   J'ai clairement quitté mon corps et j'existai en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Etat de conscience et de lucidité normal    Voir ci-dessus.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Mis a part la cessation des sens physiques, j’étais lucide durant toute l’expérience. 

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Plus vite que d'habitude

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification    Le temps semblait certainement rester immobile, comme je l’explique dans la réponse numéro trois. L'impact immédiat a peut-être pris quinze secondes de sensations physiques inexistantes pour se dérouler, délai au cours duquel j'avais atterri sur mon dos et ma tête, une moto avait atterri par-dessus un motocycliste et moi aussi. Il n'y avait aucune sensation d'espace pendant l'expérience - juste un vide.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Comme décrit ci-dessus, après l’impact ma vue s’est assombrie avant que je perde conscience, et ma perception de la profondeur sest élancée profondément dans la distance.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui  J'ai senti qu'immédiatement avant l'expérience peut-être mon ouïe s'était éteinte en quelque sorte, mais j'ai décidé que la moto devait s’être dirigée vers le passage piéton. Après l'impact, il n'y avait aucun sens auditif du tout.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Non  

L'expérience incluait:    un vide

L'expérience incluait:  de l’obscurité

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non 

L'expérience incluait:   un paysage ou une ville surnaturels

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Bref choc, déception, résignation, étrangeté, colère. 

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Soulagement ou calme

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle.    Je me souviens avoir vu une image d'une œuvre d'art que j'avais créée durant mon adolescence pour un projet scolaire. Cela a remplacé la dernière image visuelle que j'avais vue (de la rue) - c'était un exercice de perspective que j'avais dessiné, avec des bâtiments longs et hauts diminuant dans la distance. Dans cet exercice, j'avais couvert chaque panneau de chaque bâtiment avec des coupures de magazines et un panneau dans le centre gauche attirait l'attention. Là, j'avais remplacé la forme quadrilatère du bâtiment par une photo, celle du visage d'une toute petite fille. Je me souviens avoir réfléchi, et m'être dit: "C'est donc ça? Je n'ai jamais eu la belle petite fille blonde que j'ai toujours pensé que j'aurais ???" Cela me semblait tout à fait significatif, comme si j'en avais toujours été conscient, au fond de moi-même, mais c'était soudainement sous mes yeux.

Depuis l'expérience, j'ai eu beaucoup de «dons» qui vont et viennent, par example, une sensibilité sismique aiguë, des expériences prophétiques, etc. - mais j'ai vu et trouvé ce qu'un médium a appelé mon ange gardien que j'appelle «la petite Eva» - c'est un esprit ou un fantôme d'environ huit à dix ans d'apparence et qui est belle, avec de longs cheveux blonds droits. L'apparition d'un ange gardien en 2002/03 et le sentiment qu'il était sur mon épaule gauche en 2004, a perdu un peu de sa valeur de choc du fait du contenu de l'EMI.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Des scènes de l’avenir du monde.  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)   

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui, je suis beaucoup moins enclin vers les religions orthodoxes ces jours-ci, et j'ai un penchant beaucoup plus prononcé vers l'inconnu.

Quelle est votre religion maintenant?   Libéral

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui, je suis beaucoup moins enclin vers les religions orthodoxes ces jours-ci, et j'ai un penchant beaucoup plus prononcé vers l'inconnu.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Non   

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     Avec tous ces dons étranges (ou malédictions comme je les surnomme parfois), ma vie a été vraiment différente depuis août 1996, et mes relations personnelles ont été rares. 

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Comme décrit dans ma réponse!

J'avais 21 ans, je voyais des fantômes, des apparitions, des esprits et des apparitions (entre 2002 et 2004). J'ai aussi eu le don de la sensibilité sismique aiguë pendant de nombreuses années (2002 à 2006). J'ai eu des visions, une prophétie (en 1999) du 11 septembre, des prémonitions devenues réalités, j'ai vu mon propre fantôme (comme s'il avait 21 ans - comme si une partie de mon âme m'avait quitté quand l'EMI s'est produite), etc.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Comme on peut le voir dans les détails que j'ai fournis, toute l'expérience a eu un impact massif sur ma vie - c'est seulement maintenant, une décennie après, que je peux commencer à l'explorer en termes de signification et en relation avec les dons que j'ai eu après.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui J'ai seulement commencé à mentionner mon EMI en passant à plusieurs personnes, comme une manière d'expliquer les dons paranormaux et spéciaux que j'ai depuis 1996.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Indécis(e)  J'avais une vague compréhension d'un point de vue médical, du fait d'une éducation sur les processus de civilisation (biologique et sociologiquement) que j'ai mentionnée à propos des fonctions des voies urinaires dans ma description détaillée de l'événement dans la réponse numéro trois.

Autre que cela, ma seule connaissance portait sur le souvenir des événements de votre vie durant vos derniers instants avant la mort, mais, pour moi, c'était juste une pensée visuelle en voyant l'effet de perspective de la rue à partir d'un angle élevé.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Ce serait vraiment bizarre de rencontrer quelqu'un qui était là ce jour-là, qui a vu l'événement!