NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Marisol HF

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’ai eu un accident automobile en 1991. Un Isuzu Trooper est rentré dans ma Nissan 200zx. Mon véhicule a été trainé sur l’autre voie où j’ai été percuté du côté droit de la voiture. Le siège côté passager est venu s’écraser contre le côté droit de ma tête. Ils ont été obligé d’arracher la portière de la voiture avec un vérin hydraulique du fait que l’autre côté était bloqué par une rambarde. Ils ont pris conscience que je ne répondais plus et que mes signes vitaux faiblissaient, de sorte qu’ils ont compris que je venais de faire un arrêt cardiaque et respiratoire. Ils ont tenté de me réanimer tout en constatant que je ne répondais plus. Mes pupilles étaient dilatées. J’avais glissé dans le coma. J’ai été transférée au Centre Hospitalier de San Juan pour y recevoir les premiers soins. Trois semaines plus tard, j’ai été transférée dés que je suis sortie du coma. Ils m’ont opérée de l’œil droit deux fois afin de traiter une diplopie (c’est-à-dire « vision double » ; mon œil avait changé d’orientation). Quand je me suis réveillée, je n’ai pas reconnu mon mari. En parlant avec candeur, je dirai que je ne l’appréciais plus du tout. J’ai reconnu par contre ma mère, mon père et mes enfants, mais pas mon mari. Je me suis souvent demandé pourquoi ? Je lui ai demandé et il m’a dit qu’il ne savait pas pourquoi il en était ainsi. Il a fini par avouer qu’il m’agressait verbalement. Vous vous demandez peut-être comment j’ai fini par le découvrir et la réponse est que je suis tombée sur un journal que je tenais dans lequel j’écrivais ABSOLUMENT TOUT. Depuis, mes goûts vestimentaires ont changé ; mes couleurs préférées ne sont plus les mêmes qu’autrefois. 

Quand je suis sortie du coma, je me souviens avoir entendu les pleurs de deux bébés. Je me souviens qu’il s’agissait de jumeaux, un garçon et une fille. Ma mère m’a affirmé qu’ils n’avaient jamais existé mais moi j’étais sure du contraire. A peu près un an plus tard, j’étais dans la cuisine chez moi, me sentant très triste. J’ai soudainement fondu en larme. Et là, comme tombé du ciel, se tenait un garçon d’à peu près deux ans qui me regardait en souriant, un enfant irradiant beaucoup de lumière. Ma tristesse s’est aussitôt envolée. Je me suis approchée pour le toucher mais il a disparu. 

Pendant mon séjour à l’hôpital je suis tombée enceinte. J’ai accouché d’un petit garçon en pleine santé. Il pesait dix livres ; c’est la lumière de ma vie. Mon fils m’a donné la force de continuer à me battre et à cause de lui, j’ai poursuivi mon chemin avec grand optimisme.

Le médecin qui s’est occupé de moi quand j’ai eu mon accident m’a dit que je ne serai plus jamais la même. C’est vrai que je ne suis plus la même ; je suis devenu un meilleurs être humain. Le docteur a dit à mes parents que je ne parviendrai pas à faire des études du fait que ma mémoire ne parvenait pas à retenir les informations. Il a dit aussi que je ne parviendrai plus à conduire une voiture. Je ne pouvais plus lire ni marcher. Je l’ai surpris en donnant le meilleur de moi-même. Aujourd’hui, je conduis, j’écris et je fais des études. J’ai même achevé le lycée, je marche vraiment bien, je n’écris pas trop mal, bien qu’avec lenteur.

Ma récupération a été très lente. J’étais souvent d’humeur massacrante du fait qu’il me fallait faire des efforts interminables pour faire n’importe quoi, mais cela a développé en moi la tolérance et m’a appris la patience. Par-dessus tout, j’ai appris que nous ne réalisons pas les choses quand nous le voulons, mais plutôt quand c’est pour nous le bon moment.

J’accorde aujourd’hui une plus grande valeur à la vie. Je suis devenue plus sensible à la douleur d’autrui et j’accorde plus d’importance à ma vie de famille ; j’aime avec une plus grande intensité. Entretemps je me suis remariée avec un homme qui m’aime, me chérit et m’accepte telle que je suis.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?  Oui. J’ai appris à parler, à manger et à m’occuper des affaires courantes. 

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?    Oui. J’ étais dans un coma suite à un accident d’automobile. J’ai souffert d’un arrêt cardiaque et respiratoire et ils m’ont ressuscitée à coups d’électrochocs.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?   

Plus consciente et lucide que d’habitude. J’étais plongée dans le coma pendant toute l’expérience. Maintenant je dors moins et suis plus consciente de ce qui m’entoure. J’accorde une plus grande importance à tout et tout le monde.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?     Indécis(e)    Quand je suis sortie du coma j’ai dû avoir recours à des lunettes de soleil du fait que la lumière me dérangeait.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?    Non   

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?  Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?  J’ai éprouvé la joie la plus intense que j’ai jamais vécue. Je ne voulais pas revenir. J’ai ressenti une impression de paix et de sécurité d’une intensité exceptionnelle. J’ai ressenti de l’amour, de la joie, de la pureté ; il y avait ni espace ni temps. Il y avait une odeur de rose incroyable parmi bien d’autres impressions.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?   Oui. C’était incroyable. Je me trouvais dans un tunnel complètement sombre. Il n’y avait pas de sol. Je flottais. Au bout j’ai perçu une toute petite lumière. J’ai entendu des voix dans le lointain sans pouvoir comprendre ce qu’elles disaient. C’était comme si je me trouvais dans une bibliothèque où des gens parlent très doucement. Il y avait une incroyable parfum de roses rouges. J’ai commencé à marcher, marcher, marcher. Je voulais atteindre la lumière parce ce que je savais qu’elle me conduirait dans un lieu spécial. J’ai remarqué cependant que je ne parvenais pas à m’approcher de la lumière et j’ai commencé à lever les bras vers le ciel. J’ai commencé à prier, disant ; « Seigneur, mon âme te vénère et te glorifie. Aide-moi Seigneur. Je veux atteindre la lumière et je n’y parviens pas. Soudain j’y suis arrivée.

Avez-vous vu une lumière?  Oui. C’était une lumière si intense qu’il était impossible de la fixer très longtemps sans devenir aveugle. Il est arrivé un moment où, à force de la regarder si longtemps, tout me paraissait blanc.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?  

Oui. Je me trouvais dans le tunnel et j’ai commencé à prier. Un ange m’est apparu. Quand l’ange est apparu, le parfum de rose est devenu plus intense et l’ange s’est adressé à moi d’une voix sublime. L’odeur qui émanait de sa bouche était faite de parfum de rose. Il me dit : « Ma fille, ne te préoccupe pas. Tu as choisi la voie juste.»  Quand il m’a dit ça, je me suis approché de la lumière et quand j’ai réalisé qu’on pouvait rentrer dans cette lumière  ce que j’ai fait, et ce fut alors comme si je me lançais dans un vide. J’ai commencé à percevoir les choses comme si elles étaient vraiment trop blanches et d’une grande clarté. Soudain j’ai aperçu des nuages, des oiseaux ; j’ai aperçu un très beau jardin et des fleurs. Tout aussi soudainement, j’ai vu une porte très large et je me suis approchée pour l’emprunter. La porte était fermée. J’ai commencé à l’ouvrir et j’ai aperçu un homme vénérable habillé de blanc qui s’est approché de moi et m’a dit ; « Ma fille, NON. Il n’est pas encore temps. Tu dois retourner. Tu dois encore accomplir certaines choses.» Brusquement, je me suis retrouvée essoufflée quand j’ai essayé de respirer du fait que je n’avais plus d’air. Ma mère me touchait. C’est à ce moment-là qu’a commencé ma grande aventure du retour sur la planète Terre.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?    Non    

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?    Non     

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers?    Oui, mais j’ai déjà évoqué cela au paragraphe précédent. 

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?    Oui. C’était comme si je me trouvais dans un autre monde.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?    Oui. Au paradis il y a paix et amour, comme c’est dit dans la Bible.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?     Indécis(e)   

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?   Non     

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Oui. Je prévois les choses.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?    Oui, avec tous ceux que j’approche, à l’église, les parents, les amis.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?    Non     

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu ?   

l’expérience était tout à fait réelle.     

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:   

 l’expérience était tout à fait réelle.     

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?   Oui.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?    Oui    En effet ; j’expliquerai bientôt.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?   Oui, mes croyances et pratiques se sont accrues de façon positive.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?   Non    

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?    A un autre moment.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?     Indécis(e)  

Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?   Tout est parfait et je suis heureuse parce que je vous cherchais et vous ai trouvé.