NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Marilyn R

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Mon père a emmené ma mère, ma sœur et moi chez ma tante pour une visite d’une journée tandis que lui allait travailler. Ma mère et sa sœur confectionnaient une couette. Elles ont dit à mes trois cousines, ma sœur et moi d’aller jouer pour dans la salle de jeu au sous-sol. Nous avons décidé de jouer au cheval et au cavalier, on enroulait une corde-à-sauter  autour du cou et on se mettait à quatre pattes, la cavalière montait sur le dos et on la promenait. J’ai été désignée pour faire le cheval et ma cousine la plus âgée m’a noué la corde-à-sauter autour du cou. Je lui ai dit que c’était trop serré, qu’il fallait desserrer. Au lieu de cela elle a serré davantage, ce qui me gênait pour respirer. Je lui ai redit de desserrer, elle a resserré à nouveau en disant qu’elle n’y parvenait pas. A ce moment-là je n’inspirais plus que très peu d’air. Paniquée, j’ai demandé à ma jeune sœur d’enlever la corde, elle a essayé mais n’arrivait pas à défaire les nœuds. Elle a demandé qu’on aille chercher ma mère. Je me suis dirigée vers les escaliers mais je me suis senti tomber, glissant dans une obscurité totale. Je pouvais respirer, mais j’avais l’impression d’être aveugle. J’étais terrorisée et j’avais peur de bouger. J’entendais des sons effrayants dans le noir, incapable de voir ce que c’était. Je me suis mise à pleurer.

Tout à coup, j’ai vu une lumière blanche au loin, je me suis dit que je devais aller vers elle, mais j’avais trop peur d’avancer dans le noir. J’avais l’impression d’entendre quelqu’un marcher vers moi sans le voir. Soudain j’ai senti qu’on me prenait dans les bras et j’ai été environnée de lumière. J’ai regardé le visage souriant d’un homme, il m’a dit s’appeler Jésus, de ne pas avoir peur, qu’il était là pour me ramener. Il avait des cheveux bruns jusqu’aux épaules, les yeux marron foncé. Il avait aux pieds des sandales de cuir avec des lanières passant entre les orteils et nouées aux chevilles. Il portait une longue robe à manches amples, recouverte d’une longue tunique bleue. Une corde dorée était nouée autour de la taille. Sa voix était très douce, aimable, presque musicale. Je ressentais de l’amour pur, une sécurité et une confiance totales.

Tandis que nous gravissions des marches, j’ai remarqué que la paroi gauche était toujours celle du sous-sol, mais qu’à droite elle disparaissait, à la place je voyais un magnifique jardin empli de grandes herbes et de fleurs sauvages. Des oiseaux chantaient, des papillons voletaient. De jeunes enfants jouaient en poursuivant des agneaux, j’entendais leurs rires. Cela semblait tellement amusant. J’ai demandé si je pouvais aller jouer avec les enfants, il m’a répondu que ce jour-là nous ne le pouvions pas car il m’avait déjà gardé trop longtemps avec lui. Il m’a dit d’être une gentille fille et m’a fait promettre de dire au monde ce que j’avais vu. Si je le faisais, j’allais pouvoir venir me promener avec lui dans le jardin lorsque le temps serait venu. Il m’a embrassée sur le front, de la main il a poussé la porte du sous-sol en disant : « Repars mon enfant, ce n’est pas ton heure. ». La porte s’est ouverte et il m’a déposée sur le sol. J’essayais d’aspirer une bouffée d’air mais n’y parvenais pas. Ma mère et ma tante sont arrivées en courant, elles ont coupé la corde qui m’enserrait le cou.

J’avais la gorge toute rouge, douloureuse et la voix très rauque. Ma mère m’a demandé comment j’avais réussi à monter l’escalier dans cet état. J’ai répondu  que je n’y étais pour rien, qu’un homme m’avait portée. Ma mère et ma tante ont demandé de qui il s’agissait. Ma tante a crié aux filles en bas : « Y a-t-il un homme en bas ? ». Toutes ont affirmé qu’il n’y en avait aucun. J’ai répliqué qu’il y en avait bien un et qu’il m’avait portée. Elles ne m’ont pas crue. Je suis redescendue au sous-sol et j’ai posé la même question à mes cousines et à ma sœur, mais elles ne l’avaient pas vu. Ma sœur a déclaré qu’elle m’avait vu tomber, qu’elle était venue m’aider, mais que j’avais disparu quand elle était allée dans les escaliers. Personne ne m’avait vue être portée. Je m’étais fait une grande plaie au menton en heurtant la première marche lorsque je m’étais retrouvée dans l’obscurité totale. Tout le monde  m’avait vu tomber et disparaître, personne ne m’avait vu monter les escaliers.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui  Ma cousine m’a noué une corde-à-sauter autour du cou alors que nous jouions au sous-sol. Nous jouions au cheval et au cavalier, l’un faisant le cheval en se mettant à quatre pattes, l’autre s’asseyant sur le dos du premier qui le promène. Ma cousine a resserré les nœuds jusqu’à ce que je ne puisse plus respirer, tout est devenu noir et je suis tombée. 

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?  Oui     Parce que je ressentais tant d’amour, de dévotion, d’appartenance, de tendresse et de sécurité totale. 

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Je pense que c’est lorsque j’ai senti qu’on me soulevait et que j’ai été environnée par la lumière. Ensuite j’ai commencé à parler avec l’homme qui m’a dit s’appeler Jésus. 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours ? Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours ?      Etat de conscience et de lucidité normal 

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.    C’était comme dans la réalité, comme si un homme réel m’avait effectivement portée dans les escaliers. 

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.   Mon ouïe était bonne avant et après. 

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?   Non    

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?   Amour pur et sentiment de sécurité.    

Avez-vous traversé un tunnel ?   Oui   Il faisait noir comme de l’encre, je ne voyais rien, comme si j’avais été aveugle. Puis une petite lumière blanche est apparue au loin, mais j’avais trop peur d’avancer vers elle et je me suis mise à pleurer. 

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?   Oui   La lumière était loin et je ne pouvais pas aller vers elle car j’avais peur. Ensuite j’ai senti qu’on me soulevait, puis la lumière blanche m’a environnée, j’étais dans les bras de Jésus. Il m’a dit de ne pas avoir peur, qu’il allait me ramener car ce n’était pas mon heure. 

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?   J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle

L’homme qui est venu me prendre dans ses bras, il s’agissait de Jésus. Il avait une voix très douce, affable, presque musicale, très apaisante. 

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?   Oui   L’homme qui est venu me prendre dans ses bras, il s’agissait de Jésus. Il avait une voix très douce, affable, presque musicale, très apaisante. Il avait des cheveux bruns jusqu’aux épaules, les yeux marron foncé. Il portait une longue robe blanche avec une tunique bleue par-dessus. Celle-ci était resserrée à la taille avec une corde dorée. Il avait des sandales de cuir avec des lanières remontant sur les jambes. Tout ce que je ressentais, c’était de l’amour pur et un sentiment de sécurité. 

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?   Non    

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?   Non    

Avez-vous semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?   Un monde nettement ésotérique ou surnaturel

Jésus a traversé un magnifique jardin en me portant. Là se trouvaient d’autres enfants qui riaient, jouaient en poursuivant des agneaux et des papillons. Il y avait de belles fleurs sauvages partout. Il y faisait chaud et c’était ensoleillé. 

Le temps a-t-il semblé accélérer ou ralentir ?   Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps

C’était comme si le temps s’était arrêté. J’ai eu l’impression de rester longtemps dans les bras de Jésus, pourtant il ne s’était écoulé que quelques minutes quand j’ai été ramenée. 

Avez-vous soudainement semblé comprendre tout ?   Sur moi ou sur les autres 

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?   Non 

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?   Je suis arrivé(e) à  une barrière que je n’étais pas autorisé(e) à franchir ; ou bien j’ai été « renvoyé(e) » contre ma volonté

Quand j’ai traversé le jardin dans les bras de Jésus, je ressentais tant d’amour et de sécurité que je lui ai demandé si je pouvais rester et jouer avec les enfants. Il m’a regardée en souriant et il a répondu : « Non mon enfant, ce n’est pas ton heure, tu dois repartir. ». 

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ? Non  

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir suggérant que l’existence persiste (ou non) après la vie terrestre (vie après la mort) ?   Oui   J’ai vu de jeunes enfants et des agneaux dans un magnifique jardin. Des oiseaux chantaient et des papillons voletaient. Je sentais le soleil me réchauffer la peau, il m’a dit que si j’étais gentille, que je racontais ce que j’avais vu, alors quand mon heure allait venir j’allais pouvoir venir dans le jardin me promener avec lui. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir suggérant que Dieu ou être suprême existe (ou non) ?   Oui   Jésus le fils de Dieu m’a soulevée et portée dans les escaliers du sous-sol. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir suggérant que vous existiez (ou non) avant votre vie actuelle ?   Non    

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant qu’il existe (ou non) un lien ou une unité/unicité ésotérique dans l’univers ?   Oui   Je me suis promenée dans les bras de Jésus, dans un magnifique jardin. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant le sens ou le but de la vie terrestre ?   Non    

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant les difficultés, défis, épreuves de la vie terrestre ?   Non    

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant l’amour ?   Oui   J’ai ressenti l’amour pur, la tendresse et un sentiment de sécurité. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert d’autres information / un autre savoir spécifiques que vous n’avez pas mentionné pour d’autres questions et qui serait pertinent pour vivre nos vies terrestres ?   Non    

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?   Oui   Je savais avec qui je m’étais trouvée. Ainsi qu’il me l’avait demandé, j’ai dit à mes parents ce qui s’était passé. Je sais que le paradis existe car j’en ai vu une petite partie. 

Ce qui s’est produit pendant votre expérience comportait :   Un contenu totalement conforme aux croyances que vous aviez au moment de votre expérience    

Comparez le degré de précision de votre souvenir de l’expérience avec le souvenir d’autres évènements qui se sont produits à l’époque ?   Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   Je n’oublierai jamais mon expérience, c’est comme si je l’avais vécue hier. Je m’en souviens très nettement. Je me rappelle à peu près tout dans ma vie, toutefois cette expérience est plus nette. 

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Après mon expérience, j’ai prédit des choses qui se sont produites, ce qui a fait peur à ma famille. Ma mère m’a prise en aparté, affirmant qu’elle me croyait mais que cela effrayait tout le monde. Donc si je savais des choses, je devais les garder pour moi. Quand quelqu’un allait mourir, je le savais trois jours à l’avance, je le disais à ma famille et trois jours plus tard la personne était morte. Ma grand-mère a dit à mon père que j’étais possédée par le diable, cela lui a tellement fait peur que ma mère m’a dit de garder le silence quand de telles choses me venaient. Encore aujourd’hui, je sais quand quelqu’un que je connais ou que j’ai connu va mourir. C’est une chose à laquelle je me suis habituée et je le garde souvent pour moi. J’ai également vu des esprits ou je leur ai parlé. Le jour de son enterrement, mon beau-père décédé m’a téléphoné, il m’a dit que j’étais la seule qu’on l’autorisait à contacter. Il voulait que j’annonce à ma belle-mère qu’il allait bien. Il m’a indiqué être en compagnie d’un homme qui me connaissait. Quand je lui ai demandé de qui il s’agissait, il m’a répondu que c’était l’homme qui m’avait portée dans les escaliers du sous-sol alors que j’avais 6 ans. Je n’avais jamais parlé de mon expérience à mon beau-père, cela m’a donc stupéfiée. 

Mon expérience a directement entraîné :   Des changements moyens dans ma vie 

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?   Oui   Parce que je savais avec certitude que Dieu et le paradis existent. J’en ai informé ma famille. 

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?   Oui Simplement savoir que lorsque mon heure viendra, je pourrai à nouveau me promener dans ce jardin avec Jésus, c’est très important pour moi. 

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Oui   Si quelqu’un va mourir, je le sais trois jours à l’avance. J’ai vécu une expérience hors du corps, des projections astrales de moi-même se sont séparées de moi, le souvenir est resté très net (mon premier souvenir c’était à l’hôpital alors que j’avais 1 mois) je me souviens effectivement que mon père et ma mère regardaient à travers une porte vitrée un bébé qui pleurait dans un berceau transparent. Mes parents m’ont souvent répété que je ne regardais pas par la vitre car j’étais dans ce berceau. 

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui J’en ai parlé à ma mère et à ma tante aussitôt après, ainsi qu’à ma sœur et à mes cousines. Ma tante ne m’a pas crue, ma mère et ma sœur oui. Adolescente je l’ai raconté à des amis. Au cours de ma vie j’en ai parlé à des personnes qui croient en ce genre de choses. 

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?   Non    

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :   L’expérience était tout à fait réelle. Elle l’était pour moi. La seule manière dont je puisse le décrire, c’est que je suis allée faire une visite et que j’ai dû revenir chez moi. 

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :   l’expérience était tout à fait réelle Aujourd’hui elle est pareille aux souvenirs de mon enfance. 

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Non    

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Non    

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, a reproduit une partie de l’expérience ?   Oui   Quand mon beau-père est décédé, mon téléphone a sonné à 3 h du matin le jour de son enterrement. J’ai répondu et c’est lui qui était au bout du fil. Il voulait que je fasse passer un message à ma belle-mère, il souhaitait qu’elle sache qu’il allait bien. Il m’a indiqué que j’étais la seule personne qu’il était autorisé à contacter. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, il a dit qu’il était avec quelqu’un qui me connaissait. J’ai demandé de qui il s’agissait, il a répondu que c’était l’homme qui m’avait portée dans les escaliers du sous-sol quand j’avais 6 ans. Ce qui est bizarre, c’est que je n’avais jamais raconté cette expérience à mon beau-père. 

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?   Non 

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?   Oui     

Selon vous, quelles actions intéressantes un organisme national consacré aux expériences de mort imminente (EMI) pourrait-il mener ?        Fournir des informations exactes afin de convaincre tous les non-croyants du monde que Dieu existe, ainsi que le paradis où l’on va après la mort. La seule chose nécessaire, c’est de croire, d’accorder notre confiance à Dieu, alors il prendra soin de nous et nous protègera du mal. 

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire. Non