NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Marie W

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Avant ma mort, je vivais dans le sud-ouest des Etats-Unis et je suis sortie de mon Etat pour aller travailler. J’étais à l’extérieur de la ville pour mon travail. Je me souviens d’avoir marché dans le couloir en direction de ma chambre, mais je ne suis pas certaine d’y être arrivée. Il était tard et je voulais dormir. J’avais une terrible impression que quelque chose n’allait pas, mais je l’ai ignorée, j’éprouvais juste une sensation de gêne. J’avais l’impression que quelqu’un était dans ma chambre, se cachant et m’observant. On m’a attrapée sous les bras, une autre personne était présente. On m’a entraînée ailleurs. Pendant quelques brèves minutes, la lumière a disparu, il faisait tellement sombre. J’ai perdu connaissance. Quand je suis revenue à moi, j’étais dans un autre endroit, enfermée dans une pièce qui m’a fait penser à un mauvais film. J’ai hurlé : « Je suis en train de mourir, vous êtes en train de me tuer. ». Je me suis pris la poitrine parce que je ne pouvais plus respirer. Ensuite, je suis partie. 

Je me suis instantanément retrouvée dans un autre endroit. Il n’y a eu ni tunnel, ni rencontre avec des membres décédés  de ma famille; je suis morte, c’est tout. En cet instant, j’ai su que je rencontrais Dieu. Ma peau avait disparu, mon corps aussi. J’ai regardé mon corps disparaître tandis qu’il se convertissait en son et en lumière. J’ai commencé à partir simultanément vers le haut et l’extérieur. Je tentais de regarder mon corps gisant sur le sol en contrebas, quand un Ange a enroulé un rayon de lumière autour de moi en disant : « Tu ne dois pas te lamenter sur le corps, le temps est venu d’aller avec moi."

Mon esprit était partout, il devenait tout simultanément. On m’a dit que j’avais mérité le droit de monter. Tandis que j’étais suspendue dans l’atmosphère, j’ai pu voir ce que j’ai compris être « l’œil de Dieu », c’est ainsi qu’on me l’a désigné. Puis j’ai vu au loin ce qui semblait être un genre d’oiseau géant volant droit dans ma direction. C’était un aigle doré étincelant qui m’a très violemment heurté la poitrine. Son corps n’a plus fait qu’un avec moi, sa tête était la mienne, ses ailes étaient mes bras. Ceux-ci étaient étendus et j’avais les pieds tendus vers le bas, l’un croisé sur l’autre. J’ai senti la chaleur de l’expérience avec ce grand aigle, mais ce n’était pas douloureux. Tandis que cela se produisait, je m’élevais de plus en plus haut. Ensuite une paire de mains est apparue. Elles étaient stupéfiantes ! J’ai instantanément compris qu’il s’agissait des mains divines de Jésus. Il les a tendues et je me suis retrouvée entre ses mains. Il m’a transportée, me tendant au Maître suivant. 

J’ai entendu des sons exquis tout autour de moi et à travers moi. C’était comme de la musique sans en être. Il y avait des notes et des fréquences, chaque note et chaque mélange de fréquences modifiait mon expérience pour l’étape suivante.

J’ai voyagé partout. Je suis passée d’un maître ascensionné à l’autre. Avec chacun d’eux j’étais entraînée dans une dimension différente. Dans chaque dimension j’ai été témoin de rituels funéraires de la culture visitée. J’ai vu les cultures amérindiennes, égyptiennes et même d’autres inconnues. Non seulement je les ai vues mais j’ai également acquis des connaissances de chaque dimension et culture. Lorsqu’une expérience se terminait, un autre Maître arrivait et prenait la place. J’ai traversé des systèmes planétaires et solaires, ainsi que des éléments appelés systèmes de grille d’univers.

Dès que j’étais confrontée à un élément, la connaissance de sa signification et de son usage était instantanément téléchargée en moi. L’endroit qui m’a inspiré le plus de questions s’appelle « Centre de Guérison de l’Univers ». Il s’agit d’un système de grille. On m’a permis d’en faire l’expérience. Une partie du processus d’ascension implique que nos vies soient téléchargées dans la matrice de création. Le système de grille de guérison de l’univers et la matrice de création sont deux choses différentes.

J’ai rencontré d’autres personnes ascensionnées qui ont été des personnages majeurs durant leur vie. Ces personnes portaient des messages de grande importance par la façon dont elles ont vécu et dont elles sont mortes.

A un moment donné, je me suis mise à tomber en basculant en arrière dans un trou noir. Tout était épais, obscur, effrayant. Je ressentais une grande émotion autour de moi. Quelque chose se passait mal, mon expérience était hors de contrôle sans que je sache pourquoi. La sensation de chaos était forte. Tout à coup des choses se sont mises à passer extrêmement vite. Je faisais l’expérience d’un endroit très sombre, mauvais, empli de présences menaçantes. J’ai rencontré un être qui m’a dit que je vivais l’expérience de Pluton et qu’il n’allait pas me laisser partir. Afin d’être à nouveau libre dans la lumière, je devais imaginer une formule, une sorte de négociation. J’ai dû y parvenir parce que je suis retournée dans la lumière comportant les fréquences et les notes. J’étais toutefois assise dans une chaise à très haut dossier avec un genre de petit bureau devant moi.

Derrière moi se trouvait un Ange très grand, il m’a dit s’appeler Metatron.  Il était vêtu de violet-rubis profond. Ses membres avaient davantage l’air de lumière et de couleur que de bras et de jambes.  Metatron était mon maître spirituel. Il m’a expliqué de façon très détaillée comment des erreurs peuvent se produire à la mort. Il a indiqué que le voyage de la mort est plus long et compliqué que les humains ne l’imaginent. C’est rare, mais les choses peuvent parfois mal se dérouler. Pendant ce temps, les Maîtres et les Anges se tenaient à l’écart et me guidaient. Lorsqu’ils ont considéré qu’ils devaient peut-être faire autre chose de moi (au lieu de se contenter de me garder dans l’au-delà et de ne pas me permettre de repartir), les Maîtres qui m’avaient en charge ont demandé la permission divine du conseil des 7 afin d’intervenir et de modifier mon expérience. Tandis que j’étais assise derrière le bureau en compagnie de Metatron, celui-ci m’a déclaré que lorsque je les avais rencontrés il n’était pas prévu que je reparte, le temps de rester était venu pour moi.

Un des souvenirs que je chéris le plus, c’est lorsque Metatron nous a menés dans un endroit totalement obscur (pas négatif, noir seulement). En me disant de regarder, Il a fait un mouvement de balayage avec sa grande aile (qui ressemblait davantage à un membre de lumière). J’ai alors contemplé une vision inspirant une révérence tellement incroyable que les mots ne peuvent l’exprimer. Il m’a expliqué que je voyais ce qu’on appelle la Matrice de Création. Dieu est création. La création est ce qui émerge de l’obscurité. La lumière vit dans l’obscurité. C’est le sans-forme qui crée les formes que nous sommes, l’endroit où nous vivons, ainsi que tout l’univers visible ou non.

Mais une fois dans l’expérience, je leurs posais tant de questions dont j’exigeais les réponses, qu’ils ont été intrigués par ma curiosité et ma détermination. En fait, ils ont déterminé que je n’allais pas être sereine. Le tunnel dont je n’ai pas fait l’expérience, mais que l’on m’a autorisée à voir, est en fait un trou de vers. Il existe un terme technique, mais je ne m’en souviens pas pour le moment. Quoi qu’il en soit, ce tunnel existe bien dans notre monde. La lumière à l’intérieur ou à son extrémité, c’est l’éclat de Dieu.

Sur le bureau, Metatron m’a fait poser les mains sur ce qu’il a qualifié de « texte sacré ». J’ai senti ce livre. Il est fait d’une substance qui ne ressemble pas du tout au papier, c’est beaucoup plus raffiné, je voyais à travers les pages. Celles-ci étaient faites de lumière avec une tranche dorée. L’odeur était pratiquement un parfum d’histoire et de divinité, j’en étais stupéfaite. Lorsque je l’ai touché, j’ai pleuré à cause de la sacralité écrasante qu’il comportait. Metatron a pointé certains passages ainsi que des éléments très importants me concernant. Il m’a ensuite appris qu’on le nomme « Annales Akashiques ».

Nous avons dû nous rendre à la réunion du conseil. On m’a permis d’être présente dans la salle, mais ni de parler, ni d’interférer d’une manière quelconque. Au cours de la réunion, les Maîtres ont demandé qu’une décision soit inversée, ce qui changeait tout. A cause de toutes les rencontres que j’avais faites, de leur influence sur mon essence, il a été décidé qu’ils allaient tenter une réincarnation immédiate. Ils se sont tournés vers moi en disant que si j’acceptais ce nouveau contrat, je devais comprendre que j’étais morte pendant une longue période en temps terrestre, que j’étais déjà ascensionnée. Ils m’ont également indiqué qu’ils avaient déjà fait cela pour d’autres avant moi, mais qu’il s’agissait d’une situation très rare, extrême. Il allait falloir m’altérer. Ils ont déclaré que s’ils le faisaient, ils ne pouvaient même pas m’assurer que j’allais survivre sur terre. Ils ont précisé que j’allais souffrir comme toute femme ayant subi ce niveau de mort traumatisante. Grâce à eux, ma guérison allait toutefois être grandement aidée, accélérée, si j’en acceptais les conditions. De nombreuses discussions se sont poursuivies au sein du conseil et des Maîtres. Finalement, j’ai accepté.

Les modifications physiques ont été extrêmes. En premier lieu, j’ai perdu mon identité. Je ne savais plus qui j’étais. Je ne me souvenais plus de ma propre famille. Je ne répondais pas à mon nom. Avec le temps, j’ai fini par me rappeler. Il est notable qu’environ trois mois plus tard je sois tombée sur le livre du Dr Kenneth Ring : « En route vers Oméga ». Pour la première fois ses éclaircissements m’ont fourni la définition d’une EMI.

J’ai perdu la peau des bras, des jambes, de la poitrine et des oreilles. Au cours des 3 années suivant mon retour, j’ai lutté intensément pour que ma peau guérisse. L’ADN d’ange qu’on m’a instillé dans le corps a permis de le stabiliser afin qu’il se rétablisse. Il s’agissait d’un effet direct du retour à travers le feu et l’eau lors de ma renaissance. Je suis revenue dans mon corps précédent, mais pratiquement tout le reste me concernant est différent.

Au début, une fréquence non-humaine se trouvait dans ce corps afin de le maintenir en vie. Je me suis instantanément retrouvée profondément médium. Je savais des choses que je n’avais jamais connues ni étudiées. J’avais des capacités de guérison énergétique immédiate. J’étais perdue dans l’existence humaine, je luttais pour comprendre les fondements de la vie physique et comment vivre en tant qu’être humain. De manière perturbante, tout élément terrestre m’était étranger. A l’inverse toutes les choses spirituelles m’étaient automatiquement connues. Je comprenais le fonctionnement intriqué de l’univers et de la création. Par contre je pleurais de mon incapacité à comprendre ce qu’était une douche et son fonctionnement. La lumière du jour me brûlait les yeux, les sons du quotidien me donnaient l’impression que ma tête allait éclater. Je ressentais la douleur et la souffrance des gens comme si c’étaient les miennes. J’entendais toutes les pensées comme s’il s’agissait de conversations. Il m’a fallu longtemps pour me rendre compte que je répondais aux pensées des gens comme s’ils m’avaient parlé à voix haute, ce qui leur faisait peur. Des inconnus sont venus droit sur moi, me fixant en disant : « Vous êtes quoi ? », avec naïveté je le leur ai dit. Ce qui s’est avéré être une grossière erreur.

Aujourd’hui, je suis praticienne en bien-être holistique. Mon corps et mon esprit sont guéris. Je suis complète. Les Anges, le Conseil et les Maîtres ont tous tenu parole, tout ce qu’ils m’ont dit est exact.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui  J’ai été enlevée contre ma volonté et brutalisée par un très dangereux criminel. Il s’était adjoint la complicité de plusieurs autres.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?  Oui     Il n’existe aucune langue qui rende correctement compte de la véritable expérience. Par ailleurs, mon expérience de mort a été longue, impliquant à un niveau profond de nombreuses rencontres et des changements pendant l’intégralité de son déroulement. J’ai fini par comprendre que cela s’est passé ainsi parce que je n’étais pas censée revenir. Lorsque la décision initiale a été inversée, de nombreuses altérations ont eu lieu afin de s’adapter à cette décision et aux choix qui s’avéraient nécessaires.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?            Au cours du processus d’ascension.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours.      Davantage consciente et lucide que d’habitude.    Ce n’est pas comparable.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   Lorsqu’un des Archanges a effectué un balayage du bras et ouvert la matrice de création devant moi, j’étais à côté d’eux tandis qu’ils me l’expliquaient, je regardais directement dans la matrice, ce qui a modifié ma vue. Avant l’expérience, je portais des lunettes. Au cours de la première année qui a suivi, j’ai vu avec netteté sans correction. Par la suite, la lumière me blessait les yeux et j’ai porté des verres fortement teintés, non seulement en protection contre la lumière du jour, mais aussi de l’éclairage intérieur.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   Je n’ai pas eu de modification de l’ouïe, mise à part mon incapacité à supporter les sons humains pendant quelques temps. Mon ouïe est bonne cependant.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?   Oui   je voyais ce que les gens faisaient sur terre, j’entendais ce qu’ils disaient. J’ai su que la tragédie du 11 septembre allait se produire. J’ai également vu des détails d’un possible désastre apocalyptique.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?   Quand je suis tombée dans le trou noir, j’ai ressenti du chagrin, de la tristesse et de la terreur provenant d’autrui (pas de moi-même). Il y a également eu des émotions humaines lors de la visite de Pluton.

Mais l’expérience en elle-même était intense, profonde, pénétrante, impliquant amour, acceptation, estime et soutien de manière inconditionnelle.  

Avez-vous traversé un tunnel ?   Non   J’ai été vivante, puis totalement dans l’au-delà.

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?   Oui   Une lumière transcendantale étincelante, mais les attributs de cette lumière changeaient en fonction de l’endroit où je me trouvais et de qui m’accompagnait.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?   J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle

J’ai rencontré de nombreux êtres, Jésus, Marie, des Archanges, Metatron.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?   Oui   J’ai séjourné auprès d’un chamane très puissant ayant participé de façon très importante à ma mort et ma renaissance. J’ai également rencontré Jeanne d’Arc et quelques autres personnages historiques. La rencontre avec ces derniers était plutôt liée au fait que j’ai traversé des dimensions où ils séjournent actuellement.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?   Oui   J’ai rencontré un enfant censé naître de ma sœur, il ne s’est toutefois pas incarné par elle à la suite d’un choix de vie qu’elle a fait. J’ai vu un homme auquel j’ai été mariée étant plus jeune, il est mort dans un accident terrible. Il est notable qu’il était en partie Cherokee.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?   Oui   Au cours de mon expérience on m’a rappelé certains évènements qui se sont produits durant ma vie. Ils expliquent la structure de celle-ci, les évènements et comment ils font partie d’un tout plus important dans ma vie jusqu’à l’époque (comme par exemple lorsqu’étant enfant je suis tombée dans un grand trou dans le plancher, lors de travaux que mes parents effectuaient dans la maison. Durant ma mort les anges ont ravivé ce souvenir, ils m’ont aidé à me rappeler que lorsque je suis tombée ils m’ont visitée, qu’ils sont restés auprès de moi, m’apprenant comment des parties de ma vie allaient se dérouler).

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?   Un monde nettement ésotérique ou surnaturel

J’ai été emmenée dans des  dimensions où j’ai rencontré des êtres non-humains. Très amicaux, inoffensifs, supérieurement intelligents, serviables et instructifs. Je ne sais pas vraiment de quoi il s’agissait, si ce n’est qu’ils semblaient être des formes d’énergie d’intelligences supérieurement avancées.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?   Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps

Le temps n’existait pas. On m’a dit que le temps n’existe qu’en tant que mesure humaine.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?   Tout au sujet de l’univers.

Je ne peux pas le décrire. C’est trop complexe. Il n’existe tout simplement pas de mot permettant de l’expliquer, tenter de le faire ne ferait qu’altérer la vérité.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?   Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?   Non

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Non

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir s spécifiques suggérant que l’existence persiste (ou non) après la vie terrestre (vie après la mort) ?   Oui   Le texte sacré que Metatron m’a montré me l’a confirmé. D’autre part, la conscience est vivante, elle prend l’une de ses formes antérieures et interagit avec soi.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que Dieu ou être suprême existe (ou non) ?   Oui   Je ne croyais pas en Dieu avant mon expérience. La présence de Dieu, les formes sous lesquelles Il s’est manifesté à moi étaient incontestables. Les informations ne m’étaient pas simplement fournies, je les vivais, j’avais donc la certitude absolue de leur authenticité.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que vous existiez (ou non) avant votre vie actuelle ?   Oui   On m’a menée vers certaines de mes vies antérieures. Non seulement je me suis vue, mais j’ai pu goûter et ressentir ces vies.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant qu’il existe (ou non) un lien ou une unité/unicité ésotérique dans l’univers ?   Oui   Lorsqu’avec l’Archange j’ai regardé dans la Matrice de Création de l’Univers, l’unicité de l’univers était aisément reconnaissable, évidente. Elle est présente en un genre de processus alchimique, une unité interrelationnelle.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant le sens ou le but de la vie terrestre ?   Indécise   Eh bien en quelque sorte. On m’a dit pourquoi les épreuves surviennent. On m’a expliqué comment l’énergie prend forme puis agit dans l’existence humaine.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant les difficultés, défis, épreuves de la vie terrestre ?   Indécise   Eh bien en quelque sorte. On m’a dit pourquoi les épreuves surviennent. On m’a expliqué comment l’énergie prend forme puis agit dans l’existence humaine.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant l’amour ?   Indécise   On m’a montré le processus alchimique de l’amour, mais on ne m’a fourni aucune information spécifique concernant l’amour.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert d’autres information / un autre savoir spécifiques que vous n’avez pas mentionné pour d’autres questions et qui serait pertinent pour vivre nos vies terrestres ?   Oui   Nous sommes ici afin de faire pleinement l’expérience de la vie humaine. Nous ne sommes pas censés essayer de la modifier ou de la surmonter, mais la vivre sous toutes ses formes et cesser de la juger. Par exemple, nous ne sommes pas censés vaincre le chagrin, mais vivre cette expérience pour ce qu’elle est. Quoi que l’on vive, on est censé en engranger l’expérience.

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?   Oui   Je sais que les détails de ma mort et de ma renaissance sont dictés par la doctrine Divine. Cela n’a cessé de se confirmer au cours des années.

Ce qui s’est produit pendant votre expérience comportait :   Un contenu en partie conforme et en partie non-conforme aux croyances que vous aviez au moment de votre expérience    Je me considère très redevable de véritablement savoir à quel point tout cela est réel.

Comparez le degré de précision de votre souvenir de l’expérience avec le souvenir d’autres évènements qui se sont produits à l’époque ?   Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   Les souvenirs de mon expérience continuent d’être nets. Je ne me rappelle qu’en partie de l’horrible traumatisme, je me souviens par contre très bien de ma mort et de ma réincarnation.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Je vis simplement mais joyeusement. J’apprécie tout. Je suis généralement heureuse. J’examine tout et j’écoute. Je sais combien la vie est en fait précieuse, exceptionnelle. Je fais très attention à ce qui alimente mon esprit et mon âme. Je suis très consciente de la manière dont l’énergie perturbe le corps, j’examine prudemment mes choix et mes décisions avant d’agir.

Mon expérience a directement entraîné :   De grands changements dans ma vie.

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?   Oui   Je pense vivre une vie meilleure maintenant, je me suis bien améliorée en tant qu’être humain, je suis tellement reconnaissante que Dieu m’ai montré à quel point je vivais de façon superficielle et déconnectée.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Oui   Je suis médium, j’ai des facultés de guérison naturelle.

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     Les processus d’ascension et de réincarnation étaient stupéfiants. Je suis toujours emplie de révérence en ce qui concerne la manière extraordinaire et puissante dont la création a effectué tout cela sur moi. Mais je peux aussi me sentir très seule, incertaine quant à la façon de m’exprimer, tant mon expérience est étrange. Les gens aiment que les EMI puissent être aisément décrites, la mienne est très éloignée du commun et j’ai parfois le sentiment d’un manque de soutien.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui  Les gens ont rapidement su que j’avais vécu une EMI, mais je n’ai raconté la réalité des détails que de nombreuses années plus tard. J’ai tout mis par écrit depuis le début sous forme de carnets et de journaux, mais il m’a fallu très, très longtemps pour confier ces informations à quelqu’un.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?   Non  

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :   L’expérience était tout à fait réelle   Je savais que mon expérience était réelle, mais j’étais incapable d’en expliquer certaines parties extraordinaires, ne serait-ce qu’à moi-même. Je voulais des explications scientifiques pour confirmer tout cela. J’ai lu, fait des recherches, je me suis documentée, renseignée, j’ai fait tout cela pour arriver à comprendre. Pendant un temps, j’ai tenté d’ignorer les parties trop extraordinaires pour être saisies par autrui. Mais chaque fois que je le faisais, je ressentais un déferlement en moi, comme si la vérité ne pouvait rester voilée. Si j’essayais de la négliger ou de la nier, la vérité me hantait jusqu’à ce que je la reconnaisse. Donc maintenant, les choses sont simplement ce qu’elles sont.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :   L’expérience était tout à fait réelle   Ces expériences participent d’un grand mystère et pour une grande part ne sont pas censées être aisément expliquées ou confirmées. Elles sont simplement ainsi. Je ne l’ai pas inventé, je ne suis pas folle, le traumatisme qui a provoqué ma mort comportait ses propres énergies, mais il n’a ni créé, ni influencé mon expérience de la mort. Il s’agit de deux choses différentes. Lorsque ce traumatisme s’est produit et à ce moment de ma mort, j’ai été totalement retirée de l’expérience physique et j’ai entamé mon voyage de la mort. C’était réel, choisir de ne pas y croire n’affecte en rien sa réalité.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Oui   Mon mariage a fini en divorce. Toutes les personnes présentes dans ma vie avant ma mort se sont éloignées. Mes parents et mes sœurs ont déclaré que mon expérience était trop pénible pour continuer à m’accepter dans la famille, ils m’ont demandé de la quitter, c’est arrivé en 1994. A l’époque j’étais d’accord car de toute façon je ne reconnaissais aucun d’eux. Mon fils adulte (que je n’avais pas revu depuis qu’il avait 17 ans à l’époque de ma mort) a maintenant 36 ans, il est revenu dans ma vie il y a 4 ans. Nous travaillons à une relation saine, il est cependant notable qu’il ait vécu une EMI il y a quelques années, suite à celle-ci il a entrepris de me retrouver. Nous en parlons ensemble.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Oui   j’ai été ordonnée, sans affiliation à une Eglise. J’ai des pratiques spirituelles régulières.

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?   Non

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?   Je suppose qu’il y aurait énormément de choses à dire, l’expérience est juste évoquée mais cela suffit pour le moment.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?   Oui   Je crois. En fait si je devais concevoir un formulaire sur le sujet afin que des personnes le remplissent, j’ignore ce que je leur demanderais.

Selon vous, quelles actions intéressantes un organisme national consacré aux expériences de mort imminente (EMI) pourrait-il mener ?    Je ne me sens pas vraiment proche des organismes s’occupant d’EMI. J’en ai fréquenté quelques-uns, j’ai suivi des conférences etc., mais cela a toujours déçu mes attentes. J’ai le sentiment que ces organismes ont tendance à favoriser leurs propres concepts et thèmes.

Y aurait-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?                    Je suis incertaine..... Par contre, merci pour l’écoute et pour m’avoir permis d’exprimer au moins en partie ce qui vit en moi. 

Je vous souhaite beaucoup de magnifiques bienfaits, Marie.