NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Marc O

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE:

Je me trouvais dans la salle de bain.  Comme c'est souvent le cas quand je sens que je vais faire une crise d'épilepsie, j'ai senti une odeur de caoutchouc brûlé. Puis, une sensation que j'allais vomir.  C'est alors que mes pensées et mes sensations se sont détraquées, i.e. que je ne voyais plus avec mes yeux, je n'entendais plus avec mes oreilles et que je contrôlais difficilement mon corps.  Lever un bras relevait de l'exploit. J'étais seul dans la maison, mais si quelqu'un m'avais vu à ce moment-là, je suis sûr que cette personne n'aurait vu que le blanc de mes yeux et des mouvements de mon corps saccadés et sans réel contrôle.  Il y avait aussi ce bruit de fond qui gagnait en puissance.  La meilleure description que je peux en faire, c'est le son de l'hélicoptère sur le CD de Pink Floyd Dark Side of the Moon, vers la fin.  Plus le son se rapprochait, plus j'avais mal. Je me souviens avoir voulu mettre mes mains sur mes tempes et avoir voulu crier de toutes mes forces et d'une voix aigue tant ça devenait intolérable. Par contre, je ne sais absolument pas si je l'ai fait.

Je ne voyais pas comment j'allais tolérer ça plus longtemps quand tout-à-coup, tout s'est arrêté.  Plus aucun bruit.  Tout était calme. Quelques secondes (enfin, j'imagine) sont passées et j'ai commencé à soupçonner que tout n'était pas comme avant le début de la crise. Encore quelques secondes passent.  Et là j'ai réalisé que j'étais DANS ma tête!! Je voyais à partir de l'intérieur de ma tête! Ma tête était vide et je pouvais voir le monde extérieur tel qu'il était, sans changement,  mais seulement à travers les 2 trous de mes yeux! Je voyais le côté intérieur de ma boîte crânienne! Comme si j'avais un sac d'épicerie brun sur la tête, avec 2 trous pour voir. C'était étrange mais, contrairement à ce que je me serais attendu, je n'avais pas peur. J'explorais mon nouvel état.  J'ai dû passer plusieurs minutes comme ça, et rien ne se passait.  Jusqu'à ce que je me mette à monter. Là j'ai commencé à avoir un peu peur, étant donné que je sentais que je n'avais aucun contrôle sur ce qui se passait. 

Aussitôt en mouvement, je me suis demandé où j'allais.  J'ai brièvement cru que j'allais être arrêté par l'intérieur de ma boîte crânienne, mais non: À ma grande j'ai passé à travers celle-ci! Je me suis retrouvé dans la salle de bain, montant toujours. Je pouvais tout voir, le lavabo, les murs, le plancher, la porte, le plafond etc. Et mon corps, assis sur la toilette, tel que je me suis mis aussitôt que j'ai réalisé qu'une crise d'épilepsie s'en venait.  Étrangement, je ne percevais pas de mouvement de mon corps physique.  Il était là, et c'est tout. Je continuais à monter et là, je commençais à avoir peur car je me demandais où et quand ça allait arrêter. J'avais le sinistre sentiment que si je traversais le plafond, comme je l'ai fait avec ma boîte crânienne, je ne reviendrais pas dans mon corps. Autrement dit, ce serait ma mort physique.  C'était épeurant. Mais contre toute attente, je me suis arrêté au plafond et j'ai flotté là-haut, pendant je ne sais combien de temps. Je continuais à regarder la salle de bain tout en me demandant qui ou quoi avait autant de contrôle sur moi.  Car je ne pouvais me déplacer par ma propre volonté même si je ne sentais aucune contrainte.  Puis, après un nombre indéterminé de minutes, je me suis mis à redescendre.  J'ai réintégré mon corps. Ou devrais-je dire que je suis retourné à l'intérieur de ma boîte crânienne. Et je n'y suis pas resté longtemps. Car aussitôt après, je me suis retrouvé je ne sais où, dans un endroit totalement noir. Je n'avais pas de corps physique. J'ai essayé de bouger mais, contrairement à ce que je venais d'expérimenter dans la salle de  bain, je me suis senti prisonnier dans un carcan, m'empêchant le moindre mouvement.  C'était comme si j'étais pris dans un champ magnétique de la force d'un magnétar!  Il n'y avait rien à faire.  Je suis resté comme ça, seul, sans que quoi que ce soit ne se passe pendant ce qui m'a semblé plusieurs minutes. Puis, j'ai senti la présence d'une multitude d'êtres en face de moi. Je ne pouvais pas les voir mais je devinais qu'ils étaient petits et agiles. Je voyais de nombreuses petits points de lumière se déplacer devant moi. J'ai aussi très nettement senti des mauvaises intentions.  Rien que de mauvaises intentions. Des êtres maléfiques. Je les entendais murmurer sans comprendre un seul mot. Comme dans un film d'horreur. Ils semblaient excités et se déplaçaient beaucoup, à la manière de requins excités qui s'apprêtaient à attaquer une proie encerclée. La proie, c'était moi. Sauf que je n'étais pas encerclé.  Tout se passait en face de moi. Tous les regards pointés sur moi.  C'est alors qu'un événement survint.  J'ai senti tous les être se raidir, se placer en vitesse.  Les voix trahissaient une certaine panique. On aurait dit des soldats qui cherchent à réintégrer leur place avant que leur commandant arrive et les surprenne. Ce n'était pas bon du tout.  Silence total. Je sentais toutes ces êtres bien placés, de part et d'autre en avant de moi. Puis, tous en choeur, ils ont commencé à murmurer mon prénom, faiblement et de plus en plus fort.  Maaaaaarc..., Maaaaaarc..., MAAAAARC..., MAAAAARC... J'ai détecté un certain sadisme dans leurs voix.  Je ne me sentais vraiment pas bien. Puis j'ai senti une autre présence, terrifiante, celle-là.  Satan...  Les voix continuaient de murmurer de plus en plus fort.  L'excitation croissait.  Puis j'ai commencé à me rapprocher et là l'excitation atteignait son paroxysme.  La présence se rapprochait de plus en plus.  Je la devinais énorme, à éviter à tout prix. MAAAAARC...., MAAAARC.... Ce n'était plus un murmure. J'ai voulu bouger mais c'était impossible. J'ai voulu crier, hurler mon épouvante, mais encore là, c'était impossible.  Je continuais d'avancer.  Il fallait faire quelque chose, MAIS RIEN À FAIRE!!!  Je devinais une certaine ligne à ne pas franchir, un point de non-retour....  MAAAAAAAARC...., MAAAAAAAAAAARC, MAAAAAAAAAAAAAAARC... C'était presque un cri. Non! Je ne veux pas! NOOOOONNNN!  NOOOOOOONNNNNN! 

Et puis, soudainement, plus rien.  Encore en panique, j'étais complètement déboussolé, je ne savais plus quoi penser. Ça m'a pris plusieurs minutes pour réaliser que j'étais retourné dans mon corps. 

En écrivant ces dernières lignes, aujourd'hui, le 12 septembre 2013, mon corps est tout tendu, ma respiration quelque peu haletante et mon pouls élevé.  Je tremble imperceptiblement de tout mon corps.  Je sens une pression sur ma cage thoracique. Ça m'a pris 5 ans avant d'en parler à une première personne. Depuis cette expérience, je me demande pourquoi ça s'est terminé aussi abruptement. Il m'est passé par l'esprit plus d'une fois que j'étais peut-être damné... Puis, un jour de 2005, j'ai réalisé que c'est Jésus qui m'a sauvé de la damnation éternelle à la dernière seconde. Ça ne peut être que ça. Même si je n'ai pas senti Sa présence.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?     Indécis(e)    Peu après que ma crise d'épilepsie a commencé, je me suis retrouvé hors de mon corps. Malgré que je pouvais voir mon corps, je n'ai aucune idée si j'étouffais ou non: j'étais complètement déconnecté de mon corps.  Par le passé, j'ai déjà étouffé pendant une autre crise: ma langue bloquait ma gorge, ce qui m'empêchait de respirer.  Je croyais vraiment mourir et puis la crise d'épilepsie s'est tout simplement terminée a ce moment-la.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Non     

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Etat de conscience et de lucidité normal     Au cours de l'expérience au complet, je n'ai pas remarqué d'état de conscience et de lucidité amélioré.    S/O

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.    Je savais que je n'avais pas d'yeux et pourtant je voyais.  Mais je n'ai rien remarqué de plus avant et pendant l'expérience.  J'irai même jusqu'à dire qu'avant de lire cette question, il ne m'était pas venu à l'idée que ma vue pouvait être différente.  C'est donc dire que s'il y avait eu un changement quelconque à ma vue, je l'aurais sûrement remarqué. Malheureusement, ce n'est tout simplement pas le cas.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Comme pour ma vue, je n'ai pas remarqué quoi que ce soit d'inhabituel.  Il faut dire que le seul temps où j'ai entendu quelque chose durant toute mon expérience est lors des murmures effrayants de mon nom par ces créatures maléfiques, à la toute fin de mon expérience. Auparavant, durant l'expérience, je n'ai entendu aucun bruit: 1. j'étais seul dans la maison immédiatement avant, pendant et après l'expérience; 2. À part les créatures maléfiques à la fin, je n'ai entendu rien ni personne.  Attention: Dans la question #2, je mentionne avoir entendu des bruits ressemblant à un extrait du CD Dark Side of the Moon de Pink Floyd. Je ne considère pas ceci comme étant PENDANT l'expérience.  D'ailleurs, il m'est arrivé d'entendre cet extrait de Pink Floyd plus d'une fois immédiatement avant une crise d'épilepsie.  Par contre, je n'ai eu qu'une seule expérience lors de laquelle je me suis retrouvé hors de mon corps.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Non     

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Au début, alors que j'étais à l'intérieur de ma tête, j'ai ressenti de l'ébahissement mêlé à de la curiosité.  Quand j'étais au plafond, voyant mon propre corps, je me sentais bien même si je ne sentais pas le contrôle sur ce qui se passait.  J'éprouvais aussi de la peur: que va-t-il se passer si je passe à travers le plafond?  Vais-je réintégrer mon corps?  Suis-je mort? Finalement, en avançant vers les créatures maléfiques et leur 'maître', c'était carrément de l'épouvante que je ressentais.  C'était le pire moment de ma vie.  En terme d'intensité, ce sera imbattable pour le reste de mes jours.  

Avez-vous traversé un tunnel ?    Non     

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Non     

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?      J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle    Les seuls êtres que j'ai rencontrés sont ces créatures maléfiques et leur maître. Ce maître, c'était Satan, que j'ai clairement reconnu sur le moment.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Non     

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Non     

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?     Un monde nettement ésotérique ou surnaturel    Comme je l'ai dit, je me suis retrouvé dans un endroit totalement noir. Je n'ai rien vu mais j'ai deviné, à tort ou à raison, que c'était une très grande salle.  Je n'ai pas pu percevoir ni le plafond, ni des murs ni même le plancher.

Le temps a-t-il semblé accélérer ou ralentir ?    Non     

Avez-vous soudainement semblé comprendre tout ?   Non   

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?     Indécis(e)    Il y a 2 moments où j'ai senti une limite à ne pas franchir (du moins, je ne voulais pas franchir ces 2 limites): alors que ma conscience était au plafond, je sentais que si je passais à travers celui-ci, ce serait un point de non-retour.  Le deuxième moment est quand j'avançais vers Satan et ses créatures maléfiques.  J'ai clairement senti une certaine ligne à ne pas franchir sous aucune circonstance.  C'était un autre point de non-retour, avec des conséquences immensément plus graves que le premier point de non-retour.

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Non     

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?     Indécis(e)    J'ai pris conscience que je suis un être spirituel avant tout, dans un corps physique. Je tâche de ne jamais l'oublier et de toujours en savoir plus en lisant sur le sujet.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Moderate changes in my life    Je dirais s'il y a eu un changement dans ma vie, c'est d'être plus motivé que jamais à chercher Dieu dans ma vie.  J'ai une drôle d'impression comme quoi ce qui s'est passé en 1982 a un lien avec un événement de mon futur que je n"ai pas encore decouvert.

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?     Indécis(e)    Je ne peux pas dire non, je ne peux pas dire oui non plus.  Je crois que cette expérience était un message pour moi. Dans quel but? Je ne le sais pas encore, mais je crois que je suis sensé le découvrir par mes propres moyens. Je continue de chercher.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Non     

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?    Oui     Ça m'a pris 5 ans avant de raconter cette histoire.  J'avais peur de passer pour un fou.  Depuis ce temps, je l'ai racontée à environ 5 personnes et je n'ai jamais eu de réaction négative à mon endroit.  Par contre, personne n'est revenu par après pour reparler de ce sujet avec moi. J'en conclus que tous gardent ça pour eux car je m'imagine difficilement qu'ils aient raconter ça à leurs connaissances.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Non     

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité:    l’expérience était tout à fait réelle     Si mon expérience avait été un rêve ou une hallucination, ma conscience serait restée dans mon corps.  Je sais que ce n'est pas scientifique de dire ça mais, de tous les rêves de ma vie entière que je me souviens, aucun n'implique une décorporation.  De plus, hors de mon corps, ma conscience n'était pas altérée: J'ÉTAIS vraiment hors de mon corps.  Je voyais la chambre de bain sans aucune différence.  Et lorsque l'expérience s'est terminée, je n'ai jamais eu l'impression d'avoir rêvé, contrairement à un réveil où je sais IMMÉDIATEMENT que j'ai rêvé. Quant à l'épisode devant Satan, ce que j'entendais était aussi réel que si je l'avais entendu avec mes oreilles. Je perçois une différence entre ce que j'entends avec mes oreilles et ce que j'entends pendant un rêve. Ce que j'ai entendu n'est définitivement pas un rêve.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:    l’expérience était tout à fait réelle     En 30 ans, j"ai eu le temps de me questionner en long et en large sur la realite de cette experience.  Je reste convaincu que tout est reel.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non     

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non     Mes croyances ont change (evolue) mais rien n"a change directement a cause de mon experience.  Ceci dit, mon experience en 1982 est toujours presente dans mon esprit.  Ceci influence surement mon l"evolution de mes croyances/pratiques religieuses.

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, a reproduit une partie de l’expérience ?    Non   

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Non         

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?    Le fait de me retrouver face à face avec Satan me dirigeant vers lui m'a longtemps obligé à me demander si tout était perdu d'avance pour moi. Puis, en 2005, j'ai réalisé que si l'expérience n'avait pas été interrompue à ce moment-là, j'ai de la difficulté à mettre en mots ce que je sais qui se serait passé. Pourquoi l'expérience s'est-elle arrêtée là? Et comment? Je ne vois qu'une explication: Jésus.