NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

Quasi EMI de Madhavi

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Cela s’est passé à peu près en mars 1987. Ma sœur et moi bavardions sur les marches. Ma sœur m’a chatouillé le dos, j’ai voulu la frapper du coude mais j’ai heurté le bord d’une porte en bois. J’ai fait l’expérience d’être moi-même un petit objet se déplaçant à très grande vitesse dans un espace obscur, une lumière me permettait de voir cet espace. J’ai entendu la vibration de l’air tandis que je voyageais dans l’espace. Je suis restée dans cette situation pendant environ 10 à 15 minutes.

Mais après 15 minutes j’ai entendu ma mère et ma sœur qui essayaient de me réveiller en m’éclaboussant le visage avec de l’eau. Elles m’ont dit que depuis ma position assise, je suis tombée sur les marches. Au début, ma sœur a cru que je faisais semblant de m’être fait mal en tombant. Je n’ai rien entendu malgré tous les efforts de ma mère et de ma sœur qui me parlaient.

Jusqu’à hier, je ne me suis plus préoccupé de cet événement. J’étais dans un groupe d’environ 15 personnes pour discuter de l’Upanishad. L’un des responsables du cours a dit que nous constituons un élément avec une forme physique. Afin d’atteindre Dieu, nous devrions nous voir hors de la forme physique. Tandis que j’écoutais cette intervention, je me suis souvenue de l’expérience. J’ai décidé de la raconter à mon mari, je suis donc revenue à la maison pour lui en parler. Je ne la lui avais jamais racontée en 11 années de mariage, j’étais en effet trop occupée par mes études, mes enfants et mon travail, je n’avais jamais réfléchi à l’expérience de mort que j’ai vécue il y a presque 17 ans.

Nous en avons discuté pendant environ une heure, je lui ai dit que l’âme de certains gourous s’était séparée de leur corps. J’ai pensé qu’à l’époque où ces livres ont été écrits, on n’avait aucune connaissance scientifique du corps humain. Les études récentes montrent que les éléments constitutifs du corps humain sont des protéines et tout un ensemble de minéraux, etc... Il s’est avéré très difficile de construire des protéines, même en utilisant de milliers d’ordinateurs il a été impossible de les générer.

Donc, avec le peu de connaissances scientifiques que j’ai acquises, j’analyse mon expérience de mort ainsi : nous possédons un certain type de particules (que je qualifie d’âme), elles font fonctionner notre cerveau, elles migrent dans notre corps lorsque nous atteignons le stade de la mort. Ce sont ces particules (âme) qui sortent de notre corps et qui se mettent à voyager à nouveau dans l’espace, jusqu’à ce qu’elles réintègrent à nouveau une forme corporelle. Je pense donc qu’il y a une vie après la mort. 

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Non. Conscience de ma sœur et de ma mère qui me parlaient et tentaient de me réveiller de cet état de mort.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. En tant que petit objet voyageant dans un espace vide et noir avec un énorme bruit de vibration aérienne. Je ne sais pas comment décrire les sons que j’ai entendus. Je n’en ai jamais entendu de tels dans mon expérience de vie réelle.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Oui

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. Un tunnel sombre et vide, je voyais le chemin devant moi et un noir d’encre tout autour.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Une lumière très faible qui ne montrait que ma voie dans cet espace obscur.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. C’est comme un univers avec un espace vide tout noir.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je veux faire davantage de recherches sur le sujet, étudier ce qui constitue le corps humain, ce qui est à observer, ce qui se sépare du corps, savoir si on perd la liaison avec le cerveau.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Uniquement hier dans un petit groupe, ainsi qu’avec mon mari. Je n’en ai jamais parlé à quiconque pendant ces 17 années, je ne me suis pas préoccupée de cette question, pendant toutes ces années je n’ai pas porté attention à ce que j’avais vécu.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je souhaiterais découvrir les expériences d’autres personnes, acquérir davantage de connaissances.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui