NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Lynn M

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je suis morte d’une crise d’asthme.

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Indécise. La réalité dans laquelle je me trouvais était tellement différente de celle d’ici et maintenant, les couleurs étaient différentes, indescriptibles, je ressentais plus que je n’entendais les timbres ou les sons, j’ai été transportée dans le cosmos, pas seulement dans notre secteur, mais à des années-lumière d’ici.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Je subissais une grave crise d’asthme.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais alors plus que jamais totalement consciente de qui je suis, conscience intégrale tout au long du voyage, omniprésente.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Pendant et après, je dois dire que non, maintenant, presque un an plus tard, je me pose la question.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. Je sentais que j’étais dans mon corps lumineux, ressemblant à une galaxie, des pulsations d’énergie pure, à l’intérieur d’une forme cristalline qui tournoyait tellement vite que j’avais l’impression d’être dans une bulle dorée. Je me sentais totalement en sécurité, dans un état tout à fait normal. Mon corps terrestre ne faisait tout simplement pas partie du paysage.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Pure exaltation, je me sentais tout à fait normale, comme s’il s’agissait de mon authentique essence pure. JOIE immense.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Oui, comme un « POP » ou un souffle, c’était plutôt un timbre, ensuite je me suis retrouvée dans mon corps lumineux.

DESCRIPTION DES LIEUX : avez-vous reconnu des lieux familiers ou des lieux relevant d’enseignements religieux connus ou bien avez-vous visité des lieux peuplés de créatures incroyables ou surprenantes ? Oui. C’était différent de tout ce que j’ai lu sur les EMI. Il y avait d’autres corps lumineux autour de moi, certaines énergies étaient plus grandes, d’autres plus petites et rapides, de différentes couleurs, certaines étaient pareilles à moi. C’était comme un comité d’Accueil cosmique, je ne suis jamais restée seule, j’étais toujours accompagnée par d’autres lumières.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Ainsi que je l’ai mentionné plus haut, mais avant que je n’aille effectivement plus loin dans le cosmos, j’ai détecté que je traversais une énergie lumineuse massive, je pense maintenant qu’il s’agissait de notre soleil.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Comme mentionné dans la question 9. Il y avait cet enthousiasme, nous paraissions danser les uns autour des autres dans nos corps lumineux, je me sentais fortement reliée par nos pulsations, j’avais conscience d’être reliée à toute chose par ces pulsations, en y réfléchissant, je crois maintenant que cela correspond à notre concept de Dieu, l’énergie suprême. Je ne peux dire s’il y avait des membres de ma famille, des guides ou des créatures angéliques, juste qu’il y avait des énergies lumineuses.

Avez-vous vécu quelque chose pendant que vous étiez hors du corps ou dans un autre état de conscience modifié ? Oui. Une fois le soleil dépassé, j’ai pu voir une étoile lointaine, le temps d’une pensée, je me suis retrouvée dans une zone de l’espace totalement différente, avec de nouveaux êtres énergétiques, de toutes nouvelles couleurs ou panorama spatial. Sensation de liberté. Ce qui s’en rapproche le plus serait une scène du film Contact, lorsque l’actrice tombe dans la machine qu’ils ont construite et que le temps se déforme dans l’espace.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. Au moment du retour, alors que je n’étais pas encore totalement dans mon corps terrestre, j’ai pu lire dans les pensées des urgentistes. J’en ai eu confirmation plus tard avec la régulatrice qui est une amie chère, elle a mentionné leur dialogue, elle était en contact radio avec eux pendant tout l’événement.

Avez-vous remarqué la manière dont vos 5 sens fonctionnaient, si oui, en quoi étaient-ils différents ? Indécise. C’est difficile à décrire, je décelais tout d’emblée, je ne pourrais pas dire qu’il y avait séparation entre les cinq sens.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. C’est comme si j’étais restée là-bas une éternité dans mon corps lumineux. En temps terrestre, je n’ai eu aucun signe vital pendant quarante minutes.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. J’avais un sentiment de libre arbitre, mais en revenant (pour quelle raison ?), je voulais apprendre beaucoup et m’en rappeler. Dès que je pensais une question (comme par exemple : « Pourquoi sommes-nous ici ? »), en un éclair les réponses étaient renvoyées en pensée : pour vivre une expérience terrestre, pour communiquer, sur ce spectre de polarité. Je peux dire je t’aime ou je te déteste, tout est question de spectre d’expérience. La terre possède une structure cristalline autour d’elle, comme celle dans laquelle je me trouvais, tournoyant si rapidement qu’elle semble une sphère dorée enveloppant la planète, une lumière qui la conserve intacte. Il y avait un ondoiement ou un bouillonnement important localisé principalement aux environs du Proche Orient et aussi vers l’Afrique.

La pulsation est partout et toute chose y est reliée. Il existe une énergie qui ne veut pas que cette pulsation persiste, j’ai décelé que cette énergie veut modifier le rêve (pour ainsi dire). Choisir d’être ici, dans cette réalité en 3D, est la chose la plus difficile que notre âme fera jamais, prendre sa première respiration est un miracle et très difficile. Nous sommes tous des héros par le simple fait d’être ici, si tout le monde s’en rendait compte, nous nous encouragerions les uns les autres au lieu de détester autrui par peur. On ne nous a pas dit à quel point nous sommes magnifiques et courageux, la doctrine religieuse s’en approchant le plus serait le Tao, mais toutes les religions s’expriment par métaphores, la vérité se trouve dans chacune d’entre elles, simplement elles la décrivent différemment. Nous ne sommes pas ce que nous paraissons être, nous portons seulement un costume terrestre, comme lorsqu’on va chercher un vêtement dans son placard. Les expériences de nos âmes n’ont pas de fin, nous sommes des êtres éternels reliés à une énergie suprême : l’AMOUR, il est entièrement question de pulsation. En ce qui concerne l’énergie qui ne veut pas que cette pulsation persiste, je ne sais plus, mais pourquoi une énergie voudrait-elle changer les choses, alors que cela semble tellement naturel et bienfaisant. Oh, une autre chose, il y avait toutes sortes de vaisseaux ravitailleurs dans notre système solaire, ils étaient stationnés en observation de notre planète. Je n’ai vu aucun extra-terrestre ni eu aucun contact, j’ai simplement eu conscience de leur présence en revenant.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Indécise. Je n’ai décelé aucune limite, j’ai voyagé dans ce qui m’a paru être vaste. En revenant, j’ai par contre vu quelques fines tresses argentées me reliant à certaines personnes ici : mes parents, quelques amis proches et certains de mes élèves. J’imagine que j’étais donc toujours attirée pour revenir.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Un mouvement d’énergie est sur le point de se produire dans les vingt années à venir, c’est quelque chose de naturel. Cela va se passer pour chaque être vivant, y compris notre planète terre douée de sens. C’est comme monter d’un octave, afin de faire l’expérience de la vie à cette fréquence. Nous sommes tous ici par choix pour apporter ce changement vers le niveau suivant.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Indécise. Pendant que j’étais là-bas, j’avais un sentiment de libre arbitre total, je n’avais aucun désir de le réintégrer. Ce ne fut pas un choix, c’est simplement arrivé (à ma grande surprise). Je m’en suis demandé la raison : pour communiquer, raconter cette expérience à ceux qui veulent l’entendre. Lorsque je suis retournée dans mon corps, j’étais un peu contrariée au début, mais j’étais honorée, maintenant je l’accepte. Je veux être témoin de cette transformation, aider les autres autant que je le peux pour qu’ils ne la redoutent pas. Au retour, c’était comme se déplacer dans une baignoire pleine de gelée, l’énergie est très dense ici, c’est très difficile, c’est la raison pour laquelle je considère que notre simple présence ici est un vrai miracle, ce que nous créons de nos mains et par notre pensée est tout simplement impressionnant.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Indécise. Juste avant la mort de mon corps, j’ai vécu une journée d’empathie télépathique, je pouvais lire dans les pensées et les émotions d’autrui. Je pense que je faisais une dépression nerveuse, ensuite ma respiration est devenue difficile. Cela correspond à un certain schéma, j’ai fait une autre crise d’asthme subite le 11 septembre 2001. Je me trouvais à l’hôpital lorsque la nouvelle des attaques sur le World Trade Center est arrivée, c’était étrange. Le 4 avril 2002, j’ai emmené un ami à l’hôpital local pour une opération. L’asthme est donc provoqué en absorbant les difficultés ou la panique des autres. Depuis, je n’ai ressenti que de légères crises, particulièrement en janvier - février 2003. Maintenant, je m’applique à ne pas tout prendre sur moi, je prie simplement pour la meilleure issue possible au lieu de solliciter ma seule volonté.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. De façon importante, je n’ai plus peur de la mort, je ne crains plus de m’exprimer, de dire la vérité telle que je la connais par cette expérience, mais jamais pour forcer ou me tenir à un pupitre. Toutefois, si les gens veulent savoir ce que j’ai vécu, je le leur dis. Je crois que c’est la raison pour laquelle je suis revenue, j’ai reçu un don immense. Ma préoccupation est que tout ceux qui m’entourent n’aient pas de crainte non plus, qu’ils effectuent leur tâche spirituelle, ce que nous sommes venus accomplir ici, sans être paralysé par l’énergie négative.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je suis célibataire et j’ai longtemps regretté de ne pas avoir de relation avec une personne, j’ai maintenant le sentiment qu’il était nécessaire que j’aie des relations avec de nombreuses personnes, j’ai donc abandonné le sentiment de devoir en avoir une seule pour me sentir normale. Je suis davantage mon intuition, lorsque je ressens la nécessité de téléphoner ou de communiquer, je n’hésite plus. Je médite plus régulièrement, je fais plus souvent des prières de gratitude. Mon art s’est transformé pour toucher davantage l’âme, enseigner toutes les époques artistiques, trouver son centre personnel à travers l’art.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Davantage d’opportunités d’enseignement sont sorties de nulle part et mon art a pris une approche plus spirituelle, des occasions sont également apparues pour l’exprimer. J’ai atteint une relation plus aboutie avec mes parents et mes amis. Je déménage bientôt dans un nouveau logement/studio où je pourrai enseigner plus confortablement.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui, à mes amis les plus proches, ainsi qu’à d’autres qui veulent bien en entendre parler. Mes élèves, adolescents à l’époque, ont été étonnés et reconnaissants, nous sommes devenus très proches, j’ai vu diminuer leur sentiment de désespoir. Je pense que pour eux, ainsi que pour d’autres qui me l’ont dit, cela les a aidé à être moins effrayé par la vie et la mort. Oh ! il y a aussi les infirmières, lorsque j’étais à l’hôpital, elles se sont toutes assises sur le lit et m’ont écoutée attentivement.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? J’ai été très introspective dans les quelques jours qui ont suivi. Après l’hôpital, pendant environ sept semaines, j’ai eu l’impression de ne pas toucher le sol, comme si je me trouvais encore dans mon corps lumineux, je sentais les émotions de tout le monde, il me fallait vraiment faire attention et rester discrète sur ce que je ressentais, comme si nous n’étions pas prêts pour cela. Immédiatement après l’hôpital, j’ai également fait une rencontre intéressante avec des énergies sombres. Je n’avais pas peur, j’en étais seulement consciente, comme un souvenir de lumière rencontrant l’obscurité. C’est une histoire plutôt compliquée.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure partie, c’est que maintenant je sais ce que je suis réellement, une pure énergie lumineuse, je fais partie de tout le reste, il n’existe aucune séparation. La pire partie, c’est de savoir quoi faire de ces informations, comment les utiliser, que se passera-t-il si j’ai une autre attaque pendant une crise, si je n’aide pas les autres mais qu’on m’aide moi. Je veux vraiment retourner dans mon corps lumineux, mais je sais que je reviendrai finalement ici, seule la pulsation sait quand cela se produira. Je suis venue ici pour faire ma part et je ne chercherai pas d’échappatoire.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? J’ai déjà couvert beaucoup.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui. Tout, sauf le récit lui-même que j’ai laissé vide, j’ai en fait écrit une lettre de huit pages à un ami cher, décrivant en détail toute l’histoire. Je peux vous en envoyer une copie, le texte étant tout simplement trop long.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Je pense que vous posez des questions appropriées, concises et exhaustives.