NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Luis D

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Nous passions quatre jours de vacances en bungalow dans une zone forestière au centre du Mexique, nous avons pris plusieurs motos pour faire le tour d’un lac. J’ai été séparé du groupe principal, j’ai tenté de les rattraper en faisant le tour du lac en sens inverse. Je me souviens d’avoir profité à fond de ce moment, c’est alors que quelques petites bosses dans l’herbe m’ont surpris. A l’évidence j’ai dû très mal réagir.

Ensuite, je me souviens d’un incroyable sentiment de paix, jamais éprouvé avant ou depuis ce jour là. J’étais dans une sérénité tellement complète que j’avais l’impression de pouvoir rester ainsi éternellement. C’est alors que j’ai été interrogé, j’ignore comment,  par une voix incroyablement autoritaire et pourtant douce, elle disait : « Si tu veux accepter la douleur, tu vas épargner beaucoup d’ennuis à ton fils. ». J’ai répondu : « En quoi ces deux faits sont-ils liés ? ». La voix a répété la même question très calmement mais fermement : « Si tu veux accepter la douleur, tu vas épargner beaucoup d’ennuis à ton fils. ». J’ai répliqué : « Je ne vois pas le rapport. ». Elle a reposé la question, j’ai répondu : « D’accords, choisissons la douleur. ».

A l’instant même, j’ai brutalement ressenti tant de douleur que j’étais incapable de dire ce qui me faisait mal, il m’a fallu quelque temps pour réaliser où je me trouvais. Quelques mètres plus loin, j’ai aperçu la moto brisée, j’ai vu du sang sur la visière de mon casque, j’ai tenté de me relever. La douleur a commencé à décroître, j’ai pu appeler à l’aide, un paysan est arrivé, il a appelé les autres personnes de mon groupe. Il m’a dit qu’il m’avait vu tomber au loin et que j’étais resté 20 minutes sur le sol. J’ai gardé cette histoire pour moi. Quelques jours plus tard j’ai raconté mon « rêve » à ma femme. Elle n’y a pas accordé d’importance et la vie a continué. Mais je suis un peu perturbé parce que cela reste aussi net dans mon esprit, parce que personne ne peut me dire si j’ai effectivement ou non franchi la frontière à cet instant, à cause de la similarité des sentiments avec d’autres EMI, à cause du manque d’attention de la part de mes proches. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Au début je l’ai raconté comme un rêve, mais j’étais si étonnamment lucide, je me souviens tellement nettement la sensation de bien-être, de netteté, je n’ai fait aucun autre rêve qui soit comparable.

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Oui. J’ignore si le cœur et les poumons ont effectivement cessé de fonctionner, mais je suis resté inconscient et sans soin pendant environ 20 minutes. Aucun dommage au cerveau n’a ensuite été décelé, en me réveillant j’aurais vraiment pu dire combien de temps j’étais resté « inconscient ».

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très lucide, mais sur le moment, je n’étais pas conscient que ma décision de ne pas accepter la douleur aurait signifié ma mort.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Oui. Dans le sens où je suis allé à un endroit dans lequel j’étais dans un état inexplicable, comme dans les rêves. Et NON parce que je me souviens de tout comme si c’était arrivé hier, que ma décision d’accepter la douleur a été aussi rationnelle que je l’ai toujours été.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non. Seulement une voix autoritaire, paternelle.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Indécis. J’ai l’impression que tout baignait dans une lumière intense, mais c’était davantage une sensation qu’une vision. Je ne peux pas vraiment l’expliquer.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Seulement cette voix en particulier, elle paraissait avoir une grande autorité.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Non. J’étais « ailleurs ».

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Indécis

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Je ne pourrais pas dire combien de temps je suis resté dans cet état, juste l’heure de la journée.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Absolument. Maintenant je sais que nous sommes ici pour aider autrui, ma mission est claire. Je dois rester ici pour mon fils et ma famille.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’ai décidé d’accepter la douleur, ce choix a résulté en un retour immédiat à la conscience. Par conséquent, ce fut une décision directe d’être en vie.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Maintenant je n’ai plus du tout peur de mourir, si un proche meurt, je sais que je trouverai de la consolation en SACHANT qu’il est dans un monde meilleur. Ce n’est plus seulement de la foi maintenant.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? J’ai le sentiment que l’argent ne représente rien, mais que travailler pour subvenir aux autres et les aider c’est grand, la charité, la patience et rendre autrui heureux améliorent cette expérience.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Je l’ai racontée à mon fils de huit ans qui est très sensible, il dit qu’il se sent en sûreté avec moi, qu’il est reconnaissant envers moi. Ma femme est très religieuse, plus encore depuis qu’elle a fait une fausse couche l’an dernier, elle dit qu’elle me croit, mais elle n’agit pas vraiment comme si c’était important.

Mes amis m’ont regardé bizarrement en disant : « C’est curieux. », c’est tout.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Douleur, douleur et douleur. Et plus tard l’esprit en paix car la mort n’est rien de plus qu’un ticket pour un endroit magnifique. Mais d’abord, je dois m’assurer que ma famille va bien.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : l’assurance de la vie après la mort, quelle belle vie ce doit être !

Je n’éprouve plus ce côté tragique du deuil des membres de ma famille.

La pire c’est l’indifférence des autres et bien sûr la douleur que j’ai dû endurer. Ai-je terminé ? Dieu seul le sait.

Souhaiteriez-vous ajouter autre chose au sujet de l’expérience ? Je voudrais savoir s’il est fréquent de rêver quand on est assommé par un choc à la tête.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Je voudrais entrer en contact avec des personnes qui ont vécu des expériences similaires.