NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Lucia L

Description de l’expérience:

Je suis profondément allergique à toute forme de médicaments à base de stupéfiants (par exemple, la codéine, le Percocet, la morphine, le Demerol, etc.), les narcotiques analgésiques. J'ai été diagnostiquée avec des calculs biliaires. C'était un diagnostic drôle parce que la seule source de ce problème était une augmentation de mon rythme cardiaque. Cela a conduit à des analyses de sang et puis à un ultra-sons. J'ai eu un très gros calcul et plusieurs petits. Je ne sentais aucune douleur, ce qui était inhabituel. À cause de mes allergies, j'ai vu un anesthésiste un mois ou deux avant mon opération. Ils ont décidé d'utiliser de la morphine synthétique pendant l'opération. J'avais décidé de ne pas parler de mon opération à mes parents, parce que je savais qu'ils se rendraient malades d'inquiétude, en attendant que je sorte de l'opération. J'ai eu le sentiment bizarre que j’allais mourrir et je voulais qu'ils conservent assez de force, une fois qu'ils seraient informés de ma mort. Si les choses se passaient bien, je leur aurais épargné tous cette inquiétude. J'en ai juste parlé à ma fille, mon frère et ma meilleure amie. Je leur ai fait jurer de garder le secret.

Je suis allée à l'hôpital à 7h30 du matin. Le bracelet qu'ils avaient mis sur mon poignet n'énumérait pas toutes mes allergies. Je l'ai signalé à mon infirmière. Ma meilleure amie, qui était avec moi, a souligné la même chose sur ma charte. Là aussi, il manquait des choses. On nous a dit de ne pas s'inquiéter, qu'ils allaient vérifier les deux. Ils m'ont amenée dans la salle préopératoire où j'ai été Accueillie par l'anesthésiste. Ce n'était pas le même que celui que j'avais consulté auparavant. Ils m'a dit qu'ils avaient rencontré quelques problèmes. Tout d'abord, que j'avais une petite bouche, et ils auraient donc des problèmes avec le tube. Deuxièmement, ils ne savaient pas quoi utiliser quand je sortirais de la chirurgie, en sortant de l'anesthésie, pour mitiger la douleur.

J'ai levé les yeux au ciel en regardant mon amie, car c'était bien ce que je pensais. Il m'a demandé à quel point j'étais allergique. Je lui ai dit que j'avais de la difficulté à respirer, des démangeaisons, de la sueur. Presque comme un mauvais cas de grippe en plus. Il a dit qu'il voulait comprendre quelque chose. J'ai secoué la tête et dit à mon amie que je savais parfaitement que j'allais mourir. Pendant qu'ils me roulaient vers la salle d'opération, je lui ai crié que je reviendrais. Je devais parce que les diables devaient toujours venir. Je ne savais pas à l'époque ce que j'entendais par là.

Je me souviens du compte à rebours, puis je me suis évanouie. La prochaine chose dont je me souviens, c'est que mon bras gauche me grattait énormément. J'ai commencé à le gratter et je pouvais voir une aiguille perçant ma main. Je me souviens avoir pensé: «Ces idiots m'ont donné de la morphine». Tout était si calme. Je pouvais entendre les bips des moniteurs cardiaques battre plus rapidement. Tout d'un coup, j'ai senti un poids lourd sur ma poitrine. Encore une fois, je me souviens avoir pensé que c'était comme si un gros camion s'était garé sur ma poitrine. Cela ne m'était jamais arrivé auparavant, donc je ne sais pas pourquoi j'ai associé cela à un camion. Les bips des  moniteurs étaient très rapides et mes yeux étaient fermés. Je ne me souviens pas avoir lutté pour respirer. Tout ce dont je me souviens, c'est d'être restée très calme et presque comme: «Ouais, je pensais bien que cela arriverait». La dernière chose que j'ai entendu, pendant que j'étais dans mon corps, c'était le moniteur cardiaque émettre un son plat, comme vous entendez dans les films lorsque quelqu'un meurt.

Tout d'un coup, je me tenais près de la tête de mon corps, regardant à ma gauche. Je ne voyais pas mon corps (d'après mes souvenirs), mais je suivais la scène de là. À ma gauche, l'infirmière en chef a commencé à crier que je faisais une réaction allergique grave. Elle a commencé à courir vers le lit et puis elle a trébuché contre l'intraveineuse de quelqu'un. Je suis restée calme, regardant la scène comme si cela ne me concernait en rien. Comme un scientifique observe quelque chose sous son microscope.

La prochaine chose dont je me souviens, c'est d'avoir volé à une grande vitesse à travers un tube. Il y avait des couleurs vives: des violets, rouges et bleus. Puis, je me suis retrouvée dans un tunnel. Tout ce que j'ai vu à partir de ce moment là était dans les tons noirs, blancs, gris, argent. Je marchais. Quelque chose de mon côté gauche s'est approché vers moi. Quelqu'un sur mon côté droit a giflé la «main», la faisant disparaitre. La chose est tombée sur le sol du tunnel. Je me suis tournée et je l'ai aidée à se relever. J'ai pris les mains et je les ai positionnées vers les parois du tunnel. Je savais que l'entité à ma droite était mon ange gardien / guide, qui me protégeait. L'entité à ma gauche était une âme qui avait fait beaucoup de «mauvaises» choses et était terrifiée d'aller vers la lumière. Je pouvais voir les marques sur son âme. Elles apparaissaient presque comme des veines sur son «corps». L'âme brillait de l'intérieur et ces marques noires étaient partout. Je ne me souviens pas avoir vu mon ange gardien.

J'ai ouvert les yeux et vu l'infirmière mettre un masque à oxygène sur ma bouche. C'était bizarre, parce que c'était comme si je n'étais pas tout à fait là. Je regardais de mes yeux mais je ne faisais pas vraiment partie de mon corps. Une fois de plus, j'ai entendu les bips plats des moniteurs cardiaques. Encore une fois, je suivais la scène près de la tête de mon corps, en regardant tout cela très calmement. Un homme aux cheveux noirs, et à la moustache noire était assis en face de moi. Il disait: "Il faut l'aider, s'il vous plaît! Pour l'amour de Dieu, il faut l'aider!"

Ce dont je me souviens ensuite, c'est de l'obscurité tout autour de moi. En face de moi se tenait un être très grand. Il était illuminé de l'intérieur, fait de lumière blanche. Je pouvais me voir aussi. Le mieux que je puisse dire c'est que c'était encore, disons, bizarre. C'était comme si je regardais mon âme. Elle aussi était éclairée de l'intérieur. J'ai vu quelques «cicatrices», mais ce n'était rien comparé à ce que je l'avais vu sur cet autre âme.

Ensuite, je me suis retrouvée en face de l'Etre, le regardant. Je savais qu'il était saint. Je sentais que c'était Dieu qui apparaissait devant moi, comme je l'avais toujours imaginé. Un vieil homme avec une grande barbe. Il avait pris cette forme pour que je n'ai pas peur. Je me sentais en sécurité. Je ne me suis  jamais sentie aussi en sécurité dans ma vie. Et l'amour. Tant d'amour. Il ne me jugeait pas, comme ma religion me l'avait appris il y a si longtemps. Il y avait de la compassion. C'était écrasant - tellement que je peux encore le ressentir aujourd'hui. C'est donc très difficile à décrire. Tout allait bien. Tout était comme il se doit. Il n'y avait pas de mal. Calme. Sérénité. C'était incroyable! Il a mis en avant une petite boîte à trésor, tout comme celles qui transportaient les trésors des pirates. Il a dit: "Ramenez ces cadeaux chez vous". Voilà. C’est tout.

Je me suis réveillée pendant qu'ils étaient en train de me ramener dans ma chambre. Ma fille et une amie étaient là, et pleuraient. Il était presque 17h00. J'avais un masque à oxygène et un IV. J'ai arraché le masque et je n'ai pas cessé de dire à tout le monde que le tunnel était réel. Oh mon Dieu. C'était vrai. Je ne l'avais jamais cru mais maintenant c'était arrivé. Il existait réellement.

Je n'avais aucune douleur. Aucune. J'ai découvert plus tard que mon amie avait essayé d'obtenir des réponses des infirmières, parce que mon opération, qui aurait dû prendre environ deux heures, y compris le temps de récupération, s'était étalée sur toute la journée. Elles l’ont ignorée et n'arrêtaient pas de lui dire qu'elles allaient se renseigner. Elles ne lui ont rien dit. Elles avaient appelé mon frère, en lui disant que les choses ne se présentaient pas bien. Que je ne pouvais pas être réanimée. Elles avaient appelé mes parents, qui ont été saisis par l'angoisse et ont commencé à chercher des vols.

Deux infirmières au bout de mon lit continuaient à hocher de la tête et parlaient de la morphine. Je leur avais donné six sacs de Benadryl pour contrecarrer les effets. Je suis allé voir mon médecin une semaine ou deux plus tard. Je ne l'avais pas remarqué mais j'ai eu un gros hématome sous mon sein gauche. Elle a été stupéfaite de voir comment j'allais. Je lui ai également demandé si l'audition est la dernière chose à disparaitre, quand vous mourrez. Elle a dit qu'elle ne savait pas. J'ai appris depuis, par le biais de ce site, que c'est ce qui disparait en dernier.

Environ un mois plus tard, j'ai commencé à entendre des voix. Au début, ça sonnait comme une radio. Il y avait trois voix distinctes. Celle d'un mâle grave, celle d'un homme moyen, et une voix féminine. Ils discutaient de la guerre à venir en Irak. Comment Bush avait un agenda caché. A cette époque, je ne suivais pas tout cela dans l'actualité, sauf de temps en temps quand il y avait un spécial qui interrompait quelque chose que je regardais. C'était surtout, dans l'actualité, la question de savoir si Bush allait partir en guerre. On ne savait rien à l'époque. Les voix cependant n'arrêtaient pas d'évoquer une troisième guerre mondiale et comment cela conduirait à un tel conflit. Elles riaient et discutaient de cela entre elles. On aurait cru entendre un programme de nouvelles.

Eh bien, cela a commencé à me rendre folle. Je vivais seule à l'époque. J'habitais à un carrefour, avec une clôture sur le côté où se trouvait ma chambre à coucher. C'était comme si les voix étaient dans la pièce. J'ai fouillé toute ma maison, pour tenter de trouver la radio qui aurait pu être laissée alumée. Mon frère avait déménagé il y a environ six mois, ayant enfin terminé la construction de sa maison, donc je pensais que peut-être, juste peut-être, il avait laissé une radio allumée à l'étage. Je n'ai rien trouvé. J'ai commencé à demander s'il était possible que ma maison puisse capter des ondes radio. Il a des murs spéciaux qui agissent comme une barrière sonore, puisque je suis dans la zone d'exclusion aérienne. Etait-il possible que le métal attire un signal? Impossible d'obtenir la moindre réponse. Juste beaucoup de rires.

J'ai aussi commencé à voir des choses. Des choses qui sont venus vraies. J'ai vu la «fin du monde». J'ai vu également des films en noir et blanc'. Maintes et maintes fois, je les ai vus. Différents petits extraits de "films" que je n'avais jamais vu auparavant. Tous étaient vêtus de l'habit que vous voyez dans les histoires bibliques ou les peintures d'évènements religieux par des artistes. Mon médecin a commencé à écrire ces choses. Mes prédictions: En décembre 2002, on m'a dit quand la guerre en Irak allait commencer. Je l'ai dit à mon médecin et elle l'a écrit.

Lorsque mes «prédictions» se réalisaient, je courrais vers son bureau. Nous trouvions cela très excitant, mais je me suis trompée d'un jour, en ce qui concerne quand la guerre a commencé. Les choses devenaient de plus en plus folles. Les voix étaient partout maintenant. Il y en avait plus. Si je me bouchais les oreilles, je pouvais toujours les entendre dans ma tête. Tout comme si quelqu'un me parlait. Ce n'était certainement pas des pensées. C'était des voix réelles.

J'ai décidé d'enregistrer mon subconscient en allumant un nouveau magnétophone à commande vocale et en le placant au-dessus de mon lit. On m'avait dit que je parlais pendant mon sommeil. Pendant que je le faisais (en utilisant une nouvelle petite cassette), je n'arrêtais pas de «leur» dire que si c'était réel et que je ne perdais pas la tête, je voulais des preuves concrètes. Je le répétais et le répétais.

Le lendemain matin, quand j'ai ré-écouté l'enregistrement, je pouvais m'entendre utiliser des jurons parce que j'avais des problèmes pour positionner la bande. Puis une voix masculine grêle venue de loin a dit: "Nous avons besoin d'un montant". Hou la la! Impossible qu'il ait pu capter quelqu'un d'autre, de l'endroit où ma chambre à coucher est située. Nous avons besoin d'un montant. Ils m'avaient montré tout au long de ma vie, des choses inhabituelles qui se passaient, que j'avais classé comme autant que co-incidences. Ils me demandaient combien il me fallait avant que j'y croie. J'étais stupéfaite.

J’ai commencé à acheter des livres sur les EMIs. Sur les histoires de voyantes. J'ai essayé la divination. Je voyais mon aura, après quelques essais. Je voyais un nuage violacé au-dessus de ma tête avec des éclairs d'argent qui en sortaient. J'ai finalement commencé à voir mes guides. J'en avais quatre. Une nuit, je faisais de la divination et je leur ai demandé ce que tout cela voulait dire. Pourquoi étaient-ils ici? Pourquoi est-ce que je voyais et entendais des choses ?

En bas de mon miroir, j'ai vu la tête et les épaules d'un homme. Il était chauve. Sa tête était retombé comme s'il avait été pendu. Il flottait à travers le miroir et quelques lettres, trois ou quatre, ont été griffonnées à côté de lui. Puis une voix m'a dit doucement d'appeler Bonnie, une connaissance. J'ai prié.

Quand j'ai appelé Bonnie le lendemain, elle était hystérique. Elle partait pour la Saskatchewan. Son fils avait tenté de se suicider. Il  vivait dans une petite maison assez loin des routes principales. Un homme avec un camion noir a décidé de sortir pour faire un tour cette nuit. Il est passé devant la maison de son fils et a remarqué qu'il était suspendu au plafond. Il s'est rapidement arrêté, a brisé la vitre du salon et a coupé la corde. Il était maintenant à l'hôpital de Winnipeg (Manitoba).

J’étais paralyzée. Elle m’a demandé de prier pour lui. Il s’appelait Chad.

Le lendemain, je suis allée pour des tests, car j'avais des problèmes de respiration, depuis mon opération. Le laboratoire est installé à l'intérieur d'un centre commercial. Je me suis arrêtée pour manger un morceau avant de me rendre à une autre série de tests. Les voix ont commencé à me parler de la «marque de Dieu» qui est mentionnée dans la bible. Ils cherchaient en quelque sorte à me faire regarder certaines personnes en disant: «Regarde, il ne l'a pas. Elle ne l'a pas. Il l'a », etc. La marque avait la forme d'un œil au milieu du front. Ils m'ont fait remarquer un enfant. Ils ont dit, «Regarde, il ne possède pas la marque. Même s'il est un enfant, il a vécu auparavant. Il est de retour parce qu'il doit encore travailler à sa destinée. Il a fait beaucoup de mauvaises choses dans ses vies antérieures qu'il doit expier dans celle-ci ». Je ne crois même pas en la réincarnation.

Je commencé à avoir plus peur. J'étais vraiment en train de perdre la tête. Ils ont dit que même Dieu n'avait pas réalisé à quel point les humains pourraient se dégrader. Le mal auquel nous pourrions nous abaisser. Des choses allaient être faites pour y remédier. Les âmes étaient en train de naître à un désavantage accru, plus le temps passait. Nos structures familiales s'étaient désintégrées. Nos valeurs avaient disparu. Le nombre d'âmes qui, pensait-il, allaient être sauvées avait grandement diminué.

J'ai dit: 'Comment Dieu peut-il avoir eu tort? Ils ont répondu que oui, même LUI avait eu tort. Même Lui ne pouvait pas avoir deviné notre mode de vie. Combien de haine et de mal nous pourrions nous infliger les uns aux autres. Comment nous ne pouvions pas aimer nos enfants et leur faire du mal d'une telle façon.

Okay, certainement. Je sais que je perds la tête, me disais-je. Mais je savais une chose. Dieu ne se trompe jamais. La peur s'était emparée de moi. Je suis devenue terrifiée. J'ai commencé à voir ces images maléfiques. Je n'ai pas dormi. J'ai fini par passer quatre jours sans dormir. J'étais dans tous mes états.

J’ai fini par me faire admettre dans le service psychiatrique de l'hôpital, en Janvier 2003. Je pensais vraiment que j'avais perdu la tête. J'ai rencontré le chef de psychiatrie à l'hôpital. Je ne semblais pas souffrir de trouble de la personnalité multiple, de schizophrénie ou tout autre maladie correspondant à mes symptômes. J'avais un emploi d'analyste très responsable. Je possédais ma propre maison. Mes finances étaient solides. J'avais des actions.Un compte enregistré d'épargne-retraite. Je savais que je ne devrais pas voir ou entendre ces choses.

J'ai eu beaucoup de chance que ce médecin vienne de l'Orient. Il m'a dit qu'il pensait que c'était peut-être quelque chose de différent. Il ne pensait pas que je perdais la tête. Ils ont fait d'autres tests, y compris une tomographie axiale calculée, un scanner. Rien ne s'est manifesté. J'étais consciente de mon environnement, de qui j'étais etc. Je les déconcertais.

Mon médecin de famille a eu un drôle de présentiment à mon sujet. Elle a commencé à appeler mon bureau et ma maison, me cherchant, pour vérifier que tout allait bien. Elle a fini par appeler mon frère qui lui a dit où je me trouvais. Elle est arrivée mardi soir. Elle m'a dit que j'aurais dû aller la voir. Que je n'étais pas folle. Qu'elle avait écrit mes «prédictions». Je n'étais pas folle.

Elle a parlé au psychiatre et lui a tout raconté. Il s'est réuni avec moi et m'a dit qu'il avait entendu parler de gens comme moi, mais qu'il ne savait pas comment m'aider. Il m'a dit que je devais essayer de trouver un psychiatre «spirituel». Un qui traite avec ces sortes de choses, et qui pourrait m'aider. Je suis rentrée chez moi ce jour-là. Mercredi.

Depuis je cherche à comprendre ce qui se passe. Je ne cherche pas à essayer des choses comme la divination ou regarder mon aura etc. J'ai trop peur. J'hésite, me demandant si cela pourrait être une maladie mentale qui n'a pas encore été détectée ou quelque chose de réel. Je vivais dans la honte, me demandant à quel moment je finirais par perdre la tête. Ne pas se souvenir de qui je suis, ou sauter d'un toit en pensant que je pouvais voler. Bref, je ne me faisais pas confiance. Je suis allée pour d'autres tests l'année dernière. Pendant Noël 2005, un examen d'imagerie par résonance magnétique a montré que j'ai une masse dense de protons dans le gyrus central, près du vertex. C'est dans le lobe temporal dans la région psychique. Où réside la personnalité. Cela a renvoyé un signal fort. Ils ne savent pas ce que c'est.

Je suis ensuite allée pour un électroencéphalogramme. Il a montré les vagues alpha, bêta et thêta. Les ondes thêta ne sont vues que pendant le sommeil ou une profonde méditation. Ils ont également constaté que dans le lobe temporal gauche, la même région, je capte un signal, là où il ne devrait pas y en avoir. Il passe par le lobe frontal, puis dans la même région que l'imagerie par résonance magnétique avait détecté. Il ne s'agit pas d'épilepsie - que ce soit le type qui entraine des convulsions ou n'en entraine pas. Ils ont suggéré en faire un pendant que j'étais privée de sommeil. La même chose est arrivée pendant ce test (qui n'autorisait pas également la caféine, la nourriture ou l'eau ). Cette fois, les ondes thêta frôlaient un signal de delta. Encore une fois le signal venant à travers mon lobe temporal gauche avec le même chemin. Pas de tumeurs, anomalie, etc.

Donc - j'opère dans ce qu'ils appellent un état altéré.

J'ai acheté des livres et regardé des documentaires. Ma soif de connaissance ne connaît pas de frontières. Histoires psychiques, EMIs, apprendre à lire électroencéphalogrammes, différents types d'ondes cérébrales et ce qu'elles signifient. Qu'est-ce que la conscience? Différents types de maladies mentales. Les médiums quantique, la théorie des cordes. L'hypnose. La philosophie. La réincarnation. L'espace et les champs magnétiques autour de la terre. Comment ces champs magnétiques peuvent nous affecter. HARRP. Ce que je n'ai pas lu serait une liste plus courte - j'essaie de m'en tenir à des études ou des livres écrits par des scientifiques et des médecins, à l'exception des récits psychiques.

Je travaille toujours. J'ai été promue chef d'équipe de mon groupe. J'ai «trouvé» tant de recettes «perdues» pour mon entreprise. Comment je sais où chercher reste un mystère. Je le fais tout simplement.

Je vois et j'entends encore. J'ai appris à en bloquer la majorité, car ça me fait peur. Une partie de moi pense toujours que je suis une malade mentale. Ma famille sait. Très peu d'amis. Ils ne peuvent pas expliquer. Cependant, si je devine les numéros du loto, s'il vous plaît, faites-leur savoir, haha.

Les voix me disent qu'il y a d'autres dimensions. Qu'elles sont en vie mais dans une autre de ces dimensions. Que nous vivons éternellement. Que la seule chose qu'elles veulent, l'être unique (je pense que c'est une référence à l'entité que nous appelons Dieu), c'est que nous aimions les uns les autres. De ne pas nous blesser mutuellement. De nous rappeler qui nous sommes.

On m'a dit que (soi-disant) je ne suis pas d'ici. Que j'ai intégré ce corps mortel pour aider à arrêter ce qui se passe autour de nous. Je suis venue prouver que l'être unique est en nous tous. Il est dans tout. Que nous sommes éternels. Ils sont venus ici avec moi pour m'aider. Un seul d'entre nous a intégré le corps humain, moi, pendant qu'ils restent dans une vibration plus élevée afin de pouvoir m'aider. Ils disent que je viens d'une vibration plus élevée. Que je dois me rappeler qui je suis.  (Selon eux), j’ai la capacité de guérir, de témoigner  et de communiquer avec d'autres dimensions (et avec les morts). Tout ce que je dois faire, c'est croire. On pourrait penser que c'est simple, mais avec ce cerveau analytique qui est le mien, impossible pour moi de ne pas penser que je perds la raison. Cela semblerait plus réel que ce que je vois et entend.

Je reste ambivalente. Parfois, je crois que j'ai perdu la tête. D'autres fois, surtout quand je me souviens de ce que l'être divin a dit et m'a donné, je pense qu'elles pourraient être réelles. La lutte fait toujours rage en moi. Elles me disent que le temps presse - je suis toujours à la recherche d'une réponse.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     3 septembre 2002

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ?    Oui   Réaction allergique         Cette question ne me parait pas claire. J’étais morte, et j’ai eu deux EMI de suite, donc je ne suis pas sûre.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse 

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes-vous senti séparé de votre corps?   Oui  

J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Je SAVAIS. Je n'étais pas surprise par ce qui se passait. J'étais si calme. Quand j'étais en face de l'Etre divin, toute la sécurité et l'amour étaient tellement plus réels. Tout était bien. Je n'étais pas étrangère à cela. Tout était si étonnamment claire. Je comprenais ce qui se passait. Je pouvais même voir plus que juste devant. Je pouvais voir autour de moi et même hors de moi-même, quand j'ai vu ma propre âme. Donc, difficile à expliquer.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Dès que je suis sortie de mon corps. Jusqu'à ce que je me reveille en approchant ma prochaine EMI et durant cette EMI. Je dirais, jusqu'à ce que je me réveille pendant qu'ils me ramenaient dans ma chambre. J'ai des trous de mémoire, néanmoins. Je ne peux pas me souvenir de tout. Seuls des segments. Ce n'est pas parce que le temps a passé. Les choses dont je me souviens maintenant sont les seules choses dont je me souvenais juste après que cela soit arrivé. Ce dont je me souviens maintenant est exactement ce dont je me souvenais en 2002. J'ai le sentiment que cela vient juste de se passer. Cela me dérange que je ne puisse pas me souvenir de tout, même à l'époque.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Incroyablement vite

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?      Cela paraissait bien. Je comprenais parfaitement où je me trouvais. C'était presque comme si ma vie dormait et que je venais de me réveiller. Je savais que la différence - c'était la réalité. L'autre ne l'avait pas été.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Voir ci-dessus.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui   Les lèvres ne bougeaient pas. C'était un contact purement d'un esprit à l'autre.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes vous passé à travers un tunnel?   Oui  La prochaine chose dont je me souviens, c'est d'avoir volé à une vitesse élevée à travers un tube. Il y avait des couleurs vives - des violets, rouges et bleus. Puis, je me suis retrouvée dans un tunnel. Alors, je n'ai pas vu de couleurs. Seuls des teintes de noirs, de blancs, d'argent, de gris.

L'expérience incluait:   la présence de personnes décédées

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Voir le récit principal.

L'expérience incluait:  de l’obscurité

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Incertain. Je ne me souviens pas de toutes mes EMI. Je me souviens avoir vu une lumière bleutée brillante au bout.  

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Voir ci-dessus.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais unie au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'œil,  hors de mon contrôle    Une fois de plus, je ne me souviens que de certaines parties de mon EMI, lorsque je me suis réveillée. Cela n’en faisait pas partie.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?        Je ne me souvenais que de certaines parties de mon EMI quand je me suis réveillée. Cela n’en faisait pas partie.. Cependant, quand je suis «ouverte» pour écouter et voir, je vois ce qui se passera à l'avenir. Non, je ne peux pas dire ce qui va se passer dans tel et tel cas. C'est juste ce qu'ils veulent que je vois et sache. Je ne fais plus cela, même si parfois cela se communique à moi, parce que j'ai peur.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Incertain Je ne me souvenais que certaines parties de mon EMI quand je me suis réveillée. Cela n’en faisait pas partie.

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Incertain. J'ai été élevée catholique, mais je m'étais détournée de l'église pendant un certain nombre d'années. Je croyais en Dieu mais sans vraiment y réfléchir

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui  Je crois en Dieu plus qu'auparavant. Je crois que nous sommes éternels. Je crois que nous sommes tous liés, en quelque sorte. Que nous sommes tous les mêmes. Que nous faisons des erreurs parce que nous sommes sous une forme humaine et que nous avons ramassé nos fardeaux en raison de nos expériences et de comment nous avons été élevés. Nous sommes tous fondamentalement des êtres aimants, attentionnés.

Quelle est votre religion maintenant?   Je suis libérale. Je ne suis pas religieuse, mais crois en la vie après la mort.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je crois en Dieu plus qu'auparavant. Je crois que nous sommes éternels. Je crois que nous sommes tous liés, en quelque sorte. Que nous sommes tous les mêmes. Que nous faisons des erreurs parce que nous sommes sous une forme humaine et que nous avons ramassé nos fardeaux en raison de nos expériences et de comment nous avons été élevés. Nous sommes tous fondamentalement des êtres aimants, attentionnés.

 

L'expérience incluait:   la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Est-ce que votre expérience a comporté la présence de figures spirituelles ou religieuses?    Des figures religieuses ou spirituelles

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    Je savais qui j'étais vraiment et pourquoi je suis venu ici. On m'a donné des dons pour m'aider à me souvenir de qui je suis et pourquoi je suis ici, parce que je l'avais oublié quand je suis née dans ce corps. On dirait que je pourrais avoir oublié à nouveau, mais ils sont ici, me disant pourquoi je suis ici, dans le présent. Je pense que cela a été l'un des dons qui m'ont été faits. Maintenant, tout ce que je dois faire, c'est de les croire.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     Je ne juge pas comme je le faisais. J'ai appris à ne pas m'accrocher aux choses. Je ne me met presque jamais en colère. Je ne blâme plus personne. Je crois maintenant que certaines choses sont censées être, ou être faites pour une certaine raison. J'avais fait un très mauvais mariage et j'avais divorcé avant l'EMI. J'étais blessée et amère. Je comprends maintenant que cela s'est passé pour une raison. Cela m'a appris que je peux contrôler ma vie et que je ne peux pas contrôler quelqu'un d'autre (ou leur vie). Peu importe à quel point cette autre personne peut paraitre folle, et combien vous essayer de leur montrer (et le reste de la société essaie de leur montrer); ils ne feront que prendre ce qu'ils veulent ou ils tourneront la chose de telle sorte qu'ils s'en accomodent. C'est à vous-même de réaliser que vos actions sont mauvaises. Personne d'autre ne peut vous le montrer.

Après l'EMI

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Des voix, voir des êtres, d'autres dimensions, des 'films' en extraits. Cela pourrait-il être des vies antérieures ???? Pas certain. Je ne sais pas.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Ne pas être jugée. La sécurité et l'amour que je ressentais. L'être me donnant une boîte à trésor et me disant de ramener ces cadeaux avec moi.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui je partage les EMIs parce que c'était si réel. Parce que c'est arrivé. Parce que tous n'ont pas la même chance. Parce que je ne veux pas que quiconque ait peur de mourir et je veux qu'ils se sentent mieux quand ils perdent quelqu'un. Cela a aidé un grand nombre à surmonter leur douleur, ou à la réduire.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Oui  Mais je n’y croyais pas. Shirley McLaine était le premier cas dont j’avais entendu parler. Je pensais qu’elle était folle. Lorsque j’ai entendu parler de plusieurs autres cas, je pensais toujours que ces gens avaient perdu la tête ou avaient halluciné. Vous connaissez ces gens du genre Hollywood, hé, hé.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     J’aurais aimé montrer cela à d’autres, et qu’ils puissant avoir la même expérience que moi.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Juste les questions qui demandent quelque chose ou vous avez une catégorie "incertain", suivie d'une autre question qui semble correspondre seulement si la personne avait répondu autre chose que la catégorie incertain, à la question préalable - est-ce que cela a un sens? S'il vous plaît voir 46. Juste pour élaborer sur 46: Vous demandez: êtes-vous devenu conscient d'événements futurs: non, oui, incertain. Ensuite, vous enchainez avec : est-ce que les scènes de l'avenir qui vous sont apparues concernent l'avenir du monde, votre avenir personnel, ou ni l'un, ni l'autre.

J'ai répondu que je ne pouvais pas me souvenir de cela en ce qui concerne mon EMI car il semble qu'il m'en manquait des segments lorsque je me suis réveillée. Quand j'ai voulu répondre à votre question suivante, qui semble insister sur la première question (à laquelle on doit répondre), il n'y avait pas de place pour des explications "incertain de l'endroit". A cela j'ai repondu, l'avenir du monde, parce que je vois cela maintenant dans des visions mais c'est inexact car je suis sûre que vous faites allusion à l'EMI. J'aurais souhaité répondre que je ne pouvais pas me souvenir. Quelque chose semble "détraqué" quand vous regardez mes réponses à ces deux questions. Elles semblent contradictoires. Il y en avait d'autres comme cela.